Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Déc 2018 | Trafic
 

Combien précisément de kilos de tabac, ce ressortissant arménien, domicilié à Hérouville-Saint-Clair (près de Caen), est-il parvenu à écouler ? En tout cas, il s’agit d’un spécialiste.

Selon le tribunal correctionnel de Caen – où il comparaissait jeudi 6 décembre pour importation en contrebande – le trafic a porté sur 518  kilos de tabac … au moins. Depuis septembre 2016.

•• À la barre, le contrebandier s’est présenté comme le bon père de famille cherchant à subvenir aux besoins des siens … Il a notamment multiplié les allers et retours entre Hérouville et le Luxembourg, pour s’approvisionner en pots à tabac.

Par exemple : 14 trajets de janvier à juillet 2018, selon la géolocalisation de sa voiture. « Je ne savais pas que c’était interdit » assure-t-il, « j’en ramenais entre 50 et 60 pots à chaque fois. » Un pot acheté 33 euros était revendu 43 euros.

•• Mais le prévenu se serait également approvisionné en cartouches de cigarettes – considérées comme contrefaites par les enquêteurs – tantôt à des Russes sur le parking autoroutier de l’A13, à Giberville ; tantôt dans un campement de gens du voyage, dans le Val-d’Oise. Avant d’être interpellé le 5 novembre dernier.  Le coffre de sa voiture était alors généreusement garni.

•• « C’est un véritable trafiquant et un préjudice énorme pour notre société » a estimé le représentant du ministère public. En qualifiant la famille du prévenu « d’entreprise de contrebande ». Lors des perquisitions menées chez des proches, 72 bouteilles d’alcool fort, 71 cartouches de cigarettes, des bouteilles de parfum ont été découvertes.

•• Verdict : 12 mois de prison et 6 000 euros d’amende au lieu des 80 000 euros requis par le ministère public.

La chambre syndicale des buralistes s’est constituée partie civile. L’enquête se poursuit.