Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Mar 2013 | Pression normative
 

Les sites du ministère de la Santé et de l’Institut du Cancer viennent d’ouvrir  un « espace de contributions en ligne » dans le cadre de la préparation du prochain Plan Cancer, annoncé par François Hollande (voir Lemondedutabac du 5 décembre 2012). Des préconisations devraient y apparaitre concernant de nouvelles mesures contre le tabagisme.

Il n’y aura pas, à proprement parler, de consultation publique. Ouvert jusqu’au 20 mai, l’espace « de contributions » est destiné à recueillir, sous forme libre (sans questionnaire précis), les attentes, l’expression des difficultés rencontrées ou des pistes de réflexion. « Je souhaite que les professionnels, les patients, les associations participent à l’élaboration de ce plan en envoyant leurs contributions » précise Jean-Paul Vernant (professeur d’hématologie à la Pitié Salpêtrière) à qui a été confiée la préparation du 3ème Plan.

Cinq groupes de travail ont commencé à se réunir cette semaine. La liste des personnalités qui seront auditionnées (10 à 20 par groupes) reste à fixer. La remise des recommandations au Président de la République est programmée dans le courant de l’été 2013 et le prochain plan Cancer devrait être présenté en décembre ou janvier, à l’occasion des prochaines journées annuelles de l’INCa.

Rappelons que, par rapport au tabac, le premier Plan Cancer s’était traduit par les fortes augmentations des prix de 2003/2004, à l’origine du net développement des achats transfrontaliers.

Alors que le second Plan recommandait d’autres mesures, telles les photos-chocs, mais aussi la mise en œuvre d’une politique des prix avec des augmentations modérées, adaptées à la concurrence des pays voisins.