Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Jan 2019 | Profession
 

L’année 2018 s’est traduite par une baisse d’environ 10 % du marché des cigarettes, notamment du fait de la fiscalité. En 2019, le Gouvernement a prévu une hausse des taxes beaucoup plus importante, de plus d’1 euro (si l’on tient compte de l’augmentation des droits d’accises et de la remise buralistes). D’après vous, quelle sera la réaction du marché ?

• Didier Ellena : Il est fort probable que le marché légal connaisse, en 2019, une baisse du même ordre qu’en 2018.

Pour les seuls trois premiers mois de l’année, sous l’effet conjugué de l’augmentation des droits d’accises et de la remise buralistes, les prix pourraient augmenter d’environ 90 centimes pour le tabac à rouler et de plus de 50 centimes pour les cigarettes. Compte tenu du contexte actuel, relatif au pouvoir d’achat, il serait judicieux de mesurer l’effet réel de cette hyperinflation.

Vous parlez du contexte de contestation autour du pouvoir d’achat, pensez-vous tenable l’objectif du paquet à 10 euros ?

• Didier Ellena : L’augmentation des taxes sur les cigarettes – plus de 3 euros entre 2018 et 2020 – correspond pratiquement pour un consommateur régulier à l’équivalent d’un Smic !

Il est clair qu’en l’absence d’harmonisation fiscale avec nos voisins européens, cela va fortement favoriser les achats sur les réseaux parallèles, sans offrir aucune garantie sur la baisse de la prévalence qui est l’objectif initial annoncé.

Une mobilisation de la filière, dans les mois à venir, pour obtenir un moratoire fiscal, le temps d’évaluer les premiers effets réels de cette politique publique, me parait indispensable.

Au cours de 2018, plusieurs de vos concurrents de l’industrie ont fortement adapté leurs stratégies et annoncé des investissements significatifs dans les produits de nouvelle génération. Qu’en est-il de JTI ?

• Didier Ellena : Notre stratégie est claire : offrir le meilleur choix au consommateur, que ce soit en ce qui concerne la cigarette, le tabac à rouler et les produits de nouvelle génération. Ce dernier segment en plein essor requiert des investissements conséquents et durables.

C’est la raison pour laquelle Japan Tobacco Inc. prévoit d’investir environ un milliard de dollars d’ici à 2020 afin de financer son expansion en Reduced-Risk Products, notamment en recherche et développement. Cela se traduira rapidement pour le marché français par des innovations produits afin de soutenir notre ambition d’être leader sur ce segment.