Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Août 2018 | Observatoire
 

Dans une tribune publiée, ce 19 août dans Le Journal du Dimanche, 21 députés du parti de la majorité présidentielle proposent d’amender la loi Pacte, qui être examinée à l’Assemblée à la rentrée, pour « aller plus loin ». En donnant « plus de liberté » aux commerces, le dimanche. 

« La loi Macron a été un succès. Qu’attendons-nous pour aller plus loin ? », plaident ces députés parmi lesquels les élus de Paris, Buon Tan, et du Pas-de-Calais, Benoit Potterie. « La loi Pacte serait l’opportunité à saisir pour donner plus de libertés aux commerces d’ouvrir ou non le dimanche, et ainsi redynamiser nos cœurs de ville. »

« L’ouverture dominicale est avant tout un enjeu sociétal qui correspond à l’aspiration des Français : être libre d’acheter, de se divertir, de travailler ou non le dimanche », poursuivent les signataires de cette tribune.

Ils y voient également un moyen pour les « commerces de proximité » de répondre à la concurrence du e-commerce, qu’ils « subissent de plein fouet 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 » ; et pour Paris de s’aligner sur « les grandes capitales européennes », qui « ont bien compris la nécessité d’ouvrir leurs magasins le dimanche pour attirer les touristes internationaux et soutenir l’activité ».