Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Avr 2019 | Profession
 

Depuis 13 ans déjà, Sandrine Serret règne sur le bar-tabac emblématique de Condette (à une dizaine de kilomètres au sud de Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais).

Mais « Le Royal » n’a pas tellement changé depuis sa création il y a une vingtaine d’années. La buraliste se lance dans sa transformation, suivant le processus prévu à cet effet (voir Lmdt du 19 décembre 2018).

« J’ai encore plusieurs années d’activité devant moi » confie-t-elle à Nord Littoral, « il fallait que je rende le café plus attrayant. J’ai déjà une clientèle de fidèles, et beaucoup de touristes et de propriétaires de résidences secondaires de Condette et des environs. Cette modernisation va me permettre d’attirer de nouveaux clients ».

•• La propriétaire avait déjà monté le financement de ces travaux quand elle a appris que la CCI Littoral Hauts-de-France proposait un audit spécifique dans le cadre du Fonds de Transformation des buralistes. Un conseiller de la CCI est venu pour évaluer son établissement et sa zone de chalandise (voir Lmdt du 31 mars 2019)

•• Même si Sandrine Serret avait bouclé son budget, le coup de pouce est précieux : « l’aide représente de 30 à 40 % des travaux, avec un plafond de 33 000 euros. Le coût des travaux que je fais réaliser est important. Si mon dossier est accepté, l’aide représentera une petite partie du chantier. Mais les soutiens sont rares dans ma profession, il faut absolument saisir cette opportunité ».