Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Juin 2019 | Profession
 

Gilbert Nocera, implanté à Achicourt (commune voisine d’Arras dans le Pas-de-Calais), a vu 30 % de son chiffre d’affaires tabac disparaître à cause des achats frontaliers en Belgique mais il estime avoir pris le bon virage. 

Outre le PMU, le bar, la presse, il s’appuie désormais sur le développement de son activité cigarettes électroniques (deux vitrines), les ouvertures de comptes Nickel ainsi que les services d’une nouvelle borne Free et va investir pour développer son activité brasserie (quarante couverts déjà) via le Fonds de Transformation.

La mairie m’a soutenu et la Chambre de commerce m’a effectué un audit. Je bénéficierai de 30 % d’aides sur mes soixante à soixante-dix mille euros d’investissement. La clientèle ne vient plus chez nous pour les mêmes raisons. Il faut s’adapter » témoigne-t-il dans La Voix du Nord.

C’est une terrasse qui verra le jour à l’arrière de sa salle de restauration.

Les Chambres de Commerces et d’Industrie sont devenues les partenaires de ce grand changement et proposent un audit du point de vente, de la zone de chalandise et des recommandations pour l’évolution du commerce. Cette prestation est proposée sur trois jours, rappelle Catherine Pécout, conseiller dédié à la CCI d’Artois, au journal régional.