Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Avr 2021 | Profession
 

Épisode numéro 34 de la revue de presse des témoignages sur la Transformation et le développement commercial des buralistes (voir 19, 13 et 1er avril). 

Rostrenen (Côtes d’Armor) : 3 500 habitants et trois débits de tabacs. Le plus récent a ouvert en juillet 2020 entre deux confinements après d’ambitieux travaux : « nous avons reçu l’autorisation de construire une véranda de près de 20 mètres carrés pour agrandir notre bar  » expliquent les buralistes à Bretagne Économique.

Entre les travaux d’agrandissement et le rachat du fonds, la facture s’élevait à 150 000 euros.

•• Début 2020, la patronne avait pris connaissance du Fonds de Transformation des buralistes. Pour en bénéficier, ils ont fait réaliser un audit de leur commerce et de leur zone de chalandise.

C’est la CCI des Côtes d’Armor qui est intervenue. « Début mars, j’ai reçu la visite de Marie-Christine Favennec. Elle a pris des photos de notre commerce et évalué tout son potentiel, les points forts et les points d’amélioration. Le rapport d’audit s’est révélé positif. Il nous a conforté dans nos prévisions, en particulier sur la zone de chalandise. En effet, l’audit a fait ressortir qu’en moyenne, 2 900 voitures et camions, passaient chaque jour devant notre bar-tabac. »

•• « Grâce à cette aide, nous avons pu faire travailler les artisans locaux. C’était mon souhait. Nous avons ouvert le 26 juillet et très vite, l’activité tabac a dopé notre chiffre d’affaires. Le bar, les salles de billard et de fléchettes sont bien sûr restées fermées, mais nous pratiquons le café à emporter. 

« Dès leur réouverture, nous avons prévu des animations. Ouvert 7J/7, nous avons également créé un emploi. Cette transformation est une vraie réussite. Nous sommes au-delà de nos objectifs », conclut-elle.