Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Mai 2019 | Profession
 

La CCI du Lot et la chambre syndicale des buralistes du département ont décidé de faire jeu commun pour décliner localement le Plan de Transformation des buralistes. Cette initiative s’inscrivant dans le cadre du partenariat national conclu entre la Confédération et CCI France (voir Lmdt du 12 février).

Lequel commence à être décliné en département : comme dans l’Hérault (voir Lmdt du 18 mars), l’Aude (voir Lmdt du 23 avril) et le Var (voir Lmdt du 28 avril).

•• Mercredi 15 mai, à Cahors donc, une autre convention a été signée qui permettra aux buralistes lotois de réaliser, avec l’appui des experts de la CCI, l’audit global de leur point de vente, requis dans la procédure du Fonds de Transformation.

« Ce plan du Gouvernement, c’est enfin une prise de conscience des difficultés actuelles et à venir des buralistes. Parfois, seul commerce de proximité dans un village » a souligné, à cette occasion, Thomas Chardard, président de la CCI du Lot.

•• Le département comptant 120 buralistes, les deux partenaires espèrent qu’au moins 30 à 40% d’entre eux profiteront de cette démarche de Transformation que Thierry Scheid , leur président, a qualifiée de « grande opportunité … ».

« … Cette opportunité concerne autant le buraliste d’une grande ville que celui qui a un multi-services où il vend juste un peu de cigarettes. Nous n’avons plus le choix, nous sommes tous des indépendants ; et il faut tout mettre en œuvre pour apporter de la valeur ajoutée à nos commerces ».