Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Déc 2019 | Profession
 

Premier tabac-presse du Doubs à bénéficier du Fonds de Transformation, « Le Calumet », à Hérimoncourt (3 600 habitants à 15 kilomètres de Montbéliard), s’est déplacé juste à côté dans des locaux plus spacieux.

Car Jean-Philippe Laurent et Fabrice Glauser ont changé de cap commercial depuis le mois de novembre.

L’idée, devenir, progressivement, un « commerce d’utilité locale » en diversifiant au maximum leur offre de produits et services.

•• À côté des « classiques (tabac, vapotage, presse, carterie, jeux), ont pris place bijoux, maroquinerie et vêtements : « on les change toutes les 4 ou 5 semaines » explique Jean-Philippe Laurent dans L’Est Républicain. « On a fait le pari de vendre des bouquins » ajoute-t-il, « c’est un coup de poker ». Ils font aussi point relais pour les livraisons de colis.

•• Avec ce nouveau magasin, « on a essayé de penser le commerce au cœur du bourg ». Et les deux buralistes du Calumet ont déjà des projets en tête : « le Wifi va arriver, on nous a aussi déjà demandé si on pouvait proposer un service pressing ou vendre des sandwichs. D’ici peu, on sera vraiment sur du commerce multi-services ».

•• Coût des travaux d’aménagement du magasin (en plus du gros œuvre, financé par la SCI des gérants) : 60 000 euros, financés à 30 % par le Fonds de Transformation (voir 19 décembre 2018). « On aurait pu s’en passer, mais en prenant plus de risques. C’est un vrai coup de pouce » assure les buralistes.

•• Dominique Roy (président de la Chambre de commerce du Doubs) et Frédéric Roland (président de la chambre syndicale des buralistes du département) avaient fait le déplacement pour l’inauguration. Ils ont ensemble signé une convention de partenariat sur la phase de réalisation des audits

« La lutte contre le tabagisme vous oblige à adapter votre activité à ce contexte si particulier. Un partenariat national a été signé en février 2019, nous le formalisons aujourd’hui dans le Doubs » a détaillé Dominique Roy (voir 18 décembre et 30 novembre 2019).