Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Oct 2019 | Profession
 

Pas moins de 600 buralistes de la région vont pouvoir bénéficier d’un soutien du Crédit Agricole pour les accompagner dans leur démarche de Transformation.

Ceci, en complément des aides négociées par la Confédération et déjà apportées par le Fonds : soit, rappelons-le, 30 % des dépenses HT (40 % pour les buralistes percevant les compléments de remise) avec un plafond maximal de 33 000 euros (voir Lmdt du 19 décembre 2018).

•• Ce jeudi 17 octobre, la caisse régionale du Crédit Agricole Nord Midi-a donc signé une convention de partenariat avec les chambres syndicales des buralistes de l’Aveyron, du Lot, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

•• Le texte de partenariat – paraphé par Alain Vieilledent pour les buralistes de l’Aveyron, Thierry Scheid pour ceux du Lot, Jean-Michel Quintin pour le Tarn et Hervé Gristi pour le Tarn-et-Garonne – permettra aux buralistes de recevoir l’appui de l’ensemble des services des agences du Crédit Agricole qui se sont engagées à mettre à leur disposition leurs experts pour répondre à leurs besoins.

En fait, il s’agit d’un « accompagnement des buralistes dans la Transformation de leur commerce et dans la gestion de leur activité au quotidien en leur apportant du conseil, de l’expertise et des services adaptés, à des conditions spécifiques en particulier sur le taux monétique. »

•• « Finalement, on est fait pour nous entendre : nous, nous maintenons des agences locales partout et vous, des commerces de proximité » a fait remarquer Agnès Aubertin, administratrice de la caisse régionale du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, selon La Dépêche du Midi.