Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Juin 2017 | International, Trafic
 

Les faits se sont déroulés le mercredi 7 juin au soir à La Línea, grande commune espagnole mitoyenne de l’enclave de Gibraltar. Ce rocher mythique, pourvoyeur du marché parallèle du tabac sur le sud de l’Espagne (voir Lmdt des 25 mai et 1er mars).

•• Victor Sánchez, cet agent de police de 46 ans, père de deux enfants, était un motard. Il était en train de pourchasser une moto dont le pilote avait été repéré passant la frontière avec un chargement de tabac. Au plus fort de la poursuite, le drame : le policier entre en collision avec le véhicule de collègues venus à la rescousse … Il devait mourir sur le coup.

•• L’événement a suscité beaucoup d’émotion en cette période où les trafics venant de Gibraltar semblent s’intensifier. En créant de multiples incidents.

Trois jours de deuil ont été décrétés par la commune de La Línea. Des cérémonies ont été convoquées sur les communes voisines d’Algeciras et de San Roque. Et jeudi soir de ce 8 juin, plus d’un millier de personnes ont manifesté dans le centre de la Línea : pour que des mesures soient prises par Madrid contre les trafiquants.

•• Ainsi, on a beaucoup entendu, sur les médias andalous, Francisco Mena, président de l’association « Alternativas » de lutte contre toutes les drogues dans la région du Campo de Gibraltar : « ce drame confirme la grave situation dans laquelle nous sommes par rapport à la lutte contre la contrebande de tabac et de stupéfiants.

« Quand on pense que passer des cigarettes de Gibraltar en Espagne n’est même pas considéré comme un délit pénal ! On vous colle une simple sanction administrative ! Et puis, il y a, à la fois, une montée de la violence et une absence de peur de la part des trafiquants … autrefois, quand les policiers arrivaient, ils se rendaient … ».

•• En tout cas, c’est la première fois qu’une telle indignation populaire se manifeste contre les contrebandiers. Il aura fallu l’inacceptable. La mort d’un père de famille.