Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Avr 2021 | Trafic
 

Ce 12 mars, les douaniers avaient contrôlé un poids lourd près du Tunnel sous la Manche. Au scanner, une zone suspecte dans la remorque frigorifique est apparue.

Cette dernière qui devait contenir des cartons de frites surgelées cachaient 8 tonnes de cigarettes de contrebande.

Une prise spectaculaire, saluée dans un communiqué par Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics (voir 22 mars).

•• Le chauffeur, un Irlandais de 51 ans, avait été placé en garde à vue avant sa comparution devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer. Il y a expliqué s’être rendu sur un parking et qu’un autre chauffeur lui a montré la remorque qu’il devait prendre. Il n’a pas vérifié le chargement.

Il ignorait que la remorque n’était plus homologuée et que le document de transport était faux, rapporte La Voix du Nord.

•• Devant le tribunal, il a eu le culot de déclarer : « si j’avais su que je transportais des cigarettes, j’aurais immédiatement appelé les douanes ».

Reconnu coupable des faits, le prévenu, jamais condamné, a écopé de trois mois d’emprisonnement intégralement assortis d’un sursis et d’ une amende douanière de 3,451 millions d’euros. Personne ne se fait d’illusion sur le paiement effectif de cette amende … en sursis, en quelque sorte.