Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Mar 2021 | Trafic
 

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, félicite ce matin les douaniers de Calais pour deux grosses saisies de tabac de contrebande. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué de Bercy.

•• Le 10 mars 2021, en contrôle sur la zone de fret export du terminal transmanche, les agents de la brigade du port de Calais sélectionnent un ensemble routier slovène à l’embarquement pour le Royaume-Uni. À l’occasion du contrôle, le service constate la présence de cartons en vrac, posés sur le fret légal et déclarés être des jacuzzis en provenance d’Italie.

L’ouverture des cartons permet de découvrir des paquets de tabac, pourvus de vignettes fiscales luxembourgeoises. Au total, 120 cartons de tabac sont comptabilisés, pour un poids total de 2 tonnes et 400 kilos. Le chauffeur sera jugé en juin. 

•• Deux jours plus tard, dans la nuit du 12 mars 2021, les agents de la brigade de Calais Tunnel, positionnés à l’embarquement du fret à destination de la Grande-Bretagne, ciblent un ensemble routier irlandais pour le soumettre à un examen radioscopique.

Les images présentant des zones suspectes, les agents décident d’effectuer un contrôle physique de la marchandise. L’ouverture de plusieurs cartons permet la découverte de cartouches de cigarettes dépourvues de vignettes fiscales mais portant la mention « UK Duty paid ». La fouille permet de dénombrer 30 palettes de cigarettes dont le poids total représente 8 tonnes et 59 kilos.

Jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Boulogne sur Mer, le chauffeur a été condamné à trois mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende douanière s’élevant à 3,4 millions d’euros.

Au total, les deux brigades ont saisi 10,4 tonnes de tabac.

•• Olivier Dussopt a déclaré à cette occasion : « je salue la mobilisation des douaniers Calaisiens qui, grâce à ces deux saisies d’ampleur, viennent de priver les réseaux criminels de près de 5 millions d’euros de bénéfice sur le marché de la revente illicite ».

(Voir aussi 14 octobre 2020 et 1er octobre 2019).