Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Mar 2019 | Trafic
 

Si les saisies sont très fréquentes au terminal et au tunnel trans-Manche, les délais sont parfois longs pour aboutir aux tribunaux. Il a fallu trois ans et demi pour juger des faits remontant à septembre 2015.

•• Le 23 septembre de cette année-là, vers une heure du matin, les douaniers avaient contrôlé un chargement provenant des Pays-Bas.

À l’intérieur, une dizaine de palettes de bières périmées depuis 2010, des canettes hors-date aussi et surtout de nombreux cartons de cartouches de cigarettes, pour une valeur de 957 413 euros, d’une marque non commercialisée en France comme en Grande-Bretagne. De la contrebande pure.

•• Un seul des deux prévenus était présent au tribunal de Calais la semaine dernière : le chauffeur. Il travaillait pour le second prévenu (absent à l’audience) depuis 2014 lorsque ce dernier lui avait proposé de transporter des bières situées dans des entrepôts calaisiens. Soit entre 10 et 15 voyages lui permettant de gagner ainsi entre 450 et 600 euros par semaine.

À propos de son dernier chargement, le conducteur routier a assuré aux juges avoir vérifié son chargement chaque fois avant de partir, « surtout pour les migrants », mais pas cette fois-ci.

•• Ce chauffeur a été condamné à 12 mois de prison avec sursis, le « commanditaire » – absent -à deux ans d’emprisonnement ferme, avec mandat d’arrêt. Les deux prévenus doivent conjointement payer une amende douanière de 957 413 euros.