Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Déc 2019 | Profession
 

On en sait un tout petit peu plus sur les circonstances de l’agression qui a vraiment failli coûter la vie à Jean-Pierre Garuchet, dans son tabac-presse de Tours, « Le Khédive », ce samedi matin (voir 14 et 15 décembre).

•• Selon La Nouvelle République, le jeune agresseur a sèchement poignardé à plusieurs reprises le cogérant du commerce et a blessé la cogérante, Dominique Bonnin, qui se trouvait dans la réserve à ce moment-là. Le braqueur avait ensuite, à l’arrivée d’un client, pris la fuite avec quelques paquets de cigarettes et une faible somme d’argent.

Et il s’est fait cueillir par la police judiciaire, dans la soirée, près d’un foyer que fréquentait ce SDF « défavorablement connu des services de police ».

•• Il faut préciser qu’une semaine auparavant, le samedi 7 décembre, le même individu avait déjà obtenu, sous la menace d’un couteau, des paquets et une poignée d’euros du fond de caisse du « Khédive ».

La Nouvelle République fait état des messages de soutien et de sympathie qui ont afflué sur les réseaux sociaux : ce « couple sympathique », « ce gentil couple », etc.

•• « L’an dernier, il y avait eu une agression au couteau à Tours, mais il n’y avait pas eu de blessé (voir 24 janvier 2018). En Touraine, cela faisait très longtemps qu’il n’y avait pas eu ce type d’agression, en pleine journée » explique Matthieu Meunier, président des buralistes d’Indre-et-Loire qui veut que cette affaire ne reste pas dans la rubrique des faits divers : « c’est un fait de société ».