Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Jan 2019 | Trafic
 

Soucieux de promouvoir une certaine forme de commerce de proximité … deux « entrepreneurs » ont récemment installé, chacun leur sandwicherie, sur la place Abbal dans le quartier populaire de La Reynerie à Toulouse. 

Le 11 décembre dernier, un contrôle inopiné de la Douane a permis de découvrir, dans le local du premier, 19 kilos de tabac à chicha et près de 400 grammes de cannabis ainsi que 685 euros dissimulés. Dans celui du second, 109 grammes de cannabis et 530 euros.

D’où un passage pittoresque au tribunal pour les deux individus.

•• L’un expliquant, « le tabac c’était pour quelqu’un qui a un bar à chicha. Je l’ai acheté pour lui au marché, ça m’a coûté 1 000 euros. Je ne savais pas que c’était interdit ! ». « Et pour le cannabis ? » a poursuivi le président. « Je suis un très grand fumeur. Parfois, on se dépannait entre amis, ils payaient mais je ne me faisais pas beaucoup de bénéfice ! ».

L’autre savait « qu’il y avait du cannabis derrière le comptoir. Quelqu’un me l’a donné et j’ai regardé ce qu’il y avait dans le sac ; mais, moi, je ne fume même pas une cigarette ! J’ai eu beaucoup de menaces. Ils m’ont dit que si je refusais, ils allaient me tuer. »

•• Conclusion de la procureure : « le dossier paraît nébuleux mais les choses sont simples. Il faut être sérieux. Quand on achète du tabac sur un marché on sait bien que c’est de la contrebande ! Rachid dit que quelqu’un lui a remis le sac …mais il a tout fait pour qu’il ne soit pas découvert par les Douanes, il l’a dissimulé sous un manteau à leur arrivée ».

•• Le premier a été condamné à 12 mois d’emprisonnement et 3 000 euros d’amende, mais sans maintien en détention. Le second a écopé de 12 mois avec sursis et 1 500 euros d’amende.