Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Août 2018 | Trafic
 

En provenance de Kinshasa (Congo), un Angolais de 43 ans et une Congolaise de 42 ans ont été interceptés à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, le 6 août dernier, alors qu’ils devaient se rendre à Paris où ils sont domiciliés.

Dans leurs trois valises, les douaniers ont mis facilement la main sur une impressionnante quantité de cigarettes : 437 cartouches.

L’homme avait d’ailleurs tenté de fuir avant le contrôle mais il a été rapidement rattrapé.

•• Lors de leur garde à vue, ces deux voyageurs ont benoîtement indiqué aux enquêteurs qu’un inconnu leur avait remis ces valises à Kinshasa, sans qu’ils en connaissent le contenu, en échange d’une somme d’argent.

•• Ils devaient être jugés, ce mardi 28 août, devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Mais les prévenus ayant pu repartir en Afrique pour « raisons personnelles », le procès a donc été reporté au 6 mai 2019.

•• Ce qui hypothèque, comme on s’en doute, les chances de les revoir le jour de leur procès … « J’ai confiance au retour de mes clients pour qu’ils assument ce qu’on leur reproche », assure pourtant leur avocat, maître Jocelyn Momasso-Momasso.

Reste que l’on est probablement confronté à des passeurs de tabac, par voie aérienne, ayant préféré passer par Blagnac plutôt que de débarquer directement à Roissy.