Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Août 2018 | Trafic
 

Une grosse prise pour les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Toulouse.

En exploitant un renseignement, ils ont pu interpeller neuf complices impliqués dans un trafic de tabac entre l’Andorre et la ville rose, dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 août.

•• Forts d’un tuyau sur une livraison de cigarettes du côté d’Arnaud-Bernard – la place forte du marché noir du tabac à Toulouse (voir Lmdt des 23 juin et 31 mars) – les enquêteurs de la brigade anti-criminalité ont ainsi mis la main sur une grosse cargaison.

Alors que les policiers toulousains étaient postés dans le quartier des Minimes, trois véhicules stoppent tout près d’eux, vers 4 heures du matin cette nuit-là, et des hommes déchargent de gros sacs. Les policiers décident d’intervenir.

À l’intérieur des sacs … 724 cartouches (380 de paquets de cigarettes, le reste en paquets de tabac à rouler). Les enquêteurs embarquent tout le monde : neuf Albanais qui ramenaient la marchandise d’Andorre.

•• Une partie de l’équipe avait acheté les cigarettes puis franchi la frontière à pied (voir Lmdt du 25 mars), sac au dos, avant d’être récupérée quatre heures de marche plus tard, côté français en voiture.

Les trafiquants comptaient gagner environ 4000 euros de leur expédition. La marchandise était probablement destinée à un grossiste sur le secteur Arnaud-Bernard.

•• Les neuf suspects ont vu leur garde à vue prolongée ce mardi. Sept personnes seront jugées dans les prochaines semaines, une autre en situation irrégulière a été placée en centre de rétention et la dernière, mise hors de cause.

(Voir aussi Lmdt des 20 et 3 juillet).