Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Juil 2018 | Trafic
 

C’est typiquement le genre d’affaire que les tribunaux correctionnels de France seront amenés à juger de plus en plus.

Ce lundi 2 juillet, la présidente du tribunal de Thionville a soigneusement déroulé le scénario qui s’est noué ce samedi 30 juin. Soit un homme circulant à bord d’une BMW, interceptée sur l’A31 par les douaniers … lesquels trouvent à son bord 250 cartouches de cigarettes.

•• En garde à vue, le conducteur – lyonnais – a avoué qu’il n’en est pas à son premier coup. Qu’il a déjà effectué trois allers-retours depuis le début de l’année en Belgique « pour sa consommation personnelle, et revendre à des copains, à des connaissances. »

Effectivement, le 13 mars dernier, une brigade des douanes de Marne-la-Vallée l’avait arrêté et mis la main sur 145 cartouches de cigarettes ainsi que 135 flacons de parfum …

•• Il n’était évidemment pas jugé pour cela, à Thionville, mais cela a motivé suffisamment le ministère public qui a demandé dans ses réquisitions son maintien en détention – dix mois de    prison – une suspension de permis de dix mois et la confiscation de la marchandise et une amende douanière.

•• Malgré les efforts de l’avocat du prévenu destinés à placer son client sous son meilleur jour (aveu d’une « grave erreur », promesse d’embauche par un proche et d’hébergement par le grand-père), le tribunal a suivi sensiblement l’avis du parquet et de la représentante des Douanes : dix mois avec maintien en prison, six mois de suspension de permis et une amende de 17 000 euros, égale à la valeur du tabac saisi.

Voir aussi Lmdt des 27 novembre et 5 mai 2017 ainsi que du 30 novembre 2016.