Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Juil 2020 | Observatoire
 

Une nouvelle tendance dans les points de vente, confirmée pendant le confinement : la vente de jeux de société (voir 16 décembre 2018 et 8 janvier 2020). Certains buralistes en ont fait un axe de diversification. 

Un cahier de vacances gratuit, un concours de photos sur les réseaux sociaux et une opération offrant, pour deux jeux achetés, le troisième gratuit … Asmodee, le géant français du jeu de société (qui, par ailleurs, est un partenaire de la FDJ / voir 14 mars 2018 et 5 janvier 2017) multiplie les initiatives pour soutenir l’activité et le trafic dans les points de vente physiques.

Déjà en avril dernier, Asmodee avait apporté sa garantie à l’initiative « Sauvons nos commerces ». Pas d’été sans jeux ! Cette fois-ci, son offre va plus loin avec un dispositif en trois volets.

•• En ces temps de départ en grandes vacances, Asmodee a édité un cahier de vacances. Proposant des dizaines d’activité différentes sur 28 pages, le cahier « Les vacances en jeux » est disponible gratuitement en boutique ou en version téléchargeable sur le site de la marque. Une autre manière de passer du temps à jouer en famille.

•• Alors que le secteur est privé cette année de ses habituels festivals et tournées d’été, Asmodee incite les fans à jouer aux jeux de société en extérieur : jusqu’au 30 août, les joueurs sont invités à se prendre en photo en train de jouer dehors avec un jeu de société de la marque et la poster sur les réseaux sociaux sous le hastag #jouonsdehors avec, à la clé, 2000 euros à gagner chaque semaine.

•• Enfin, Asmodee lance, du 18 juillet au 15 août, une opération 2+1 avec, pour deux jeux de société achetés, le troisième offert. Cette opération est valable uniquement dans les magasins physiques sur une sélection des best-sellers de la marque. L’opération est soutenue par une campagne nationale en radio et sur les réseaux sociaux.

« Notre objectif avec cette belle opération est de rediriger les clients vers les boutiques indépendantes, petits commerçants locaux : ces commerces ont besoin de temps pour se relancer après la période de confinement mais la consommation en local et ce type de soutien pourront contribuer à les relancer ».

« Au final, ce sont près de 800 points de vente indépendants que nous souhaitons aider et épauler dans une économie mise à mal », déclare dans LSA Christophe Arnoult, directeur général d’Asmodee.