Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Avr 2018 | Observatoire
 

La première marque française de peluches, Gipsy, lance les Squishimals : de petits animaux moelleux s’inspirant du phénomène du « malléable » en vogue au Japon et aux États-Unis Gipsy mise sur l’effet collection et veut conquérir … de nouveaux circuits de distribution.

Sa « licorne musicale » était en rupture de stocks à Noël. Gipsy espère avoir le même succès ce printemps avec les Squishimals. Une gamme composée de 12 petits animaux moelleux à collectionner. 

La société a choisi d’utiliser des fibres, et non de la mousse, pour garnir ces petites peluches à prix très accessibles (vendues au public entre 5,90 et 9,90 euros).

•• Créé en 1982 en Normandie, Gipsy poursuit avec cette gamme ses efforts pour « désaisonnaliser » la catégorie des peluches.

Une stratégie initiée depuis 2003 et le lancement de ses célèbres oiseaux siffleurs, encore best-sellers aujourd’hui. « Le marché de la peluche est très saisonnier : il faut trouver des solutions pour dynamiser les ventes hors des périodes de Noël et de Pâques en créant de nouveaux concepts, thématiques et événements. Sans oublier le trade marketing car si une peluche est mal mise en avant en magasins, elle se vend mal », explique Sandra Callahan, directrice générale de Gipsy. Un marketing terrain dont le fabricant s’est fait spécialiste.

•• Proposés en deux formats (10 cm et 20 cm), les Squishimals ont droit à leur box spécifique : au total, un millier de box seront implantés dans la distribution, chacun pouvant contenir 120 peluches. « Nous prévoyons 100 000 pièces en France, soit environ 10 % de notre chiffre d’affaires prévu en 2018 », calcule la directrice générale.

L’an dernier, Gipsy a réalisé un chiffre d’affaires de 11,5 millions d’euros en hausse de 15% par rapport à 2016.

•• La gamme, exclusive à la France pour le moment, sera animée avec le lancement d’éditions limitées : une spéciale Halloween et une autre dédiée à Noël. En attendant la sortie, pour la fin d’année, de peluches à clipser sur les sacs et un format géant de 32 cm.