Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Oct 2020 | E-cigarette
 

« La vape serait-elle en danger, et avec elle l’opportunité historique qu’elle représente pour faire baisser la prévalence tabagique ? » s’inquiète, dans un communiqué, France Vapotage. 

Selon la dernière édition du baromètre exclusif Odoxa / France Vapotage (voir 20 août, 6 juin18 et 25 mai), la perception de l’e-cigarette se dégrade et des points de fragilité majeurs apparaissent.

Dans ce contexte, le vapotage peine à s’installer comme une alternative au tabac et à s’inscrire pleinement dans une stratégie de réduction des risques. Tous les détails dans le communiqué que nous reproduisons ci-dessous. Lire la suite »

22 Oct 2020 | E-cigarette, Récents
 

Après son départ de la France et de certains autres marchés (voir 6 mai, 5 août et 3 septembre), il se disait que Juul Labs resterait implanté sans certains pays, l’Allemagne par exemple.

En fait, Juul aura quitté aussi le marché allemand à la fin de l’année. Alors que la filiale autrichienne a fermé cet été. Et cela ne devrait pas tarder pour l’implantation suisse.

Juul Labs déclare se recentrer prioritairement sur les marchés où il peut investir en R&D pour les produits du futur. En clair : les États-Unis.

En fait, les différences réglementaires – sur les taux de nicotine, notamment – de part et d’autre de l’Atlantique ont dû peser pour beaucoup dans ce retrait général de la société américaine qui débarquait en Europe … il y a 3 ans seulement.

19 Oct 2020 | Associations, E-cigarette
 

Dans un communiqué du 16 octobre, Sovape salue le « repositionnement du vapotage sur le site Tabac Info Service » à l’occasion de la cinquième édition du #MoisSansTabac.

« Repositionnement » que nous avons signalé ici même (voir 9 octobre).

•• « Santé Publique France, à l’occasion du Mois Sans Tabac, dont la communication est lancée depuis le 1er octobre, procède au remaniement du site Internet de Tabac Info Service. Design joyeux, approche ergonomique simple et efficace, et enfin, une vraie place consacrée au vapotage. Lire la suite »

8 Oct 2020 | Associations, E-cigarette
 

Nous avons reçu un communiqué de la fédération France Vapotage que nous reproduisons ci-dessous.

L’entreprise Polyflame (marque de produits du vapotage Silver Cig) vient d’adhérer à la fédération France Vapotage, qui représente et défend les fabricants de produits du vapotage opérant en France.

En cette rentrée 2020, France Vapotage se réjouit d’accueillir un nouvel adhérent qui participera avec les membres actuels de la fédération à la valorisation du secteur du vapotage en France.

•• Silver Cig by Silver Match est une gamme de e-liquides et de cigarettes électroniques bénéficiant de l’expérience de dizaines d’années du Groupe Polyflame. Sa démarche reste très attachée aux valeurs d’origine de la marque qui ont fait sa notoriété : qualité, service après-vente, conformité aux normes en vigueur, traçabilité.

De plus, depuis deux ans, le Groupe Polyflame dispose de son propre laboratoire de production de e-liquides en France, Labarome.

•• France Vapotage poursuit ainsi l’année 2020 avec un nouvel adhérent et marque une étape supplémentaire de son développement. La fédération réaffirme sa volonté de rassembler les fabricants de produits du vapotage dans toute leur diversité, qu’il s’agisse de grands groupes, de PME ou de startups.

•• Ce nouveau membre rejoint ainsi l’action conduite depuis le lancement de la fédération (juillet 2018) en faveur d’une #vaperesponsable afin de :

saisir une opportunité historique de santé publique en permettant à des millions de consommateurs d’adopter une pratique incontestablement moins risquée que le tabagisme ;

défendre la pérennité et la croissance d’un secteur économique dynamique, innovant, créateur d’emplois ;

 assurer la commercialisation de produits sûrs et de qualité ;

 informer les consommateurs actuels et futurs sur les bonnes pratiques en matière de vapotage.

 Commentaires fermés sur Vapotage : avec Silver Cig, France Vapotage accueille un nouvel adhérent  
2 Oct 2020 | E-cigarette
 

L’annonce, hier soir, de la reprise de So Good par Republic Technologies (papiers à rouler OCB, JOB, Zig-Zag, marque e-CG dans le vapotage / voir 1er octobre et 21 mars) confirme que le marché du vapotage chez les buralistes entre en maturité.

Il y a moins d’un an, nous annoncions le rachat de Concept Arôme par Nhoss (voir 18 décembre 2019).

Cette restructuration du secteur devrait se caractériser par une offre (e-liquides et distribution de matériel) plus structurée et cohérente chez les buralistes. En un mot : plus facile à exposer et à vendre en fonction des typologies de consommateurs.

Au moment où nombre de boutiques de vapotage, en centres-villes, sont à la peine : leur ouverture, en période de confinement, ne leur ayant pas réussi. À suivre.

1 Oct 2020 | E-cigarette, L'essentiel
 

Republic Technologies International et So Good viennent de diffuser un communiqué commun que nous reprenons intégralement.

Avec l’acquisition de Innovative / So Good, Republic Technologies International entend renforcer sa présence dans le segment des cigarettes électroniques et devenir un acteur incontournable des e-liquides premium certifiés Origine France Garantie.

Republic Technologies, basé à Perpignan dans le sud de la France, annonce aujourd’hui le rachat de la société Innovative / So Good, basée à Angoulême, fabricant de e-liquides et distributeur de matériel exclusivement dans le réseau buraliste.

•• L’objectif de Republic Technologies est la création d’une entreprise fortement innovante et l’émergence d’un leader sur le marché des e-liquides et la distribution de matériel exclusivement chez les buralistes. Par cette alliance, elle montre ainsi une fois de plus son dynamisme et continue d’apporter sa contribution au tissu économique français.

L’opération annoncée aujourd’hui repose sur l’acquisition de 100 % du capital d’Innovative / So Good.

•• Pour Olivier Partouche, Directeur Général de Republic Technologies qui a piloté ce rapprochement : « So Good est une marque reconnue et appréciée pour la qualité de ses liquides. Grâce au travail de Cédric Lacouture et ses équipes, elle est devenue une marque Premium incontournable dans le réseau des buralistes. Pour nous, la complémentarité avec nos liquides E-CG était évidente et nous permettra d’étendre encore davantage notre offre et / d’accompagner les buralistes dans le développement de ce nouveau segment ».

•• Pour Cédric Lacouture, fondateur de Innovative / So Good, « l’alliance à Republic Technologies à travers la marque E-CG est une excellente nouvelle pour nos clients ! Ces derniers vont pouvoir bénéficier à court terme d’une offre complète en matière de e-liquides, de cigarettes électroniques et d’articles pour fumeurs. De toutes les propositions d’acquisitions reçues, c’est celle qui nous a convaincu sur l’avenir et le développement de So Good. La notoriété de Republic Technologies n’est plus à prouver. Alliée à E-CG, nous sommes certains que la marque que nous avons créée en 2013 aura de très belles années devant elle ! »

•• La complémentarité des deux marques fait évoluer un marché en pleine expansion et l’étendue des segments couverts redessine un portefeuille unique, complet et cohérent pour Republic Technologies. Elle renforce également la capacité de répondre aux attentes du marché et d’accompagner les buralistes dans la constitution d’une offre de e-liquides Premium au sein de leurs points de vente.

27 Sep 2020 | E-cigarette
 

« L’état de désinformation de la population française sur le vapotage et la nicotine, que révèle le sondage BVA commandé par Sovape, est très préoccupant », déplore dans un communiqué du 24 septembre cette association de défense de la vape (voir 29 mars et 27 janvier 2020). 

En l’absence de campagne d’information adéquate des autorités, la situation n’a pas évolué significativement depuis le précédent sondage en 2019, déplore Sovape. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « 75% des Français ne savent pas que vapoter est moins dangereux que fumer » (sondage Sovape/BVA)  ,
25 Sep 2020 | Associations, E-cigarette
 

« Régulièrement, « fakes news », contresens et amalgames circulent à propos du vapotage. Cette semaine, un documentaire intitulé « Cloper sans fumée – La nicotine revisitée » et diffusé en prime- time sur Arte ajoute encore à la confusion », déplore France Vapotage (voir 26 mai et 31 mars 2020) dans un communiqué que nous reprenons.

France Vapotage s’inquiète de l’impact de cette désinformation pour les plus de 3 millions de vapoteurs français, pour les fumeurs actuels en recherche d’une alternative fiable à leur pratique tabagique, pour les acteurs professionnels du secteur et plus globalement sur les politiques de santé publique en matière de lutte contre la prévalence tabagique.

•• En finir avec les fausses références

• La très médiatisée étude du Dr Glantz (intervenant dans le documentaire d’Arte) qui affirmait un lien fort entre vapotage et crises cardiaques a été retirée du Journal of American Heart Association (JAHA), 8 mois après sa publication. Cela faisait suite aux plaintes reçues par plusieurs chercheurs sur la méthodologie utilisée dans l’étude. Le Dr Glantz aurait en effet utilisé, dans son échantillon, des personnes ayant déjà fait des crises cardiaques avant de commencer à vapoter, pour affirmer le lien entre crises cardiaques et vapotage (voir 24 février 2020).

De même, la référence aux drames survenus à l’été 2019 aux États-Unis (cas de pneumopathie associés au vapotage -PAV, ou e-cigarette, or vaping, product use associated lung injury – EVALI) fait le lit d’un amalgame infondé avec la pratique courante du vapotage. Or il s’agissait justement d’une pratique inappropriée de la cigarette électronique, avec utilisation de produits inadaptés voire illégaux (huile de THC et surtout acétate de vitamine E) et que l’on ne trouve pas dans les e-liquides vendus en France (voir 23 décembre 2019).

•• Se référer aux études scientifiques disponibles, indépendantes et sérieuses

En l’état actuel des connaissances scientifiques, le vapotage est incontestablement moins nocif que la pratique tabagique. Certes, des études complémentaires doivent être menées, notamment épidémiologiques avec de larges cohortes, pour préciser les effets du vapotage sur la santé du consommateur comme de son entourage, en particulier à long terme. Mais le vapotage reste une pratique alternative à la consommation de tabac, qui doit être encouragée dans une stratégie de réduction des risques.

Ainsi :
• selon les études scientifiques sur lesquelles s’appuie Public Health England, la vapeur de la cigarette électronique contient 95% de substances nocives en moins que la fumée de la cigarette tabac.
• l’Académie nationale de Médecine invite les fumeurs à ne pas hésiter et à passer à la vape.

Cet été, une équipe de chercheurs indépendants de la Métropole Lilloise a publié une étude comparative concernant la composition chimique des aérosols provenant du tabac à chauffé, des cigarettes électroniques et des cigarettes classiques et leurs effets toxiques sur les cellules épithéliales bronchiques humaines BEAS-2B.

Les résultats sont sans appel, la vape contient :
99.9% de composés carbonylés en moins que la fumée du tabac
99% d’hydrocarbures aromatiques polycycliques – HAP- en moins que la fumée du tabac.

Ce sont principalement ces composés, issus de la combustion du tabac, qui font du tabac un produit cancérigène avéré́. La vape n’en produit quasiment pas.

• Autre exemple : les conclusions du rapport de toxicologues mandatés par le gouvernement britannique et publié en septembre 2020 sont claires et sans appel :
• l’exposition des vapoteurs au propylène glycol et à la glycérine végétale est jugée « peu préoccupante ».
• la vape est susceptible d’être associée à une réduction du risque global des effets néfastes du tabagisme sur l’organisme.

Elles confortent le gouvernement britannique dans sa politique de santé publique en matière de lutte contre la prévalence tabagique où le vapotage tient toute sa place aux côtés d’autres solutions de diminution ou d’arrêt de la consommation de tabac.

•• France Vapotage rappelle que la cigarette électronique est l’outil d’aide à la réduction ou à l’arrêt du tabac le plus efficace et le plus utilisé par les fumeurs.

Face aux amalgames et contrevérités profondément anxiogènes pour les consommateurs actuels, aux risques réels qu’une partie des fumeurs en recherche de solutions se détournent de la vape au profit du tabac, France Vapotage renouvelle sa demande faite aux pouvoirs publics de :

Diligenter de nouvelles études sur l’usage et la pratique de la cigarette électronique et ses conséquences potentielles sur la santé à long terme ;

Lancer des campagnes publiques de sensibilisation à la cigarette électronique auprès des fumeurs adultes ainsi que des campagnes publiques d’information sur le vapotage et sa pratique auprès des consommateurs.

 Commentaires fermés sur Vapotage : « stop aux fake news et contresens sur le vapotage » (France Vapotage)  
22 Sep 2020 | E-cigarette
 

Représentant plusieurs associations de vapotage et de vapoteurs, dans le monde, la World Vapers’ Alliance (WVA) lance une campagne « Back Vaping, Beat Cancer » (« Soutenons le Vapotage, Battons le Cancer »).

La WVA est notamment implantée en Pologne, au Portugal ainsi qu’en Amérique du Sud et en Afrique.

Il s’agit clairement d’appeler les institutions européennes à inclure le recours au vapotage dans le prochain plan européen de lutte contre le cancer, en cours de préparation (voir 23 juin et 11 mai 2020).

•• Explications de Michael Landl (directeur de la WVA) : « le tabagisme reste la principale cause de cancer en Europe, et la cigarette électronique a aidé des centaines de milliers de fumeurs à arrêter de fumer pour de bon. 

« Nous voulons que les législateurs incluent le vapotage dans le plan européen de lutte contre le cancer afin que des millions de citoyens européens puissent bénéficier d’une méthode efficace d’arrêt du tabac. »

Et de rappeler ces chiffres-clés : 1,3 million de ressortissants de l’Union européenne meurent chaque année du cancer. Parmi lesquels, 700 000 cas sont associés à l’usage du tabac. Malgré ces chiffres, 140 millions d’Européens fument encore.

•• Avant de conclure : « Les institutions européennes seraient bien inspirées de suivre le sillage de pays comme le Royaume-Uni (voir 21 août 2019), le Canada (voir 20 décembre 2019) et la Nouvelle Zélande (voir 11 et 18 août 2020) et d’encourager le vapotage au titre d’alternative moins nocive pour les fumeurs adultes. »

 Commentaires fermés sur Vapotage : « Back Vaping, Beat Cancer », une nouvelle campagne pour convaincre l’Europe  ,
18 Sep 2020 | E-cigarette
 

Stratégies marketing douteuses, lobbying agressif … : derrière les promesses d’une cigarette électronique moins nocive, enquête sur la réalité de ce nouveau produit phare et les dangers de la nicotine.

C’est le pitch de la bande annonce du documentaire d’Arte, diffusé ce 22 septembre à 20h50, intitulé « Cloper sans fumée : la nicotine résiste ».

•• Sur la bande annonce, on retrouve Yves Martinet (président du Comité national contre le Tabagisme) et le discours récurrent : « l’objectif de l’industrie du tabac, c’est de faire en sorte que les usagers restent « addict » à la nicotine ». Puis le message alarmiste : « mêmes cibles, nouveau look et danger(s) avéré(s) ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur E-cigarette : une nouvelle enquête à charge sur Arte ?  ,