Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Fév 2019 | Trafic
 

En répondant aux questions de Corse Net Infos, Hervé Natali (responsable des Relations territoriales de Seita-Imperial Brands, voir Lmdt des 15 décembre 2018 et 2 janvier 2019) revient notamment sur la spécificité corse au regard du marché parallèle du tabac, ainsi que sur les solutions permettant de lutter contre la hausse de la contrebande.

•• Il y a un écart de -25 % sur le prix du tabac avec le Continent, ici en Corse, … pour un trafiquant, ce n’est pas intéressant ?

Hervé Natali : « Il ressort de mes échanges avec les buralistes insulaires qu’ils ne sont pas autant impactés que leurs collègues sur le Continent.

« Le cabinet d’Audit KPMG avec lequel nous travaillons et qui fait une étude annuelle (voir Lmdt du 10 août 2018) n’en a fait aucune sur l’île. Pour la France, nous avons ciblé 126 villes. Nous n’avons pas la Corse, parce que l’île n’est pas encore concernée du fait de sa fiscalité différente. Pour un trafiquant de tabac, proposer des paquets de cigarettes à 5 euros ici, ce n’est pas intéressant. Lire la suite »

30 Jan 2019 | Trafic
 

Le sénateur PS des Hauts-de-Seine Xavier Iacovelli vient de publier un communiqué que nous reproduisons.

« Xavier Iacovelli, sénateur des Hauts-de-Seine, a lancé à l’automne 2017 une réflexion sur le commerce parallèle de tabac.

« Il a notamment organisé un débat au Sénat vendredi 23 novembre dernier qui a permis de réunir pour la première fois fabricants de tabac, associations antitabac et experts indépendants sous le regard de la presse (voir Lmdt du 25 novembre 2018) .

« Cette réunion a permis de clarifier la situation : si le commerce parallèle de tabac se traduit par une perte fiscale de 3 milliards d’euros par an, il est composé à plus de 98% par des cigarettes qui sortent directement ou indirectement des usines des cigarettiers. Ces derniers organisent de fait la surproduction et le sur-approvisionnement pour contourner les réglementations et mesures fiscales de lutte contre le tabagisme. Lire la suite »

29 Jan 2019 | Trafic
 

Nous reproduisons un communiqué publié par l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi (voir Lmdt du 28 avril 2015).

« Grâce à la ratification d’un quarantième pays signataire, le protocole de l’OMS « visant à éliminer le commerce illicite du tabac » est entré en vigueur le 25 septembre 2018. Bien que l’Union Européenne ait fait partie des premiers signataires de ce traité en juin 2016, la Commission a adopté en 2018 des actes d’exécution et de délégation sur la traçabilité du tabac, contraires à l’esprit de ce traité et confiant aux fabricants de tabac la sélection et la rémunération directe des fournisseurs de stockage de données.

« L’eurodéputée et spécialiste de santé publique Michèle Rivasi, dénonce cette nouvelle tentative de mainmise du lobby du tabac et rappelle la Commission Européenne à ses devoirs d’indépendance et de respect de ses engagements. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Commerce illicite des cigarettes : la Commission est complice du lobby du tabac ! » (Michèle Rivasi)  , ,
31 Déc 2018 | International, Trafic
 

À partir de ce 1er janvier, tous les produits du tabac stockés ou mis en vente aux Émirats Arabes Unis (EAU) devront avoir leurs conditionnements marqués dans le cadre d’un système de traçabilité obligatoire.

Le Gouvernement local ayant encore précisé, dernièrement, que les fournisseurs de tabac ne rentrant pas dans ce système se verraient interdire le droit « d’exercer leurs activités commerciales jusqu’à ce que la conformité totale soit atteinte ».

Les promoteurs du système insistent sur son indépendance par rapport aux fournisseurs de tabac et s’inscrivent dans le cadre du protocole de l’OMS sur la lutte contre le commerce illégal du tabac (voir Lmdt des 5 et 23 octobre ainsi que du 28 novembre). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Émirats Arabes Unis : mise en place d’un système de traçabilité des produits du tabac  
28 Nov 2018 | Trafic
 

Suite à la table-ronde organisée, le 23 novembre, par le sénateur PS Xavier Iacovelli sur le thème « Origine du commerce parallèle du tabac et les solutions pour y mettre fin » (voir Lmdt du 25 novembre), l’ITSA (International Tax Stamp Association) lui a fait parvenir une lettre que nous reproduisons ici même.

« ITSA remercie Monsieur le sénateur Iacovelli de l’organisation de ce débat qui, nous l’espérons, va contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des risques de la traçabilité́ du tabac en France et en UE dans le contexte du protocole de l’OMS.

« Depuis longtemps, ITSA, qui est une association internationale représentant les fournisseurs de sécurité́ des timbres taxes et de systèmes de protection des chaînes de distribution contre les trafics illicites, alerte sur les incompatibilités des actes délégués de la directive tabac avec le protocole de l’OMS pour éliminer le commerce illicite du tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Une meilleure compréhension des enjeux et risques de la traçabilité du tabac » (ITSA)  ,
4 Oct 2018 | Trafic
 

Le décret du 1er octobre portant publication du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac a été publié au Journal Officiel.

Rappelons que ce Protocole est entré en vigueur tout récemment (voir Lmdt des 24 septembre et 9 mai 2018).

Il avait été ratifié par la France, il y a trois ans (voir Lmdt du 28 octobre 2015). Et certains se montrent insistants quant à son application (voir Lmdt des 24 et 5 juillet 2018).

Lien avec le décret

 Commentaires fermés sur Protocole de l’OMS contre le commerce illicite du tabac : publication au JO  ,
2 Oct 2018 | Associations, Trafic
 

« C’est une excellente nouvelle » annonce le Comité national du Tabagisme dans un communiqué saluant l’entrée en vigueur du Protocole international « pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac » (voir Lmdt du 24 septembre). Extraits.

•• « Ainsi la lutte contre le commerce illicite de tabac passe par la mise en place d’un système de suivi et de traçabilité des produits du tabac véritablement indépendant des fabricants de tabac. (…) Un principe de base s’applique : le contrôlé ne peut pas être le contrôleur ou les proches du contrôleur. 

Ce principe s’impose donc encore davantage s’agissant de l’industrie du tabac et il est explicitement mentionné dans le texte du protocole en son article 8 (6). (…) Les relations avec les fabricants sont limitées au strict nécessaire pour mettre en place le dispositif, avec l’apposition de codes d’identification unique, et de sécurité, non falsifiables et enfin un contrôle exercé directement et exclusivement par la puissance publique sur les systèmes mis en place ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Protocole OMS : « le contrôlé ne peut pas être le contrôleur ou les proches du contrôleur » (CNCT)  , ,
24 Sep 2018 | Trafic
 

Dans un communiqué, Sicpa félicite l’OMS et les 47 États-Parties pour l’entrée en vigueur, le 25 septembre 2018, du premier Protocole à la Convention-cadre pour la lutte antitabac pour éliminer le commerce illicite du tabac (voir Lmdt de ce jour).

« Fruit de nombreuses années de négociations et de débats complexes, ce traité historique énonce des dispositions claires et exhaustives pour lutter contre le commerce illicite des produits du tabac, qui coûterait plusieurs dizaines de milliards de dollars par an de pertes de recettes fiscales.

•• « Le Protocole de l’OMS oblige notamment les États à mettre en place des systèmes de suivi et de traçabilité pour sécuriser les chaînes de production et d’approvisionnement de tabac et ainsi lutter contre la fraude. Cela exige, comme le stipule son article 8, que ces systèmes soient sous le contrôle des États et ne soient ni délégués, ni exécutés par l’industrie du tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Sicpa félicite l’OMS pour l’entrée en vigueur du protocole « pour éliminer le commerce illicite de tabac »  ,
21 Sep 2018 | Trafic
 

Cela fait partie de ces brèves énigmatiques dont la rubrique « Confidentiel » de l’hebdomadaire économique s’est fait une spécialité.

On y apprend : « les patrons français des cigarettiers ont été convoqués par les Douanes à Bercy. Ils sont accusés de ne pas respecter le protocole de l’OMS de traçabilité indépendante. La Cour de justice européenne a par ailleurs été saisie. »

 Commentaires fermés sur « Les cigarettiers à Bercy » (Challenges)  
24 Juil 2018 | Trafic
 

En amont de la visite de deux jours de Gérald Darmanin, entre Var et Bouches-du Rhône, consacrée à la contrebande de tabac (voir Lmdt des 20 et 21 juillet), l’eurodéputé Younous Omarjee (voir Lmdt des 29 juin et 2 juillet) a rappelé, par courrier, au ministre l’urgence de la mise en place du système de traçabilité « préconisé ou imposé » par le Protocole de l’OMS (voir Lmdt des 3 et 5 juillet).

Extraits de sa lettre adressée également aux médias :

•• « Le tabac de contrebande », mais plus justement « le commerce parallèle du tabac », est un véritable fléau. Aussi bien pour la santé publique, qu’en terme de pertes fiscales évaluées à 3 milliards d’euros par an pour la France et à près de 20 milliards dans l’Union européenne.

•• « Dans le « Livre noir sur le lobby du tabac en Europe » (voir Lmdt du 1er juillet) que j’ai rendu public et qui fait suite au combat que je mène auprès de la Commission européenne pour qu’elle rende conforme au Protocole de l’OMS les actes délégués relatifs à la traçabilité à la directive tabac, je mets en exergue que le commerce parallèle du tabac est organisé et alimenté par les fabricants de tabac eux-mêmes dans des proportions qui dépassent l’entendement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La France doit annoncer sa décision de mettre en œuvre le protocole de l’OMS » (Younous Omarjee)  ,