Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Jan 2020 | International, Profession
 

Selon la presse locale, Philip Morris va s’engager dans une grande campagne pour aider les 56 000 fumeurs de la ville de Bristol à arrêter complètement la cigarette, sinon à opter pour une alternative.

La campagne consistera, notamment, en :

un partenariat avec des entreprises : pour présenter à leurs collaborateurs-fumeurs toutes les alternatives à la cigarette traditionnelle ;

un accompagnement des points de vente tabac pour les impliquer dans l’opération ; Lire la suite »

31 Déc 2019 | Observatoire
 

L’institut de sondages Odoxa a publié son baromètre « Carnet de santé » pour 2020, réalisé pour la Mutuelle nationale des Hospitaliers.

Un sondage qui met en lumière les principales résolutions des Français pour 2020, en matière de santé.

•• Faire de l’activité physique arrive en tête de ces bonnes résolutions (42 % des sondés).

En deuxième position, « faire un régime / perdre du poids » (32 %). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Résolutions des Français pour 2020 : l’arrêt du tabac reste une … priorité « relative »   , ,
20 Déc 2019 | Observatoire
 

Dans un rapport publié ce jeudi 19 décembre, l’Organisation mondiale de la Santé établit, pour la première fois, une diminution du nombre d’hommes consommant du tabac dans le monde : une baisse à hauteur de 2 millions de fumeurs entre 2018 et 2020.

Une donnée d’autant plus significative que 82 % du 1,3 milliard de fumeurs dans le monde sont des hommes, selon l’agence onusienne.

•• Jusqu’à présent, l’OMS avait enregistré « une hausse régulière du nombre d’hommes consommant les produits mortels du tabac » a rappelé le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans le communiqué.

« Or maintenant, pour la première fois, nous observons une baisse, due à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac » a-t-il ajouté de façon convenue. Tout en saluant ce « tournant dans la lutte contre le tabagisme » qui devrait se confirmer dans le futur.

•• Selon les projections, le nombre de consommateurs hommes devrait diminuer de 2 millions entre 2018 et 2020 pour s’établir à 1,091 milliard, et de 4 millions entre 2020 et 2025, pour atteindre 1,087 milliard.

L’OMS anticipe par ailleurs une diminution de 10 millions, en deux ans, du nombre total pour les deux sexes et une nouvelle baisse de 27 millions d’ici à 2025. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : baisse historique du nombre d’hommes fumeurs dans le monde (OMS)  ,
5 Déc 2019 | International
 

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a lancé, courant novembre une campagne qui ambitionne de faire baisser de près d’un tiers le nombre de fumeurs d’ici 2025 en Grèce, où la consommation de tabac reste élevée, annonce l’AFP.

« L’État grec (…) a pour objectif de réduire le nombre de fumeurs de 30 % d’ici 2025 » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. « Notre ennemi est la fumée, pas les fumeurs. Notre but n’est pas de diviser, mais plutôt d’unir au nom de la santé ».

•• Selon une étude médicale publiée en octobre, le nombre de fumeurs adultes est passé de 40 à 27,5 % en une décennie (voir 22 janvier 2018). Mais le Premier ministre s’est inquiété du taux inquiétant de mineurs de 15 ans consommant du tabac : un garçon sur six et une fille sur huit. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Grèce : nouvelle campagne « notre ennemi est la fumée, pas les fumeurs »  ,
19 Nov 2019 | Institutions
 

La Nouvelle République posait la question, la semaine dernière. Car, par exemple, de nombreuses initiatives menées pour cette quatrième édition peinent parfois à trouver leur public. Exemples. 

•• Dans les cantons d’Amboise et Bléré (Indre-et-Loire) ainsi que de Montrichard (Loir-et-Cher), la communauté professionnelle territoriale de santé Asclepios propose activement des rencontres entre fumeurs, espacées de trois semaines.

Si,à Bléré, la première rencontre a eu lieu, les deux séances prévues initialement pour Amboise ont été annulées, en raison du manque de participants.

•• Dans les pharmacies d’Amboise, on ne note pas de changement par rapport au reste de l’année. « Depuis que les substituts au tabac sont remboursés, il y a moins de demandes spontanées » explique un pharmacien. « Cela reste positif qu’il y ait de la communication, Mais le moment où nous avons le plus de demandes, ce sont les vœux » assure un collègue.

« Il faut aussi faire de la prévention sur d’autres points » précise-t-il, « il est possible de faire un dépistage en pharmacie pour la bronchite du fumeur, il faut le rappeler. »

•• À l’inverse, une pharmacienne du centre-ville estime qu’il y a eu une augmentation de demandes : « on a donné tous nos kits gratuits du Mois sans Tabac. On a eu plusieurs premières prescriptions en deux semaines … des personnes qui ont dit qu’elles allaient arrêter de fumer. »

1 Nov 2019 | Institutions
 

Le rendez-vous est désormais bien inscrit dans le calendrier : à partir de ce vendredi, pour la 4ème année consécutive, les fumeurs français sont invités à se faire aider et à s’encourager mutuellement pour arrêter la cigarette, à l’occasion du Mois sans tabac, rappelle l’AFP (voir Lmdt du 4 octobre) dans une dépêche signée d’Amélie Baubeau.

•• Selon les chiffres dévoilés au terme de la dernière édition, plus de 241 000 personnes s’étaient inscrites en 2018, soit 84 000 de plus qu’en 2017 (environ 157 000). La première édition avait attiré environ 180 000 fumeurs en 2016.

À la veille de la 4e édition, 155 000 personnes affichaient déjà sur le site internet tabac-info-service.fr leur engagement à écraser leur dernier mégot jeudi soir. Sans compter ceux qui ne se sont pas officiellement inscrits mais essaieront de tenir éloigné leur paquet de cigarettes pendant au moins un mois (voir Lmdt du 29 octobre). Lire la suite »

29 Sep 2019 | Observatoire
 

À la fois comédien, présentateur, chroniqueur, humoriste, auteur et réalisateur, Mathieu Ducrez interprète, sur les planches du Théâtre Montmartre Galabru (Paris), « Confessions d’un fumeur ». Le pitch : à 15 ans, Mathieu commence à fumer pour se prouver qu’il est un homme, 30 ans plus tard, il essaie d’arrêter pour la même raison.

Sur scène, au début, le personnage tient encore une cigarette et va raconter sa vie « en fumée », avec humour et lucidité. L’occasion de comprendre les mécanismes de la dépendance au tabac, une prise de conscience qui va l’amener à « redevenir enfin libre ».

Co-écrit avec des anciens fumeurs, le spectacle se veut tragi-comique, délivrant souvenirs et anecdotes : « la vie d’un fumeur est suffisamment absurde tordue et compliquée pour que tous les ingrédients de la comédie y soient réunis. Ce qu’on voulait absolument éviter c’était d’être moralisateur ou culpabilisateur » explique Mathieu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Confessions d’un fumeur » : au rendez-vous de la rentrée théâtrale   ,
22 Sep 2019 | Profession
 

Invitée du Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro, ce dimanche 22 septembre, la ministre de la Santé s’est exprimée rapidement – et un peu confusément – sur le tabagisme. Pour se féliciter des résultats.

•• « J’avais annoncé une forte hausse parce que nous savons que le prix est le meilleur moyen de faire en sorte que les gens arrêtent de fumer. Et notamment les jeunes. Les résultats sont là.

« Nous avons près de … 2 millions de fumeurs en moins depuis que nous sommes là. C’est énorme, c’est … 1,5 million de fumeurs en moins, exactement. C’est grâce au prix du tabac mais aussi à tout un tas de mesures comme les patchs remboursés. »

•• Concernant la cigarette électronique, Agnès Buzyn a précisé : « nous ne sommes pas dans la même situation qu’aux États-Unis. Nous n’avons pas d’alerte sanitaire particulière. Il peut y avoir des effets secondaires à long terme. Nous ne le savons pas aujourd’hui ».

Elle a tenu à rappeler qu’en France la cigarette électronique est traitée de la même façon que la cigarette classique : « nous avons pris les mêmes mesures que pour les cigarettes : elle est interdite à la vente au moins de 18 ans. Il est interdit de vapoter dans les mêmes lieux … où il est interdit de fumer » (sic).

3 Juil 2019 | Observatoire
 

Le cancer, qui touche surtout les hommes, frappe de plus en plus les deux sexes, puisque l’écart se réduit en France au détriment des femmes, selon un vaste rapport, publié ce mardi 2 juillet par Santé publique France, et repris par l’AFP.

En 2018, on estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers en métropole (204 583 chez l’homme, 177 400 chez la femme) et à 157 400, le nombre de décès par cancer (89 621 chez l’homme, 67 800 chez la femme), selon l’agence sanitaire. Mais l’incidence (nouveaux cas), tous cancers confondus, est stable chez l’homme (+0,1 % par an) alors qu’elle s’accroît chez la femme (+1,1% par an). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : « le cancer du poumon enregistre la plus forte progression chez la femme » (étude Santé publique France)  ,
25 Juin 2019 | Institutions
 

Trois ans après la création de Santé publique France, le Professeur François Bourdillon, son premier directeur général, vient d’arriver à la fin de son mandat.

Dans Le Quotidien du Médecin, il revient sur les résultats d’une agence pour laquelle il réclame des moyens supplémentaires. Extraits.

•• « L’agence a contribué à quelques succès comme la baisse de la consommation tabagique (…) La lutte contre le tabac a bénéficié d’une forte politique publique portée par le plan Cancer. L’agence y a participé en développant des opérations de marketing social dont l’efficacité avait été prouvée scientifiquement. Nos budgets de lutte contre le tabac ont aussi été très sensiblement augmentés. Lire la suite »