Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Nov 2019 | Institutions
 

Le rendez-vous est désormais bien inscrit dans le calendrier : à partir de ce vendredi, pour la 4ème année consécutive, les fumeurs français sont invités à se faire aider et à s’encourager mutuellement pour arrêter la cigarette, à l’occasion du Mois sans tabac, rappelle l’AFP (voir Lmdt du 4 octobre) dans une dépêche signée d’Amélie Baubeau.

•• Selon les chiffres dévoilés au terme de la dernière édition, plus de 241 000 personnes s’étaient inscrites en 2018, soit 84 000 de plus qu’en 2017 (environ 157 000). La première édition avait attiré environ 180 000 fumeurs en 2016.

À la veille de la 4e édition, 155 000 personnes affichaient déjà sur le site internet tabac-info-service.fr leur engagement à écraser leur dernier mégot jeudi soir. Sans compter ceux qui ne se sont pas officiellement inscrits mais essaieront de tenir éloigné leur paquet de cigarettes pendant au moins un mois (voir Lmdt du 29 octobre). Lire la suite »

29 Sep 2019 | Observatoire
 

À la fois comédien, présentateur, chroniqueur, humoriste, auteur et réalisateur, Mathieu Ducrez interprète, sur les planches du Théâtre Montmartre Galabru (Paris), « Confessions d’un fumeur ». Le pitch : à 15 ans, Mathieu commence à fumer pour se prouver qu’il est un homme, 30 ans plus tard, il essaie d’arrêter pour la même raison.

Sur scène, au début, le personnage tient encore une cigarette et va raconter sa vie « en fumée », avec humour et lucidité. L’occasion de comprendre les mécanismes de la dépendance au tabac, une prise de conscience qui va l’amener à « redevenir enfin libre ».

Co-écrit avec des anciens fumeurs, le spectacle se veut tragi-comique, délivrant souvenirs et anecdotes : « la vie d’un fumeur est suffisamment absurde tordue et compliquée pour que tous les ingrédients de la comédie y soient réunis. Ce qu’on voulait absolument éviter c’était d’être moralisateur ou culpabilisateur » explique Mathieu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Confessions d’un fumeur » : au rendez-vous de la rentrée théâtrale   ,
22 Sep 2019 | Profession
 

Invitée du Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro, ce dimanche 22 septembre, la ministre de la Santé s’est exprimée rapidement – et un peu confusément – sur le tabagisme. Pour se féliciter des résultats.

•• « J’avais annoncé une forte hausse parce que nous savons que le prix est le meilleur moyen de faire en sorte que les gens arrêtent de fumer. Et notamment les jeunes. Les résultats sont là.

« Nous avons près de … 2 millions de fumeurs en moins depuis que nous sommes là. C’est énorme, c’est … 1,5 million de fumeurs en moins, exactement. C’est grâce au prix du tabac mais aussi à tout un tas de mesures comme les patchs remboursés. »

•• Concernant la cigarette électronique, Agnès Buzyn a précisé : « nous ne sommes pas dans la même situation qu’aux États-Unis. Nous n’avons pas d’alerte sanitaire particulière. Il peut y avoir des effets secondaires à long terme. Nous ne le savons pas aujourd’hui ».

Elle a tenu à rappeler qu’en France la cigarette électronique est traitée de la même façon que la cigarette classique : « nous avons pris les mêmes mesures que pour les cigarettes : elle est interdite à la vente au moins de 18 ans. Il est interdit de vapoter dans les mêmes lieux … où il est interdit de fumer » (sic).

3 Juil 2019 | Observatoire
 

Le cancer, qui touche surtout les hommes, frappe de plus en plus les deux sexes, puisque l’écart se réduit en France au détriment des femmes, selon un vaste rapport, publié ce mardi 2 juillet par Santé publique France, et repris par l’AFP.

En 2018, on estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers en métropole (204 583 chez l’homme, 177 400 chez la femme) et à 157 400, le nombre de décès par cancer (89 621 chez l’homme, 67 800 chez la femme), selon l’agence sanitaire. Mais l’incidence (nouveaux cas), tous cancers confondus, est stable chez l’homme (+0,1 % par an) alors qu’elle s’accroît chez la femme (+1,1% par an). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : « le cancer du poumon enregistre la plus forte progression chez la femme » (étude Santé publique France)  ,
25 Juin 2019 | Institutions
 

Trois ans après la création de Santé publique France, le Professeur François Bourdillon, son premier directeur général, vient d’arriver à la fin de son mandat.

Dans Le Quotidien du Médecin, il revient sur les résultats d’une agence pour laquelle il réclame des moyens supplémentaires. Extraits.

•• « L’agence a contribué à quelques succès comme la baisse de la consommation tabagique (…) La lutte contre le tabac a bénéficié d’une forte politique publique portée par le plan Cancer. L’agence y a participé en développant des opérations de marketing social dont l’efficacité avait été prouvée scientifiquement. Nos budgets de lutte contre le tabac ont aussi été très sensiblement augmentés. Lire la suite »

12 Juin 2019 | Observatoire
 

Démodée la première bouffée de cigarette entre deux cours ? Si le collège et le lycée restent les périodes d’expérimentation des premiers verres d’alcool, les jeunes délaissent la cigarette mais consomment du cannabis autant que leurs aînés, selon une étude en France publiée mardi 11 juin et reprise par l’AFP.

« Périodes d’expériences nouvelles », ces sept années passées aux collège et lycée correspondent à « des temps de diffusion de différentes substances psychoactives », souligne l’étude EnCLASS*, « Enquête nationale en collège et en lycée chez les adolescents sur la santé et les substances » de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

•• Années collège, première gorgée d’alcool et première « taffe » : plus de 4 collégiens sur 10 (44%) ont déjà bu de l’alcool lors de l’entrée en sixième et ils seront plus de 75 % en troisième. Si la plupart des collégiens n’ont jamais tiré sur une cigarette à leur arrivée en sixième, ils sont 37,5 % à l’avoir expérimentée en troisième. C’est surtout entre la cinquième et la quatrième que s’accélère la diffusion du tabagisme, lequel passe de 14 % à 26,1 %. Lire la suite »

31 Mai 2019 | Profession
 

Dans le contexte de cette Journée sans Tabac du 31 mai, aux informations contradictoires et bien souvent placées hors contexte, l’émission « Ça se comprend ! » de Thomas Hugue, diffusée en direct ce jeudi après-midi sur CNews, a permis à Philippe Coy de mettre un certain nombre de points sur les i.

Signalons que le professeur Debré ainsi que Claude Bamberger (président des vapoteurs de l’Aiduce) étaient également sur le plateau.

•• Sur les dernières statistiques concernant la baisse du nombre des fumeurs (voir Lmdt du 28 mai) :

« Nous sommes toujours attentifs à ces données chiffrées positives. La santé publique est un sujet trop important. Mais en même temps, on ne peut pas nier l’évasion d’une partie de nos clients fumeurs vers d’autres marchés du tabac, européens ou illégaux. Lire la suite »

29 Mai 2019 | Institutions
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac (le 31 mai), l’Organisation mondiale de la Santé attire l’attention sur les dégâts causés par le tabac sur la santé pulmonaire : plus de 40 % des décès liés au tabac sont imputables à des maladies pulmonaires comme le cancer, les affections respiratoires chroniques et la tuberculose.

Dans un communiqué du 29 mai, l’OMS lance un appel aux pays et aux partenaires pour qu’ils prennent davantage de mesures visant à protéger les gens contre l’exposition au tabac. Nous le reprenons ci-dessous :

« Chaque année, le tabac tue au moins huit millions de personnes et des millions d’autres sont atteintes d’un cancer du poumon, de tuberculose, d’asthme ou d’une affection respiratoire chronique à cause du tabac » y déclare le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Des poumons sains sont indispensables pour vivre en bonne santé. Aujourd’hui, comme tous les autres jours, vous pouvez protéger vos poumons ainsi que ceux de vos amis et de votre famille en disant non au tabac ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac 2019 : « ne laissez pas le tabac vous couper le souffle » (OMS)  , ,
29 Mai 2019 | Associations
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac ce 31 mai, la Ligue contre le Cancer rappelle que le tabac est à la fois la première cause de mortalité par cancer ainsi que le premier facteur de risque de cancer évitable, même si la lutte contre le tabagisme commence à porter ses fruits (voir Lmdt du 28 mai).

Parmi les actions – en vue d’une « Génération sans tabac » en 2030 – la Ligue contre le Cancer lance une nouvelle campagne à destination des jeunes sur les réseaux sociaux par la diffusion de plusieurs courtes vidéos sur un ton humoristique et décalé (lien)

Elle a déployé également des actions de prévention du tabagisme en milieux scolaire, a encouragé la création d’espaces sans tabac et a participé activement à des opérations comme le Mois sans tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Journée mondiale sans tabac » : la Ligue contre le Cancer présente son bilan d’activités   ,
28 Mai 2019 | Institutions
 

Cancers, maladies cardiovasculaires et respiratoires : le tabac a fait 75 000 morts en France en 2015, ce qui représente plus d’un décès sur huit, selon les derniers chiffres officiels, publiés mardi avant la journée mondiale sans tabac, annonce l’AFP, ce matin, dans une dépêche signée Paul Ricard.

« Comme dans la plupart des pays industrialisés, le tabagisme reste la première cause de décès évitables en France », souligne le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence sanitaire Santé publique France.

•• Le précédent bilan datait de 2016 et portait sur l’année 2013. Il était de 73 000 morts, soit la même proportion par rapport au nombre total de décès cette année-là (environ 13 %). « En 2015, 75 320 décès ont été estimés attribuables au tabagisme sur les 580 000 décès enregistrés en France métropolitaine », selon le BEH. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le tabac en France en 2018 : encore 75 000 morts, mais une baisse de la proportion des fumeurs quotidiens  ,