Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Nov 2018 | Observatoire
 

À chaque édition de la « Journée Mondiale sans tabac » et du Mois Sans Tabac, la mutuelle étudiante fait le point sur le tabagisme des jeunes (voir Lmdt des 28 octobre 2017 et 24 mai 2016). Les femmes étant le cœur de cible cette année (voir Lmdt du 31 octobre), la Smerep a questionné le comportement des lycéennes et des étudiantes.

Il ressort de l’enquête, menée par OpinionWay que 14 % des lycéennes et 28 % des étudiantes sont des fumeuses régulières ou occasionnelles.

Parmi ces dernières, 13 % fument tous les jours, contre 15 % seulement à certaines occasions. Et 21 % des étudiantes fumeuses déclarent ne pas souhaiter arrêter de fumer. Comme il y a un an. Lire la suite »

5 Nov 2018 | Observatoire
 

Une patiente qui était atteinte de mucoviscidose a développé un cancer en France peu de temps après avoir reçu en greffe les poumons d’une fumeuse, selon une étude parue dans la revue Lung Cancer, qui alerte sur le risque de transplanter de tels organes, rapporte l’AFP.

La patiente était suivie depuis l’enfance pour une fibrose kystique. Après une rapide dégradation de ses fonctions respiratoires, typique de la mucoviscidose, les médecins décident, en novembre 2015, de procéder à une transplantation pulmonaire.

•• « Selon la base des donneurs, les poumons greffés ont été prélevés chez une femme de 57 ans fumant un paquet par jour depuis 30 ans », précise l’étude, menée par des médecins du CHU de Montpellier. Elle précise que les examens pratiqués au moment de la mort cérébrale de la donneuse n’avaient révélé aucune anomalie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Une femme meurt d’un cancer après avoir reçu les poumons d’une fumeuse (AFP)  ,
27 Août 2018 | E-cigarette
 

Nous avions alerté nos lecteurs sur cette initiative originale associant l’Agence régionale de Santé de Normandie, le CHU de Caen et l’association « Vape du Coeur » pour distribuer gratuitement 1 000 cigarettes électroniques aux détenus fumeurs des deux prisons de la ville normande : la maison d’arrêt et le centre pénitentiaire (voir Lmdt du 29 juin).

Il apparaît que 150 détenus ont ainsi fait le choix de la cigarette électronique. « Et les premiers résultats, positifs, sont déjà visibles puisque des infirmiers de l’Unité de Soins en Milieu pénitentiaire (USMP) ont observé des modifications dans les pratiques et les comportements des détenus convertis à la vapoteuse » (Le Figaro du 20 août).

•• En fait, le déclencheur de l’opération aura été l’Agence régionale de Santé qui a mis 50 000 euros sur la table pour financer les e-cigs. Lire la suite »

25 Août 2018 | International
 

Dans la bande de Gaza – 40 kilomètres de long sur 11 de large – la consommation de tabac explose.

Depuis la dernière guerre contre Israël à l’été 2014, la dégradation de la situation humanitaire, le désœuvrement (60 % de chômage chez les jeunes), les traumatismes psychologiques : tout concourt à chercher des évasions furtives. 

Extraits d’un reportage dans Le Monde daté du 22 août.

•• Nidal Migdad, 28 ans, se lève aux aurores pour installer son présentoir à cigarettes au milieu d’une artère fréquentée de Gaza. Lire la suite »

11 Août 2018 | Observatoire
 

Une étude qui tombe quelques jours après une sévère pollution à l’ozone liée à la canicule, en région parisienne.

Selon un document de l’association Transport et Environnement (Fédération européenne pour le Transport et l’Environnement regroupant 50 ONG), publiée ce vendredi 10 août, la pollution de l’air serait telle dans les capitales européennes qu’il suffit d’y déambuler quelques jours pour respirer l’équivalent, en composés toxiques, de plusieurs cigarettes.

L’association a comparé la contamination aux particules fines des dix grandes villes européennes les plus touristiques en la convertissant en nombre de cigarettes fumées.

•• C’est un institut américain baptisé Berkeley Earth (voir Lmdt du 23 août 2015) qui est à l’origine de cette méthode de calcul. Il en ressort que respirer 22 microgrammes/m3 de particules fines a les mêmes effets sanitaires que de fumer une cigarette. Résultat : visiter Paris pendant quatre jours aurait le même impact sur vos poumons que si vous consommiez 2 cigarettes. L’exposition est supérieure à Londres (2,75), à Milan (3) à Istanbul et à Prague (4). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Pollution : « un Parisien respire l’équivalent de 183 cigarettes par an, un touriste 2 en quatre jours » (ONG Transport et Environnement)   , ,
9 Juil 2018 | International
 

Selon le dernier rapport du Public Health England (PHE), le taux de prévalence tabagique (proportion de la population adulte fumant régulièrement), en 2017, serait à 14,9 % (soit 6,1 millions de personnes), alors qu’il était encore à 19,3 % il y a à peine cinq ans (voir Lmdt du 24 juin 2017 et 16 août 2016). 

Difficile de ne pas y trouver une relation avec l’engagement des autorités sanitaires en faveur du vapotage (voir Lmdt du 7 février 2018).

•• La tranche des 25-34 ans représenterait à elle seule près d’un quart des fumeurs du pays. Les personnes exerçant une profession manuelle seraient plus « accro », à hauteur d’une personne sur 4, contre seulement 1 sur 10 pour les professions de « management ». Le rapport soulève également le fait que les personnes sans qualification seraient jusqu’à 4 fois plus susceptibles de fumer que les autres. Lire la suite »

30 Juin 2018 | Profession
 

Le Journal Officiel de ce 28 juin a publié l’arrêté du 18 juin 2018 fixant la liste « des bénéficiaires et les montants alloués par le Fonds de Lutte contre le tabac » au titre de 2018 (voir Lmdt des 4 juin et 20 mai). Précisons que ce fonds est financé par les fabricants.

Nous y trouvons les niveaux de prise en charge suivants :

•• 42 millions d’euros pour les actions de la Caisse nationale d’Assurance Maladie : prises en charge de traitements de substitution à la nicotine (31 millions) ; projets dans le cadre du « Moi(s) sans tabac » (4,5 millions) ; déploiement du projet « dispositifs de proximité d’aide à l’arrêt » ; application de e-coaching pour l’arrêt du tabac ; appel à projets « mobilisation de la société civile » (5 millions).

•• 1 million d’euros pour les actions de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole : traitements de substitution à la nicotine.

•• 9 millions d’euros pour les actions de l’Agence nationale de Santé publique : amplification de l’opération « Moi(s) sans tabac » (notamment par des campagnes de communication).

•• 10 millions d’euros pour les actions de l’Institut national du Cancer : programme d’aide au sevrage tabagique ; prises en charge de programmes de recherche.

•• 7 millions d’euros pour les actions de l’Institut national de la Santé et de la Recherche médicale : prises en charge de programmes de recherche.

•• 29 millions d’euros pour les actions des programmes régionaux de réduction du tabagisme.

13 Juin 2018 | Associations
 

La Fondation du Souffle et Roche Pharma France ont lancé, à l’occasion de la « Journée mondiale sans tabac », une campagne de sensibilisation contre le tabac à destination des 18-25 ans, baptisée « Smoklm ».

Pour toucher cette population pas facile à sensibiliser, elle utilise un dispositif original : une box et le « unboxing », très en vogue sur les réseaux sociaux. Les partenaires ont préféré mettre l’accent sur les effets immédiats et non sur les conséquences à plus long terme sur la santé (cancer, maladies cardiovasculaires).

•• De quoi s’agit-il ? La box « Smoklm » permet ainsi de rendre concrets les aspects désagréables à court terme du tabagisme. Le coffret contient une crème pour avoir le teint gris, un t-shirt senteur tabac froid, une teinture jaune pour les dents, un vernis jaune pour les ongles. Lire la suite »

7 Juin 2018 | Observatoire
 

À la demande de Clopinette, Harris Interactive a invité un échantillon représentatif de Français (1 011 personnes dont 278 fumeurs réguliers et 145 vapoteurs réguliers) à se prononcer, notamment, sur leur perception de la cigarette électronique et sur son usage dans le cadre du sevrage tabagique.

À travers cette enquête, réalisée en ligne du 10 au 12 avril, soit juste après la première vague de hausse des prix en mars, il s’agissait de mieux comprendre le regard des Français sur le tabac, la cigarette électronique, la lutte contre le tabac, etc. À comparer avec d’autres sondages (voir Lmdt du 2 juin).

•• Invités à se prononcer de façon ouverte à propos du tabac, les Français l’associent spontanément à ses conséquences sur la santé : « cancer », « maladie », « poumons », « mauvais » ou encore « nocif », etc. Sans surprise, les fumeurs citent, plus que la moyenne, le prix du tabac qu’ils trouvent particulièrement « cher ». Concernant la cigarette électronique, l’ensemble des Français n’écartent pas une potentielle dangerosité (« nocif », « dangereux ») de ce « substitut » au tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Quelle place pour la cigarette électronique dans le sevrage tabagique ? (sondage Harris Interactive)  , , ,
4 Juin 2018 | Pression normative
 

Lors de sa conférence de presse d’il y a une semaine (voir Lmdt du 28 mai), Agnès Buzyn a présenté les axes du « Programme national de Lutte contre le Tabagisme » (PNLT) qui sera mis en ligne dans les jours à venir (voir Lmdt du 20 mai). 

« Porté avec mon collègue Gérald Darmanin ce programme marquera une nouvelle étape », a-t-elle déclaré … en associant des actions sociales et sanitaires avec des actions économiques. Exit donc le PNRT (Programme national de « Réduction » du Tabagisme). La « lutte » remplace la « réduction ».

•• LES OBJECTIFS : l’ambition est de continuer à réduire le nombre de fumeurs avec des objectifs bien délimités. Soit parvenir à moins de 22 % de fumeurs quotidiens chez les 15-75 ans d’ici 2022, et à moins de 20 % chez les adolescents. Et d’ici 2027, la part des fumeurs quotidiens chez les 15-75 ans doit être abaissée à moins de 17 %, soit 5 millions de fumeurs de moins qu’en 2017. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Programme national de Lutte contre le Tabagisme (PNLT) : un fonds financé par l’industrie, des objectifs chiffrés, des étudiants mobilisés … et une transformation « profonde » des buralistes  ,