Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Août 2017 | International
 

Au cœur du débat sur les effets immédiats et réels du paquet neutre et du paquet à 10 euros, il n’est pas indifférent d’apprendre que le nombre de fumeurs augmente en Australie.

Le grand quotidien The Australian annonce ainsi qu’une étude de l’Australian Institute of Health and Welfare établit que le nombre total de fumeurs aurait augmenté de 21 000 entre 2013 et 2016. Alors qu’il avait baissé de 317 000 entre 2010 et 2013.

C’est, en tout cas, la première fois que cette étude ne révèle pas de baisse significative du nombre des fumeurs que compte l’Australie, selon le docteur Colin Mendelsohn de l’University of New South Wales, cité par le quotidien. Lire la suite »

18 Août 2017 | Observatoire
 

Suite de la présentation de ce que pensent les Français de la politique anti-tabac telle qu’elle est appliquée dans notre pays depuis un certain temps (voir Lmdt du 17 août).

Avec des questions plus générales.

•• La responsabilité individuelle dans la lutte anti-tabac

« De laquelle de ces deux propositions êtes-vous le plus proche ? »
• Ce sont aux personnes elles-mêmes de faire des efforts pour arrêter ou ne pas commencer à fumer : 82 %
• Ce sont aux pouvoirs publics de lutter contre le tabagisme : 16 %
• Nsp : 2 %

•• L’impact du paquet neutre sur la consommation de cigarettes

« Avez-vous modifié votre consommation de cigarettes suite à la mise en place du dispositif du paquet neutre ? » (question posée en avril, uniquement aux fumeurs, soit 15 % de l’échantillon)
• Oui, votre consommation de cigarettes a baissé : 15 %
• Oui, votre consommation de cigarettes a augmenté : 4 %
• Non, votre consommation est restée stable : 80 %
• Nsp : 1 % Lire la suite »

17 Août 2017 | Pression normative
 

La rentrée s’annonce chaude en matière de sujets tabac : projet gouvernemental de paquet à 10 euros ; premiers bilans du paquet neutre « avec un peu de recul » ; relance du débat sur le marché parallèle, pour ne citer que ces exemples …

•• Avant d’entendre les arguments contradictoires qui ne vont pas manquer de s’échanger, il n’est pas inutile de s’intéresser à ce que pensent les Français.

Ceux qui ont suscité, par leurs votes ce printemps, un changement politique qui a bouleversé le paysage politique. Et qui vont donc scruter attentivement, et non sans une certaine exigence, les initiatives et les décisions du Gouvernement comme du Parlement.

•• Pour savoir ce que pensent les Français sur les sujets tabac qui nous préoccupent, force est de se tourner vers le dernier sondage complet et disponible sur le sujet. Lire la suite »

10 Août 2017 | Observatoire
 

Dans sa chronique hebdomadaire du Figaro de ce 10 août, le philosophe et ancien ministre Luc Ferry tire à la ligne pour justifier une brusque éradication du tabac dans notre société. Nous reproduisons intégralement son article, sachant que nous serons rappelés à rebondir sur son raisonnement.

« Depuis le début de l’été, un conflit oppose les buralistes aux associations qui veulent en finir avec le tabac en augmentant sensiblement le prix du paquet de cigarettes. Les commerçants hurlent en faisant à juste titre valoir qu’une telle augmentation fera grimper la fraude. Reste qu’ils vendent de la mort, que le tabac fait chaque année dans le monde des millions de victimes et qu’au moment où les écologistes s’acharnent bêtement contre les voitures, il serait bien étrange qu’on laisse éternellement un tel poison en vente libre. Les fumeurs pourront encore faire valoir que la science n’a en tant que telle aucune portée morale, qu’elle se doit d’être neutre en ce qui regarde les valeurs, sous peine d’être partisane et de manquer d’objectivité.

•• Et c’est vrai, la science décrit ce qui est, elle ne saurait jamais nous indiquer ce qui doit être, ce que nous devons moralement faire ou ne pas faire. Elle ne possède donc par elle-même aucune portée normative. Le biologiste peut bien nous démontrer qu’il est mauvais pour la santé, et même souvent mortel, de fumer, et sur ce point, il a raison sans le moindre doute. En revanche, à la question de savoir si, d’un point de vue moral, le fait de fumer est ou non une faute, si arrêter de fumer est un devoir éthique, il n’a rien à nous dire. C’est à nous de décider, en fonction de valeurs qui ne sont plus, en tant que telles, scientifiques. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « En finir avec le tabac » (Luc Ferry)   
 

C’est ce qui apparait avec l’annonce faite, ce vendredi 28 juillet, par le docteur Scott Gottlieb, le nouveau patron de la US Food and Drug Administration (l’agence américaine des produits alimentaires et des médicaments, la FDA, régulant aussi les produits du tabac et du vapotage) qui laisse entrevoir un changement stratégique important dans la lutte contre l’addiction au tabac.

Avec un pragmatisme s’appuyant, notamment, sur les produits potentiellement à moindre nocivité ? Il le semble, mais on verra au fur et à mesure des prochaines analyses.

•• Son intention affichée consiste, avant tout, à réduire la nicotine dans les cigarettes à un niveau ne provoquant pas d’accoutumance pour les fumeurs.

D’après l’AFP, « les mesures dévoilées vendredi font partie d’un plan plus étendu visant à décourager le public de fumer des cigarettes conventionnelles en faveur de produits contenant de la nicotine, mais moins nocifs, comme les cigarettes électroniques.

« C’est la première fois que les autorités fédérales tentent d’encourager les Américains à arrêter de fumer en s’attaquant directement à la substance addictive.

« Jusqu’à présent, les mesures anti-tabac consistaient en des mises en garde contre les dangers du tabagisme sur les paquets de cigarettes, des taxes sur le tabac et des campagnes de dissuasion visant surtout les jeunes » précise l’AFP. Lire la suite »

20 Juil 2017 | International
 

Le gouvernement britannique vient de dévoiler la dernière mouture de son « Tobacco Strategy document » qui est axé sur le maintien de hauts niveaux de fiscalité et prévoit une aggravation des sanctions contre les détaillants vendant aux mineurs.

•• Soit un programme en droite ligne avec le précédent. La politique de forte fiscalité étant justifiée par un « double objectif » clairement assumé : « mettre en avant des objectifs de santé publique et augmenter les revenus financiers venant du tabac ». Avec, aussi, des aides pour inciter les jeunes fumeurs à abandonner le tabac.

•• À noter que ce programme se traduit par des objectifs et des indicateurs précis pour fin 2022 :
• réduction de la prévalence tabagique chez les adultes : de 15,5 % (voir Lmdt du 24 juin 2017) à 12 % ou moins ;
• réduction de la prévalence tabagique chez les jeunes de 15 ans : de 8 % à 3 % ou moins ;
• réduire le différentiel de prévalence tabagique entre la population en général et les travailleurs manuels ou ayant des tâches routinières ;
• réduire la prévalence tabagique chez les femmes enceintes : de 10,5 % à 6 % ou moins. Lire la suite »

19 Juil 2017 | Pression normative
 

Le sujet revient sur le plan médiatique (voir Lmdt du 18 juillet). Au cours d’une audition devant la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, vient d’être interrogée sur la présence du tabac et de l’acte de fumer dans la production cinématographique par la députée Stéphanie Rist (République en Marche, Loiret).

La réponse de la Ministre est plutôt alambiquée mais elle laisse à penser que le principe de la liberté de création, somme toute, s’impose. Verbatim. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac et cinéma : « … on ne peut intervenir sur le contenu des films » (Françoise Nyssen)  ,
 

Le tabac serait de retour sur les écrans américains, selon une étude menée par le Center for Disease Control and Prevention (CDC), l’agence de santé publique américaine.

La présence du tabac à l’écran – définie comme l’utilisation avérée ou implicite de cigarettes, de cigares, de pipes, de narguilés, de tabac sans fumée et de cigarettes électroniques – a grimpé de 72 % entre 2010 et 2016 (passant de 1 824 à 3 145), alors qu’elle avait baissé entre 2005 et 2010.

•• Pointés du doigt : « La La Land » (cigarettes visibles dans une dizaine de scènes) et « The Danish girl » (tabac présent plus de cinquante fois en deux heures de film).

Pourtant, le nombre de films contenant des références au tabac aurait, lui, diminué. En 2016, 41 % des films, qui faisaient partie du top 10 du box-office – comptant pour presque la totalité des tickets vendus aux États-Unis – incluaient un usage du tabac, contre 45% en 2010. Lire la suite »

13 Juil 2017 | Profession
 

Une quasi-pleine de page dans La Provence, de ce mardi 11 juillet, sur le paquet à 10 euros, toujours dans la ligne de mire du Gouvernement, au grès des déclarations (voir Lmdt des 12 et 10 juillet).

D’un recueil de réactions dans un bistrot marseillais à l’avis d’experts, en passant par l’activité « trafic » de la cité phocéenne … l’effet dissuasif de la mesure sur le tabagisme laisse perplexe.

•• « Comme le jeu ou l’alcool, le tabagisme est un bon baromètre de la précarité », analyse un serveur de restaurant. « Les gens vont mal, ils n’ont pas de travail. En début de mois, ils achètent des cartouches et essaient de les faire durer. À la fin, ils jouent, de plus en plus : mais ça, ça ne dérange pas l’État », grince-t-il.

Dans un bar-tabac du 1er arrondissement, un buraliste fait la moue : « à chaque fois, ces mesures dissuasives –  hausse de prix, paquet neutre – sont efficaces les premiers moisMais ensuite les gens recommencent à fumer comme avant ». Quitte à se tourner vers le marché clandestin ou « à se fournir sur Internet. On peut y acheter des cartouches venues de Roumanie », soutient, amer, le buraliste. Lire la suite »

11 Juil 2017 | International
 

Une grande étude menée par le gouvernement japonais, l’année dernière, arrive à la conclusion que le taux de prévalence tabagique, parmi les adultes, est passée sous la barre des 20 %.

Soit 19,8 % exactement.

Contre 21,6 % en 2013.

Mais l’agence Kyiodo News rappelle, fort opportunément, que les femmes japonaises fument peu. Ce qui porte le taux de prévalence tabagique masculin à 31,1 %. Même s’il a reculé de 5,4 points. Le taux de prévalence parmi les hommes trentenaires frôlant les 40 %.

 Commentaires fermés sur Japon : la prévalence tabagique passe « globalement » sous les 20 %