Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Jan 2021 | Observatoire
 

Pour neuf Français sur dix, le tabac est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires ou d’AVC, mais seulement les deux tiers savent que ce risque existe avec moins de dix cigarettes par jour, selon une enquête réalisée en 2019 de Santé publique France, relayée par l’AFP.

De plus, seule « une personne sur quatre avait connaissance d’un risque cardiovasculaire augmenté de manière immédiate chez les fumeurs » , ajoutent les auteurs dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence sanitaire, publié ce mardi 5 janvier. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac : la population semble avoir un bon niveau de connaissance du lien avec les maladies cardiovaculaires (étude Santé publique France)  ,
3 Déc 2020 | Institutions
 

La campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac conçue et pilotée par Santé publique France, en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie s’est tenue cette année dans des conditions exceptionnelles, annonce un communiqué de Santé Publique France à l’issue de la 5ème édition (voir 2 décembre).

Nous le reproduisons intégralement.

•• « Malgré les difficultés liées à l’épidémie de COVID-19 et le deuxième confinement,

plus de 125 000 fumeurs se sont inscrits à l’édition 2020 de #MoisSansTabac ;

 plus de 85 000 personnes se sont inscrites au nouveau « Programme 40 jours », l’e-mailing quotidien développé spécifiquement pour cette édition et qui proposait chaque jour des conseils, activités, challenges pour accompagner les participants ; Lire la suite »

23 Août 2020 | Profession
 

Une tendance. Ces derniers mois, les médias adorent évoquer notre histoire contemporaine à travers la force évocatrice d’une chanson, d’un hit, d’un tube.

Ainsi, l’hebdomadaire Usine Nouvelle part chaque semaine, dans une rubrique « série d’été », à la découverte de l’industrie … à travers une chanson iconique.

Hommage est rendu donc à Serge Gainsbourg avec son « Dieu est un fumeur de havanes ».

•• Inséparables comme Bonnie et Clyde : Serge Gainsbourg et la cigarette. Une relation qui semble impossible en 2020. Sur les plateaux de télévision et partout ailleurs, l’artiste (1928-1991) apparaissait la clope au bec. Lorsqu’il chante « La Javanaise », il fait danser la sèche entre ses doigts. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Catherine Deneuve, Serge Gainsbourg et … le tabac comme source d’inspiration  (L’Usine Nouvelle)  , ,
20 Août 2020 | International
 

Il semblerait que, sur le marché américain, les cigarettes traditionnelles « performent » mieux que les produits du vapotage pendant cette période de pandémie.

Par exemple, de mi-juin à mi-juillet, le secteur du vapotage a accusé un recul de -13,2 % tandis que les cigarettes combustibles connaissaient une quasi-stabilité à -0,2 % (source Nielsen).

Et dès le début de la mise en place des confinements dans les différents états – vers la fin mars – les ventes de cigarettes ont progressé de +1,1 % sur l’ensemble du marché américain. Lire la suite »

27 Juil 2020 | Observatoire
 

Encore de nouvelles études sur les fumeurs et le Coronavirus. Elles sont plusieurs et apparaissent quelque peu contradictoires (voir 29 juin, 29 mai22 et 23 avril).

Mais d’après les récentes études, rapportées par le quotidien britannique The Guardian ce vendredi 25 juillet, les fumeurs seraient deux fois plus susceptibles d’attraper le Covid-19 et auraient deux fois plus de chance de contracter une forme sévère de la maladie.

•• La semaine dernière, des chercheurs de l’Université de Californie, à San Francisco, ont comparé les informations fournies par plus de 8 000 jeunes adultes dans le cadre de la National Health Interview Survey à une série d’indicateurs de risques dans le but d’évaluer la vulnérabilité des jeunes au Covid-19. Ce sondage annuel est mis en place aux États-Unis pour évaluer l’état de santé des citoyens.

Selon les conclusions de l’étude, 32 % des sujets dans leur ensemble présentent des pathologies augmentant leur risque de contracter le virus. Un chiffre qui chute lorsque les chercheurs concentrent leur étude sur les sujets non-fumeurs, puisque seuls 16 % d’entre eux peuvent être considérés comme des personnes à risque pour le coronavirus.

•• D’autre part, une étude menée par la Société pour la recherche sur la nicotine et le tabac sur 11 000 malades du Covid-19 a montré que le tabagisme constituait un facteur favorisant le développement d’une forme plus sévère.

30 % des patients fumant – ou ayant fumé – ont ainsi vu leur santé se détériorer et atteindre un état sévère voire critique, quand seuls 17,6 % des malades non-fumeurs ont développé des symptômes similaires. Les fumeurs seraient donc deux fois plus susceptibles de contracter une forme grave du Covid-19.

« Le tabac provoque une inflammation des voies respiratoires et affecte l’immunité pulmonaire », explique au quotidien britannique le docteur David Christiani, professeur à l’université de médecine d’Harvard, « ce qui rend les fumeurs plus sensibles aux infections de manière générale ». Lire la suite »

22 Juil 2020 | International
 

Notre confrère Vapolitique revient sur les perspectives de la politique anti-tabac au Royaume-Uni dans le contexte de l’après Brexit.

Au-delà du débat sur l’efficacité supposée ou réelle du paquet neutre (voir 16 juillet 2020), force est de constater que l’office national des statistiques (ONS) compte, de nos jours, 6,9 millions de fumeurs britanniques adultes contre 9,9 millions en 2011. Soit un recul fort du taux de prévalence tabagique de 20,2 % à 14,1 %.

•• Nuances : le rythme se ralentit depuis 2018, -0,6 %. En même temps, on compte près de 3 millions de vapoteurs (5,7 %). Ils étaient 6,3 % en 2018. Un nombre significatif de vapoteurs finissent par abandonner cigarettes puis vapotage.

Rappelons que la plupart des services de santé sont formés à intégrer le vapotage dans les processus d’arrêt tabagique. Alors que l’opération Stoptober se caractérise par une promotion pragmatique du vapotage (voir 21 août 2019).

•• Pour l’avenir, l’attention des observateurs est attirée par le fait que Jo Churchill, le sous-secrétaire d’État à la santé, évoque le sujet de la légalisation du Snus.

De même que certains envisagent une réduction des limites imposées par la Directive européenne sur les contenances des fioles de e-liquides (10 ml), des atomiseurs (2 ml) ainsi que du taux de nicotine à 20 mg/ml.

20 Juil 2020 | Profession
 

Réaction dans la presse régionale aux derniers chiffres de vente du tabac en juin (+ 13,3 % / voir 16 juillet).

Cette hausse, par rapport à la même période de 2019, est-elle liée à une augmentation de la consommation du tabac due à la crise du coronavirus ? se demande Le Progrès (édition 19 juillet)

•• La Direction générale des Douanes reste prudente. L’augmentation s’explique d’abord par une raison technique : il y avait deux jours de plus de livraison en juin. C’est aussi la conséquence de la fermeture des frontières qui a entraîné une chute brutale des achats transfrontaliers. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Réduire les écarts de prix entre pays et un plan ambitieux de prévention » (Philippe Coy)  , ,
 

Au Royaume-uni, on reparle du paquet neutre dans les médias. Par exemple, dans le grand quotidien The Guardian. La polémique en question ne portant plus sur la pertinence du paquet neutre mais, bel et bien, sur leur efficacité depuis la mise en place de 2017 (voir 22 mai 2018, 19 avril 2017 et 19 mai 2016).

Quels sont les termes du débat ?

•• Le Tobacco Control Research Group (TCRG) estime que les ventes de cigarettes ont diminué, en moyenne, de 12 millions d’unités par mois depuis la mise en place du paquet neutre, assortie d’ailleurs d’une augmentation des taxes.

Pour la directrice du TCRG, la professeure Anna Gilmore, « le taux de décroissance des ventes se situe à un niveau qui est le double d’avant ces mesures. Et les statistiques du HM Revenue & Customs (douanes britanniques) ne font pas apparaître une augmentation de la contrebande dans les mêmes proportions ». Lire la suite »

30 Juin 2020 | Observatoire
 

En l’espace de six mois, les connaissances scientifiques sur le Covid-19 n’ont cessé d’évoluer, alors que les études se sont multipliées. Parfois polémiques …

De l’étude menée par la Pitié Salpêtrière sur un possible effet bénéfique de la nicotine (voir 22 avril) à celle publiée dans l’European Heart Journal estimant les risques liés au tabagisme plus élevés (voir 29 juin), L’Express fait le point sur le lien entre tabagisme et Covid-19. Extraits. Lire la suite »

29 Juin 2020 | L'Info
 

Si certaines études ont suggéré que la nicotine pouvait avoir « un effet protecteur sur la Covid 19 » (voir 29 mai, 22 et 23 avril), il semblerait que parmi les cas les plus graves, le nombre de fumeurs ne soit pas négligeable. C’est, entre autres, ce qui ressort de cette nouvelle étude.  

En affectant les poumons, le cœur et les vaisseaux sanguins, la cigarette aggraverait les risques d’infection au coronavirus. Sans compter que fumer ou vapoter cause des dommages sur la santé : risques cardiovasculaires, altération de l’ADN … C’est tout ce que souligne donc cette nouvelle étude, parue le 25 juin, dans la revue European Heart Journal(Mais cela confirme surtout ce que l’on sait, Coronavirus ou pas / ndlr). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Tabagisme : nouvelle étude ? … ou art d’enfoncer les portes ouvertes ?   , ,