Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Déc 2017 | L'essentiel, Observatoire
 

Ce matin, un simple tweet de Michèle Delaunay : « Hommage à Johnny Hallyday qui a permis que l’on connaisse le nom et la nature de sa maladie. Merci de ce message, merci de ce courage. »

Mais de qui parle-t-on ?

•• D’un certain « Jean-Philippe Smet » qui a fini par être emporté par un cancer du poumon. Après s’être mis en situation de risques à travers un comportement non exempt d’excès tout au long de sa vie.

•• Ou s’agit-il de « Johnny » porté par un destin qui l’a fait passer du statut d’idole des jeunes au mythe d’une immense star régnant sur plusieurs générations.

Ce soir, une simple question : y aurait-il jamais eu un « Johnny » sans ses clopes et ses excès ?

Et qui ouvre le débat ? Tiens, au fait, autre question : la consommation régulière de cigares a-t-elle nui au charme raffiné de Jean d’Ormesson ?

24 Nov 2017 | Observatoire
 

Les médecins généralistes fument de moins en moins et ne sont plus que 16 % à le faire (contre 34,5% de la population) selon des chiffres publiés par l’agence sanitaire Santé publique France.

Reste que 14 % des généralistes disent fumer quotidiennement, une proportion qui monte cependant à 28,7 % pour la population générale âgée de 15 à 75 ans.

•• Avec 16 % de fumeurs en 2015 contre 29 % en 2003, le tabagisme a donc fortement baissé en une dizaine d’années chez les généralistes, « contrairement à ce qui est observé en population   générale », souligne Santé publique France, qui publie ces chiffres à l’occasion du « Moi(s) sans tabac ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Ils seraient 15 % de médecins à fumer encore … alors que les aides-soignants fumeraient comme des pompiers   ,
19 Nov 2017 | International
 

Un adulte sur cinq consomme régulièrement du tabac aux États-Unis. Et 15% des Américains fument des cigarettes, selon les dernières statistiques gouvernementales publiées en novembre.

Car le taux des fumeurs y reste constant depuis ces dernières années malgré les campagnes pour décourager le tabagisme, constate le rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC / voir aussi Lmdt du 28 novembre 2015).

•• Ces chiffres sont basés sur une enquête déclarative, menée en 2015, auprès d’un échantillon national représentatif de quelque 33 000 personnes. L’étude montre ainsi que 20,1% des Américains (ou 49 millions de personnes) consomment régulièrement du tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : le taux de prévalence ne baisse plus malgré les campagnes   ,
28 Oct 2017 | Observatoire
 

La prévention auprès des jeunes, ce n’est pas encore ça … à en croire le dernier baromètre de la mutuelle étudiante Smerep sur le tabagisme des étudiants et des lycées, publiée à une semaine de l’opération « Moi(s) sans tabac 2017 » (voir aussi Lmdt des 1er septembre 2017 et 24 mai 2016). 

Au passage, on se dira qu’il est toujours aussi nécessaire d’analyser finement les mécanismes complexes amenant des jeunes à faire appel à une expérience dont ils sont largement informés du danger létal.

Le paquet neutre n’est-il pas en place depuis le 1er janvier ? Et le paquet neutre n’était-il pas destiné, prioritairement, à dissuader les jeunes ?

•• Revenons à l’étude, conduite par l’institut Opinion Way en mai 2017 pour la Smerep, dans laquelle 26 % des étudiants se déclarent fumeurs occasionnels ou réguliers, contre 22 % l’an passé.

Et parmi eux, près de 20 % ne souhaitent pas arrêter de fumer. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur 20 % des étudiants et 30 % des lycéens fumeurs déclarent ne pas souhaiter arrêter quand on leur demande (Smerep)  , , ,
18 Sep 2017 | Associations, International
 

« Foundation for a smoke-free world » : la fondation pour un monde sans fumée a été lancée officiellement, le 13 septembre, à New York, lors du Global Tobacco & Nicotine Forum 2017.

Elle est créée et dirigée par le docteur Derek Yach (photo), considéré comme le principal architecte de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, lorsqu’il était à l’Organisation mondiale pour la Santé. La fondation dispose d’un premier financement annuel d’environ 80 millions de dollars (67 millions d’euros), pour douze ans, de la part de Philip Morris International.

•• « Pendant des décennies, malgré les importantes initiatives de lutte anti-tabac, le tabagisme est resté la première cause de décès évitable au monde (…) La Fondation pour un monde sans fumée apportera des ressources bien nécessaires, une expertise, des idées neuves et un esprit collaboratif pour former des partenariats, engager le dialogue, mener des recherches et prendre des mesures » a déclaré le docteur Yach.

•• Autre précision des initiateurs de cette fondation : la fondation recherche et attend des financements d’autres sources (que PMI). Les modalités de subvention, le règlement et le statut de la fondation empêchent PMI ou d’autres représentants de l’industrie du tabac d’être impliqués dans sa gouvernance ; de même que d’avoir une quelconque influence sur les décisions de financement, la stratégie ou les activités de la fondation.

Celle-ci aura un programme de recherche indépendant, sera propriétaire de ses données, aura liberté de publication et des protections strictes par rapport aux conflits d’intérêts.

•• À noter, parmi ses premiers objectifs : « identifier des cultures alternatives et des moyens de subsistance pour les cultivateurs de tabac alors que la demande mondiale décline. »

À suivre.

13 Sep 2017 | Observatoire
 

Fumer régulièrement pendant des années provoque des changements dans les cellules pulmonaires qui les rendent plus vulnérables au développement d’un cancer, montre – s’il fallait le confirmer – une étude effectuée en laboratoire, publiée ce lundi 11 septembre dans la revue américaine Cancer Cell et reprise dans une dépêche AFP.

•• Ces chercheurs ont exposé quotidiennement, pendant 15 mois, des cellules de poumon humain à une forme liquide de cigarette, équivalant à une consommation d’un à deux paquets par jour durant vingt à trente ans. Après environ dix jours, ils ont observé des changements génétiques dans les cellules qui, après 15 mois, les prédisposaient davantage à un cancer.

« Quand on fume, on accumule des changements génétiques qui, nous pensons, accroissent les risques de provoquer des mutations responsables d’une tumeur », relève Stephen Baylin, co-directeur du programme de biologie du cancer à la faculté de médecine de l’université américaine Johns Hopkins, l’un des principaux auteurs de cette étude.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cancer du poumon et tabagisme : premier pas dans la compréhension des processus « épi-génétiques » (étude)  , ,
7 Sep 2017 | E-cigarette, International
 

Une équipe de tabacologues britanniques a publié, la dernière semaine d’août, une analyse des dernières données de cinq études, menées entre 2015 et 2017, sur le vapotage et le tabagisme des jeunes de 11 à 16 ans outre-Manche.

Toutes enquêtes confondues, ce sont les comportements de 60 000 adolescents britanniques qui ont ainsi été évalués, notamment à travers la Youth Tobacco Policy Survey (YTPS) et deux enquêtes réalisées par Action on Smoking and Health (ASH). Un échantillon plutôt significatif.

•• Si le nombre d’adultes vapoteurs est estimé à 2,9 millions en Grande-Bretagne, l’utilisation (même très occasionnelle) de la cigarette électronique chez les jeunes de 11 à 16 ans ne concerne qu’une petite minorité d’entre eux. De plus, le vapotage régulier reste circonscrit aux fumeurs déjà réguliers et s’avère rare chez ceux qui n’ont jamais fumé. Lire la suite »

2 Sep 2017 | Observatoire
 

Comment les Français perçoivent-ils le tabac ? Certains comportements ont-ils évolué après l’introduction du paquet neutre et les campagnes anti-tabac de 2016 ?

La deuxième vague de l’étude DePICT (voir Lmdt du 23 août 2016) va se dérouler du 5 septembre à la mi-novembre. On va peut-être en savoir plus. 

•• L’enquête 2017 portera sur environ 4 000 adultes et 2 000 jeunes (12-17 ans) représentatifs de la population française. Cette seconde vague de l’étude DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac) doit contribuer à une meilleure compréhension de l’évolution des attitudes et des conduites liées au tabagisme, notamment dans le cadre de l’introduction du paquet neutre. D’autant qu’elle dispose des chiffres et indicateurs précédents afin d’analyser l’évolution sur un an. Lire la suite »

28 Août 2017 | Pression normative
 

À l’issue du séminaire gouvernemental de rentrée, organisé à l’Élysée ce lundi 28 août en matinée, le premier ministre Édouard Philippe a esquissé devant les journalistes « le calendrier des réformes à venir pour une politique de transformation ambitieuse ».

Parmi un chapelet d’annonces – entre réforme de l’assurance chômage et réforme des retraites, pour ne prendre que ces exemples – il est apparu que le Premier ministre et le Gouvernement « prévoient également un plan de lutte contre le tabagisme ».

« Un plan de lutte contre le tabagisme ». C’est-à-dire ?

 S’agit-il d’un nouveau plan se substituant au « Programme national de Réduction du Tabagisme » de Marisol Touraine (voir Lmdt du 25 septembre 2014) lequel, en principe, est toujours en vigueur puisqu’il s’inscrivait dans le cadre du 3ème plan Cancer 2014-2019 ?

Ou encore, est-ce un simple « habillage » pour le paquet à 10 euros en trois ans ?

 D’après nos dernières informations, lors du séminaire en question, il y aurait eu « confirmation de l’évolution du prix du paquet de cigarette neutre à 10 euros, intégré à un plus large plan de lutte contre le tabagisme ».

On n’en sait pas plus.

À suivre.

28 Août 2017 | Observatoire
 

Contrairement à la tendance sur une dizaine d’années en France, le taux de prévalence tabagique chez les jeunes a diminué progressivement en Allemagne.

Cela est probablement dû à tout un travail, en profondeur, de prévention et d’accompagnement auprès des adolescents, menés par les différents länder (voir Lmdt des 2 mai 2016 et 25 juin 2015).

Arte Info, le 23 août, s’est lancé dans un exercice de comparaison entre les deux pays – « L’Allemagne éteint sa cigarette, la France en rallume une » – mais est passablement passé à côté du sujet.

Nous en retirons, cependant, quelques extraits : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme en France et en Allemagne : « le contexte culturel joue un rôle majeur » (Arte)  ,