Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Avr 2018 | International, Trafic
 

Le « tabac thermomix » : cela correspond, en Espagne, à ces feuilles de tabac séchées et préparées que l’on retrouve sur le marché de la contrebande, et qu’il suffit de hacher chez soi pour en faire une sorte de tabac à rouler. Grossier mais « consommable ».

Des réseaux se sont spécialisés dans ce trafic, considéré à priori comme relativement moins dangereux que la contrebande de tabac prêt à la consommation (voir Lmdt des 17 novembre et 27 août 2017).

•• Dernier exemple : ce réseau démantelé, fin mars, par la Guardia Civil, entre Cordoue et Séville.

Huit personnes y sont impliquées se répartissant le travail entre réception de feuilles de tabac (par lots, dans des cartons venant de l’étranger), leur reconditionnement dans un atelier et la réparation de petits lots sur le marché de la contrebande. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : nouvel indice du développement du phénomène du « tabac thermomix »  ,
11 Avr 2018 | Profession
 

Avec InterSupply, Inter-Tabac constitue le salon de référence du monde du tabac et fait de Dortmund le cœur névralgique de toute la filière.

Ce sera, encore une fois, le cas du 21 au 23 septembre 2018 avec l’extension du salon sur la légendaire Westfallenhalle Arena, connue pour les grands spectacles qu’elle accueille.

•• La filière s’intéresse de plus en plus aux produits de dernière génération : des cigarettes électroniques et e-liquides aux produits à tabac chauffé (voir Lmdt du 29 septembre 2017).

En 2018, ces produits occuperont encore plus d’espace pour couvrir trois halls consécutifs dont la Westfalenhalle Arena.

Avec une hauteur de construction possible de stand de 29 mètres, cette zone accueillera des présentations à la mesure des enjeux. Les halls 2 et 3 sont directement reliés, offrant une plateforme d’activités centrale, toujours autour des produits de nouvelle génération.

•• Les halls 4 à 8 seront consacrés aux cigares et cigarillos, pipes et tabac, cigarettes, papier à cigarettes et accessoires pour fumeurs. Les aménagements de magasins et les systèmes de caisses y auront aussi toute leur place.

Dans le hall 3B, InterSupply présentera, une fois encore, les matériels et systèmes de fabrication des produits du tabac.

•• Rappelons que des 22 au 24 septembre dernies, 560 exposants ont accueilli sur leurs stands 12 500 visiteurs professionnels venus de 64 pays.

5 Avr 2018 | Profession
 

La perspective d’un paquet de cigarettes à 10 euros a été, semble-t-il, intégrée par les fumeurs. Le relèvement généralisé des prix du tabac, amorcé en novembre et programmé jusqu’en 2020, fait déjà chuter les ventes, selon Les Échos de ce 5 avril (voir Lmdt de ce jour et du 4 avril). 

Même si une partie importante des consommateurs risque de se reporter vers des circuits parallèles, nombre d’entre eux cherchent aussi à décrocher ou limitent leur consommation, explique le quotidien.

•• En mars, les livraisons de tabac auprès des débitants ont fondu de 19 % par rapport au même mois de l’année précédente, estime-t-on chez Seita.

Mais les volumes ont commencé à dégringoler sans attendre la forte hausse de taxes du début du mois passé. En février, ils avaient chuté de 4,4 % pour les cigarettes, et de 18,6 % pour le tabac à rouler, qui avait déjà subi une augmentation de 15 % de ses prix il y a un an (voir Lmdt du 22 mars). Après une baisse de plus de 2 % des ventes de tabac en 2017, la tendance est bien partie pour s’accentuer en 2018. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Marché du tabac : le « grand décrochage » ? (« Les Échos »)  , ,
1 Mar 2018 | International
 

La vente du cannabis, qui doit être légalisée d’ici quelques mois (voir Lmdt des 16 novembre 2017 ainsi que des 12 et 13 février 2018), sera soumise à des droits d’accise –  tout comme le sont les produits du tabac – a précisé le ministre canadien des Finances, dans son budget présenté le 27 février.

•• Concernant le tabac, la fiscalité est désormais rehaussée annuellement (au lieu de tous les cinq ans) : avec effet immédiat, le droit d’accise augmentant de 1 dollar canadien (64 centimes d’euros) par cartouche de 200 cigarettes.

Ce sera toujours utile pour le budget canadien 2018/2019, en déficit de 18 milliards de dollars (11, 5 milliards d’euros).375 millions de dollars supplémentaires sont attendus pour le premier exercice (240 millions d’euros).

•• Sinon, un droit d’accise sera appliqué sur le cannabis frais ou séché, les huiles de cannabis, les graines et les semis pour la culture à domicile : soit 1 dollar canadien le gramme de cannabis. Quant aux produits pharmaceutiques dérivés du cannabis (et acquis au moyen d’une ordonnance), ainsi que les produits à faible teneur en THC ( 0,3 % et moins ), ils ne seront pas assujettis à cette taxe.

•• Les cultivateurs et fabricants devront obtenir une licence auprès de l’Agence de revenu du Canada. Tous les produits devront être étiquetés par un code de couleur pour indiquer le marché provincial ou territorial de vente. Lire la suite »

16 Fév 2018 | Observatoire
 

Pipes à opium, à eau et à tabac, briquets, tabatières, narguilés, râpes … Des milliers d’objets – de tous les continents, de toutes les époques – réunis par un collectionneur, sont mis aux enchères ce mardi 22 février à Brest (Adjug’art).

•• Tous proviennent de la succession du docteur en histoire Louis Bergeron (1929-2014), qui a commencé à constituer sa collection dès les années 50. À une époque, elle était référencée comme la seconde plus importante en France avec plus de 12 000 pièces.

Louis Bergeron fut directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales de 1970 à 1997. Il a aussi été le président de l’Écomusée du Creusot-Montceau pour la préservation du patrimoine industriel. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Brest : prestigieuse collection d’objets liés au tabac, aux enchères    ,
6 Fév 2018 | Observatoire
 

Moins de quatre jeunes de 17 ans sur dix affirment avoir déjà fumé du cannabis en 2017, soit le niveau de consommation le plus bas enregistré par l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) depuis 2000, selon une étude publiée mardi et consultée par l’AFP (voir Lmdt du 22 avril 2015).

Selon la 9e étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense), menée par l’OFDT en mars 2017 auprès de 46 054 adolescents de 17 ans, 39,1 % des jeunes affirment avoir déjà essayé le cannabis, soit près de neuf points de moins qu’en 2014 (47,8 %), année marquée par une forte hausse.

•• Un sur cinq (21 %) indique également avoir fumé dans le mois, contre 25,5 % il y a trois ans. La part de consommateurs réguliers (au moins dix fois par mois) est également en repli, de 9,2 à 7,2 %. La consommation, expérimentée en moyenne à 15,3 ans, a davantage baissé depuis 2014 chez les filles (-10 points) que chez les garçons (-7 pts), deux fois plus nombreux à fumer régulièrement. Lire la suite »

2 Fév 2018 | Observatoire
 

Selon un sondage Elabe pour Les ÉchosRadio classique et l’Institut Montaigne, 70 % des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron et à son Gouvernement pour améliorer leur pouvoir d’achat.

Alors que cette question demeure un sujet de « pression quotidienne », souligne Bernard Sananès, président d’Elabe, 44 % des Français affirment se restreindre ou ne pas avoir de revenus suffisants.

Et aux questions ouvertes sur leur perception de la situation, ils répondent par le « sentiment que tout augmente » : la hausse de la CSG … du tabac, des carburants, des factures, des prix, du gaz. « C’est la théorie du bonneteau. On donne d’une main, on reprend de l’autre et, au final, personne ne gagne rien » avance Bernard Sananès pour lequel la communication sur ces mesures, certes complexes, a été « illisible ».

 Commentaires fermés sur Le tabac et la théorie du bonneteau (sondage Elabe / Les Échos)  , ,
28 Jan 2018 | Observatoire
 

Cela s’est déroulé, mercredi dernier, à la prison de Bapaume, dans le Nord.

Dans le cadre de leur mouvement revendicatif, 80 surveillants de prison en grève ont décidé, lors de la matinée, de déposer leurs clés et de n’assurer plus aucune surveillance tout en bloquant les accès à l’établissement.

Ceci, en ayant laissé les détenus dans leurs cellules alors que la plupart ont normalement la faculté de circuler dans la prison en journée.

Très vite, les gendarmes sont intervenus sur place afin de remplacer, dans leur travail de surveillance, les grévistes. Lesquels ont continué leur blocage jusqu’à l’arrivée d’autres gendarmes chargés de les déloger … afin de laisser entrer dans la prison un prestataire privé livrant du tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Quand des surveillants de prison en grève sont délogés pour livrer le tabac …  ,
16 Jan 2018 | Observatoire
 

Une étude de l’Observatoire français des Conjonctures économiques (OFCE), publiée ce lundi 15 janvier, vient arbitrer le débat entre l’Insee et le Gouvernement quant à la perte de pouvoir d’achat des Français avec la fiscalité « Macron » (voir Lmdt du 24 décembre). 

Selon les économistes auteurs de la note, « les mesures du budget seraient quasiment neutres sur le pouvoir d’achat global des ménages, en moyenne, sur 2018 ». Mais cela provoquerait, quand-même … des inégalités.

•• L’écart entre l’évaluation des mesures fiscales par l’OFCE et par l’Insee en 2018 s’expliquerait notamment par les hypothèses concernant le comportement des consommateurs face … à la hausse du tabac, explique LePoint.fr de ce 15 janvier.

L’Insee s’était contenté de prévoir une stabilité des ventes de paquets de cigarettes, ce qui alourdirait de fait l’impact sur le pouvoir d’achat des Français (avec un euro d’augmentation par paquet au mois de mars). Au contraire, l’OFCE a retenu une diminution des ventes pour faire ses calculs, mais pas aussi forte que celle anticipée par le Gouvernement dans son projet de loi de finances. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La fiscalité tabac : facteur avéré d’inégalités d’après une étude de l’OFCE    ,
13 Jan 2018 | Pression normative
 

L’exécutif européen « a conduit une évaluation approfondie et a décidé de ne pas soumettre de proposition législative pour réviser les règles sur le droit d’accises appliqué au tabac » a expliqué à l’AFP, ce vendredi 12 janvier en début d’après-midi, Vanessa Mock, porte-parole de la Commission.

En mars 2016, les ministres des Finances de l’Union européenne avaient demandé à la Commission d’étudier la possibilité de revoir ces règles, en particulier en raison du développement de nouveaux produits comme les cigarettes électroniques (voir Lmdt du 14 mars 2016).

•• Deux commentaires suite à cette annonce :

déception pour ceux qui se faisaient l’illusion qu’une réflexion serait engagée visant à plus d’harmonisation fiscale sur les produits du tabac ;

répit concernant les produits du vapotage pour lesquels l’idée d’une taxe (droits d’accises comme pour le tabac) est écartée. Lire la suite »