Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Août 2020 | L'Info
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour juillet (en volume au niveau de la France continentale, voir 10 août), quelques éléments d’évaluation complémentaires (source Logista / voir 17 juillet).

•• Sachant que ce mois de juillet comprend un jour de moins par rapport à l’année dernière.

En volume (par rapport à juillet 2019)

marché global : +1,1 % (+16,3 % en juin ; -0,7 % en mai)
• cigarettes : -2,8 %
• tabac à rouler : +17,1 %
• cigares / cigarillos: -0,4 %

En valeur (par rapport à juillet 2019)

marché global : +14,2 % (+ 31,9 % en juin ; +12,3 % en mai)
• cigarettes : +10,1 %
• tabac à rouler : + 36,3 %
• cigares /cigarillos : +15,1 %

••  Sur les 7 premiers mois de l’année (avec le confinement et 3 mois de fermeture des frontières mais aussi avec les effets prix des augmentations de novembre 2019 et mars 2020).

En volume

marché global : -0,4 %
. cigarettes : -3,8 %
. tabac à rouler : +13,6 %
. cigares / cigarillos : -4,4 %

En valeur

marché global : +13,1 %
• cigarettes : +9,3 %
• tabac à rouler : +32,9 %
• cigares/ cigarillos : +10,6 %

10 Août 2020 | Profession
 

La Douane vient de publier le chiffre des ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de juillet (en volume par rapport à juillet 2019 / voir 17 juillet).

• cigarettes : -2,80%

• tabac à rouler : +17,07 %

• cigares /cigarillos : -0,40 %

On notera que le nombre de jours de livraison a été de 22 en juillet de cette année contre 23 en juillet 2019.

30 Juil 2020 | Trafic
 

Dans le cadre d’une enquête portant sur une suspicion de revente illicite de tabac – via les réseaux sociaux – débutée en février 2020, les agents de la brigade de la Douane de Boulogne-sur-Mer ont procédé, le 26 juin, à une visite domiciliaire sur ordonnance au Portel, une commune limitrophe de Boulogne. 

•• Bien vu … car lors de l’opération, les douaniers ont découvert 9,6 kilos de tabac destinés à la revente (soit en vrac ou en cigarettes vendues à l’unité) ainsi qu’une somme de 30 526 euros provenant directement de récentes transactions illicites. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Douane / Boulogne-sur-Mer : démantèlement d’un important trafic tabac, via les réseaux sociaux  , ,
24 Juil 2020 | L'Info
 

L’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) constate que les ventes totales de tabac, à jours constants dans le réseau des buralistes (France continentale), ont augmenté de 5,3 % entre le deuxième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020 (et de +19,4 % en valeur).

La hausse a atteint + 23,1 % entre le premier et le deuxième trimestre de 2020 (et +27 % en valeur).

Cette évolution est expliquée « notamment par la fermeture des frontières et la limitation des déplacements jusqu’au 11 mai, soit la neutralisation des possibilités d’approvisionnement à l’étranger » selon l’OFDT. (Voir le 17 juillet).

22 Juil 2020 | Trafic
 

La mécanique était bien huilée. À la frontière … tout le monde ne fait pas forcement le voyage jusqu’en Belgique proche. Cela encourage donc les initiatives diverses et variées. 

De l’alcool « fort » et une quantité « monstre » de pots à tabac, comme de cigarettes, étaient ainsi achetés en Belgique à des prix sacrifiés avant d’être revendus dans la zone urbaine de Fourmies (15 000 habitants à 8 kilomètres de la frontière belge).

•• Après avoir découvert cette combine, les gendarmes de la brigade d’Avesnes-sur-Helpe ont ouvert une enquête sur laquelle ils ont travaillé pendant plusieurs mois. Les investigations ont permis de cibler deux individus qui, en plus de la vente d’alcool et de tabac, avaient mis en place un trafic de stupéfiants. La totale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nord : démantèlement exemplaire d’un mini-réseau de trafic de tabac et d’alcool   , ,
 

C’est ce mercredi 15 juillet qu’est examiné le recours de la Fita (Fair Trade Independant Tobacco Association) – représentant la filière tabac – contre la récente décision de la haute-cour (voir 27 juin) confirmant la prolongation de l’interdiction de vendre du tabac, prise par le gouvernement avec le confinement (voir 29 mars et 29 mai).

•• Les arguments mis en avant par Sinenhlanha Mnguni, qui préside la Fita :

les cigarettes et autres produits du tabac s’avèrent toujours nécessaires à une partie de la population ; Lire la suite »

21 Juin 2020 | Profession
 

Le mois dernier, nous avions souligné les disparités du marché du tabac sur le mois d’avril (voir 25 mai). Nous rééditons avec les chiffres de mai, autre mois atypique de confinement / fermetures des frontières.

•• Sachant que le marché officiel du tabac de ce mois de mai s’est soldé, pour toute la France, par un recul de -0,7 % en volume, tous produits confondus, source Logista (voir 9 juin). Mais les contrastes entre départements frontaliers et les autres y sont toujours spectaculaires quoique s’exprimant dans une mesure moindre (comparaisons en volume entre mai 2020 et mai 2019).

•• Les 10 plus fortes hausses :

Ariège : +60 %
Pyrénées-Atlantiques : +50 %
 Ardennes : +46,4 %
 Bas-Rhin : +42 %
 Hautes-Pyrénées : +37,1 %
 Nord : +35,1 %
 Meuse : +32,5 %
 Haute-Garonne : +27,2 %
 Haut-Rhin : +27 %
 Vosges : +26,1 %

•• Les 10 plus fortes baisses :

Haute-Corse : -29,6 %
 Corse-du-Sud : -28,7 %
 Paris : -27,7 %
Allier: -23,4 %
 Lozère : -14,5 %
 Loire : -14,4 %
 Cher : -13,5 %
 Mayenne : -13 %
 Loir-et-Cher : -12,3 %
 Indre-et-Loire : -12,3 %

•• Reste qu’au-delà des mois exceptionnels d’avril et de mai, la tendance du marché français du tabac reste baissière en volume sur les 5 premiers mois de l’année (avec les hausses de prix de mars et mai).

marché global : -4,2 %
 cigarettes : -7,5 %
 tabac à rouler : +12,5 %
 cigares / cigarillos : -7,3 %

(Précisons que le tabac à rouler a été particulièrement vendu, en zones frontalières, pendant le confinement ).

 Commentaires fermés sur Marché du tabac mai 2020 : disparités  ,
11 Juin 2020 | International
 

La justice sud-africaine a ouvert, ce mercredi, le dossier très controversé de l’interdiction de la vente du tabac imposée depuis dix semaines par les autorités dans le cadre de leurs mesures contre la pandémie de coronavirus (voir 29 mai et 26 avril), rapporte une dépêche AFP que nous reprenons.

L’avocat d’un groupe de fabricants a lancé les hostilités lors d’une première audience devant la Haute cour de la capitale Pretoria en exigeant l’annulation pure et simple de la mesure à ses yeux « irrationnelle » du gouvernement.

•• « Il est difficile d’imaginer une mesure plus draconienne que cette prohibition totale, qui a mis à l’arrêt toute une industrie (…) et causé tant de mal » a plaidé Arnold Subel, pour l’Association indépendante et équitable du tabac (FITA). « Il n’y a aucun fait dans le dossier qui puisse justifier » une telle décision, a-t-il ajouté.

•• L’interdiction de la vente des cigarettes est entrée en vigueur le 27 mars en même temps que le strict confinement imposé aux 57 millions de Sud-Africains pour enrayer la propagation du Covid-19 dans le pays (voir 29 mars). Cette décision a aussitôt suscité la fronde des fumeurs, des industriels et des commerçants du secteur, qui ont vainement négocié la reprise de leurs activités.

En assouplissant les mesures de confinement, le président Cyril Ramaphosa a levé à compter du 1er juin l’interdiction des ventes d’alcool, mais maintenu celle des cigarettes « en raison des risques sanitaires liés au tabagisme ».

•• « C’est un acte de cruauté, les gens sont désespérés » a lancé mercredi l’avocat Subel à la barre. « C’est le paradis pour les contrebandiers » a-t-il insisté, « ils peuvent exiger les prix qu’ils veulent, mélanger leurs produits avec ce qu’ils veulent, les rendre plus addictifs ». Lire la suite »

5 Juin 2020 | Profession
 

La Douane a publié, ce matin, le chiffre des ventes officielles de tabac en France continentale du mois de mai 2020 (en volume par rapport à mai 2019 / voir 12 mai).

• cigarettes : -5,56 %
• tabac à rouler : + 20,69 %
• cigares / cigarillos : -12,50 %

Le nombre de jours de livraison étant de 18 en mai de cette année (20 en 2019).

Précisons que ces chiffres concernent l’ensemble de la France continentale et établissent une comparaison par rapport à mai 2019, mais dans le contexte particulier du confinement – près de 2 000 buralistes ayant arrêté provisoirement leur activité – et d’une fermeture encore relativement respectée des frontières.

 

Le président Cyril Ramaphosa, a annoncé, ce 24 mai, une série de mesures effectives dès le 1er juin, dont la levée du couvre-feu, la réouverture de la plupart des commerces et l’autorisation de la vente d’alcool.

Alors que la vente de tabac reste toujours interdite (voir 16 mai, 26 avril et 29 mars).

•• Les rassemblements publics resteront toutefois interdits et certaines « activités économiques à haut risque » tels les restaurants, les bars et les salons de coiffure demeureront fermés. Lire la suite »