Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juin 2019 | L'essentiel, Profession
 

Altria a annoncé, ce 3 juin, avoir conclu un accord définitif en vue de l’acquisition d’une participation de 80 % (pour 372 millions de dollars) dans certaines activités de la société suisse Burger Söhne Group (créée en 1864 et qui produit par ailleurs les cigares Dannemann) : ce qui permettra à Altria de reprendre la distribution de la marque « On ! » de sachets de nicotine à usage oral (« oral nicotine pouches »).  

Produisant et commercialisant les produits de Philip Morris International aux États-Unis – c’est, en fait, la société sœur de PMI après partition en 2008 – Altria multiplie les initiatives sur tous les champs de l’innovation : Lire la suite »

1 Juin 2019 | Profession
 

Et nous rentrons dans le cycle des « vieilles polémiques idéologiques ». 

Plutôt que de répondre, sur le fond, aux arguments et propositions de Philip Morris International (voir Lmdt du 31 mai), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a adopté la position facile consistant à dénoncer « les efforts menés par le plus grand producteur de cigarettes du monde pour rebaptiser la journée annuelle dédiée aux dangers du tabac », comme l’a repris une dépêche AFP.

•• Ainsi, une agence spécialisée de l’ONU a critiqué ce qu’elle estime être une tentative de PMI de mener sa propre campagne pour promouvoir ses nouveaux produits « sans fumée », en les présentant comme une solution au fléau du tabac.

« Nous considérons la campagne de PMI comme rien de plus qu’une tentative cynique par cette société de promouvoir ses produits mortels » a commenté, dans un message Vinayak Prasad, chef de l’Initiative Sans Tabac de l’OMS. Lire la suite »

31 Mai 2019 | Profession
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac, Philip Morris International a publié un communiqué – dont le titre est « World No Tobacco Day should be World No Smoking Day » – que nous reprenons, en substance.

« La Journée mondiale sans Tabac est destinée à rappeler les graves problèmes suscités par le fait de fumer et de consommer du tabac. Il apparait, cependant, que même si les risques très importants pour la santé représentés par le fait de fumer sont bien connus, beaucoup de gens continuent de fumer et continueront dans un futur proche.

« L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévoit plus d’un milliard de fumeurs pour 2025, soit le même niveau qu’aujourd’hui. Alors que la meilleure décision est d’arrêter, beaucoup de fumeurs vont continuer.

•• « Vers la fin des années 90, plusieurs de nos féroces critiques nous mettaient au défi de fabriquer des produits moins nocifs. On les a entendus et on a relevé le défi » déclare Jacek Olczak, PMI’s Chief Operating Officer (voir Lmdt du 16 avril). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac : « les fumeurs adultes méritent d’avoir accès aux alternatives basées sur de solides recherches scientifiques » (Philip Morris International)  , ,
24 Mai 2019 | International
 

Un sujet de débat.

Une pétition en ligne, visant à légaliser l’Iqos et à la soumettre à un régime d’accises comme les autres produits du tabac, vient de franchir la barre des 5 000 signatures à Taïwan (25 millions d’habitants).

Cette pétition avait été déposée sur la plate-forme publique, destinée à cet effet, fin avril.

En principe, dès qu’une pétition dépasse les 5 000 signatures, le gouvernement local est censé répondre dans les deux mois.

13 Mai 2019 | Profession
 

Lors du dernier « Annual general Meeting » de British American Tobacco, qui s’est tenu fin avril, on a appris – dans l’intervention du président Richard Burrows – que BAT a pratiquement doublé son chiffre d’affaires dans le domaine des produits à risques potentiellement réduits (prrp / potentially reduced-risk products) :

+ 26 % sur le segment du vapotage ;
+ 180 % sur le segment du tabac chauffé.

•• « Nous n’en sommes qu’aux premières étapes de notre progression dans les produits à risques potentiellement réduits. La technologie et l’innovation jouant désormais un rôle croissant dans notre activité, notre portefeuille de produits est encore appelé à s’agrandir. En 2018, nous avons déposé 130 brevets et nous espérons pratiquement multiplier par deux ce chiffre pour l’année en cours. Lire la suite »

3 Mai 2019 | International, Profession
 

Philip Morris International (PMI) a publié un communiqué, suite à l’autorisation de la commercialisation de l’Iqos, accordée par la FDA américaine (voir Lmdt des 1er et 2 mai).

« La « Food and Drug Administration » américaine (FDA, soit Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux), a confirmé le 30 avril 2019 qu’Iqos, l’appareil électronique de tabac chauffé de Philip Morris International (PMI), est approprié pour la protection de la santé publique et a autorisé sa vente aux États-Unis. Sa décision fait suite à une revue complète du dossier de pré-commercialisation (PMTAs) déposé auprès de l’Agence en 2017 par PMI. Lire la suite »

1 Mai 2019 | International, Profession
 

La décision, stratégique pour l’avenir de l’Iqos (voir Lmdt des 18 avril 2019 et 1er février 2018), a été annoncée hier soir aux États-Unis.

La mise sur le marché de l’Iqos est autorisée sur le territoire américain par la FDA (Food and Drug Administration).

Ceci, suite à un long processus d’examens et de tests contradictoires (voir Lmdt du 11 août 2015).

C’est une première pour un produit à tabac chauffé sur le marché américain. Et le fruit d’un long travail pour Altria et Philip Morris International.

La mise sur le marché américain de l’Iqos va commencer par Atlanta. À suivre.

20 Avr 2019 | Profession
 

Portrait flatteur de Jeanne Pollès (président de Philip Morris France) dans la rubrique « Carnet » des Échos du 19 avril. Nous le reproduisons ci-dessous.

« C’est un petit café parisien, avec ses tables en Formica, ses ardoises barbouillées à la craie, un coin tabac et un comptoir en zinc. C’est là que Jeanne Pollès, désormais présidente de Philip Morris France, a fait ses premiers pas professionnels. C’était il y a trente ans. Et pour le cigarettier, déjà. Son premier rôle ? Arpenter les tabacs des 9e et 2e arrondissements de Paris pour représenter les marques Marlboro, Chesterfield et Virginia Slims (voir Lmdt du 28 juin 2018).

•• « Un paquet de cigarettes coûte alors 5 francs, soit moins d’un euro, contre près de 9 euros aujourd’hui. « À l’époque, j’étais très timide » lâche dans un grand sourire cette femme fonceuse, chaleureuse, qui désormais, n’hésite pas à monter au créneau : « le gouvernement utilise l’arme du prix dans un pays qui compte 12 millions de fumeurs réguliers. C’est regarder les choses par le petit bout de la lorgnette ! ». Lire la suite »

18 Avr 2019 | International, Profession
 

LA FDA – US Food and Drug Administration – va signifier sa décision concernant l’autorisation (ou non) de mise sur le marché (« pre-market tobacco application ») de l’Iqos … pour la fin de l’année.

C’est du moins ce que vient d’assurer Matt Holman, directeur du FDA Center for Tobacco Product’s Office of Science. Il est vrai que cette autorisation sera fondamentale pour l’Iqos et ses recharges de tabac à chauffer.

Altria et PMI ayant fourni – depuis plus de trois ans – tous les éléments scientifiques, études techniques et résultats de tests permettant de faire reconnaître l’Iqos comme « Modified Risk Tobacco Product » (voir Lmdt des 1er février 2018 et 11 août 2015).

16 Avr 2019 | Profession
 

« Unsmoke » : le problème avec ce néologisme anglo-saxon, c’est qu’il est difficile à traduire en français. « Non-tabac » ? « A-tabac » ?

Même chez Philip Morris France, la question reste ouverte.

•• On comprendra de quoi il s’agit à la teneur du message diffusé, depuis la semaine dernière, par Philip Morris International : soit l’initiative de « The Year of Unsmoke », accompagnée « d’une invitation pressante à agir adressée aux fumeurs, non-fumeurs, régulateurs et acteurs du changement de tous pays pour proposer de nouveaux horizons au 1,1 milliard de fumeurs dénombrés dans le monde ainsi qu’à leurs familles et leurs entourages. »

•• « Cela doit être d’une clarté cristalline » martèle Jacek Olczak (Chief operating officer de PMI) :

« Si tu ne fumes pas, ne commence pas,
« Si tu fumes, arrête,
« Si tu n’arrêtes pas, change,
« C’est cela … Unsmoking.

« Il est un fait que la combustion génère la grande majorité des produits chimiques nocifs que l’on trouve dans la fumée de cigarette. Éliminer drastiquement la combustion réduit les proportions de ces produits nocifs. Le consensus se fait grandissant parmi les scientifiques et les experts de santé publique selon lequel les produits, qui ne brûlent pas et sont fondés sur la science, correspondent à un meilleur choix que les cigarettes. »

•• Philip Morris International éclaire sa démarche en partant du constat que, malgré tous les efforts à travers le monde pour inciter les gens à arrêter ou à ne pas commencer de fumer, l’Organisation mondiale de la Santé prévoit qu’il y aura encore à peu près le même nombre de fumeurs en 2025 qu’aujourd’hui.

•• « Il y a des personnes et des organisations qui préfèrent encore s’investir dans un combat idéologique. Leur discours controversé provoque l’incrédulité parmi les fumeurs (…) Il en résulte que des gens continuent à fumer des cigarettes dont les effets nocifs sont pourtant bien établis » constate Jacek Olczak.

« Le bon sens commande d’arrêter l’approche idéologique et de se fixer ensemble des étapes concrètes vers un même but : faire disparaître l’acte de fumer de notre monde et encourager 1,1 milliard de femmes et d’hommes à switcher pour de meilleures alternatives si elles n’arrêtent pas. »

•• « The Year of Unsmoke » contribuera à cet objectif à travers un débat associant des fumeurs, des non-fumeurs, des citoyens engagés, des responsables politiques, des régulateurs et d’autres parties-prenantes.

« C’est le bon moyen pour que les gens puissent choisir, en connaissance de cause, les alternatives qui sont à leur disposition et il est de la responsabilité des politiques d’y contribuer. »

•• PMI fait état d’une nouvelle étude, à l’échelle internationale, de l’institut Povaddo (4 545 sondés dans 20 pays) indiquant que 79 % des personnes interrogées soutiennent cette démarche de Philip Morris International et que 73 % estiment une bonne chose que le groupe transforme son business-modèle : en quittant la cigarette pour ne vendre que des solutions alternatives comme les e-cigarettes ainsi que  les produits à tabac chauffé et non-brûlé.

•• Rappel : à date, PMI a investi 6 milliards de dollars (5,31 milliards d’euros) en Recherche et Développement, fabrication et commercialisation de produits autres que la cigarette. Alors que 400 scientifiques et ingénieurs sont dédiés à ce chantier R&D.

Voir aussi Lmdt des 24 janvier et 4 mars.