Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mai 2018 | Profession
 

Le meilleur de l’innovation d’aujourd’hui. La rencontre mondiale des leaders et des startups. Ce matin, lors de l’inauguration, Emmanuel Macron y croisera-t-il Mark Zuckenberg ?

Porte de Versailles à Paris, Viva Technology ouvre donc ses portes jusqu’à samedi soir. Il s’agit de la troisième édition de ce rendez-vous incontournable de la transformation digitale et des nouvelles technologies (voir Lmdt des 18 juin 2017 et 30 juin 2016).

Philip Morris France y sera présent sur un stand « PMI Science ».

6 Mai 2018 | Profession
 

Cette grande enquête sur Iqos, publiée dans Les Échos Week-End (7 pages avec l’édition du 4 mai), nous laisse sur notre faim.

•• On y trouve un rapide aperçu des recherches, du travail et des développements de Philip Morris International, mais à travers le prisme un peu facile du « comment font les cigarettiers pour survivre après avoir cherché à empoisonner la terre entière ».

Approche journalistique largement répandue, facile et qui a l’avantage de passer à côté d’autres vraies questions, aussi importantes pour les lecteurs des Échos Week-End, défini comme magazine « Business Story / Culture / Style / … et moi ». Lire la suite »

24 Avr 2018 | Profession
 

Nouvelle attaque contre l’Iqos de Philip Morris – dans la droite ligne du Parisien (voir Lmdt des 22 et 13 mars) – diffusée avec « L’oeil du 20 heures », sur France 2 de ce lundi 23 avril.

•• Et rien de neuf. Si ce n’est que de chercher à montrer (sur ce mode lassant de l’enquête qui prétend nous révéler « dans des conditions exclusives » ce qui n’est pas caché …) que les méthodes de démonstration de l’Iqos, en France, seraient en contradiction avec le Code de la Santé publique bannissant toute forme de promotion et ou de publicité du tabac.

En appendice, un chercheur de l’université de Lausanne conteste les arguments de Philip Morris sur les risques potentiellement réduits du tabac chauffé. Lire la suite »

20 Avr 2018 | International, Profession
 

Philip Morris International (PMI) vient de présenter ses chiffres-clés du premier trimestre (voir Lmdt du 12 février).

•• Ses livraisons de cigarettes (ou équivalent-cigarettes), dans le monde, connaissent toujours une décroissance : -5,3 % entre début janvier et fin mars (par rapport à la même période de l’année dernière). Avec 164,3 milliards de cigarettes.

L’Union européenne enregistrant un -6,7 %.

•• Quant aux Heatsticks – correspondant au produit à risques potentiellement réduits Iqos (voir Lmdt des 1er et 22 février) – , ils continuent leur forte croissance : avec 9,5 milliards de sticks contre 4,4 milliards, un an auparavant. Lire la suite »

11 Avr 2018 | Profession
 

Avec InterSupply, Inter-Tabac constitue le salon de référence du monde du tabac et fait de Dortmund le cœur névralgique de toute la filière.

Ce sera, encore une fois, le cas du 21 au 23 septembre 2018 avec l’extension du salon sur la légendaire Westfallenhalle Arena, connue pour les grands spectacles qu’elle accueille.

•• La filière s’intéresse de plus en plus aux produits de dernière génération : des cigarettes électroniques et e-liquides aux produits à tabac chauffé (voir Lmdt du 29 septembre 2017).

En 2018, ces produits occuperont encore plus d’espace pour couvrir trois halls consécutifs dont la Westfalenhalle Arena.

Avec une hauteur de construction possible de stand de 29 mètres, cette zone accueillera des présentations à la mesure des enjeux. Les halls 2 et 3 sont directement reliés, offrant une plateforme d’activités centrale, toujours autour des produits de nouvelle génération.

•• Les halls 4 à 8 seront consacrés aux cigares et cigarillos, pipes et tabac, cigarettes, papier à cigarettes et accessoires pour fumeurs. Les aménagements de magasins et les systèmes de caisses y auront aussi toute leur place.

Dans le hall 3B, InterSupply présentera, une fois encore, les matériels et systèmes de fabrication des produits du tabac.

•• Rappelons que des 22 au 24 septembre dernies, 560 exposants ont accueilli sur leurs stands 12 500 visiteurs professionnels venus de 64 pays.

22 Mar 2018 | Observatoire
 

Dans son édition de ce jour, Le Parisien/ Aujourd’hui en France revient sur les méthodes de commercialisation de l’Iqos de Philip Morris, en France (voir Lmdt du 13 mars).

Avec une nouvelle histoire passablement tirée par les cheveux, sur le mode : « ils sont prêts à tout pour pervertir notre saine jeunesse ».

Les faits.

Un « collectif d’anciens jeunes salariés », d’une agence de marketing travaillant pour Philip Morris, s’estiment avoir été « manipulés » après avoir commencé à assurer la promotion de l’Iqos sur le terrain (dans le cadre d’un CDD de trois mois).

En fait, ils sont trois et ils ont saisi la juridiction prud’homale. Traduction du Parisien : « ils attaquent en justice le géant du tabac Philip Morris ». Lire la suite »

13 Mar 2018 | Profession
 

Suite au dossier du Parisien sur les techniques de promotion de l’Iqos (voir Lmdt de ce jour), Philip Morris France apporte les précisions suivantes, en confirmant « défendre la voie de la réduction des risques dans le respect des dispositions légales françaises ».

« Philip Morris France regrette que des allégations sur la légalité du déploiement commercial de l’appareil électronique Iqos soient faites sans discernement alors même qu’elle est très attentive au respect du cadre légal français.

« PMF rappelle, à ce titre, qu’il est possible de commercialiser Iqos en France et de donner des informations sur ce produit électronique, tout en respectant le cadre de vente du tabac dès lors que les sticks de tabac utilisés sont exclusivement vendus chez les buralistes et les établissements ayant autorisation de revendre du tabac.

« Qui plus est, il n’est pas interdit d’organiser des partenariats commerciaux avec des restaurants et des bars ou avec des prestataires de services. Lire la suite »

13 Mar 2018 | Profession
 

On aurait pu s’attendre à un article – même tendancieux – sur la course aux investissements et aux lancements des principaux cigarettiers sur le nouveau marché des produits à tabac chauffé : sujet intéressant en termes économiques et d’innovation.

On aurait pu imaginer la mise en perspective du débat serré qui oppose les experts de Philip Morris à d’autres, sur la notion de « risques potentiellement réduits » attribuée par les premiers à l’Iqos (voir Lmdt des 12 et 22 février).

« Le Parisien » de ce mardi 13 mars a choisi un autre angle : « la promotion par des voies détournées de la cigarette électronique au tabac. »

En suivant la trace d’une commerciale vantant les qualités de son produit lors de … rendez-vous à la terrasse d’un café ou dans des soirées privées. Franchement pas très palpitant.

Mais … émoi général dans certains milieux « plus anti-fabricants qu’anti-tabac ». Et façon bête de passer à côté de vrais sujets par rapport aux questions que se posent les fumeurs et les autres.

5 Mar 2018 | International
 

L’Iqos de Philip Morris International (voir Lmdt des 12 et 22 février) est commercialisé depuis quelque temps en Lituanie, où les autorités ont validé sa mise sur le marché.  Avec la possibilité de faire de la publicité, le device étant assimilé avant tout à un appareil électronique.

Mais l’autorité réglementaire est en train de réviser sa position : depuis six mois, elle a lancé une procédure. Avec le raisonnement suivant : l’Iqos repose sur la technologie du tabac chauffé, on pourrait donc faire entrer l’ensemble du dispositif dans la stricte réglementation des produits du tabac. Donc la publicité actuelle est illégale.

« On peut estimer que la publicité sur l’appareil de l’Iqos constitue une publicité indirecte pour le tabac, parce que le device ne peut fonctionner que pour fumer du tabac » a déclaré, la semaine dernière à l’agence Reuters, le responsable de la réglementation sur le tabac, Jurgis Kazlauskas.

Sans la moindre allusion à la distinction possible entre tabac brûlé et tabac chauffé.

22 Fév 2018 | International
 

Phillip Morris Limited vient d’ouvrir – ce mercredi 21 février – son quatrième point de vente londonien, dédié exclusivement à l’Iqos.

Et pas n’importe où. Dans le quartier très tendance, pour son shopping haut de gamme, de High Street Kensington. Sur l’emplacement d’une banque.

•• Soit un espace commercial de 75 mètres carrés où les fumeurs curieux et souhaitant quitter la cigarette pourront goûter, tester et maîtriser l’Iqos en présence de conseillers.

Des écrans permettent, par ailleurs, d’en savoir plus sur la somme d’innovations comprise dans ce produit à risques potentiellement réduits ainsi que sur la technologie du tabac chauffé. Lire la suite »