Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Jan 2021 | Trafic
 

Un chauffeur polonais de 54 ans avait été interpellé le 28 novembre dernier au terminal ferry de Loon-Plage (voir 8 et 11 septembre 2020). Dans son camion, immatriculé en Pologne, trois palettes transportaient 690 kilos de tabac à rouler conditionnés en sachets.

Absent à l’audience du tribunal ce lundi 11 janvier, le chauffeur avait déclaré, pendant l’enquête, avoir voulu rendre service à un collègue rencontré au Luxembourg. Lequel lui aurait demandé de transporter ces trois palettes vers l’Angleterre moyennant une somme de 200 livres.

Le contrat de transport de marchandises lié à ces palettes faisait état de composants automobiles venant de Belgique. Le chauffeur avait également prétendu ne pas avoir vérifié le contenu des cartons, emballés de film plastique, mais que « tout lui paraissait normal « .

Le tribunal de Dunkerque a condamné le chauffeur à trois mois d’emprisonnement avec sursis simple et à une amende de 235 801 euros … qu’il sera probablement très difficile de recouvrer.

15 Jan 2021 | Trafic
 

Un conducteur de camionnette de 46 ans, originaire de Normandie, a été contrôlé par les gendarmes sur l’A34, à Saulces-Monclin (30 kilomètres au sud de Charleville-Mézières).

Dans son fourgon : 183 kilos venant du Luxembourg.

Placé en garde en garde à vue, le mis en cause a depuis été remis en liberté. Mais il est convoqué au tribunal à la date du 6 avril prochain.

14 Jan 2021 | Trafic
 

Le 9 octobre dernier, lors d’un contrôle routier à Illy (entre la frontière belge et Sedan), les douaniers s’étaient intéressés à une voiture, immatriculée en Belgique, dont le conducteur se montrait passablement nerveux. 

Les agents avaient alors décidé de fouiller le véhicule. Jackpot : 180 kilos de tabac à rouler et plus de 12 000 euros en espèces.

Lors de son audition, le conducteur belge a reconnu les faits. Un Lituanien lui aurait proposé de transporter du tabac acheté au Luxembourg afin de le commercialiser en Grande-Bretagne. Il a justifié ce « travail » après le dépôt de bilan de son entreprise en raison de la crise sanitaire.

Absent hier au tribunal, il a écopé de trois mois de prison avec sursis et d’une amende douanière de 68 000 euros. Jusqu’alors son casier judiciaire était vierge.

12 Jan 2021 | Profession
 

Après les statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour décembre (en volume au niveau de la France continentale, voir 7 janvier), quelques éléments d’évaluation complémentaire (source : livraisons Logista, voir 12 décembre 2020).

•• Sachant que ce mois de décembre correspond à un jour de livraison en plus par rapport à 2019.

EN VOLUME ( par rapport à décembre 2019 )

marché global : +5% (-13,9% en novembre, +8% en octobre)
 cigarettes : +0,9%
 tabac à rouler : +19,4%
cigares/ cigarillos : -1,7%

EN VALEUR (par rapport à décembre 2019, soit avec les « effets prix » de la hausse du 1er novembre).

marché global : + 17,3% (-3,8% en novembre, + 22% en octobre)
 cigarettes : + 13%
 tabac à rouler : + 37,1%
 cigares/cigarillos : +14,3%

•• Pour l’ensemble de cette année atypique de 2020 : avec les effets du confinement (fermeture des frontières) et des moindres déplacements des Français à l’étranger pendant toute l’année, conjugués aux effets prix suscités par la trajectoire fiscale.

EN VOLUME (par rapport à 2019)

marché global : – 0,5%
 cigarettes : – 3,7%
 tabac à rouler : +11,5%
 cigares/cigarillos : – 3,1%

EN VALEUR (par rapport à 2019)

 marché global : + 12,6%
 cigarettes : + 9%
 tabac à rouler : + 29,9%
 cigares, cigarillos : +12%

12 Jan 2021 | Trafic
 

Dans la soirée du 8 janvier, les gendarmes ont mené une opération anti-stupéfiants sur la RN4, à Montceaux-lès-Provins (à 20 kilomètres de Provins). 

Entre 17 heures et 19 heures, ils ont contrôlé une trentaine d’automobilistes, mais ce sont deux voitures qui ont particulièrement retenu leur attention.

•• Si leurs conducteurs ont tout de suite déclaré qu’ils ne se connaissaient pas, les deux véhicules semblaient bien revenir de façon concertée du Luxembourg, selon les gendarmes qui ont rapidement reconstitué les itinéraires. Effectivement, en se faisant ouvrir les coffres, ils sont tombés au total sur 49 kilos de tabac à rouler et 760 paquets de cigarettes, cachés sous des couvertures.

Les deux conducteurs (un jeune et un autre plus âgé) et un jeune passager, aussitôt placés en garde à vue, ont admis avoir effectué ces achats au Grand-Duché.

•• Les deux jeunes, résidant à Provins, ont tenté le coup de la « consommation personnelle ». Ils ont reçu un rappel à la loi. L’un d’eux est néanmoins poursuivi pour détention de drogue et conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Le quadragénaire, résidant en Mayenne, a assumé l’activité de revente de tabac à la sauvette. Il est vrai que c’est dans son véhicule que les gendarmes ont retrouvé la plus grande part du stock de tabac. Mais impossible de savoir depuis quand il se livrait à ce commerce sous le manteau, ni la fréquence de ses allers-retours au Luxembourg.

Il est convoqué au tribunal de Melun en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité au mois de mars.

11 Jan 2021 | Trafic
 

C’est à la suite d’une plainte pour agression sexuelle que la police de Niort a été amenée à se rendre au domicile d’un homme de 42 ans, ce lundi 4 janvier.

Là, par le plus grand des hasards, elle découvre des stupéfiants, ainsi que du tabac de contrebande : 8 boîtes de tabac à rouler, une cartouche de cigarettes et divers paquets.

Les faits d’agression sexuelle n’étant pas avérés, ils n’ont pas été retenus,  ceux de trafiquant et dealeur, si. Inconnu des services de police, le prévenu devra comparaître devant le tribunal de Niort en juin.

9 Jan 2021 | Trafic
 

Nous évoquions l’autre jour le rôle essentiel joué par les gendarmes dans la chasse à la contrebande de tabac quand elle se développe en zones rurales (voir 24 décembre). En voici un nouvel exemple.

Les brigades de gendarmerie de Charolles et Digoin (80 kilomètres à l’est de Macon en Saône-et-Loire) ont mis fin à un trafic qui durait sans doute depuis plusieurs mois.

Un couple de La Motte-Saint-Jean (2 kilomètres de Digoin) était soupçonné de se rendre une à deux fois par mois au Luxembourg afin d’alimenter un petit réseau local de revente. La minutieuse enquête des gendarmes a permis d’établir les recoupements nécessaires. Lire la suite »

7 Jan 2021 | Profession
 

La Douane a publié le chiffre des ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de décembre (en volume par rapport à décembre 2019 / voir 12 décembre).

• Cigarettes : -0,94 %

• Tabac à rouler : +19,41 %

• Cigares et cigarillos : -1,74 %

On notera que le nombre de jours de livraison a été de 22 en décembre 2020 contre 21 en décembre 2019.

21 Déc 2020 | Trafic
 

La BMW filant sur l’A31 avait attiré l’œil des douaniers, le 21 janvier de l’année dernière. 

Bonne pioche puisqu’ils ont mis la main sur 250 pots de tabac à rouler et deux cartouches de cigarettes, entassés dans le coffre de ce couple de quinquagénaires résidant dans la région de Lyon.

Ce 15 décembre, le duo, originaire de l’ex-Yougoslavie, s’est présenté au tribunal correctionnel de Thionville.

•• Avec une nette tendance à minimiser son entreprise et même … enclin à revenir sur leurs dépositions qui faisaient état d’un trafic ponctuant leur quotidien quelque temps avant de se faire prendre. Et qui leur rapportait de 400 à 500 euros par mois. Lire la suite »

17 Déc 2020 | Trafic
 

Deux contrôles des douanes à Fougerolles (parc des Vosges), en mars et avril 2018, avaient permis de mettre au jour l’activité de trafic de tabac acheté au Luxembourg d’un Haut-Saônois de 53 ans.

Il est passé par la case tribunal judiciaire de Vesoul, ce jeudi 10 décembre.

•• Les douaniers l’avaient d’abord intercepté avec quelque 114 kilos de tabac à rouler et une centaine de cigares.

Une perquisition à son domicile, dans la foulée, avait permis de découvrir près de 8 autres kilos de tabac, ainsi que des « facturettes », des cahiers de comptes avec des noms de clients (voir 21 mars 2018). L’homme avait expliqué faire cela depuis 2015, pour financer sa propre consommation, estimée par lui-même à 800 / 900 euros par mois, alors que ses seuls revenus se limitaient à l’allocation adulte handicapé.

•• Un mois plus tard, rebelotte : il est à nouveau chopé par les douanes, au même endroit, avec cette fois près de 9 kilos de tabac à rouler, acheté là encore au Luxembourg.

•• Sa défense a eu beau arguer qu’il n’y avait pas « d’enrichissement personnel », le tribunal a condamné le prévenu, absent pour raisons de santé, à 6 mois de prison assortis d’un sursis probatoire.

La sanction financière est plus lourde : 9 000 euros d’amendes et 59 000 euros de pénalités douanières à verser.