Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Août 2020 | Trafic
 

Banal contrôle routier de la gendarmerie, ce mardi 4 août dans la soirée, à Valcourt près de Saint-Dizier.

Sauf que surpris de voir de nombreux pots de tabac sur la banquette arrière d’un véhicule, les deux militaires ont interrogé le conducteur sur leur provenance … qui a spontanément répondu qu’il venait de les acheter au Luxembourg. Quoi de plus naturel …

Sauf qu’après avoir fouillé le véhicule, ce sont près de 17 kilos de tabac à rouler et 230 paquets de cigarettes qui ont été retrouvés. Lire la suite »

31 Juil 2020 | Trafic
 

Lorsqu’il a été interpellé par les agents de la Douane, à l’embarcadère de Loon-Plage vers l’Angleterre, ce 23 juillet, le chauffeur bulgare avait assuré ne pas savoir pourquoi 28 cartons, contenant 860 kilos de tabac à rouler, étaient dans son chargement de déchets de papier. 

Il vient d’être condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 328 373 euros. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Trafic Transmanche : seulement une grosse amende pour 860 kilos de tabac à rouler de contrebande  , ,
17 Juil 2020 | Profession
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour juin (en volume au niveau de la France continentale, voir 16 juillet), quelques éléments d’évaluation complémentaires (source Logista).

•• Sachant que ce mois de juin s’est encore caractérisé par une fermeture des frontières pour sa moitié. Et qu’ il comprend 2 jours de livraisons en plus. D’où les chiffres atypiques suivants :

En volume (par rapport à juin 2019)

marché global : +16,3 % (-0,7 % en mai ; +1,1 % en avril)
cigarettes : +13,3 %
tabac à rouler : +28,6 %
cigares / cigarillos : +4 %

En valeur (par rapport à juin 2019)

marché global : +31,9 % (+12,3 % en mai ; +14,1% en avril)
cigarettes: +28,7 %
tabac à rouler: +49,7 %
 cigares /cigarillos: +20,6 %

•• Dans ce contexte, on portera attention sur les chiffres de tout ce premier semestre (avec 3 mois de fermetures des frontières) :

En volume

marché global : -0,7 %
 cigarettes : -4 %
 tabac à rouler : +13 %
 cigares / cigarillos : -5,3 %

En valeur

 marché global : +12,9 %
 cigarettes : +9,2 %
 tabac à rouler : +32,3 %
 cigares : +9,6 %

16 Juil 2020 | Profession
 

La Douane vient de publier le chiffre des ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de juin 2020 (en volume par rapport à juin 2019 / voir 9 juin).

cigarettes : +13,34 %

tabac à rouler : +28,63 %

cigares / cigarillos : +4,04 %

Mais on notera que le nombre de jours de livraison a été de 21 en juin 2020 contre 19 en juin 2019.

Et que les frontières sont restées fermées la moitié de ce mois de juin.

24 Juin 2020 | Trafic
 

Avant même l’ouverture des frontières …

Sur la première quinzaine du mois de juin, les brigades de surveillance intérieure de la Direction de la Douane de Reims ont procédé à la saisie de 149,2 kilos de tabac de contrebande. 

Plus de la moitié de ces saisies est due à l’action de la brigade de surveillance intérieure de Charleville-Mézières : soit plus de 87 kilos de tabac à rouler et de cigarettes.

9 Juin 2020 | Profession
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac en mai (en volume au niveau de la France continentale, voir 5 juin), voici quelques éléments d’évaluation complémentaires (source Logista).

Sachant que ce mois de mai est encore bien particulier, la période de confinement correspondant toujours officiellement à une fermeture des frontières. Par ailleurs, il convient de préciser que ce mois de mai comprend 2 jours de livraison en moins.

•• En volume (par rapport à mai 2019)

marché global : -0,7 % (+1,1 % en avril ; -7,9 % en mars)
cigarettes : -5,6 %
 tabac à rouler : +20,7 %
 cigares / cigarillos : -12,5 %

•• En valeur (par rapport à mai 2019)

 marché global : +12,3 % (+14,1 %  en avril ; +4,5 % en mars)
 cigarettes : +7,1 %
. tabac à rouler : +40,4 %
. cigares / cigarillos : +1,9 %

Voir aussi 12 mai

5 Juin 2020 | Profession
 

La Douane a publié, ce matin, le chiffre des ventes officielles de tabac en France continentale du mois de mai 2020 (en volume par rapport à mai 2019 / voir 12 mai).

• cigarettes : -5,56 %
• tabac à rouler : + 20,69 %
• cigares / cigarillos : -12,50 %

Le nombre de jours de livraison étant de 18 en mai de cette année (20 en 2019).

Précisons que ces chiffres concernent l’ensemble de la France continentale et établissent une comparaison par rapport à mai 2019, mais dans le contexte particulier du confinement – près de 2 000 buralistes ayant arrêté provisoirement leur activité – et d’une fermeture encore relativement respectée des frontières.

16 Mai 2020 | Trafic
 

Les revendeurs de tabac à la sauvette pullulent à Calais. Comment se fournissent-ils alors que la frontière belge est, en principe, fermée ? Enquête de Nord Littoral.

Il suffit de traîner quelques minutes sur des groupes Facebook pour tomber sur une offre alléchante. Les groupes sont publics et ces vendeurs dans l’illégalité développent leur business à la vue de tous.

•• Un exemple recueilli auprès d’un travailleur frontalier sous couvert d’anonymat.

« Je travaille en Belgique et tous les deux ou trois jours, je vais chercher une dizaine de seaux de tabac. Je les achète 31 euros l’unité et les revends 40 euros. Ça me permet de payer mon essence et de gagner un peu d’argent. Je me fais contrôler à chaque fois que je rentre en France, mais je n’ai jamais de souci. Même quand je ramène un peu plus de dix seaux. J’ai déjà passé 17 seaux sans problème. »

•• « C’est hallucinant de voir ce qu’ils proposent » réagit le buraliste du « Persan », « il y en a même qui offrent des paquets de cigarettes ou même des pots à tabac si vous prenez plusieurs articles. Ce sont des produits qui viennent de Belgique et je ne comprends pas comment ils peuvent avoir autant de stock avec la fermeture des frontières ».

•• Deux acheteurs ont accepté de témoigner de manière anonyme.

Le premier se fournit régulièrement chez un particulier qui habite à Calais et vend du tabac depuis plusieurs mois : « il vend principalement des pots ou des seaux de tabac. Toujours la même marque. Le tabac vient de Belgique, il le vend un peu plus cher mais c’est toujours moins coûteux et le tabac est meilleur. »

Le second s’est attaché aux quantités présentes chez son revendeur  : « j’ai compté vingt seaux en largeur, dix en hauteur, mais je n’ai pas pu voir la profondeur ». Plus de deux cents seaux avec un prix affiché en Belgique à 29 euros pour un prix de revente à 45 euros … calcule le quotidien.

•• Depuis plusieurs semaines, le phénomène semble avoir pris de l’ampleur. « On parle de quantités beaucoup plus importantes » enchaîne le patron du « Persan ». « Rien que dans ma rue, je peux vous montrer deux ou trois maisons où on peut acheter du tabac » assure un buraliste du quartier des Cailloux, « ils viennent même voir mes propres clients dans la file d’attente pour leur proposer leur tabac. J’en ai même surpris certains qui vendent aux mineurs ».

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Achats frontaliers : « dans ma rue, je peux vous montrer 2 ou 3 maisons où on vend du tabac » (Calais)   ,
15 Mai 2020 | Trafic
 

Lors d’un banal contrôle routier, le week-end dernier, les gendarmes du Peloton motorisé d’Annecy (PMO) ont décidé d’approfondir leurs investigations face aux explications hasardeuses d’un simple automobiliste sur la présence de tabac, en quantité suspecte, dans son véhicule.

Une perquisition menée à son domicile leur a permis de mettre la main sur 13 kilos de tabac à rouler ainsi que 1 860 cigarettes.

Placé en garde à vue, l’homme soupçonné de s’adonner à un véritable business de contrebande de tabac va être prochainement convoqué devant la justice pour s’expliquer.

11 Avr 2020 | Profession
 

Certes, le « tsunami » du Coronavirus a bouleversé et brouillé la donne du marché du tabac (surchauffe des ventes en régions frontalières et désorganisation à l’intérieur). Ce n’est pas une raison pour ne pas prêter attention aux chiffres de juste avant les temps forts de la crise, ceux du premier trimestre.

Façon d’anticiper sur les tendances de l’après … au-delà de toutes les incertitudes. Sachant que nous en sommes à la dernière année de la trajectoire fiscale initiée à l’automne 2017 (le paquet à 10 euros).

Et que l’année dernière, le marché officiel du tabac en France s’était soldé par -7 % en volume et +2,5 % en valeur. Lire la suite »