Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Août 2017 | L'essentiel, Profession
 

Avec les chiffres du marché officiel du tabac en juillet (voir Lmdt du 4 août) – soit un recul de -4 % en volume pour le marché global -, les tendances suivantes se dégagent désormais, en cumul sur les sept premiers mois de l’année :

• cigarettes : -0,1 %

• tabac à rouler : -3,9 %

• marché global : -0,8 %

Ce qui est sensiblement différent des résultats, en cumul, à fin juillet (voir Lmdt du 10 juillet). Et alors que ce mois d’août est naturellement propice aux achats frontaliers.

À suivre.

11 Août 2017 | Trafic
 

Un homme a été interpellé à Brest, ce mercredi 9 août, sur le parking d’un supermarché, alors qu’il remettait des paquets de tabac à d’autres personnes devant le coffre ouvert de sa voiture. Il avait un stock de 9 kilos dans son véhicule. 

De source policière, il s’agissait de boîtes de 200  grammes de tabac à rouler, achetées 20  euros au Luxembourg et revendues 35 euros (60 euros chez un buraliste).

Dans son coffre également, 1 030 euros en espèces et un livre de comptes qui a permis de retracer son récent parcours : Rennes, Saint-Brieuc, Morlaix et Landivisiau. Il devait encore se rendre à Quimper, Concarneau et Saint-Yvi.

Âgé de 46 ans et originaire de Soissons, le revendeur s’adonnait, selon ses dires. à son activité depuis deux mois et avait même … créé un site Internet à cet effet.

8 Août 2017 | International, Trafic
 

La semaine dernière, une opération coordonnée de la Guardia Cilvil, de la police nationale et des services fiscaux a permis de surprendre une équipe de quatre personnes en train de fabriquer du tabac à rouler dans un atelier de Alcalá de Guadaíra, à 17 kilomètres de Séville.

Ce n’est pas la première implantation clandestine qui soit mise à jour en Espagne (voir Lmdt des 30 septembre et 12 mars 2016).

Mais c’est la seconde fois, en moins de quinze jours, qu’un démantèlement de cette nature est opéré à Alcalà de Guadaíra où les enquêteurs se félicitaient encore d’une saisie-record de 52 tonnes de feuilles de tabac prêtes à y être traitées (voir Lmdt du 26 juillet).

•• Cette fois-ci, les enquêteurs ne sont tombés « que » sur 2,2 tonnes de tabac. Avec six machines, des outils de pesage et des ordinateurs.

Sachant que toutes les étapes de fabrication du tabac étaient réalisées sur place : écotage, coupage, hachage, mixage, pesage, remplissage de poches plastiques et conditionnement dans des cartons, déjà utilisés, de produits alimentaires.

•• En fait, c’est une livraison de tabac bulgare à l’adresse de l’atelier qui a mis la puce à l’oreille des enquêteurs. Et sur place, ils ont pu identifier d’autres arrivages : venant de planteurs espagnols mais aussi d’autres pays de la Communauté européenne. Dont la France.

•• Pour surprenant que cela puisse paraître, il n’y aurait pas de rapport entre les deux affaires. Mais il se trouve qu’Alcalá de Guadaíra accueille sur son territoire plusieurs zones industrielles dont la relative inactivité de certaines permet d’y louer, pas cher, des ateliers, dans des rues plutôt calmes.

•• D’ailleurs, en juin, la police nationale avait également trouvé, dans un autre atelier, un stock de 500 000 paquets de cigarettes. Et là encore, il n’est pas sûr qu’il y ait un rapport avec les deux précédentes affaires.

C’est le développement du marché de la contrebande de tabac qui suscite tant d’initiatives. En Espagne et ailleurs.

4 Août 2017 | Profession
 

À nombre de jours de livraison comparable (20 jours), le marché officiel du tabac en juillet présente un aspect différent de la tendance du premier semestre (voir Lmdt du 10 juillet) :

cigarettes : -3,40 %

tabac à rouler : -8,80 %

cigares/cigarillos : + 7,40 %

tabac à mâcher/à priser : + 7,20 %

(Sources : Douane / Logista )

10 Juil 2017 | Profession
 

Un climat exceptionnel et ses longues journées ont « boosté » les ventes du mois de juin.

Ce qui fait que le premier semestre donne, en cumul depuis le début de l’année, les chiffres suivants (en volume) :

• Cigarettes : + 0,9 %

• Tabac à rouler : – 2,1 %.

À suivre.

(Voir aussi Lmdt des 9 juin et 10 mai).

9 Juin 2017 | Profession
 

Que donne le marché officiel du tabac (livraisons aux buralistes) depuis le 1er janvier ?

Nous en étions encore aux chiffres à fin avril (voir Lmdt du 10 mai).

•• Nous disposons désormais des chiffres à fin mai (en volumes). Soit 104 jours de livraisons (par rapport au même nombre de jours en 2016) :

• cigarettes : -0,5 %
• tabac à rouler : -3,1 %
• total du marché des produits du tabac : -1 %

•• Sur le seul mois de mai (en volume, par rapport à mai 2016, et à nombre de jours comparable).

• cigarettes : -0,5 %
• tabac à rouler : -4,2 %
• total du marché des produits du tabac : -1,2 %.

10 Mai 2017 | Profession
 

Après les informations que certains ont pu voir comme contradictoires sur l’évolution du marché du tabac depuis le 1er janvier (voir Lmdt des 7 et 13 avril) – et donc depuis la mise en place du paquet neutre – voici de nouvelles données.

Elles émanent du service Études & Marchés de la Confédération et sont arrêtées à la fin avril.

•• Sur les quatre premiers mois de l’année (en volume) et à nombre de jours de livraison chez les buralistes égal (84 jours) :

• -0,2 % pour les cigarettes ;

• -1,6 % pour le tabac à rouler.

•• Sur le seul mois d’avril (corrigé en nombre de jours de livraison comparable) :

• + 5,4 % pour les cigarettes ;

• -7 % pour le tabac à rouler.

•• Comme le disent les experts du marché du tabac, quelles que soient leurs obédiences : « comparaison sur un mois (ou même quelques mois) n’est pas raison ». Donc, on se gardera de toute conclusion prématurée.

Il n’en reste pas moins que le paquet neutre n’aura pas eu d’effet choc immédiat.

13 Avr 2017 | Profession
 

Les ventes de cigarettes en France ont rebondi au premier trimestre, augmentant de 1,4 % en volume après une année 2016 en recul de 1,2 %, selon un premier bilan de Logista France, principal fournisseur des buralistes, annonce l’AFP.  Sans préciser que le premier trimestre 2017 comprend deux jours ouvrés de livraisons supplémentaires par rapport au premier trimestre 2016. En fait, à nombre de jours de livraisons comparables, nous en sommes à -1,7 % (voir Lmdt du 7 avril). 

Selon l’AFP (et donc sans comparaison à jours comparables), au total, 10,82 milliards de cigarettes ont été livrées entre le 1er janvier et le 31 mars, contre 10,67 milliards à la même période en 2016, soit une hausse de 1,4 % en volume, selon les chiffres de Logista France (groupe Imperial Tobacco), qui a un quasi-monopole des livraisons des 25 000 bureaux de tabac français. Lire la suite »

8 Mar 2017 | Profession
 

Effet « paquet neutre » ou pas ? On sait que le mois de janvier avait marqué statistiquement un creux (voir Lmdt du 7 février). Et les témoignages venant de toute la France sont toujours contradictoires (sur la région parisienne, plusieurs buralistes parlent de -10 %).

Toujours est-il que d’après les premières données du service Études et Marchés de la Confédération (livraisons aux buralistes), nous en serions, sur les deux premiers mois de l’année, à -2,6 % pour les cigarettes (en volume et à jours de livraison équivalent).

Et à + 4,5 % en volume pour le tabac à rouler. Sachant que les prix du tabac à rouler ont augmenté à partir du 20 février.

27 Fév 2017 | Trafic
 

L’impact de la hausse du prix du tabac à rouler (voir Lmdt du 19 février) ne s’est pas fait attendre dans les Ardennes. Christophe Biani, buraliste à Donchery (et président de la chambre syndicale des buralistes ardennais), a vu ses ventes immédiatement chuter de 10 %

Si une cliente annonce se tourner vers les patchs pour des raisons budgétaires, Christian Biani assure que la majorité de ses clients « prennent un paquet ici pour se dépannerMais leur consommation réelle, ils en font l’approvisionnement de l’autre côté de la frontière ». Au cours des cinq dernières années, le volume des ventes a déjà baissé au total de 17 %.

Les caméras de France 3 Champagne-Ardenne ont traversé la frontière jusqu’à Bouillon. Chez un détaillant belge, on attend, à l’inverse, une hausse d’activité de l’ordre de 20 %, même si les prix ont aussi augmenté.

Soixante … palettes de tabac sont livrées chaque mois dans ce point de vente où le panier moyen des clients (très majoritairement français) est d’une centaine d’euros.