Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Mai 2019 | International
 

Grattage de tête au Danemark. Pour la première fois en 20 ans, le taux de prévalence tabagique est remonté significativement, d’après l’administration de la santé (Sundhedsstyrelsen)

Il était plutôt de 18 % en 2015 / 2016. Il serait revenu à 23,1 % en 2018. Or, toujours l’année dernière, le ministère du budget danois a constaté une chute des ventes de cigarettes de -14 % en volume.

Et la presse danoise (comme l’hebdomadaire The Copenhagen Post) d’incriminer le développement du snus, du tabac chauffé et même … du vapotage. Il doit bien y avoir d’autres explications. En tout cas, on ne prend jamais assez de précautions avec les statistiques.

21 Jan 2018 | International
 

Les Norvégiens sont désormais plus nombreux à consommer quotidiennement du « snus », ce tabac à sucer que l’on connaît bien en Scandinavie et aux États-Unis, que des cigarettes, montrent des chiffres officiels repris par l’AFP.

Les statistiques risquent de relancer le débat sur les effets de ce tabac, interdit à la vente dans l’UE à l’exception de la Suède, sur la santé, une question qui fait débat.

•• Selon l’institut norvégien de statistique SSB, 12 % des Norvégiens consommaient quotidiennement du « snus » en 2017, une proportion pour la première fois plus élevée que celle des fumeurs quotidiens (11%). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Norvège : le « snus » dépasse pour la première fois la cigarette  
18 Août 2014 | International
 

SnusLa Commission de la Santé publique du Conseil National (instance parlementaire) a donné suite, « sans opposition », à une initiative parlementaire de Lukas Reimann, de l’UDC / Union démocratique du Centre (libéral-conservateur, première force politique du Conseil), qui vise à autoriser la production et la commercialisation du snus en Suisse.

Laquelle rejoindrait ainsi, au niveau européen, la Norvège et la Suède. Cette dernière constituant « une exception » (négociée au moment de son adhésion en 1992 ), au sein de la Communauté européenne, où la nouvelle Directive Tabac a confirmé son interdiction du snus (voir Lemondedutabac du 6 mai).

Très prisé des Nordiques – et même … de certains milieux sportifs (voir Lemondedutabac du 2 juin 2013) – , ce tabac à chiquer, présenté en petits sachets, serait aussi « une alternative à la cigarette » a justifié le parlementaire.

L’initiative de Lukas Reimann  doit encore recevoir le feu vert de la Commission de la Santé publique du Conseil des Etats de la fédération helvétique avant d’être intégré dans la future Loi sur les Produits du Tabac, ont indiqué, ce vendredi 15 août, les services du Parlement.

19 Juil 2014 | International
 

Unknown-2Il fallait oser. Alors que la tendance est à cacher les produits du tabac, Swedish Match (spécialiste notamment du snus) a ouvert, en Suède, deux « boutiques pilote » (flagship) à Stockholm et Strömstad.

Entre la vitrine porteuse d’image  et le point de vente, les magasins « Svensk Snus » (en français « Tabac à priser suédois ») ont pour objectif de faire découvrir les produits liés à l’univers du tabac ainsi que les réalisations de Swedish Match, marque créée en 1822 et ancrée dans l’histoire du pays .

Le magasin situé à Stockholm, ouvert déjà depuis 2012, associe les concepts de musée sur le snus, de point de vente et de café.
Unknown-1• Côté merchandising : les boîtes de snus sont mises en valeur dans un conditionnement « premium » tels de grands pots à caviar.
• Côté produits : les clients peuvent acheter du snus, fraîchement produit, sur place. D’autres produits y sont exposés, allant de l’accessoire pour tabac … à des vêtements siglés.
• Dans la partie musée est retracée toute l’histoire du tabac et sont régulièrement organisés des ateliers où chacun peut constituer son propre mélange de tabac.

Selon l’avis de LSA (l’hebdomadaire de référence de la distribution), dans sa rubrique consacrée aux concepts de magasins innovants dans le monde : « ce cas constitue l’un des (très) nombreux exemples de marques qui se lancent dans la grande aventure du retail. Elles y découvrent que le retail est un vrai métier et qu’il ne suffit pas de faire un joli magasin emblématique d’une belle marque pour gagner de l’argent ! ».

 

Snus Christofer FjellnerIl n’y est pas allé par quatre chemins, cet eurodéputé suédois, Christofer Fjellner du PPE, en visitant, l’autre jour, l’usine de snus de Swedish Match à Göteborg.

Au moment où les États membres se posent la question de la transposition de la Directive tabac (voir Lemondedutabac du 14 mars), il vient de déclarer  publiquement que la Suède doit « contester » le texte de cette même Directive, en ne l’appliquant simplement pas, « à moins que l’on nous propose une autre solution ».

Le problème ? Le texte de la Directive amène à une interdiction de l’indication des arômes sur les boîtes de snus : « cette Directive a été votée par des gens qui ne connaissent rien au snus ».

Ce n’est pas la première fois que l’actif député chrétien-démocrate prend ardemment parti en faveur du snus (voir Lemondedutabac du 7 décembre 2012).

20 Avr 2013 | International
 

Les responsables des principales associations anti-cancer de Suède lancent une campagne médiatique demandant que le « Riksdag » – le Parlement – soutienne et s’engage en faveur d’un objectif de prohibition totale du tabac pour 2025. A l’instar de la Nouvelle Zélande et de la Finlande.

Dans leur esprit, il s’agit – concrètement – de rendre illégal « l’importation, la distribution et la vente de tabac ».

Non sans surprise, cette campagne en faveur de la prohibition totale ne concerne pas le snus. Avec ce commentaire pour le moins curieux : « nous ne sommes pas amis du snus, mais nous ne voulons pas interférer dans la vie privée des gens plus qu’il n’est absolument nécessaire ».

 Commentaires fermés sur Suède : campagne pour la prohibition totale, sauf pour … le snus  , ,