Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Nov 2020 | Institutions
 

Le moins qu’on puisse dire est que l’actualité sanitaire a largement éclipsé la préparation et le lancement de la cinquième édition du #MoisSansTabac, estime Le Figaro qui a enquêté auprès des professionnels de santé (voir 31 octobre). 

« La priorité est donnée à l’épidémie. Ainsi, en ce moment, 80 % des membres de mon équipe se consacrent au Covid », affirme le Pr François Alla, chef du service de soutien méthodologique et d’innovation en prévention du CHU de Bordeaux.

•• L’épidémie de Covid occupe aussi le devant de la scène médiatique depuis des mois, étouffant les autres problématiques de santé. « Il était évident que la pandémie allait rendre inaudible et invisible les autres messages. Du côté de la Ligue contre le cancer, nous avons beaucoup bataillé. Et grâce à ma visibilité médiatique sur le Covid, nous avons réussi à ramener le cancer sur le devant de la scène (…) » explique au Figaro le Pr Axel Kahn, président de la Ligue contre le Cancer. Lire la suite »

2 Nov 2020 | Observatoire
 

Au jour J du #MoisSansTabac (voir 31 octobre) et du J + 3 du reconfinement, France Bleu Hauts-de-France a tâté le terrain auprès des fumeurs nordistes, dans une région à forte prévalence tabagique (30,8 %).

Avec le contexte actuel de l’épidémie de coronavirus, de nombreux fumeurs l’avouent : il va être difficile de se motiver pour arrêter.

« Arrêter de fumer là-maintenant, c’est pratiquement mission impossible » explique un jeune commerçant lillois, « le stress quotidien, la pression qu’on a avec la Covid et le confinement maintenant. C’est compliqué … ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mois sans Tabac : « arrêter de fumer là-maintenant, c’est pratiquement mission impossible »  , ,
31 Oct 2020 | Institutions
 

100 157 inscrits sur le site, à la veille de la cinquième édition #MoisSansTabac … contre 155 00 à la même date l’an dernier (voir 1er novembre 2019). Ça démarre mal pour la grande campagne annuelle de mobilisation à l’arrêt du tabac.

•• Le contexte de la crise sanitaire y est certainement pour beaucoup … Climat anxiogène, opérations de terrain réduites à la portion congrue, reconfinement pour un mois … ce #MoisSansTabac 2020 risque fort de plomber un peu plus un bilan déjà en recul.

Pour rappel, 203 175 participants en 2019 contre 241 000 en en 2018 (voir 30 novembre 2019). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mois sans Tabac : retard à l’allumage … et SPF contredit   ,
29 Oct 2020 | Institutions
 

À quelques jours de la cinquième édition de #MoisSansTabac, Santé publique France (SPF) a publié de « nouvelles » données sur le tabagisme en France, issues de son Baromètre … 2018.

Des données qualifiées d’essentielles en introduction du communiqué de presse : « pour mesurer les effets des actions menées par le gouvernement dans la lutte contre le tabagisme et mieux adapter les futures actions de prévention ».

•• Première analyse pour SPF : les augmentations des taxes sur le tabac « considérées comme justifiées par près de la moitié des Français ». Soit 48,3 % des Français en 2018. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mois sans Tabac : « les augmentations de taxes considérées comme justifiées par près de la moitié des Français » (Santé Publique France)  , ,
28 Oct 2020 | Institutions
 

Le Grand Est compte 1,2 million de fumeurs quotidiens. Dans le cadre du #MoisSansTabac, trois communes – Joinville (Haute-Marne), Mulhouse (Haut-Rhin) et Thionville (Moselle) – vont mettre en place une opération inédite « Mairie Libre sans Tabac » en incitant leurs personnels à arrêter de fumer.

À notre connaissance, c’est une première.

•• Ainsi, la ville de Thionville va proposer dans un premier temps une campagne d’information à destination des 750 agents de la ville et des 350 agents de la Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville.

Pour Pierre Cuny, maire et président de la communauté d’agglomération qui est également médecin, la santé est un axe important de sa politique sanitaire sur le plan municipal. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mois sans Tabac : trois mairies « sans tabac » dans le Grand Est  ,
24 Oct 2020 | Vapotage
 

Enovap lance une étude visant à mesurer l’efficacité de son vaporisateur personnel et de la vape dans l’arrêt du tabac (voir 9 septembre 2019 et 16 novembre 2018).

L’étude, supervisée par Marie Eltz (Directrice Scientifique et tabacologue de la start-up), se déroulera sur 90 jours à partir de ce 25 octobre.

Cette étude comprend 3 bilans avec un tabacologue et un accompagnement personnalisé sur toute la durée du #MoisSansTabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : Enovap lance une étude Smart Vap dans le cadre du Mois Sans Tabac   ,
19 Oct 2020 | Associations, Vapotage
 

Dans un communiqué du 16 octobre, Sovape salue le « repositionnement du vapotage sur le site Tabac Info Service » à l’occasion de la cinquième édition du #MoisSansTabac.

« Repositionnement » que nous avons signalé ici même (voir 9 octobre).

•• « Santé Publique France, à l’occasion du Mois Sans Tabac, dont la communication est lancée depuis le 1er octobre, procède au remaniement du site Internet de Tabac Info Service. Design joyeux, approche ergonomique simple et efficace, et enfin, une vraie place consacrée au vapotage. Lire la suite »

9 Oct 2020 | Institutions
 

Les animations physiques mises en place habituellement pour le #MoisSansTabac (stand, villages, remise de kit, etc.) vont devoir répondre, cette année, aux restrictions imposées par la pandémie de la Covid. Ce qui ne devrait pas améliorer les résultats mitigés de l’année dernière (voir 4 décembre et 30 novembre 2019). 

•• Reste que la cinquième édition du #MoisSansTabac, qui se déroule au mois de novembre, a déjà démarré sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, …).

Sur le site, un peu plus de 26 000 participants se sont déjà inscrits à ce jour. Un kit gratuit, avec un nouveau programme de 40 jours, est proposé. Ainsi que l’adhésion à des communautés. Lire la suite »

30 Août 2020 | Observatoire
 

Le 9 septembre prochain, à Paris, ouvrira un centre se présentant comme totalement pionnier, unique en France et même en Europe : le Centre européen d’Arrêt du Tabac par l’Hypnose (CEATH) qui fonctionnera 7 jours sur 7, et de 7 heures à 22 heures.

« … Afin que le plus grand nombre puisse se libérer du tabac, sans être freiné par des horaires ou des jours de rendez-vous contraignants, qui font souvent partie de toutes les fausses bonnes excuses que l’on se trouve pour ne pas arrêter », annoncent les deux fondateurs, Corinne Saillet et Franck Fournier, dans Le Parisien. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « L’accès de tous au sevrage » au Centre européen d’arrêt du tabac par l’hypnose   
18 Mai 2020 | Vapotage
 

Selon un sondage exclusif réalisé par Odoxa pour France Vapotage (voir 31 mars et 8 janvier 2020) à l’approche de l’édition 2020 de la Journée mondiale sans tabac (31 mai), les Français retrouvent, après la crise sanitaire américaine de l’été 2019, confiance dans la pratique du vapotage comme alternative efficace au tabagisme.

En revanche les motivations des vapoteurs évoluent car pour la première fois, la volonté de faire des économies devance la préservation de leur santé, rappelle l’association des professionnels du vapotage dans un communiqué que nous reprenons intégralement.

•• Le vapotage reconnu comme une alternative pertinente à la consommation de tabac

6 Français sur 10 pensent que la cigarette électronique est un moyen efficace pour réduire la consommation de tabac (les fumeurs sont 69 % à le penser, les vapoteurs en sont convaincus à 92 %). Ainsi, la réputation de la cigarette électronique s’améliore après la plongée des indicateurs consécutive à la crise américaine de l’été 2019.

La prochaine « Journée mondiale sans tabac » du 31 mai 2020 devrait être l’occasion de rappeler que la cigarette électronique est l’outil d’aide au sevrage tabagique le plus efficace et le plus utilisé par les fumeurs pour réduire ou arrêter leur consommation de tabac. En décembre dernier l’Académie nationale de médecine a d’ailleurs « encouragé les fumeurs qui envisagent de passer à la cigarette électronique à ne pas hésiter ».

•• Le pouvoir d’achat, une motivation encore plus importante que la réduction des risques

Signe des temps, dans un contexte marqué par les fortes hausses du prix du tabac et des inquiétudes sur le pouvoir d’achat (crise des Gilets Jaunes, grèves, ralentissement de la croissance avant même les effets de la crise sanitaire liée au COVID-19), faire des économies est devenue la première motivation des vapoteurs (56 %), alors qu’elle n’était que la troisième motivation en mai 2019 (41 %). Cette préoccupation détrône la volonté de trouver une alternative à la consommation de tabac, d’éviter une reprise du tabac et même de prendre soin de sa santé (48 %) !

•• Information, encouragement, encadrement : des attentes fortes d’une majorité des Français

Plébiscité pour son rôle dans la lutte contre le tabagisme, le vapotage, son usage et sa pratique, suscitent toujours chez les Français les mêmes attentes d’informations et les mêmes interrogations.

Ces derniers se sentent toujours mal informés sur la cigarette électronique (57 %). Même si la tendance s’améliore depuis l’automne dernier, marqué par la crise sanitaire aux États-Unis (-8 points), ce sentiment retrouve le même niveau qu’en mai 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Pour 56% des vapoteurs, la 1ère motivation est économique » (Baromètre Odoxa / France Vapotage)  ,