Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Août 2019 | International
 

Source d’inspiration du « Mois sans tabac » français qui se tient en novembre, le « Stoptober » britannique – qui a lieu en … octobre – est en cours de préparation.

Sachant que « Stoptober » aurait incité, depuis sa première édition en 2012, plus d’un million de fumeurs à s’engager dans une démarche d’abandon du tabac (voir Lmdt du 25 septembre 2018). 

•• Selon Vapingpost (du 16 août), les différents partenaires bénévoles qui s’associent à l’opération pourront commander, dès ce 27 août, les divers matériels de communication et de sensibilisation mis à leur disposition (affiches, dépliants, etc.). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : « Stoptober » s’appuie clairement sur le vapotage  ,
27 Juin 2019 | E-cigarette
 

Pour débattre de l’étude de Santé Publique France (« 700 000 Français ont arrêté de fumer grâce à l’e-cigarette » / voir Lmdt du 26 juin), Franceinfo avait invité plusieurs spécialistes : le président de SOS Addictions William Lowenstein, le député LREM et médecin Olivier Véran (voir Lmdt du 18 juin), l’ancien président de la Fédération nationale de la Mutualité Française Étienne Caniard et la tabacologue Marion Adler. Extraits. 

•• « Actuellement, c’est le meilleur produit » pour sortir du tabac, d’après le docteur William Lowenstein.

Olivier Véran avance également que « les cigarettiers ne voient pas l’arrivée du vapotage comme une bonne nouvelle. C’est ce qui veut dire que le vapotage est un outil de sevrage, sinon ils ne s’en inquiéteraient pas comme ils le font aujourd’hui » (sic). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Vapotons et améliorons l’image du vapotage » (William Lowenstein, SOS Addictions)  ,
26 Juin 2019 | E-cigarette
 

E-cigarette vapoteurSous certaines conditions, l’e-cigarette pourrait être considérée comme une aide au sevrage tabagique, note – enfin (ndlr) – Santé publique France dans son baromètre 2017, publié ce mercredi 26 juin.

De fait, après avoir sondé d’ex-fumeurs, l’agence publique estime qu’en sept ans « environ 700 000 personnes ont arrêté de fumer grâce à l’e-cigarette, seule ou combinée à d’autres aides ».

Il ne s’agit que d’une déduction faite à partir des déclarations d’ex-fumeurs quotidiens ayant arrêté de fumer depuis plus de six mois, selon Les Échos. Néanmoins, les adeptes du vapotage sont très majoritairement persuadés que « ça marche » : les trois quarts des ex-fumeurs passés ensuite à l’e-cigarette déclarent qu’elle les a aidés à arrêter de fumer.

•• 68 % affirment même qu’ils n’ont eu besoin d’aucune autre aide.

8 vapoteurs sur 10 estiment que leur conversion leur a permis de diminuer leur consommation de tabac. En moyenne, disent-ils, leur consommation serait passée d’un paquet à un demi-paquet.

•• Le vapotage n’a pas explosé pour autant. Le baromètre 2017 de Santé publique France fait état d’une stabilité de la proportion de vapoteurs quotidiens par rapport au précédent sondage, en 2014. Le pourcentage est de 2,7 % de la population des 18-75 ans.

En revanche, les vapoteurs occasionnels sont moins nombreux qu’il y a cinq ans, à 3,8 %. Et un tiers des Français (32,8 %) ont déjà expérimenté la cigarette électronique.

•• En 2016, le Haut Conseil de la santé publique a salué un « outil de réduction des risques tabagiques en usage exclusif », mais également insisté sur le risque de créer une nouvelle porte d’entrée dans le tabagisme, rappelle le quotidien.

Cependant, le vapotage quotidien reste rare chez les jeunes de 17 ans, à 1,9 %.

31 Mai 2019 | Profession
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac, Philip Morris International a publié un communiqué – dont le titre est « World No Tobacco Day should be World No Smoking Day » – que nous reprenons, en substance.

« La Journée mondiale sans Tabac est destinée à rappeler les graves problèmes suscités par le fait de fumer et de consommer du tabac. Il apparait, cependant, que même si les risques très importants pour la santé représentés par le fait de fumer sont bien connus, beaucoup de gens continuent de fumer et continueront dans un futur proche.

« L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévoit plus d’un milliard de fumeurs pour 2025, soit le même niveau qu’aujourd’hui. Alors que la meilleure décision est d’arrêter, beaucoup de fumeurs vont continuer.

•• « Vers la fin des années 90, plusieurs de nos féroces critiques nous mettaient au défi de fabriquer des produits moins nocifs. On les a entendus et on a relevé le défi » déclare Jacek Olczak, PMI’s Chief Operating Officer (voir Lmdt du 16 avril). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac : « les fumeurs adultes méritent d’avoir accès aux alternatives basées sur de solides recherches scientifiques » (Philip Morris International)  , ,
31 Mai 2019 | E-cigarette
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, ce 31 mai, Fontem Ventures – filiale d’Imperial Brands propriétaire de la marque de cigarette électronique blu (voir Lmdt des 14 mai et 28 juin 2018 ainsi que du 20 février 2019) – appelle, dans un communiqué, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à reconnaître les preuves, de plus en plus nombreuses, que le vapotage peut apporter une contribution significative à la réduction des dommages provoqués par le tabac.

Nous le reproduisons ci-dessous.

« À l’heure actuelle, plus de la moitié de la population mondiale vit dans des pays où le vapotage est interdit ou se pratique dans un vide juridique » déclare le docteur Nveed Chaudhary, responsable des affaires scientifiques et réglementaires chez Imperial Brands.

« Nous pensons que l’OMS pourrait contribuer à améliorer cette situation en reconnaissant les avancées scientifiques qui réduisent les dommages provoqués par le tabac, ainsi que les avantages potentiels que représentent, pour la santé de millions de fumeurs, les nouvelles options permettant de délaisser le tabac combustible. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Pour tous les fumeurs du monde, la Journée mondiale sans tabac devrait être l’occasion de passer au vapotage » (Fontem Ventures)  ,
31 Mai 2019 | Trafic
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac, le sénateur Xavier Iacovelli (voir Lmdt des 25 février et 30 janvier 2019) lance un appel à une meilleure coordination entre parlementaires nationaux et européens dans la lutte contre le commerce parallèle de tabac.

Le communiqué dans son intégralité.

« Depuis près d’un an, il ne se passe un jour sans que l’on débatte au Sénat de la Prévention routière et des 80 km/h. Pour Xavier Iacovelli, sénateur des Hauts-de-Seine, il s’agit bien sûr d’un sujet d’importance. Mais pour lui, il faudrait mettre la même ardeur pour protéger nos concitoyens du tabagisme et des cigarettiers, alors que l’agence Santé Publique France vient d’annoncer que le tabac tue chaque année 75 000 personnes, soit 18 fois plus que les accidents de la route. Lire la suite »

27 Mai 2019 | E-cigarette
 

E-cigarette vapoteurEn janvier 2019, une étude avait déjà montré que la cigarette électronique était deux fois plus efficace que les substituts nicotiniques classiques pour arrêter de fumer (voir Lmdt du 1er février 2019).

Une nouvelle étude de grande ampleur, publiée le 22 mai dans la revue Addiction, confirme que la cigarette électronique mais aussi un médicament (la varénicline) seraient le plus souvent associées au succès durable.

Les auteurs de l’étude, quatre chercheurs de la University College London, ont analysé les réponses à un questionnaire de près de 19 000 fumeurs. Ces derniers avaient plus de 16 ans au moment de l’étude, vivaient en Angleterre et avaient fait au moins une tentative d’arrêt dans l’année précédant le questionnaire. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : nouvelle étude sur l’efficacité du vapotage dans le sevrage tabagique   , ,
11 Avr 2019 | E-cigarette
 

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a lancé l’étude ECSMOKE afin d’évaluer et comparer l’efficacité des e-cigarettes par rapport à un médicament, la varénicline, dans l’arrêt du tabac (voir Lmdt du 31 octobre 2018).

L’objectif est d’inclure dans l’étude un minimum de 650 personnes fumant au moins 10 cigarettes par jour, âgées de 18 à 70 ans et souhaitant arrêter de fumer.

•• À ce jour, 130 volontaires ont été inclus dans l’étude, coordonnée par l’hôpital Pitié-Salpêtrière par le professeur Berlin. Mais il en manque encore plus de 500 … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage et sevrage tabagique : l’AP-HP cherche 500 volontaires  , ,
4 Déc 2018 | Observatoire
 

Pour aider les fumeurs dans le sevrage tabagique, plusieurs applications sur smartphone existent. La plus téléchargée en France, « Kwit », est née à Strasbourg en 2012. 

Son mode ludique a déjà séduit plus d’un million d’utilisateurs à travers le monde, rapporte France 3 Grand Est de ce 30 novembre. 

•• En 2012, Geoffrey Kretz, développeur strasbourgeois, veut lâcher la cigarette et cherche pour se faire aider une appli pour smartphones, mais ne trouve pas son bonheur.

Alors, l’ingénieur va travailler les soirs et les week-ends quand son occupation professionnelle lui en laisse le temps, afin de créer et développe « Kwit », qui se veut moins austère et surtout moins culpabilisatrice que ses concurrentes. Aujourd’hui, il est à la tête d’une start-up qui emploie huit personnes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Sevrage tabagique : l’appli alsacienne « Kwit » cartonne dans le monde  ,
4 Déc 2018 | Profession
 

Le questionnement est habituel à la clôture de chaque Mois sans Tabac (voir Lmdt du 29 novembre) : quel impact immédiat chez les buralistes ? La Dépêche du Midi a rencontré une buraliste du Lot-et-Garonne, installé à Nérac.

•• Un changement dans les habitudes des fumeurs ? : « Pas vraiment. On ne peut pas dire qu’ils n’ont pas suivi le Mois sans Tabac. Il y a certains clients qui m’ont dit qu’ils allaient profiter de cette opération pour arrêter de fumer. Mais après une semaine ou quinze jours, ils sont revenus chercher leurs cigarettes ou leur tabac à rouler. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paroles de buralistes : « notre chiffre d’affaires n’a pas dégringolé durant le mois sans tabac » (Christine Llebot, Nérac)  , ,