Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Déc 2020 | Profession
 

Ce lundi 14 décembre, pendant plus de quatre heures devant le tribunal pour enfants de Toulouse, la buraliste de Blagnac et sa fille, toutes les deux prises en otage avec deux autres employées (voir 7 mai 2019, 15 décembre 2020), attendaient des explications, rapporte La Dépêche du Midi

Elles ne sont pas venues de la bouche de ce garçon âgé de 19 ans et qui en avait 17 ans lorsqu’il a débarqué dans le tabac-presse.

•• « Sa motivation était-elle politique ? Il l’a dit au départ. Pour mes clientes, qui restent marquées et traumatisées, ses non-réponses sont difficiles à admettre » s’est exclamé leur avocat. Il s’était renseigné sur internet avant, il connaissait les lieux. Et devant le tribunal, tout cela ne tiendrait à rien, comme un caprice. Oui c’est frustrant ! » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Blagnac : le preneur d’otages ne passera pas Noël en prison (La Dépêche)  , ,
15 Déc 2020 | Profession
 

Le preneur d’otages face à ses juges

• Haute-Garonne. Le 7 mai 2019, à Blagnac, le jeune homme avait débarqué dans un tabac-presse de Blagnac et pris en otage trois employées et la patronne. Depuis ce lundi 14 décembre, ce garçon alors mineur s’explique à huis clos devant le tribunal pour enfants, au tribunal judiciaire de Toulouse (voir 789 mai 2019).

Quatre femmes avaient passé 3 et 4 heures prises en otage.

À l’extérieur du tabac-presse, 250 policiers et gendarmes, plus les unités d’élite du Raid – celle de Toulouse mais également un groupe descendu en urgence depuis Bièvres, en région parisienne – et des spécialistes de la lutte antiterroriste de la police judiciaire. Mais aussi … Préfet, procureur, patrons de la police-secours, un vrai branle-bas de combat pour une fin apaisée quand le « terroriste » sans idée bien précise, à part « passer sur BFM », va finir pas se rendre, après plus de 7 heures de tension.

Les quatre victimes sont restées traumatisées : l’une d’elles a préféré ne jamais remettre les pieds sur son lieu de travail pour essayer de chasser ses cauchemars. La patronne, solide personnalité, hésite sur ce « gamin » dont elle peine à croire qu’il a agi seul.

L’avocat de la défense argumente que « tout le monde oublie que c’est avant tout, un gamin » et demande la levée de sa détention : il vient d’y passer 19 mois, souligne La Dépêche. À suivre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
14 Déc 2020 | Trafic
 

Au petit matin de ce vendredi 11 décembre, un commando, arrivé avec plusieurs voitures, a tenté de pénétrer dans le Centre de Réapprovisionnement tabac Logista d’Eybens (près de Grenoble) en fracturant une première porte. 

•• Mais les malfaiteurs ont fini par repartir bredouilles en abandonnant sur place l’un des véhicules – qui s’est ensuite révélé avoir été volé quelques jours plus tôt — et tout en prenant soin au préalable d’en asperger l’habitacle de poudre d’extincteur pour effacer toute trace. Lire la suite »

12 Déc 2020 | Profession
 

Braqueurs violents 

• Territoire-de-Belfort. Deux individus cagoulés ont attendu le départ d’une cliente d’un tabac-presse de Bavilliers (près de Belfort) pour se ruer sur la buraliste en pointant une arme de poing, ce jeudi 10 décembre vers 18 heures.

Sous la contrainte, elle leur a remis le contenu de la caisse et des paquets de cigarettes qu’ils ont enfoui dans un sac de sport avant de prendre la fuite au pas de course.

La victime, très choquée, a été conduite à l’hôpital pour des examens médicaux et l’établissement est resté fermé ce vendredi. C’est un premier braquage pour ce couple installé depuis septembre 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
9 Déc 2020 | Profession
 

Un buraliste agressé lors d’un cambriolage

• Manche. Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 décembre, deux malfaiteurs sont entrés par effraction dans un bar-tabac d’Avranches (28 kilomètres du Mont-Saint-Michel) où ils ont dérobé tabac, feuilles à rouler, boissons et un petit fonds de caisse. 

Le buraliste, présent sur les lieux, a été agressé physiquement par l’un des cambrioleurs. Interpellés par les gendarmes, deux hommes de 45 et 18 ans ont comparu devant le tribunal judiciaire de Coutances ce lundi 7 décembre.

Le plus âgé, en récidive, a été condamné à dix mois de prison, dont quatre mois de sursis. Et son acolyte à quatre mois de prison avec sursis pour vol et violence sur le commerçant. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
6 Déc 2020 | Profession
 

escroquerie FDJTreize buralistes de La Rochelle, Aytré, Angoulins – et d’autres communes de l’agglomération – ont été victimes de la manœuvre de deux individus qui, le week end dernier, sont parvenus à ne pas régler les montants de paris « Parions sport ».

Une sorte de vol à l’astuce dont le préjudice global est estimé entre 6 500 et 10 500 euros, soit de l’ordre de 500 à 800 euros pour chaque établissement. Réunis dans un collectif, ils ont déposé plainte au commissariat de La Rochelle en début de semaine, explique Sud-Ouest. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : escroqueries en série au « Parions Sport » dans l’agglomération rochelaise  , ,
5 Déc 2020 | Profession
 

Braquage et arrestation express

• Aude. Il était un peu plus de 14 h 30 ce jeudi 3 décembre, quand un individu armé est entré chez un buraliste de Narbonne.

L’homme, masqué et très menaçant, a exigé le contenu de la caisse. Le buraliste a obtempéré. Le malfaiteur s’est ensuite engouffré dans une voiture où l’attendait un complice.

La brigade anti-criminalité du commissariat de Narbonne a rapidement prévenu celle de Béziers, qui a intercepté les deux braqueurs dans la journée. Ils ont été placés en garde à vue et seront présentés au parquet. Ils sont également soupçonnés d’avoir volé le véhicule qui a servi au braquage. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
2 Déc 2020 | Profession
 

Lacrymo vidée

• Pas-de-Calais. En fin d’une matinée normale, ce dimanche 29 novembre, un buraliste de Lens s’est trouvé face à un individu encagoulé, tenant un marteau dans une main et un long couteau dans l’autre.

Il a réclamé le contenu de la caisse en hurlant, mais le patron du bar-tabac n’a pas obtempéré. Déjà agressé il y a quelques années, une bombe lacrymogène est toujours tout près du comptoir. Il l’a donc vidée sur le malfaiteur qui est parti en zigzagant dans la rue.

Avec un client, le buraliste l’a rattrapé 500 mètres plus loin. Placé en garde à vue, le braqueur sera jugé en comparution immédiate ce mercredi 2 décembre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
1 Déc 2020 | Profession
 

Rapide et violent

• Doubs. Trois individus, cagoulés et lourdement armés, ont fait irruption dans un tabac-presse de Besançon, ce lundi 30 novembre juste avant l’ouverture.

La buraliste se trouvait dans la réserve quand elle a entendu du bruit. En retournant dans la boutique, elle a vu trois individus lui faire face. L’un d’eux s’est approché d’elle et lui a posé un pistolet sur la tempe. Un autre, armé d’un fusil à pompe s’est posté à l’entrée, pour faire le guet.

Ils l’ont alors contrainte à leur remettre le fond de caisse puis ont pris la fuite dans un véhicule.

Ces dernières semaines, plusieurs buralistes de Besançon ont été la cible de malfaiteurs (voir les 29, 17 et 13 novembre ainsi que les 14 et 11 octobre). Mais cette fois le procédé interroge, avec l’utilisation d’armes à feu et d’un mode opératoire particulièrement violent.

L’établissement a été victime d’un vol à la voiture cet été (voir 11 juillet).

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
30 Nov 2020 | Profession
 

Démantèlement d’une grosse équipe de cambrioleurs de tabac

• Val d’Oise. Un gang présumé de cambrioleurs ultra-mobiles vient d’être démantelé à l’issue d’une enquête menée par les gendarmes de la Section de Recherches  (SR) de Versailles.

Huit suspects, âgés de 17 à 27 ans, et pour la plupart déjà connus pour des délits, ont été arrêtés les 20, 21 et 23 novembre sur les communes d’Argenteuil et de Bezons (Val-d’Oise), d’où ils sont originaires, puis placés en garde à vue.

D’après les investigations, les voleurs présumés sous-louaient des véhicules de location en payant cash des utilisateurs peu scrupuleux afin de brouiller les pistes.

Pour ne pas attirer trop longtemps l’attention des forces de l’ordre locales et déjouer les surveillances, ils parcouraient des centaines de kilomètres à travers de nombreux départements pour cibler des commerces à cambrioler de nuit, souvent dans des zones rurales et isolées.

Les enquêteurs ont recensé des faits commis en Île-de-France, notamment une trentaine dans le Val-d’Oise ou les Yvelines, mais aussi en Eure-et-Loir, dans les régions Centre – Val-de-Loire, Hauts-de-France et même Grand Est.

Le 20 novembre au matin, les gendarmes de la SR de Versailles, appuyés par le GIGN de Reims, ont interpellé à Bezons trois des suspects alors qu’ils revenaient en voiture d’une série de cambriolages … notamment de bars-tabacs. En perquisition, les enquêteurs ont saisi de l’argent liquide, du tabac, des téléphones portables et de l’outillage électro-portatif. Une première estimation a permis d’évaluer à au moins 80 000 euros le butin. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,