Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Déc 2018 | Profession
 

Cette nouvelle journée de manifestation et d’agitation de « Gilets Jaunes » n’aura pas épargné des buralistes (voir Lmdt du 4 décembre).

À Toulouse : « Le rideau de fer était baissé mais ils ont réussi à entrer », a raconté l’employée d’un buraliste du quartier de la Patte d’Oie. « Le personnel était à l’intérieur. Personne n’a été blessé mais nous avons été très choqués » rapporte France 3 Occitanie.

L’établissement a été totalement dévasté, pillé par les casseurs qui s’y sont introduits en quelques secondes.

À Paris, au moins un buraliste a été victime des vandales. À suivre.

8 Déc 2018 | Profession
 

Ce vendredi 7 décembre, l’avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre trois des quatre accusés du braquage particulièrement crapuleux d’un bureau de tabac, dans le vieux-Lille, juillet 2015 (voir Lmdt des 6 décembre 2018 et 1er août 2015). Contre le plus jeune, vingt ans de réclusion ont été requis.

Rappelons que la réclusion criminelle à perpétuité est la peine maximum susceptible d’être encourue.

•• L’avocat général, Bastien Madelon, a justifié ses lourdes réquisitions par les circonstances aggravantes : la violence des coups qui ont entraîné une infirmité permanente pour la buraliste, alors âgée de 70 ans ; la durée « exceptionnellement longue pour un braquage » comme indiqué par le directeur d’enquête à la barre; et le mode opératoire « d’une victime ligotée, bâillonnée et avec un sac plastique autour du cou ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Procès des agresseurs de la buraliste de Lille (3) : l’heure des réquisitions  , ,
8 Déc 2018 | Profession
 

Vague de cambriolages

• Ardèche. Dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 décembre, plusieurs cambriolages ont eu lieu dans différents commerces de plusieurs secteurs du département : Saint-Martin-de-Valamas dans le nord, Saint-Basile, dans le centre, Saint-Barthélémy-Grozon …

À Charmes-sur-Rhône, dans la vallée du Rhône, la vitre d’un débit de tabac a été brisée à coups de masse vers 2 heures et plusieurs cartouches de cigarettes ont été dérobées. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
6 Déc 2018 | Trafic
 

Il est 6 heures 45, ce mardi 4 décembre, quand un camion Logista est stoppé devant un buraliste dans une grande artère de Bagneux, en banlieue sud de Paris.

Le chauffeur est dans le débit, quand son collègue charge un diable à l’arrière du camion. Plusieurs individus s’agglutinent alors et s’adressent à lui, marquant un intérêt certain pour la marchandise …

Le chauffeur sort alors de l’établissement et demandent aux curieux de s’éloigner. L’un d’eux s’empare brusquement d’un carton et s’enfuie à toutes jambes. Comme les autres individus. Lire la suite »

6 Déc 2018 | Profession
 

Comme nous l’avons déjà annoncé, c’est devant la Cour d’assises du Nord que, cette semaine, quatre accusés encourent la perpétuité après le braquage particulièrement crapuleux d’un bureau de tabac dans le Vieux-Lille (voir Lmdt des 3 décembre 2018 et 1er août 2015).

La buraliste, âgée de 70 ans alors, frappée et ligotée, avait été laissée pour morte. Elle assiste au procès de ses agresseurs, en chaise roulante et l’esprit chancelant.

Au deuxième jour du procès, la Cour commence tout juste à aborder les faits. Sur les écrans, une terrible photo montre la buraliste, allongée sur le ventre, dans la réserve de la boutique, pieds et poignets liés, le visage tuméfié. Lire la suite »

6 Déc 2018 | Profession
 

Amer baptême pour le nouveau buraliste 

• Haute-Saône. À Combeaufontaine (à 25 kilomètres à l’est de Vesoul), le nouveau buraliste avait ouvert ses portes le samedi 1er décembre.

Ce mardi 4 décembre, il était déjà victime d’un cambriolage, vers 3h30 du matin …

Les malfaiteurs ont voulu passer par la porte d’entrée qu’ils n’ont pu ouvrir. Ils ont alors pris une voiture pour la défoncer, mais elle n’a pas cédé. Ils sont cependant parvenus à décoller la vitre.

Ils s’en sont pris alors au tabac en vidant les linéaires et le comptoir.

Un vol avait déjà été commis, il y a deux ans, dans l’établissement (voir Lmdt du 5 février 2017) et une deuxième tentative avait échoué en début d’année.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
5 Déc 2018 | Profession
 

Courageux buraliste 

• Yonne. Au moins trois malfaiteurs étaient en train d’abattre l’un des murs d’un bureau de tabac à Pont-sur-Yonne (à une douzaine de kilomètres de Sens), dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 décembre, quand le buraliste est arrivé.  

Ce dernier, ayant refusé de quitter les lieux comme lui intimaient les voleurs, s’est fait asperger d’agent extincteur. Les cambrioleurs sont ensuite repartis avec leur stock de cartouches de cigarettes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
4 Déc 2018 | Profession
 

Outre le cas d’Avignon (voir Lmdt de ce jour), le bilan des buralistes impactés par les émeutes de samedi est, en définitive, très lourd. Une dizaine.

Ce lundi, Alain Lannou, le directeur de la Mudetaf, s’est rendu chez les buralistes sociétaires concernés : Lire la suite »

4 Déc 2018 | Profession
 

La vague de violence et de pillage de commerces, à l’occasion de la journée des Gilets jaunes du 1er décembre, s’est répandue bien au-delà de Paris (voir Lmdt du 3 décembre). 

En fin d’après-midi de ce samedi-là, un tabac-presse du cours Jean-Jaurès à Avignon a été pris pour cible par des casseurs : la vitrine a été entièrement détruite à l’aide d’une borne en acier. 

•• Vu la tournure des événements dans le centre d’Avignon, ce samedi 1er décembre, le couple de buralistes avait décidé de fermer le point de vente, peu de temps avant que cela n’arrive. C’est sur le chemin du retour à son domicile qu’on a contacté le buraliste pour lui signaler que des personnes étaient en train de casser la vitrine. Des dégâts mais rien n’a été volé. Lire la suite »

3 Déc 2018 | Profession
 

En fait, plusieurs buralistes ont bien été victimes de la vague de violence contre les forces de l’ordre et de pillage de commerces, à l’occasion de la journée des Gilets jaunes à Paris, samedi dernier (voir Lmdt du 2 décembre).

•• Cet après-midi-là, M. Laisman – du café-tabac-brasserie « Le Corona Imperial », avenue Kléber – a juste eu le temps de faire évacuer ses clients (toutes les tables de la brasserie étaient occupées) dès qu’il a entendu la rumeur de la horde de casseurs, d’après les premiers éléments que nous avons recueillis.

Le temps de fermer en urgence. Las. Les émeutiers s’en sont pris au rideau qui venait d’être baissé. Ils sont parvenus à pénétrer dans l’établissement : le linéaire tabac a été pillé. Le meuble FDJ mis à terre. Alors que l’épouse de M. Laisman était réfugiée dans la cave. Lire la suite »