Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Juin 2020 | Profession
 

Cinq ans ferme pour le braqueur récidiviste 

• Saône-et-Loire. Entre le 10 avril et le 22 mai, un malfaiteur de 19 ans avait braqué deux buralistes et deux boulangeries entre Villefranche-sur-Saône et Mâcon. Il a été condamné, ce lundi 22 juin, à cinq ans de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône.

Il avait été interpellé avec son acolyte mineur le 22 mai, poursuivi de son côté pour un autre hold-up de buraliste à Mâcon (voir 27 mai). À peine cinq minutes. Visage couvert, capuche sur la tête et une arme dans la main, les deux braqueurs agissaient rapidement. Ils menaçaient les commerçants avec un pistolet à bille, une matraque ou un cutter. Et repartaient avec 120 euros en numéraire ici, 200 euros là, des cartouches de cigarettes ou rien du tout.

Comme lors de son premier passage devant les juges (en octobre 2019), l’aîné s’est excusé et a reconnu sa participation. Tout en niant avoir pointé le pistolet et tenu le cutter sous la gorge d’une vendeuse; mais c’est bien lui, a-t-il lâché, qui a frappé le gérant d’une boulangerie .

Conformément aux réquisitions du Parquet, il a été condamné à cinq ans de prison dont un avec sursis probatoire (obligations d’indemniser les victimes et de travailler). Et son précédent sursis d’un an est révoqué. Retour au centre pénitentiaire dès la fin de son procès. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
24 Juin 2020 | Profession
 

Chaude enquête sur un vol à main armée

• Drôme. Deux policiers ont été victimes de jets de pierres lancées par une bande d’une dizaine de jeunes, ce mardi 23 juin après-midi au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère (20 kilomètres de Valence). Les policiers venaient poursuivre leurs investigations après le braquage d’un buraliste la veille au soir.

Deux hommes cagoulés et tenant des armes de poing avaient neutralisé le patron en le frappant à la tête, à coup de crosse, et en exigeant que sa femme lui ouvre la caisse. Les deux voleurs armés sont repartis avec de l’argent, des cartouches de cigarettes et ils n’ont pas oublié d’endommager l’installation de vidéo-protection avant de s’enfuir.

C’est donc pour continuer leurs recherches sur ce vol à main armée, que les deux policiers sont revenus dans ce quartier.

Cette enquête a-t-elle dérangé certains jeunes ? Des renforts policiers de Valence ont dû être appelés pour ramener le calme à la Monnaie. Les dix jeunes caillasseurs se sont dispersés lorsque les policiers en tenue sont entrés dans le quartier. Tout est rentré dans l’ordre en fin d’après-midi et certains habitants ont remercié les forces de l’ordre d’avoir sécurisé le secteur … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
23 Juin 2020 | Profession
 

Des spécialistes : une quarantaine de buralistes cambriolés à deux ! 

• Gard. Un tableau de chasse impressionnant. 

Ces deux prévenus à la barre du tribunal d’Alès, la semaine dernière, étaient parvenus à cambrioler plus d’une quarantaine de débits de tabac des départements du Gard, Lozère, Ardèche, Vaucluse, Drôme, et même Hautes-Alpes, entre septembre 2018 et janvier 2019.

En détention à Bourg-en-Bresse, le principal suspect n’était pas rentré de permission et, avec son complice, il avait écumé toute cette zone lors de périples nocturnes. Le mode opératoire était bien rôdé : vol de voiture grâce à un boîtier de démarrage ; repérage de cible un peu au hasard ; perforation du boîtier extérieur de commande d’ouverture de la grille métallique ; porte vitrée démolie à la masse.

Une fois à l’intérieur, les cambrioleurs se concentraient sur les cartons de cigarettes et les quelques liquidités dans la caisse. Les cigarettes étaient ensuite revendues très rapidement à Marseille : 30 euros la cartouche.

En janvier 2019, le complice est interpellé après une tentative de cambriolage à Mende. Le leader est tombé un peu plus tard … Il a reconnu tous les faits, mais sur le chemin du tribunal d’Alès en mai 2019, il s’est échappé à nouveau pour être repris un mois plus tard. Il est, cette fois, condamné à sept ans de prison ferme et six mois de plus pour l’évasion. L’autre prévenu a pris cinq ans ferme. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
20 Juin 2020 | Profession
 

Trois minutes

• Oise. Braquage matinal dans un bar-tabac de Compiègne ce jeudi 18 juin.

Il était à peine 10 heures quand trois individus, encagoulés et munis d’une arme de poing ainsi que d’une gazeuse, ont mis la main sur le fond de caisse.

Avant de repartir à pied quand une cliente est arrivée. « Ça a duré trois minutes » confie une source policière, « seul le buraliste était présent et il n’a pas été blessé ».

Choquée

• Aube. Quelques minutes avant la fermeture d’un buraliste à La Chapelle-Saint-Luc (près de Troyes ), l’employée a reçu, ce mercredi 17 juin, la « visite » d’un homme masqué et porteur d’une capuche.

Armé, il a réclamé la caisse et fait main basse sur plusieurs trousses garnies de billets. Si le préjudice est maigre, l’employée, elle, est sous le choc. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
18 Juin 2020 | Profession
 

Braqueur de 15 ans 

• Yvelines. Sous la menace d’une arme, une buraliste de Plaisir a dû remettre à deux individus encagoulés le contenu de sa caisse, des paquets de cigarettes et des confiseries, ce mardi 16 juin.

Quand ils ont pris la fuite, le mari les a poursuivis, mais l’un d’eux lui a assené des coups de crossec au visage. Sa blessure nécessitant des points de sutures.

Les recherches de la police ont vite abouti grâce au concours d’un chien pisteur. L’un d’eux, âgé de 15 ans, a été interpellé en possession de huit paquets de cigarettes et … de sucettes.

Formellement reconnu par les victimes, il a été placé en garde à vue pendant que son complice était toujours activement recherché. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buraliste : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
16 Juin 2020 | Profession
 

Encore des mineurs …

• Eure. Malgré le déploiement de plusieurs gendarmes rapidement alertés, le duo de braqueurs d’une buraliste à Cormeilles étaient parvenus à prendre la fuite (voir 6 juin).

Mais, la voiture des deux suspects avait été identifiée la semaine dernière à partir de l’exploitation des différentes caméras de vidéo-protection installées dans plusieurs commerces de la ville et à l’entrée de Lisieux (Calvados).

C’est finalement à Argenteuil (Val-d’Oise) que deux jeunes malfaiteurs de 17 ans ont été interpellés. Lors de leur garde à vue, ils ont reconnu les faits. Un pistolet d’alarme a été saisi au domicile de l’un d’eux. Vendredi 12 juin, ils ont été mis en examen par le juge des enfants. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
15 Juin 2020 | Trafic
 

Président des buralistes de Loire-Atlantique, Philippe Glory réagit, dans Ouest France, après le braquage d’un camion de livraison de cigarettes à Nantes (voir 10 juin).

« C’est un problème régulier. L’an dernier, on a connu 21 braquages de camions de cigarettes en France. 

•• « À Nantes, nous sommes tout de même plutôt épargnés par le phénomène. La dernière attaque façon diligence remonte à une dizaine d’années peut-être. Mais d’autres vols d’ampleur ont été commis plus récemment. Comme en août 2018 sur le parking d’un transporteur à Thouaré-sur-Loire, où une remorque en stationnement avait été vidée de ses 11 000 cartouches de cigarettes. 

« Le butin dérobé mardi alimentera ces réseaux parallèles » estime le buraliste rezéen.

•• Comment s’en prémunir ? 

« Quand ils frappent comme ça à la sortie de l’entrepôt, c’est compliqué. La distribution répond à une logistique lourde qui impose une certaine routine. Malgré les camions anonymisés, il suffit d’être bien renseignés …

« Au moment de la livraison en magasin, le buraliste doit se tenir prêt à réceptionner la marchandise dans l’objectif de laisser le véhicule le moins longtemps sur place. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Logistique tabac : « en 12 mois, on a connu 21 braquages de camions de cigarettes en France » (Philippe Glory)  ,
15 Juin 2020 | Profession
 

Des signataires apportent toujours leur soutien à François Mermet, le mari de la buraliste de Montrevel, mis en examen après avoir tiré de nuit, à plusieurs reprises, sur des malfaiteurs venus cambrioler le bar-tabac. Et dont l’un a été blessé (voir 4 et 2 juin). 

Une pétition en ligne a été lancée : elle cumulait près de 34 000 signatures, en fin de semaine dernière, annonce France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

•• Les pétitionnaires demandent ainsi que le mari de la buraliste  « puisse être reconnu comme victime et pas traité comme un criminel ; et que la présomption de légitime défense soit appliquée plus largement lors des attaques à domicile, comme les cambriolages ».

•• Un texte circule aussi chez les commerçants – différent de la version mise en ligne – et a reçu le soutien de Jacques Gerbault, président du groupement des entreprises du canton de la Tour-du-Pin ,qui appelle « tous ses collègues commerçants et artisans à signer par solidarité les pétitions distribuées dans chaque boutique de la ville et des 16 autres communes ».

La pétition souligne que « cette tragédie annonce la mort sociale du village. Ce bar-tabac était le seul commerce de Montrevel, sur la route de Grenoble. »

 Commentaires fermés sur Insécurité des buralistes : montée en puissance des pétitions en soutien au couple de Montrevel  , ,
14 Juin 2020 | Profession
 

FDJ : des arnaques qui pourraient être évitées 

• Haute-Saône. Appel à la vigilance des buralistes après une escroquerie – opérée chez un buraliste à Rioz (entre Vesoul et Besançon) – ce samedi 13 juin dans la matinée.

Deux jeunes hommes se sont présentés pour prendre des paris sportifs, pour un montant de 750 euros. Au moment de régler leurs paris, leur moyen de paiement s’est avéré « défaillant », les deux complices ont alors quitté les lieux rapidement, avec les tickets, promettant de revenir au plus vite avec de l’argent, laissant le buraliste …dans l’embarras.

Immédiatement alertée, la Gendarmerie a, dans la foulée, contacté les buralistes voisins. À bon escient : les deux compères ont tenté d’user du même stratagème, chez un collègue à Quenoche, prés de Rioz :  « ils ont réclamé pour 500 euros de jeux de tirage. On a refusé, ils ont discuté un peu et sont finalement repartis bredouilles. »

« Le procédé est apparemment bien connu et sévit un peu partout en France » explique le chef d’escadron, Arnaud Lavalou, dans L’Est Républicain. « Le ou les individus tentent de faire un pari sur un match en cours, qui, souvent, est proche de la fin. Au moment de payer, ils rencontrent un problème et s’en vont chercher de l’argent. Pendant ce temps-là, le buraliste se retrouve bloqué sur la machine en attente de paiement, et le match se termine. Si le pari est gagnant, les individus reviennent encaisser leur dû et régler leur dette, si le pari est perdant, ils ne reviennent jamais. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
13 Juin 2020 | Profession
 

Le collectif « La vérité pour Adama Traoré » organise une manifestation dans le centre de Paris, cet après-midi (de la place de La République à l’Opéra). En écho à une précédente manifestation qui avait réuni du monde, devant le Palais de Justice de Paris, au début du mois.

Un événement « toléré » par les autorités, malgré les dispositions sanitaires actuelles.

Quelle n’a pas été la surprise des patrons de bars et brasseries, situés sur parcours, d’apprendre hier que la Préfecture de Paris leur donnait « instruction » de fermer leur terrasse, cet après-midi, afin de prévenir tout incident.

Pour le secteur CHR parisien, le déconfinement s’avère vraiment difficile.