Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Avr 2017 | Profession
 

Caisse résistante

• Yvelines. La tentative de vol à main armée d’un bar-tabac de Sartrouville a tourné court ce mercredi 26 avril. Après avoir fait irruption vers 18h30, le malfaiteur armé n’est pas parvenu à ouvrir le tiroir-caisse. Il a finalement pris la fuite à pied. 

Un deuxième homme en garde à vue

• Loire-Atlantique. Les enquêtes les braquages successifs de deux débits de tabac à Saint-Nazaire (voir Lmdt des 13 et 26 avril) ont abouti, ce mercredi 26 avril, au placement en garde à vue d’un homme de 17 ans. Absent lors de son interpellation au domicile de ses parents, il s’est présenté de lui-même au commissariat. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

« Tu peux toujours courir »

• Tarn. Le buraliste du hameau Les Salvages a cru à une « blague de gamin » quand il a vu arriver un jeune homme masqué et armé ce mardi 25 avril à 8 heures du matin. Le contenu de la caisse était quasiment vide à cette heure-là. Pourtant, le braqueur a réclamé « le pognon » en avançant le canon vers lui.

Le buraliste a répliqué d’un coup de bras pour repousser l’arme, en lui répondant : « tu peux toujours courir ». L’attaquant a pris aussitôt la fuite.

Cambriolages en série

• Drôme. Deux débits de tabac ont été victimes de cambriolage nocturne à une heure d’intervalle dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 avril. Le premier à Malissard et le second à Beaumont-Monteux, lequel a été totalement dévalisé. Lire la suite »

23 Avr 2017 | Profession
 

Quand le chien gronde

• Territoire-de-Belfort (1). « J’ai bien compris ce qu’ils venaient faire. Mais que voulez-vous, je me lève très tôt pour gagner ma vie et assurer un service à mes clients. Je ne vais pas donner ma recette aux premiers venus … ». Un buraliste de Belfort a été confronté, ce vendredi 21 avril, à sa première tentative de vol à main armée depuis la reprise de son tabac-presse et relais postal en début d’année.

Vers 5h45, il était dans sa réserve en train de boire un café quand son chien se met à grogner, puis à aboyer. Dans le magasin, il aperçoit deux hommes près du comptoir, l’un tenant une arme de poing et l’autre une bombe de gaz lacrymogène.

Pas impressionné, l’ancien agent de sécurité en empoigne un par le col, puis jettent les deux dehors, avec l’aide du chien. Celui qui avait la bombe lacrymogène a bien essayé de l’asperger, mais elle n’a pas fonctionné. Les deux inconnus à la voix relativement jeune sont repartis bredouilles vers un parking.

« J’ai vu qu’ils m’observaient derrière les buissons », poursuit le buraliste, « je leur ai hurlé de ne plus jamais revenir, sinon je m’occuperai d’eux ». Lire la suite »

21 Avr 2017 | Profession
 

Elles ne se laissent pas faire 

• Gers. En début d’après-midi de ce mercredi 19 avril à Auch, un homme, foulard sur la bouche, s’approche du comptoir et pointe une arme sur la fille de la buraliste qui est occupée au téléphone. « Non mais ça va pas, non ! » proteste la jeune femme, qui a identifié un client ponctuel. Il insiste … et ordonne à sa mère, qui apparait, de se mettre à terre.

Plutôt que d’obtempérer, celle-ci attrape un produit d’entretien à pistolet avec lequel elle l’asperge. Sa fille saisit en même temps une bombe aérosol anti-frelons et … la vide sur le visage de l’agresseur. Ce dernier, aveuglé, tente de s’enfuir.

Dehors, la circulation est à l’arrêt et un automobiliste intervient en courant après le fugitif. Une patrouille de police qui passe devant l’établissement se joint à la poursuite. Le braqueur est rattrapé alors qu’il tente de se cacher dans sa voiture … Il s’agit d’un habitant d’Auch de 27 ans qui n’est pas connu des services de la police. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
19 Avr 2017 | Profession
 

Pistolet sur la tempe

• Territoire-de-Belfort. Ils ont débarqué à trois dans un débit de tabac de Bavilliers ce mardi 18 avril, vers 13h45. Tous portent capuche et gants, deux sont armés. L’un d’eux presse un pistolet sur la tempe de la buraliste, pendant que ses complices s’emparent du contenu de la caisse. Ils prennent alors la fuite.

Casse organisé

• Meurthe-et-Moselle. Les malfaiteurs avaient visiblement bien préparé leur coup pour dévaliser le tabac-presse du centre commercial de Ludres à Nancy, dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 avril. Après avoir garé leur véhicule au niveau d’une entrée secondaire, ils ont arraché une partie du bardage de tôle en façade, juste au niveau de l’arrière-boutique, puis ont sectionné des renforts de protection. Une fois dans le commerce, ils pénètrent dans la réserve où ils dévalisent la quasi-totalité du stock de cigarettes en moins de cinq minutes. Ils étaient trois selon les images de vidéosurveillance. Ils ont pris la fuite avant l’arrivée des agents de surveillance et de la police.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
18 Avr 2017 | Profession
 

Les actus qu’il ne fallait pas manquer ces 15 derniers jours.

•• Comme si l’histoire s’accélérait pour la filière tabac et le réseau des buralistes.

Fin mars, la Confédération annonce le lancement d’une « marque distributeur » de cigarettes – la LCB – destinée uniquement au marché français (voir Lmdt du 29 mars). Une nouvelle référence présentée comme une riposte concrète au développement du marché parallèle et une façon de placer les pouvoirs publics devant leurs responsabilités.

•• D’autres annonces vont ponctuer cette première partie d’avril.

• l’accord stratégique entre la FPE (l’opérateur du Compte Nickel des buralistes) et BNP Paribas reprenant, aux actionnaires initiaux de la start-up, 95 % de son capital. Mais avec trois clauses : Nickel garde son indépendance opérationnelle ; la Confédération garde les 5 % restants ; et, surtout, l’exclusivité de la vente de Nickel par les buralistes est prolongée de 2025 à 2035. Objectif : que le nombre de points Nickel passe rapidement à 10 000 buralistes (voir Lmdt des 4, 5 et 12 avril).

 l’arrivée imminente sur le marché français du nouveau produit, à risques potentiellement réduits, IQOS de Philip Morris, dont on parle beaucoup des premiers succès sur certains marchés comme le Japon (voir Lmdt des 14 et 17 avril).

Alors que BAT introduit sur le marché suisse un produit fonctionnant d’une façon comparable (tabac chauffé et non brûlé) : « glo» (voir Lmdt du 13 avril).

•• À signaler deux mobilisations de buralistes frontaliers : à la frontière belge et sur la route du Luxembourg (voir Lmdt du 10 avril).

Le marché parallèle étant un sujet occulté par l’AFP dans sa présentation particulière des chiffres du marché tabac pour le premier semestre (voir Lmdt du 13 avril). Dans les deux cas, il ressort une remise en cause du paquet neutre. Laquelle n’échappe pas à certains état-majors de candidat à l’élection présidentielle (voir Lmdt du 15 avril)

•• Car  les buralistes ont, eux aussi, les yeux rivés sur les déclarations des principaux candidats à l’élection présidentielle. Non sans scepticisme, comme beaucoup de Français : que cela soit à l’occasion de questionnaires du Losange (voir Lmdt du 8 avril) ou d’anti-tabac (voir Lmdt du 12 avril).

•• Et pour en revenir au quotidien des buralistes, on signalera la reprise de la procédure de remboursement des produits non-conformes qu’ils avaient dû rendre à Logista, après le 1er janvier (voir Lmdt du 6 avril).

Et le 24 ème braquage d’un camion de livraison tabac, depuis le début de l’année (voir Lmdt du 12 avril).

16 Avr 2017 | Profession
 

Cueilli dès la sortie 

• Ain. Il est arrivé au beau milieu de l’après-midi de ce samedi 15 avril dans un débit de Pont-d’Ain. Casque sur la tête, le malfaiteur pointe son couteau vers le buraliste pour obtenir le contenu de la caisse et plusieurs cartouches de cigarettes.

Mais à la sortie, l’attend une patrouille de gendarmes, alertée et déjà en faction à l’extérieur. L’interpellation du jeune homme de 23 ans, déjà connu des services de police pour des faits de vols et de trafic de stupéfiants, s’est déroulé sans difficultés. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
15 Avr 2017 | Profession
 

Pris de remords

• Drôme. Il était 8h 30 ce vendredi 14 avril, lorsqu’un jeune homme, visage découvert et tout de noir vêtu, a fait irruption dans un bureau de tabac de Saint-Vallier. Sous la menace d’une arme de poing, il s’est fait remettre le contenu de la caisse (quelques euros) avant de prendre la fuite.

Pour peu de temps … Le plan Épervier déclenché, le malfaiteur, âgé de 23 ans, s’est rendu en début d’après-midi. Il avait toujours sur lui son arme, visiblement un pistolet à grenailles, chargé. Il a été emmené en garde-à-vue à la brigade de recherches de Romans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
14 Avr 2017 | Profession
 

« Ils étaient nerveux »

• Gard. Le premier client d’un bar-tabac de Nîmes prenait une consommation, ce mercredi 11 avril, quand deux malfaiteurs cagoulés ont surgi, très menaçants. Ils forcent le buraliste à se mettre à genoux, puis bousculent le client avant de se diriger vers la caisse et repartir avec son contenu. 

Malfaiteurs précautionneux

• Isère. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le stock de cartouches de cigarettes d’un débit de tabac à Morestel a été littéralement dévalisé. Après avoir fracturé la porte et atteint la réserve, le commando de malfaiteurs a chargé la marchandise dans des sacs pour la transporter jusque dans le coffre d’une puissante berline. Alertés du casse, les gendarmes ont été retardés dans leur intervention : les malfaiteurs avaient pris le soin, pour couvrir leur fuite … de cadenasser le portail de la brigade. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
13 Avr 2017 | Profession
 

Contraint de remplir un sac à dos

• Loire-Atlantique. Deux individus ont débarqué, ce mardi 11 avril, dans un bar-tabac de Saint-Nazaire alors que les patrons servaient le premier client. L’un tentait la porte. L’autre a pointé son revolver sur le buraliste et lui a jeté un sac à dos afin qu’il le remplisse de paquets de cigarettes et de jeux à gratter. Au bout d’une (longue) minute, les deux malfaiteurs ont décidé de prendre la fuite.

Le civisme des clients

• Finistère. La technique semblait bien éprouvée mais … Ce lundi 10 avril, un jeune homme, le visage légèrement dissimulé, demande cinq cartouches de cigarettes à un buraliste de Tréméven, en se comportant comme un client lambda. Il présente une poignée de billets, demande un sac, histoire de détourner l’attention, et file brusquement avec les cartouches déposées sur le comptoir sans payer.

Le buraliste sort en criant « arrêtez-le », un client commence à courser le malfaiteur. Un autre client qui arrive en voiture comprend la situation et poursuit lui aussi le suspect qui tente de rejoindre des complices à bord d’une voiture. Le fuyard est bientôt coincé contre un muret par le véhicule, à 250 mètres du commerce où le patron et ses aides le ceinturent. L’autre voiture a pris la fuite pendant que les gendarmes sont venus interpeller le malfaiteur qui avait tenté le même stratagème le matin à Quimperlé.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,