Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Déc 2017 | Profession
 

Les grands moyens 

• Haute-Saône. Les cambrioleurs ont carrément neutralisé la vidéo-surveillance de la commune – en détériorant gravement la conduite en fonte abritant la fibre optique – pour pénétrer dans un débit de tabac du centre de Fougerolles dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre.

Une caméra se trouvait juste en face. La bande a ensuite arraché le rideau métallique du tabac pour faire main basse sur la totalité du stock de cigarettes.

Dans la même nuit, deux autres débits de tabac ont été ciblés dans le nord du département. À Brotte-lès-Luxeuil, il semble que les malfaiteurs aient été dérangés. À Corbenay, le rideau métallique n’a pas cédé.

Vocation précoce

• Cantal. Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 décembre, un bar-tabac de Vézac avait été cambriolé avec un butin conséquent en cartouches de cigarettes et en jeux à gratter. Rapidement sur la piste d’un jeune homme de 18 ans et de son cousin âgé de 15 ans à peine, les gendarmes les ont coincés alors qu’ils tentaient d’écouler la marchandise volée. Lors de leur interpellation, ce jeudi 7 décembre, vont être retrouvés dans le camion du majeur les produits d’autres vols. Le tribunal correctionnel d’Aurillac l’a condamné à quatre mois de prison ferme. Lire la suite »

8 Déc 2017 | Trafic
 

De plus en plus déterminés, ils ne sont pas en grève … les braqueurs de camion Logista de transport du tabac (voir Lmdt des 14 et 9 novembre).

Ce matin, à Chelles (Seine-et-Marne), un camion de livraison, escorté, a été bloqué par plusieurs véhicules.

Les braqueurs ont réussi à s’emparer d’une soixantaine de cartons avant de s’enfuir.

Les chauffeurs sont indemnes.

7 Déc 2017 | Profession
 

Client plus que suspect

• Seine-et-Marne. Ce mardi 5 décembre, un homme de 37 ans a demandé à acheter des jeux à gratter, chez un débit de tabac de Champs-sur-Marne, en présentant deux cartes bancaires. Avisé, le buraliste lui a demandé une pièce d’identité.

Le client a refusé et a brusquement tourné les talons pour remonter dans sa voiture. Après avoir appelé la police, le gérant l’a suivi avec son scooter jusqu’à un distributeur automatique où l’homme a été interpellé en train de tenter de retirer de l’argent avec des cartes déclarées volées.

« Victime consentante »

• Nord. Le tribunal correctionnel de Dunkerque s’est penché, ce lundi 4 décembre, sur le cas de six suspects poursuivis pour une série de cambriolages dans des restaurants et bar-tabac des environs, il y a 3 ans et demi, au terme d’une longue instruction.

Parmi les six prévenus se trouve une jeune femme, qui s’est présentée comme « victime » consentante de cette bande qui lui avait assigné la tâche de conductrice, étant la seule à disposer d’un véhicule. Ainsi, son téléphone avait borné à chaque endroit où les cambriolages ont été commis. Après deux restaurants visités en mai, quatre bar-tabac vont être victimes de vols ou de tentatives dans la nuit du 9 au 10 juin 2014 : tabac au « Narval » et jeux à gratter au « Bahut » à Rosendaël. Le périple s’était poursuivi jusqu’à Saint-Pol-sur-Mer mais en se soldant par deux échecs. Lire la suite »

6 Déc 2017 | Profession
 

Coincé dans la réserve

• Loire. Un jeune homme a dû appeler à l’aide, ce lundi 4 décembre vers 18 heures, alors qu’il tentait de s’introduire dans un tabac-presse de Saint-ÉtienneIl avait cassé la grille à l’extérieur de l’établissement afin de rentrer par le conduit d’aération … sauf qu’il s’est retrouvé coincé.

Le buraliste, qui se trouvait là avec un ami, a entendu des cris venant de sa réserve au sous-sol. C’est là qu’il a perçu le malfaiteur dans le conduit. La police est venue le cueillir pour l’interpeller.

Série noire : malgré la mobilisation de la police ? 

• Puy-de-Dôme. Le cambriolage d’un bar-tabac du quartier La Gauthière, à Clermont-Ferrand, a été découvert tôt, ce 4 décembre, à l’ouverture. Après avoir totalement fouillé les lieux, le ou les cambrioleurs sont repartis avec des cartouches de cigarettes, des jeux à gratter, ainsi que plusieurs fonds de caisses. Aucune trace d’effraction n’ayant été relevée, il est possible que le ou les auteurs aient pu disposer d’une clé ou qu’ils se soient laissés enfermer à l’intérieur, samedi soir, profitant alors d’une partie du week-end pour commettre leur forfait. Lire la suite »

5 Déc 2017 | Profession
 

Un casse à la voiture-bélier à Joigny, un braquage à Champs-sur-Yonne, mais aussi des vols par effraction à Auxerre, Sainpuis, Gron …

Depuis la mi-novembre, les attaques contre les buralistes de l’Yonne se multiplient (voir Lmdt des 3 décembre, 30, 25 et 21 novembre). Pour les professionnels, c’est directement lié à l’augmentation des prix du tabac. Reportage de France Bleu Auxerre de ce lundi 4 décembre.

•• « Il y a un gros trafic. Ce ne sont pas les mêmes qui font ça. Là, ils viennent à 3 ou 4, en pleine   nuit », explique une buraliste de Champs-sur Yonne dont le débit a été braqué le 24 novembre dernier. Elle les a vus sur les images de vidéosurveillance, après une tentative de cambriolage en aout dernier : « ils ont volé des poubelles pour les remplir de cartouches de cigarettes. »

Un mode opératoire que l’on retrouve dans le casse à la voiture-bélier à Joigny, quelques jours avant le braquage de Chantal. À Auxerre, le 19 novembre, ils étaient passés par la cave pour atteindre la réserve. « On pense à une ou deux équipes de cambrioleurs qui agissent sur la région », indique le colonel Rénald Boismoreau, à la tête du groupement de gendarmerie de l’Yonne.

•• Un buraliste auxerrois, qui n’a pas été cambriolé, prend des mesures : « On n’ouvre et ferme jamais à la même heure, pour ne pas les habituer. » Mais malgré toutes les précautions, « on a une alarme, des caméras, une porte blindée … Mais même avec un rideau de fer, s’ils foncent avec une voiture, ils passent. »

•• « Bientôt, un kilo de cigarettes vaudra le prix d’un lingot d’or » regrette Florent, un collègue. Le calcul est simple, d’après lui : « Un carton de cigarettes, c’est 25 cartouches, donc environ 1000 à 1200 euros. Ça ne pèse rien, c’est facile à revendre. Ce sont les ventes qui baissent. La consommation, elle … Les gens achètent sur le marché parallèle. »

« Effectivement, les vols viennent alimenter un marché noir florissant en ce moment, à cause de la hausse des prix », confirme le colonel Boismoreau.

4 Déc 2017 | Profession
 

Probable conséquence de tout ce bruit fait autour du paquet à 10 euros, la vague d’insécurité qui impacte le réseau des buralistes ne peut que monter en puissance. Des initiatives sont prises sur le terrain.

•• Face à l’incroyable vague de cambriolages qui affecte actuellement le réseau des buralistes, dans le Puy-de-Dôme (voir Lmdt des 4 et 3 décembre ainsi que des 30 et 25 novembre), la chambre syndicale présidée par Élisabeth Marette (voir Lmdt du 2 décembre) organise une grande réunion, ouverte à tous les buralistes, le mercredi 13 décembre à Clermont Ferrand.

Cette rencontre est montée avec la participation de la Police nationale et de la Gendarmerie. Ce sera du concret.

•• Suite au récent cambriolage d’un buraliste d’Indre-et-Loire (voir Lmdt du 23 novembre), la députée LR Sophie Auconie (la « tombeuse » de Marisol Touraine / voir Lmdt du 12 octobre) vient d’adresser un message à la presse et à un certain nombre d’interlocuteurs locaux dont Matthieu Meunier (président de la chambre syndicale) :

« Je souhaite témoigner de mon entière solidarité face au délit dont ont été victimes des buralistes (…)

« C’est un nouveau cambriolage dans nos territoires. La cigarette devient un produit recherché face à la hausse des prix du tabac qui portera, à terme, le paquet de cigarettes à 10 euros.

« Cette augmentation me semble une solution discutable pour réduire le tabagisme ; je crains que le phénomène de vols et braquages ne s’aggrave dans nos campagnes avec le temps. »

4 Déc 2017 | Profession
 

La série noire continue

• Puy-de-Dôme. À ajouter à la quinzaine de buralistes victimes d’une vague de cambriolages depuis mi-novembre et malgré de premières interpellations (voir Lmdt du 3 décembre).

Ce dimanche 3 décembre à 2 heures 50, une tentative à Cournon où le malfaiteur est parvenu à fracturer la porte d’entrée mais a dû faire demi-tour après le déclenchement de l’alarme et du système d’enfumage.

Vingt minutes plus tard, à sept kilomètres, une voiture est violemment projetée sur le rideau métallique d’une supérette-tabac-jeux à Orcet. Cédant partiellement, les malfaiteurs n’ont pu prendre que quelques paquets de cigarettes avant de s’enfuir en catastrophe avec le déclenchement de l’alarme.

En dix minutes

• Manche. À l’aide d’un pied-de-biche, quatre malfaiteurs encagoulés ont forcé la porte d’un débit de tabac de Montmartin-sur-Mer, peu avant 4 heures, ce dimanche 3 décembre. Après avoir démoli l’alarme à coups de masse, ils ont fait main basse sur les cartons et cartouches de cigarettes stockées dans la réserve du magasin, ainsi que le coffre-fort, où se trouvait la recette des deux derniers jours. Au bout de dix minutes, ils ont pris la fuite à bord de deux voitures. Lire la suite »

3 Déc 2017 | Profession
 

Vague de cambriolages : deux suspects arrêtés

• Puy-de-Dôme. Face à la flambée des casses nocturnes – une quinzaine depuis mi-novembre (voir Lmdt des 30 et 25 novembre) –  toutes les patrouilles avaient reçu des consignes de vigilance renforcée. C’est dans ce contexte que des policiers riomois ont repéré une voiture quittant le casino de Châtel-Guyon, ce mercredi 29 novembre, vers 23 h 30.

Ses deux occupants sont interceptés quelques kilomètres plus loin, à l’entrée de Riom. Lors de la fouille, les policiers mettent la main sur quelques grammes de cannabis. Mais la voiture contient de nombreux accessoires – lampes frontales, gants, masques, etc. – laissant peu de doutes sur la nature de leur activité principale.

Autre élément : la tenue vestimentaire d’un des interpellés correspond très exactement à celle de l’un des voleurs qui avait sévi dans un débit de tabac d’Aubière, images de la vidéosurveillance du commerce à l’appui. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
2 Déc 2017 | Profession
 

L’appel de la présidente 

• Puy-de-Dôme. Les auteurs des dizaines de vols ou tentatives d’effractions visant essentiellement l’agglomération de Clermont-Ferrand (voir Lmdt du 30 novembre) sont activement recherchés.

En attendant, Élisabeth Marette (présidente de la chambre syndicale des buralistes du département) a lancé sur France Bleu Pays d’Auvergne un appel : « On a l’impression de vivre un cauchemar. Malgré la peur, on continue au quotidien. 

« Ma peur à moi c’est surtout que ça finisse un jour par une perte humaine avec un buraliste qui s’énerve. C’est terrible, c’est humiliant, on ne dort plus, ça remet une vie en cause …  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
30 Nov 2017 | Profession
 

Cambriolages nocturnes en chaîne (1)

• Yonne. À Sainpuits, dans la nuit mardi 28 au mercredi 29 novembre, les malfaiteurs ont pu s’introduire dans un tabac-presse en forçant la serrure de la porte arrière. Mais ils ont finalement laissé leur butin, sur place, dans un sac-poubelle.

Cette tentative s’inscrit dans une vague de cambriolages frappant le département et qui dure depuis début novembre (voir Lmdt des 25 et 21 novembre).

Cambriolages nocturnes en chaîne (2)

• Puy-de-Dôme. Depuis quinze jours, Les vols par effraction se succèdent dans les tabacs-presse de l’agglomération clermontoise, avec pour cible unique : les cigarettes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,