Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Mar 2020 | Profession
 

Dans un courriel adressé aux buralistes, ce soir (#81, dernières informations sur l’épidémie Covid-19), la Confédération des buralistes « confirme que les bureaux de tabac pourront rester ouverts durant la période de confinement et poursuivre leur activité quotidienne ». Extraits.

« Cependant », rajoute la Confédération, « il est impératif de limiter un trop grand nombre de clients au sein de votre commerce. Ils peuvent entrer et sortir mais ne doivent pas stagner dans votre établissement.

« Ces règles sont à appliquer scrupuleusement afin de garantir notre dérogation (…)

« Dès minuit, aucune activité bar et/ou restauration ne sera possible dans le pays, y compris chez les buralistes.

« Seul l’espace tabac sera accessible à votre clientèle. »

14 Mar 2020 | Profession
 

Le gouvernement a décidé de fermer tous les lieux publics « non essentiels » à partir de ce samedi à minuit, tout en maintenant les élections municipales, reprend l’AFP dans une dépêche, ce soir (voir ce jour).

« Nous avons vu trop de gens dans les cafés et les restaurants. Pour quelques semaines, ce n’est pas ce que nous devons faire » a exhorté le Premier ministre Édouard Philippe samedi. « Je le dis avec gravité nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures ».

•• Il a annoncé la fermeture de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays » : restaurants, bars, discothèques, cinémas. Les commerces sont aussi touchés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureaux de tabac et presse ou encore stations-essence. Lire la suite »

14 Mar 2020 | Profession
 

La France est passée au stade 3 de l’épidémie. Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé, ce soir, que tous les lieux recevant du public « non indispensables à la vie du pays » seront fermés dès ce samedi 14 mars, à minuit.

À savoir les restaurants, les cafés, les discothèques ou encore les commerces, jusqu’à nouvel ordre.

Ce qui va rester ouvert : « magasins alimentaires, pharmacies, banques, stations essence, bureaux de tabac et presse », a précisé le Premier ministre.

 Commentaires fermés sur Coronavirus / France : fermeture des commerces dès minuit … l’activité buraliste exemptée  , ,
14 Mar 2020 | Profession
 

Cette pandémie qui vire à la crise mondiale va forcément conduire à une grande redistribution des cartes économiques. Ceci, notamment à cause des modes de vie (provisoires ?) que sont contraints d’adopter nos concitoyens.

Nous aurons l’occasion de l’analyser au fur et à mesure de ces semaines si peu ordinaires que nous nous apprêtons à vivre.

Mais nous avons déjà de premiers indicateurs à suivre concernant les buralistes et leur résilience à l’événement (dans la mesure où ils restent ouverts et que les consignes d’hygiène y sont respectées).

•• La force du local : si toutes les formes du commerce numérique sont appelées à prendre encore plus d’importance dans la vie de tous les jours (exemple : commander en restant chez soi et attendre que l’on vous livre), tous les petits commerces « près de chez soi » vont néanmoins rester sollicités. Quitte à y découvrir que l’offre y est plus diversifiée qu’on ne le pensait.

•• La demande régulière pour les produits à fumer et les jeux : elle garantit toujours un flux régulier de clients que ne vont pas connaitre d’autres commerces.

•• Un répit pour les frontaliers : les déplacements limités ainsi les situations alarmantes que connaissent l’Italie et, désormais, l’Espagne, ainsi que la Belgique perdant une grande partie de son attrait pour cause de fermetures de bars et autres lieux d’amusement … tout cela va forcément amener les buralistes frontaliers à retrouver des clients.

•• Un regain de crédibilité pour la presse : alors que la distribution est dans une nouvelle crise la précipitant au bord du gouffre … le produit presse représente brusquement de l’intérêt pour une partie de l’opinion publique décidée, face aux circonstances, à prendre son temps pour bien s’informer.

À suivre …

13 Mar 2020 | Profession
 

La Confédération a envoyé, ce matin, une information par mail aux buralistes (#80 Le Lien : Informations relatives à l’épidémie Covid-19).

Il y est précisé « qu’aucune fermeture de nos établissements n’est évoquée à ce jour ».

•• La Confédération reste en étroit contact avec les pouvoirs publics, Logista et les acteurs de la filière.

Philippe Coy participe aux réunions entre les acteurs économiques et le ministère de l’Économie. Notamment pour la mise en place de dispositifs de soutien et s’assurer que les buralistes concernés pourront bénéficier des mesures spécifiques, confirmées hier soir par le Président de la République (report de charges sociales et fiscales ; aides aux mesures de chômage partiel, etc.). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus : « aucune fermeture de nos établissements n’est évoquée à ce jour » (la Confédération)  , ,
13 Mar 2020 | International, Profession
 

Des précisions concernant les buralistes italiens (les « tabaccai »), suite à la décision de fermeture (jusqu’au 25 mars) des commerces, bars et restaurants annoncée par le président du conseil italien, Giuseppe Conte, mercredi soir (voir 12 mars 1 et 2).

•• Les tabaccai, en général, bénéficient d’une exemption et peuvent rester ouverts.

Au même titre que les magasins alimentaires et pharmacies. Mais aussi que les kiosques de presse, stations-service, blanchisseries et banques.

•• Cependant, il y a des cas particuliers. Lire la suite »

 

C’est la première mesure spécifiquement anti-tabac prise dans le cadre de la pandémie du Coronavirus, à notre connaissance.

L’Arabie Saoudite a interdit, hier, la consommation de cigarettes et tabac à chicha dans tous les cafés et restaurants, y compris en terrasses et fumoirs : « afin de limiter la propagation du Coronavirus et préserver la santé des citoyens et résidents » a déclaré le ministre des affaires rurales et municipales. Sans explication plus développée. Lire la suite »

12 Mar 2020 | International, Profession
 

Dans le cadre de la décision annoncée, hier soir par le gouvernement italien, de la fermeture générale des commerces (sauf les commerces alimentaires et les pharmacies / voir ce jour), il apparait que les « tabaccai » (buralistes) comptent aussi parmi les exemptions.

«  De par leur rôle social », nous précise-t-on du côté de la FIT (Federazione Italiana Tabaccai).

Un certain nombre de règles sont désormais à respecter au sein du point de vente : par exemple, veiller à ce qu’une distance de 1 mètre soit maintenue entre chaque client … À suivre.

12 Mar 2020 | International, Profession
 

Le gouvernement italien a pris la décision, hier soir, de la fermeture de tous les commerces, bars et restaurants.

D’après les premières informations, les seules exceptions concernent les commerces alimentaires et les pharmacies.

On ignore encore les conséquences exactes pour les 44 000 « tabaccai » (buralistes) italiens, dont beaucoup sont relativement petits et moins diversifiés que leurs collègues français. Lire la suite »

12 Mar 2020 | International
 

La région Grand Est est considérée comme une zone à risques par l’institut allemand Robert Koch (responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies au plan fédéral) depuis ce mercredi 11 mars. 

•• De l’autre côté du Rhin, face à Strasbourg, Kehl (37 000 habitants) compte plus de 3 000 Français résidents. Nombre d’entre eux y scolarisent leurs enfants et y travaillent. À quoi se rajoutent les travailleurs frontaliers qui vivent dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin (en stade 2 renforcé, concernant l’épidémie de Covid-19).

Sans compter tout le commun des mortels qui fait du saute-frontière en permanence, pour faire ses courses dans les boutiques et supermarchés, le plein à la station essence ou acheter ses cigarettes dans les boutiques allemandes  (voir les 18 juillet 2017 et 8 octobre 2019). Lire la suite »