Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Oct 2018 | L'essentiel, Profession
 

« Le projet de loi de Finances prévoit d’avancer d’un mois les hausses des prix du tabac prévues début 2019 et début 2020 » annonce, dans un article de Solveig Godeluck, Les Échos de ce vendredi 12 octobre. 

Nous le reproduisons ci-dessous.

« Le prix du tabac va de nouveau augmenter et avec un peu d’avance. Le projet de loi de Finances pour 2019, examiné cette semaine en commission à l’Assemblée, prévoit une hausse en mars 2019, un mois plus tôt que ce qu’avait prévu le législateur il y a un an (voir Lmdt des 20 septembre et 28 novembre 2017).

•• « Le relèvement de la fiscalité va se traduire par environ 50 centimes de plus sur le paquet de cigarettes, après un relèvement de près de 1 euro en mars 2018. De même, le palier d’avril 2020 sera avancé d’un mois. En revanche, les augmentations de novembre 2019 et de novembre 2020 ne sont pas décalées. Et le prix du paquet de cigarettes devrait bien passer à 10 euros dans deux ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur + 50 centimes en mars 2019  ,
7 Oct 2018 | Profession
 

À quelques kilomètres du Perthus, le différentiel de prix qui va se creuser avec l’arrivée du paquet à 10 euros passe mal. « Nous demandons au Gouvernement que la fameuse harmonisation du prix avec les pays frontaliers soit effective avant le passage à 10 euros. Sans cette mesure, qui avait été promise par le candidat Macron, on risque de voir disparaître notre corps de métier », assure – dans L’Indépendant du 2 octobre – Michèle Monnier buraliste à Saint-Jean-Pla-de-Corts (Pyrénées-Orientales). 

Et de confier qu’il s’agit peut-être d’un « vœu pieu », mais que le combat vaut d’être mené. Elle estime qu’un paquet sur quatre fumé en France est issu de l’étranger, soit plus de 3 milliards d’euros de taxes hors des finances françaises.

C’est pourquoi l’association « Buralistes en colère » (voir Lmdt du 8 septembre), dont elle fait partie, a interpellé le président de République sur le dossier et affiche une « alerte citoyenne » dans les débits de tabac de ses membres. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paroles de buralistes : « une harmonisation du prix avec les pays frontaliers, avant le passage à 10 euros » (Michèle Monnier, au Perthus)  ,
3 Oct 2018 | Profession
 

Interview du président de la chambre syndicale des buralistes de Moselle, dans Le Républicain Lorrain du 2 octobre, où il est question tant de la contrebande de tabac que de la diversification du réseau des buralistes. Extraits : 

« Cela fait des années qu’on dénonce le trafic de tabac mais l’État en prend, depuis peu, la mesure. On voit les douanes multiplier les saisies. Gérald Darmanin semble avoir pris le problème à bras-le-corps. Il a fait de la lutte contre le trafic de tabac un cheval de bataille … ».

•• « Tous les pays frontaliers à la France, sans exception, affichent des tarifs moins élevés (…) Au-delà des pays proches, on constate que le trafic se fait par le biais de transporteurs. Les chauffeurs, qui se rendent dans les pays de l’Est, reviennent rarement les mains vides. On ne veut pas tirer sur les entreprises de transport, loin de là, mais ça a été vérifié : la contrebande a surtout lieu dans les villes où l’on trouve les sièges des grosses entreprises de transport ».

« Il faudrait une harmonisation des prix au niveau européen pour régler, une bonne fois pour toutes, le problème. Le sujet a déjà été évoqué. Maintenant, on est comme Charles, on attend …

•• « Le métier est en pleine mutation. Nous allons devenir le drugstore de demain. Nous avons l’obligation de nous diversifier pour survivre. En misant notamment sur la cigarette électronique qui est un business en pleine expansion. C’est un produit qui nous revient presque de droit … ».

 Commentaires fermés sur Paroles de buralistes : « Gérald Darmanin a fait de la lutte contre le trafic de tabac un cheval de bataille » (Antoine Palumbo)  ,
3 Oct 2018 | Profession
 

Chantal Colas tient un tabac presse à Port-Brillet (Mayenne) depuis 2005. Elle fait partie de l’association des Buralistes en colère. Elle craint, avant tout, que l’absence d’harmonisation du prix du tabac, au niveau européen, signe l’arrêt de mort de sa profession. 

Extraits de son interview dans Le Courrier de l’Ouest du 1er octobre. 

•• Le risque, selon elle ? Qu’avec la programmation du paquet à 10 euros, de plus en plus de gens aillent acheter leur paquet de cigarettes, là où il est moins cher. À l’étranger ou sur le marché noir.

« Nous ne sommes pas contre le paquet de cigarettes à 10 euros comme l’a acté le Gouvernement. Mais avant de voir disparaître notre profession – qui propose aussi un panel de services (restauration, timbres fiscaux et postaux, produit FDJ, presse, etc.) – il faut une harmonisation du prix du tabac ».

•• Elle estime ainsi que les bénéfices générés par les activités annexes au tabac « sont insuffisants pour vivre ».

« Nous, nous garantissons une qualité de produits. Ce n’est pas le cas sur le marché parallèle. Des analyses ont démontré que des excréments d’animaux, des fibres de tissus, du plastique se trouvaient mélangés à ces cigarettes de contrebande  ».

 Commentaires fermés sur Paroles de buralistes : « avant de voir disparaître notre profession, il faut une harmonisation du prix du tabac » (Chantal Colas, Mayenne)  ,
2 Oct 2018 | Profession
 

La chambre syndicale des buralistes de Corse (présidé par José Oliva) a voté, à l’unanimité, son adhésion à la Confédération nationale des buralistes, lors de son assemblée générale de ce dimanche 30 septembre. Pour José Oliva, son président, il s’agit d’un « atout » en vue des diverses évolutions fiscales à venir et qui menacent la profession.

•• De fait, selon la presse locale, les participants sont apparus préoccupés par l’harmonisation des prix entre l’île et le Continent à l’horizon 2021 (voir Lmdt des 26 novembre et 23 octobre 2017). La profession a donc souhaité rappeler son rôle car, selon le président insulaire repris dans Corse Matin (édition 1er octobre), « un bureau de tabac créé un lien social qu’il est important de maintenir ».

« Cette harmonisation est une menace, notamment pour les dépôts de tabac de Bastia et Ajaccio. Cela entraînera la délocalisation du premier et la fermeture du second, soit 250 salariés au chômage, donc 800 personnes impactées et cela, sans compter les emplois indirects », a ajouté José Oliva. Lire la suite »

1 Oct 2018 | Profession
 

De nouveaux prix du tabac entreront en vigueur à partir du 22 octobre, avec de très légères hausses pour certaines références, selon un arrêté ministériel publié dimanche au Journal officiel, annonce une dépêche AFP, à propos de l’information que nous avons annoncée hier (voir Lmdt du 30 septembre).

Ces modifications n’affectent que peu le tarif moyen d’un paquet de 20 cigarettes, stable à 7,90 euros.

•• Les prix moyens des autres conditionnements sont également stables, précisent le ministère de l’Action et des Comptes publics, ainsi que celui de la Santé dans un communiqué conjoint. Dans les faits, les hausses ne sont que de quelques centimes et n’affectent que très peu de références. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Cigarettes : nouveaux prix à partir du 22 octobre, des hausses à la marge » (AFP)  
30 Sep 2018 | Profession
 

Suite à la parution au Journal Officiel, ce dimanche matin, d’une nouvelle liste d’homologation des prix au 22 octobre, les deux ministères de l’Action et des Comptes publics ainsi que des Solidarités et de la Santé ont publié un communiqué commun. Nous le reproduisons ci-dessous.

« Des nouveaux prix du tabac entreront en vigueur lundi 22 octobre 2018, le prix moyen du paquet de 20 cigarettes est stable à 7,90 euros, les autres prix moyens des autres conditionnements sont également stables.

« Dans le cadre de sa politique de santé publique et conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement a décidé une augmentation du prix du tabac en se fixant un objectif de prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en novembre 2020.

Un arrêté des prix d’homologation des prix du tabac a été publié au Journal officiel dimanche 30 septembre 2018. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac au 22 octobre : « aucun mouvement significatif » (le Gouvernement)  ,
30 Sep 2018 | L'essentiel, Profession
 

Le Journal Officiel de ce jour a publié un arrêté, en date du 25 septembre, portant homologation des prix de vente des produits du tabac qui seront en vigueur le lundi 22 octobre prochain. 

Lien sur l’arrêté du 25 septembre

•• Pas de grandes nouveautés. Pas de mouvement général concernant toute une marque, par exemple.

Selon les toutes premières observations, quelques références seulement font l’objet de coups de pouce.

Par exemple :
Lucky Strike bleu Classic et standard : + 10 centimes d’euros
Lucky Strike Red Classic : + 10 centimes
Rothmans London : + 10 centimes
Benson & Hedges Original Gold : + 20 centimes
• Des références Austin, Bentley et Che : + 10 centimes
Winfield en 30 : + 20 centimes.

•• Quelques mouvements sur le segment des cigares/cigarillos.

•• Des augmentations sur le tabac à chicha de la gamme Al Fakher.

 Commentaires fermés sur Prix au 22 octobre  
26 Sep 2018 | Profession
 

Entre hausse des prix de mars dernier et baisse des ventes de 10 %, l’État est toujours gagnant. Les recettes fiscales s’envolent, avertit Matthieu Pechberty, ce mercredi 26 septembre sur BFM Business. Voici les explications qu’il donne à sa manière. 

« À la fin août, les recettes fiscales avaient déjà rapporté 415 millions d’euros de plus que sur les huit premiers mois de l’année 2017, selon les chiffres du distributeur Logista.

« Un montant important accumulé sur seulement six mois, puisque la hausse des prix n’est intervenue que début mars 2018. L’objectif du gouvernement, qui visait 500 millions d’euros de recettes supplémentaires sur l’ensemble de l’année, est donc quasiment rempli alors qu’il semblait difficile à atteindre. Il sera même sans doute battu : les recettes fiscales supplémentaires pourraient atteindre 600 à 700 millions d’euros sur l’année, selon plusieurs sources. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La hausse des prix sur le tabac est une vraie martingale pour l’État et … pour les buralistes » (BFM Business)  , ,
25 Sep 2018 | Profession
 

Et l’on parle déjà de la hausse de 50 centimes en avril 2019 … 

À l’occasion de la présentation du budget 2019, ce 24 septembre par le Gouvernement, Europe 1 s’est intéressé à la hausse de 50 centimes des prix du tabac inscrite dans le PLFSS pour 2019.

Avec pour corollaire l’inquiétude de buralistes (parisiens) face à la baisse des ventes (-10% en un an / voir Lmdt du 7 août). 

« Le problème c’est qu’il y a moins de fréquentation dans nos établissements et donc tout le reste de notre chiffre d’affaire baisse aussi : on vend moins de chewing-gum et de tout le reste … » assure une buraliste affairée sur son présentoir d’e-cigarettes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paroles de buralistes : « maintenant, tout le monde s’organise pour faire venir des cigarettes de l’étranger »   , ,