Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Août 2018 | Profession
 

Commentaire de Mathieu Pechberty, au « 12 heures » de BFM Business, sur le recul du marché du tabac depuis le début de l’année (voir Lmdt du 7 août).

•• « Habituellement, on a un recul d’environ 2 % du marché. Là, on a 10 %, c’est très fort. Les mois se suivent et se ressemblent effectivement depuis mars avec la hausse de 1 euro du 1er mars. Et c’est l’ensemble du marché qui baisse de 10 %. Évidemment … les cigarettes, mais aussi le tabac à rouler. Et c’est important parce que ce dernier touche les jeunes qui entrent dans le tabac.

•• « La contrebande a un petit peu reculé aussi. Mais, en réalité, les fabricants constatent que c’est l’explosion des ventes de tabac sur Internet qui intervient depuis plusieurs mois. Elle est difficile à quantifier, peut-être 5 %. Elle est difficile à intercepter par les douaniers : de simples petits colis par le réseau postal. C’est interdit bien sûr, mais c’est une tendance de fond. Lire la suite »

10 Août 2018 | L'essentiel, Profession
 

La publication des chiffres sur la baisse de la vente de tabac, constatée depuis le début de l’année chez les buralistes (voir Lmdt du 7 août), a suscité divers commentaires dans les médias (voir Lmdt du 9 août).

Mais cela a provoqué aussi un dialogue inattendu entre l’ancienne responsable politique Michèle Delaunay (ministre et députée, après une première carrière de cancérologue / voir Lmdt des 15 juillet 2018, 4 octobre 2017 et 19 octobre 2016) et Philippe Coy. À l’occasion de l’émission « Prenez la parole », sur Sud Radio, ce jeudi 9 août. Nous reportons, ici, un passage essentiel de la discussion :

Jean-Marie Bordry (Sud Radio) : « Je m’adresse au combatif Philippe Coy, attribuez-vous la baisse de 9 % du marché, depuis janvier dernier, à l’augmentation du prix du paquet de cigarettes ? »

• Philippe Coy : « Certainement … C’est un plan du Gouvernement, selon une programmation voulue par le Président de la République. Et nous avons d’ailleurs, dans ce cadre-là, négocié l’avenir du réseau à travers un plan de transformation. Oui, nous pouvons observer cette baisse du volume de cigarettes vendues. Mais j’observe également le nombre important de saisies réalisées par les brigades des Douanes, depuis le début de cette année, c’est un paramètre qu’il faut aussi savoir considérer … » Lire la suite »

9 Août 2018 | Profession
 

Dans « Bourdin Direct » de ce matin, RMC revient sur les derniers chiffres du marché du tabac (voir Lmdt du 7 août). À sa façon.

•• Après avoir annoncé que « selon la Direction générale des Douanes, les ventes de paquets de cigarettes ont chuté de 9,2 % en un an » et évoqué différentes raisons qui ont pu y contribuer – augmentation des prix, paquet neutre et campagnes de prévention (« Moi(s) sans Tabac ») – le chroniqueur de service s’arrête à une seule explication : « c’est le prix qui incite à arrêter ». En passant sous silence d’autres hypothèses comme le passage au vapotage ou l’évasion vers le marché parallèle.

•• Avec le témoignage d’un jeune ex-fumeur : « depuis janvier, en ayant arrêté de fumer, j’ai fait le gain financier de 600 euros. C’est une semaine de vacances ou un nouveau téléphone … ». Lire la suite »

7 Août 2018 | Profession
 

Il y a une semaine, paraissait au Journal Officiel un arrêté portant homologation des prix de vente de produits du tabac qui seront en vigueur le lundi 20 août prochain. Avec des mouvements concernant quelques références, dans un contexte général de stabilité tarifaire (voir Lmdt du 31 juillet 1 et 2).

Dans une communication aux buralistes, la Confédération a annoncé qu’il n’y aura pas de déclaration de stocks à faire.

 Commentaires fermés sur Changement de certains prix au 20 août : pas de déclaration de stocks  ,
31 Juil 2018 | Profession
 

Si le prix de certains paquets de cigarettes va être ajusté de quelques centimes à la hausse ou en baisse à partir du 20 août, il restera stable pour les références du secteur, selon un arrêté ministériel du 26 juillet publié mardi au Journal officiel, rapporte l’AFP (voir Lmdt de ce jour).

•• Dans le détail, le paquet de 20 Marlboro Red (groupe Philip Morris), qui coûte 8 euros depuis le 1er mars contre 7,30 euros auparavant, va conserver ce prix, tout comme le paquet de Gauloises blondes. Les paquets de Camel restent aussi stables, à 7,90 euros.

Les Winfield rouge de 20 unités passent de 7,70 euros à 7,90 euros, tout comme les Winfield bleu.

•• « Il n’y a pas de surprise » sur ces évolutions, a commenté auprès de l’AFP Éric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques de British American Tobacco (BAT), au quatrième rang sur le marché français des cigarettiers. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Il n’y a pas de surprise » (l’AFP sur les prix du tabac)  
31 Juil 2018 | Profession
 

Suite à la parution, dans le JO de ce jour, d’un arrêté portant homologation des prix de vente des produits du tabac au 20 août (voir Lmdt de ce jour), le ministère de l’Action et des Comptes publics ainsi que le ministère des Solidarités et de la Santé ont publié un communiqué commun que nous reproduisons intégralement.

« Dans le cadre de sa politique de santé publique et conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement a décidé une augmentation du prix du tabac en se fixant un objectif de prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en novembre 2020.

« Un arrêté d’homologation des prix du tabac a été publié au Journal officiel mardi 31 juillet 2018. Les prix proposés par les fabricants et les fournisseurs de tabac sont homologués conjointement par la direction générale des douanes et droits indirects et la direction générale de la santé. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : un communiqué gouvernemental  
31 Juil 2018 | L'essentiel, Profession
 

Le Journal Officiel de ce jour a publié un arrêté, en date du 26 juillet, portant homologation des prix de vente qui seront en vigueur le lundi 20 août prochain. 

Selon les observations de la Confédération, les seuls mouvements notables sont les suivants :
• Cigarettes : hausses chez Winfield en paquets de 20 ( + 20 centimes ) et de 30 (+ 30 centimes).
• Cigarillos : baisses sur Café Crème, Néos, Signature Piccolini : -20 centimes.
• Tabac à chicha : hausse chez Al Fakher : + 1 euro sur les 50 grammes.

Lien sur l’arrêté du 26 juillet.

 Commentaires fermés sur Prix au 20 août   
1 Juil 2018 | Profession
 

Comme nous l’avons annoncé, il y a trois semaines (voir Lmdt du 9 juin), certains produits du tabac présenteront un nouveau prix demain.

Il n’y aura pas de déclaration de stocks à faire pour les buralistes (voir Lmdt du 12 juin).

•• Par exemple, si la Marlboro Red reste à 8 euros, le paquet de Benson and Hedges Original Red passe de 7,50 euros à 7,80 euros. Celui de Winston Connect Blue passe de 7,60 euros à 7,70 euros.

Autre exemple, dans le domaine du tabac à tuber, les gros formats de News voient leur prix baisser et s’arrondir (14 euros pour le pot M et 32 euros pour le pot XL).

•• Dans une communication gouvernementale (voir Lmdt du 10 juin), il est rappelé que – « sur la route du paquet à 10 euros en 2020 « – le prix moyen du paquet de 20 cigarettes reste à 7,90 euros. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : certains changements de prix, ce 2 juillet  
28 Juin 2018 | Profession
 

« C’est bien un mauvais coup que porte à mon commerce le président de la République en augmentant d’une façon inconsidérée le prix du tabac » proteste Didier Loubix à la tête de la Maison de la presse à Pontacq (Pyrénées-Atlantiques), où il vend journaux, revues, souvenirs, menus objets, papeterie, cadeaux … tabac.

« Depuis ce début du printemps, je ressens une baisse sensible des ventes et non une baisse de la consommation, car je sais très bien que bon nombre de mes clients (et je les comprends) vont s’approvisionner de l’autre côté des Pyrénées, où le prix de certaines références y est pratiquement deux fois moins cher qu’en France. », déclare-t-il dans La Dépêche du Midi.

Ce que met en exergue le buraliste, ce sont les propos d’Emmanuel Macron lors de la campagne pour les présidentielles, plaçant l’augmentation du prix du tabac dans un cadre européen. « Cela doit être un objectif européen. Mais on ne peut pas expliquer à des buralistes et à des consommateurs qui sont à Lille ou à Strasbourg qu’on peut, à dix minutes en voiture, avoir un paquet à moitié prix de l’autre côté de la frontière. C’est prendre les gens pour des imbéciles » avait déclaré le candidat Macron sur RTL (voir Lmdt du 3 mars 2017).

D’où l’affiche de protestation, mise en place par le buraliste.

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « pourquoi de telles disparités en Europe ? » (Didier Loubix, buraliste à Pontacq)  ,
17 Juin 2018 | Profession
 

Le meilleur pour la fin. Dernière question posée par les journalistes à Agnès Buzyn, invitée ce dimanche du Grand Jury Europe 1 / RTL / Le Figaro (voir Lmdt de ce jour). 

Et après le paquet à 10 euros en 2020 … peut-il y avoir une autre augmentation d’ici la fin du quinquennat ?

Agnès Buzyn : « Aujourd’hui, nous ne l’avons pas évoqué … peut-être que si nous en avons besoin, peut-être que nous le ferons …

« Je tiens à souligner la cohérence du Gouvernement, face à cette question de santé publique. C’est pour cela que Gérald Darmanin est là aujourd’hui aussi (ndlr : le ministre était présent dans le studio). Nous avons mené une réforme sans précédent sur le prix du tabac … D’habitude entre Bercy et le ministère de la Santé … »

Ça pourrait renflouer les caisses ?

A. B. : « Non, ça ne va pas renflouer les caisses. D’abord, le coût pour la santé est bien supérieur à ce que le tabac ramène en taxes. Tout le monde est d’accord. Deuxièmement, si les gens fument moins, il y aura moins de rentrée d’argent. Et donc, je remercie Bercy qui accepte pour des raisons de santé publique … » Lire la suite »