Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Jan 2017 | Profession
 

Les ventes de cigarettes en France ont reculé de -1,2 % en volume en 2016 selon un premier bilan établi par Logista France, fournisseur de la quasi-totalité des buralistes, les professionnels du secteur pointant du doigt le marché parallèle, qui lui ne « cesse d’augmenter », annonce l’AFP dans une dépêche qui fait état, par ailleurs, d’une prochaine augmentation des prix. Nous la reproduisons à la suite. 

•• Au cours de l’année passée, 44,92 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l’Hexagone, soit une baisse de -1,2 % par rapport à l’année précédente, selon des chiffres de Logista, que l’AFP s’est procurés lundi. En valeur, la baisse de ventes des cigarettes est de -1,1 %, à 15,17 milliards d’euros.

En 2015, les ventes de cigarettes avaient enregistré une hausse de 1 % en volume, ce qui représentait une première depuis 2009. 2014 et 2013 avaient en revanche enregistré des baisses respectives de -5,3 % et -7,5 %. Lire la suite »

9 Jan 2017 | Profession
 

Première semaine de l’année, première semaine « totale paquet neutre », une semaine aussi marquée par la violence : agressions quasi-quotidiennes chez les buralistes (voir notre chronique régulière) mais aussi … pas moins de trois attaques contre des camions de livraisons tabac (voir Lmdt des 4 et 5 janvier). Le marché parallèle passe également au neutre.

On reste toujours dans le brouillard concernant les intentions de la DGS sur la pérennité de certaines marques et dénominations commerciales (voir Lmdt du 26 décembre). Alors que la Fédération des Fabricants de Cigares marque des points pour faire entendre un minimum de bon sens (voir Lmdt du 3 janvier).

En cette période de vœux, c’est la fédération des buralistes de la région Ile-de-France qui a ouvert le feu en recevant la Douane. De premiers messages sont passés, de part et d’autre (voir Lmdt du 6 janvier).

Sachant que les vœux – toujours attendus – de la Confédération à la filière et à son environnement institutionnel auront lieu ce mercredi 11 janvier.

Et puis, contrastes du monde du tabac, on aura appris que l’Ukraine augmente son paquet de cigarettes pour le porter à l’équivalent de 0,83 euro (voir Lmdt du 3 janvier) pendant que la Nouvelle-Zélande court … après les 20 euros (voir Lmdt du 6 janvier).

4 Jan 2017 | Observatoire
 

On en sait plus sur la chanson préférée de Pierre Kopp (économiste, avocat, professeur à la Sorbonne, notamment auteur d’un rapport sur le coût du tabac) … que sur l’efficacité du paquet neutre, après son passage à Franceinfo dans « L’Éco de Jean-Paul Chapel » de ce lundi 2 janvier.

Après un rapide « le paquet neutre, oui, c’est bien ; oui, c’est positif », l’avocat du CNCT dans une plainte contre les fabricants (voir Lmdt du 25 janvier 2015) est vite revenu à ses sujets de prédilection. 

•• « Si vous voulez faire en sorte que les gens diminuent leur consommation, il faut qu’ils aient la certitude que le prix (du tabac, ndlr) va continuer d’augmenter … et pas comme ces dernières années. Il faut arrêter aujourd’hui parce que ça va continuer d’augmenter ».

« Mais, sept euros, c’est déjà cher ! » lui fait remarquer le journaliste. Réponse laconique : « Oui. Mais, arrêter c’est une économie de santé et de budget ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Il faut que les gens aient la certitude que le prix va continuer d’augmenter » (Pierre Kopp)   , ,
3 Jan 2017 | International, Trafic
 

On sait que nombre de paquets alimentant le marché parallèle en Europe occidentale viennent d’Ukraine. Notamment dans le cadre de petits trafics quasi-artisanaux (voir Lmdt des 26 décembre, 7 juillet et 16 mars 2016).

C’est pour cela que l’on pourrait presque prendre pour une bonne nouvelle le fait que la fiscalité tabac doive y augmenter de 40 % en 2017, comme vient de l’annoncer l’agence Interfax- Ukraine.

Presque … car d’après la même source, cela pourrait porter le paquet ukrainien au prix moyen de 0,83 euro. Fermez le ban.

 Commentaires fermés sur Ukraine : fausse bonne nouvelle  ,
27 Déc 2016 | International
 

La toute récente hausse de fiscalité en Espagne se traduit par des augmentations de prix modérées, comme nous l’avions laissé entendre (voir Lmdt du 7 décembre).

Juste avant Noël, Altadis a annoncé une augmentation quasi-générale de ses paquets de cigarettes de 10 centimes d’euros. Ainsi, la Ducados blonde évolue de 4,20 à 4,30 euros. Et, dans les bas prix, la West passe de 4 à 4,10 euros. « Pour des raisons concurrentielles, suite à des repositionnements de prix vers le bas de la concurrence », la Fortuna légère reste à 4,45 euros.

Les références tabac à rouler de l’entreprise augmentent en moyenne de 2 %. Par exemple, le Golden Virgina de 50 grammes passe de 8,85 à 8,95 euros.

 Commentaires fermés sur Espagne : Altadis augmente ses prix de 10 centimes  
7 Déc 2016 | International
 

Espagne EstancoLa nouvelle augmentation de fiscalité tabac (voir Lmdt des 3 et 4 décembre) ne devrait pas se traduire par un échauffement sur les prix qui, Outre-Pyrénées, peuvent évoluer à tout moment et indépendamment les uns des autres.

On s’attend, là-bas, à des augmentations de l’ordre de 5 à 10 centimes le paquet.

Ce qui ne devrait pas changer grand chose pour les buralistes touchés par la concurrence frontalière espagnole.

 Commentaires fermés sur Espagne : vers des hausses très modérées  ,
7 Déc 2016 | Observatoire
 

didier-raoultCela faisait longtemps que Didier Raoult (chercheur biologiste, professeur de microbiologie français) et chroniqueur médical du Point n’avait pas pris position pour la cigarette électronique (voir Lmdt des 23 février et 18 mai 2014, 4 mai 2015). La tenue en congrès du club d’experts à La Rochelle (voir Lmdt des 2 et 1er décembre) a réveillé sa plume … sociale fustigeant « le tabac, c’est l’impôt du pauvre » et défendant la voie de la cigarette électronique comme alternative.

« L’augmentation du prix du tabac a longtemps été considérée comme une panacée pour limiter la consommation. Ceci est bien réconfortant pour les États, qui engrangent ainsi un supplément d’impôt indirect considérable puisqu’il atteint 80 % du prix du tabac, y compris le tabac à rouler des plus pauvres. Seule exception, les cigares, qui bénéficient d’une mansuétude assez inexplicable… Les États et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) répètent qu’augmenter le prix va faire baisser la consommation, ce qui, en France au moins, apparaît entièrement faux. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Endiguer la consommation tabagique qui se concentre sur la population la plus défavorisée » (Didier Raoult / Le Point)  , , ,
4 Déc 2016 | International
 

Estanquero EspagneCela se passe comme cela Outre-Pyrénées : l’augmentation de fiscalité du tabac, décidée en conseil des ministres ce vendredi (voir Lmdt du 3 décembre), est entrée en vigueur, de par un décret royal, ce samedi 4 décembre.

En fait, la mesure – qui devrait ramener au bas mot 100 millions d’euros de recettes fiscales supplémentaires – consiste en un réajustement de la part spécifique par rapport à la part proportionnelle et passe par une augmentation du minimum de perception de 2,5 % pour les cigarettes et de 6,8 % pour le tabac à rouler.

En Espagne, il n’existe pas de réajustement général des prix. Les marques peuvent les faire évoluer, à tout moment, indépendamment les unes des autres.

 Commentaires fermés sur Espagne : la nouvelle augmentation de fiscalité est effective  ,
3 Déc 2016 | International
 

espagne-photos-chocLa fiscalité sur les cigarettes est actuellement de près de 80 % en Espagne. Elle dépassera nettement ce seuil de 80 % l’année prochaine…

Cela, non pas pour revenir sur le fait que le taux de fiscalité n’a pas toujours un rapport avec le niveau de prix d’un pays à un autre … mais pour confirmer une nouvelle hausse de la fiscalité sur le tabac Outre-Pyrénées.

• Son principe a été approuvé en Conseil des ministres du nouveau Gouvernement de Manolo Rajoy, ce vendredi 2 décembre. On n’en connaît pas encore toutes les modalités, mais prés de 150 millions d’euros de recettes fiscales supplémentaires en sont attendues. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : nouvelle augmentation de la fiscalité tabac  ,
2 Déc 2016 | Observatoire
 

ContrepointsProfesseur d’économie et éditorialiste à ces heures sur le site « Contrepoints », Guy Dartiailh n’aime pas les contradictions de la politique publique (voir Lmdt du 21 mai). Ce jeudi 1er décembre, il décortique la logique « contreproductive » des mesures anti-tabac en vigueur prochainement. Extraits

•• « Pour Christian Eckert, le nouveau prélèvement sur le chiffre d’affaires des distributeurs (voir Lmdt du 29 novembre) ne devrait entraîner qu’une augmentation limitée du prix du paquet, de l’ordre de 10 à 20 centimes (…) Il ajoute faire « le pari que, avec le lancement simultané du paquet neutre, les fabricants peuvent absorber cette taxe ».

« Un pari aussi fou qu’irréalisable alors qu’il est évident que les fournisseurs de tabac, Logista (le distributeur principal en France) et une trentaine d’autres petites entreprises, vont répercuter cette hausse des taxes sur les fabricants de tabac qui vont de leur côté avoir du mal à l’absorber sans augmenter leurs prix. Ainsi, cette nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires revient de fait à une hausse de prix dissimulée.

•• « Paquet neutre et hausse de fiscalité : la conséquence de l’addition de ces mesures ne sera pas une baisse de la prévalence tabagique, mais un report massif des consommateurs sur le marché parallèle et notamment vers les pays voisins. Rappelons que la France est entourée de pays vendant un paquet entre 4 et 6 euros, certains pays de l’Union européenne descendant même jusqu’à moins de 2,50 euros.

En 2015, 7,7 milliards de cigarettes provenaient déjà d’achats faits à l’étranger (voir Lmdt du 8 juin). De surcroît, cette nouvelle hausse risque bien de s’avérer contre-productive, tant pour les caisses de l’État (qui prélèvera moins de taxes du fait de la baisse des ventes sur son territoire) que pour celles des buralistes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelles taxes sur le tabac : « une hausse de prix a toujours poussé les fumeurs à chercher des alternatives moins chères »  , ,