Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Fév 2017 | Profession
 

C’est le buzz médiatique qui compte. Cette fin de semaine, les collègues du député – maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, ne trouvaient pas encore, à l’Assemblée nationale, trace de ses propositions de loi annoncées (voir Lmdt du 16 février) mais Le Figaro Magazine (rubrique Entrées libres) rebondit sur le sujet en lui donnant la parole. Et le parlementaire de persister et signer avec son interprétation du marché parallèle du tabac.

Extrait. « De l’aveu même d’un cigarettier, 98,8 % du commerce parallèle est constitué de tabac sortant de leurs usines. Cette manipulation fait perdre 3 milliards d’euros par an aux contribuables », affirme Laurent Degallaix, qui lance le débat en pleine campagne présidentielle pour que les candidats s’en saisissent.

16 Fév 2017 | Profession
 

Ces propositions de loi ne seront pas examinées dans les semaines qui viennent, mais avec le contexte électoral dans lequel se plonge une opinion publique aussi sceptique que curieuse … ce sont des éléments de débat.  Gageons qu’il y en aura d’autres.

En tout cas, c’est le député-maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, qui ouvre le feu avec deux propositions de loi déposées sur le bureau de l’Assemblée nationale. Lire la suite »

9 Fév 2017 | Profession
 

« Loto, PMU … vers la fin de l’anonymat des joueurs ? » titre Le Monde dans son édition datée du 9 février.

En effet, ce mercredi 8 février, le Comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale a auditionné les députés Régis Juanico (PS, Loire) et Jacques Myard (LR, Yvelines / voir Lmdt du 9 octobre 2015), co-auteurs d’un rapport d’évaluation de la régulation des jeux d’argent et de hasard.

À propos des questions de lutte contre le blanchiment, Régis Juanico a déclaré textuellement : « nous proposons de soumettre l’autorisation de gérer un point de vente de la FDJ aux résultats d’une enquête administrative, conformément à la procédure applicable pour les points de vente PMU.

« Sur le même sujet, il faut aussi mieux identifier les clients et nous proposons de soumettre les opérations de jeu à la lecture automatisée d’un document d’identité ».

À suivre (voir aussi Lmdt du 20 janvier 2017).

 Commentaires fermés sur FDJ / PMU : des parlementaires demandent l’identification systématique de tous les joueurs  ,
8 Fév 2017 | Observatoire
 

Lors des questions orales au Gouvernement, hier 7 février à l’Assemblée nationale, la ministre de l’Éducation nationale a été interpellée sur les établissements scolaires hors-contrats : sujet polémique, notamment de par l’influence intégriste islamique qui s’exerce sur certains.

Et Najat Vallaud-Belkacem d’invoquer cette référence inattendue : « aujourd’hui, il est plus facile d’ouvrir un établissement scolaire en France qu’un bar ou un tabac ! J’ai voulu changer cela … ».

2 Fév 2017 | Trafic
 

L’amendement sur la traçabilité du tabac présenté hier en commission des Lois de l’Assemblée nationale (voir Lmdt du 1er février) a été défendu par Jean-Christophe Lagarde.

Il a été immédiatement rejeté par le rapporteur Yves Goasdoué (PS, Orne), sous motif que cet amendement est « un cavalier » n’ayant pas de rapport avec le projet de loi discuté.

1 Fév 2017 | Trafic
 

Où l’on reparle de traçabilité des produits du tabac. À l’Assemblée nationale, un amendement de commission a été déposé, ce 30 janvier, au projet de loi « Sécurité publique ».

Il est formulé par Thierry Benoit (Ile-et-Vilaine / voir Lmdt du 26 novembre 2015) et co-signé par Arnaud Richard (Yvelines) ainsi que Jean-Christophe Lagarde (Seine-Saint-Denis), tous les trois du groupe UDI.

Dans son exposé sommaire, il est indiqué que cet amendement vise à supprimer plusieurs articles du code de la Santé qui « permettent aux fabricants de tabac d’être maîtres d’œuvre de la traçabilité des produits du tabac, ce qui est contraire au Protocole de l’OMS.

« Cet amendement permettrait une mise en œuvre immédiate du Protocole de l’OMS pour éliminer le commerce illicite du tabac » (voir Lmdt du 8 novembre 2016 et du 17 décembre 2015).

L’amendement devrait être examiné ce matin par la commission des Lois, saisie au fond.

 Commentaires fermés sur Amendement « traçabilité » à l’Assemblée nationale  ,
1 Jan 2017 | Institutions
 

L’ancien député du Bas-Rhin et pourfendeur du lobby du tabac devant l’éternel, Yves Bur, est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur dans la promotion de ce dimanche 1er janvier. Sur le contingent du premier Ministre.

Il est vrai que le bouillonnant Alsacien – centriste rallié à l’UMP – a inspiré bien des aspects de la politique anti-tabac, empreinte de radicalisme, de la majorité politique qui arrive actuellement en fin de mandat (voir Lmdt des 1er avril 2015 et 4 juin 2014). Et dont on a encore du mal à percevoir les résultats en termes de santé publique.

Plusieurs professionnels de la filière tabac dont des buralistes, exerçant tous légalement leur activité, se souviennent d’un Yves Bur s’adressant à eux en éructant : « vous êtes des marchands de mort ! » ou « vous l’aurez dans le baba ! ». L’incarnation d’une certaine élégance.

Remarquez, la même promotion de la Légion d’Honneur voit aussi la nomination de Jacques Remiller (contingent de l’Agriculture), ancien député de l’Isère, proche des buralistes et qui, en son temps, a su jouter verbalement contre son collègue Bur. Avec autorité et brio.

 Commentaires fermés sur Yves Bur, Chevalier de la Légion d’Honneur  ,
27 Déc 2016 | Trafic
 

Ce mercredi 21 décembre, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker a reçu un courrier de quatre députés français – tous socialistes – relatif à la mise en œuvre des articles de la directive Tabac européenne qui ont trait à la mise en place d’un système de traçabilité des produits du tabac.

Ce courrier a été signé par Michèle Delaunay (députée de Gironde / voir Lmdt du 22 novembre et 19 octobre 2016) Philip Cordery (Français établis hors de France / voir Lmdt des 10 novembre et 9 juin 2015), Jean-Louis Touraine (Rhône / voir Lmdt du 10 septembre 2015) et Gérard Bapt (Haute-Garonne / voir Lmdt des 29 novembre 2016). Nous reproduisons ce courrier intégralement. Lire la suite »

24 Déc 2016 | Profession
 

On sait que les cigarettes à capsules (à billes ou convertibles) seront totalement interdites à la vente le 1er janvier prochain (voir Lmdt du 28 novembre 2016).

Ce qui n’est pas très populaire chez les fumeurs amateurs de ces produits (7% du marché). Et la situation n’est pas toujours simple à gérer par les buralistes.

Sachant que cette interdiction est le résultat d’un amendement de Jean-Louis Roumégas en photo), député vert de Montpellier (voir Lmdt du 3 avril 2015).

•• À l’initiative de la chambre syndicale des buralistes de l’Hérault-région de Montpellier, certains buralistes de la circonscription du parlementaire ont mis en place, ces derniers jours, une affiche pour rappeler à leurs clients fumeurs sa responsabilité en la matière. Ce qui a provoqué quelques remous dans les médias locaux (Le Midi Libre du 18 décembre, France Bleu, etc). Lire la suite »

15 Déc 2016 | Trafic
 

Question courte et percutante du député Jean-René Marsac (LR, Ille-et-Vilaine), déposée sur le bureau de l’Assemblée nationale ce lundi 13 décembre, quant au tourisme fiscal du tabac. Elle s’adresse à Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances. 

•• « Lutter contre le commerce illicite du tabac est avant tout une mesure de santé publique. Il s’agit d’empêcher que des consommateurs, avérés ou potentiels, notamment les mineurs, puissent disposer de cigarettes à bas prix. L’article 32 de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a renforcé les sanctions pour lutter contre la contrebande de tabac.

•• Néanmoins, il semblerait que des autocaristes organisent des voyages à l’étranger afin de permettre à des consommateurs français de se fournir à l’étranger à moindre coût. Ces agissements, s’ils sont avérés, contribuent à la fragilisation du réseau des buralistes qui constituent pourtant un ensemble de commerces de proximité qu’il faut préserver ».

Le député demande quelles mesures il compte prendre afin de lutter contre ces agissements.