Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Mar 2017 | Trafic
 

Au moment même où les buralistes manifestaient sur la Nationale 20 menant à Andorre, hier matin (voir Lmdt des 19 mars 1 et 2), le député PS des Alpes-de-Haute-Provence et maire de Forcalquier, Christophe Castaner (voir Lmdt du 2 août 2016), émettait un communiqué de soutien que nous reproduisons ci-dessous.

« Les buralistes manifestent dimanche 19 mars à Tarascon-sur-Ariège contre le commerce parallèle de tabac venant notamment d’Andorre. Christophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, apporte son soutien aux buralistes et demande la mise en œuvre d’un plan contre le commerce parallèle de tabac fondé sur le protocole de l’OMS « pour éliminer le commerce parallèle de tabac » ratifié par la France le 30 novembre 2015.

•• Il est désormais établi que ce sont les fabricants de tabac qui nourrissent l’essentiel du commerce. C’est particulièrement le cas en Andorre. Le député du Doubs Frédéric Barbier, auteur du rapport « Sur l’Avenir des buralistes » publié en octobre 2015 a ainsi montré qu’alors que 120 tonnes de tabac annuelles sont suffisantes pour satisfaire la demande des fumeurs andorrans, les cigarettiers en livrent 850 tonnes. La différence, c’est ce commerce parallèle que l’on retrouve en France, dans le Sud-Ouest en particulier, et qui pénalise tant les buralistes, sape l’efficacité de la politique de santé publique, et fait perdre chaque année 3 milliards d’euros de recettes fiscales à l’État. Lire la suite »

13 Mar 2017 | Profession
 

Quand les buralistes sont acteurs de la campagne électorale …

Un exemple. Hier, dimanche 12 mars, à la Chaussée-Saint-Victor près de Blois, plus de monde que d’habitude à l’assemblée générale des buralistes du Loir-et-Cher : près de 130 personnes pour 191 buralistes (168 adhérents). Et deux élus politiques : Maurice Leroy (président du Conseil départemental, député UDI et ancien ministre de la Ville / voir Lmdt du 28 avril 2016) ainsi que Denys Robiliard (député PS / voir Lmdt du 29 novembre 2016).

En présence aussi de Pascal Montredon et des élus syndicaux de la fédération des buralistes du Centre-Val de Loire.

Retours de terrain sur le paquet neutre ; inquiétudes par rapport aux dernières annonces concernant la fiscalité du tabac … L’ambiance ne pouvait qu’inciter les intervenants à prendre position.

•• « S’il y a alternance, je me battrai clairement : je souhaite que l’on revienne sur le paquet neutre. Sinon, cela ne sert à rien de demander aux électeurs de voter pour un changement politique. Et que l’on arrête de nous raconter des histoires : l’Europe n’a jamais demandé le paquet neutre ! » a affirmé avec force Maurice Leroy (à droite).

« Il fait être clair : nous ne devons avoir en France aucune norme supérieure à la moyenne des normes européennes. En revanche, je suis pour une vraie politique de prévention.

« Buralistes, vous êtes des entrepreneurs : vous avez besoin de visibilité et non de yoyo dans les mesures fiscales ».

•• « Je ne pense pas que la nouvelle majorité, quelle qu’elle soit, revienne sur le paquet neutre » avait avancé, juste avant, Denys Robiliard qui avait voté pour la mesure en commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale (voir Lmdt du 10 novembre 2015).

« Mais je ne crois pas à une augmentation des prix du tabac, si on ne maîtrise pas, par ailleurs, le marché parallèle (…) L’augmentation de votre remise tabac montre que vous avez été entendus (…) Et je pense que le rapport de la Cour des Comptes, dans la mesure où il supposerait une libéralisation de la distribution du tabac, est un non-sens ».

•• « C’est vrai, nous n’avons toujours pas digéré le passage en force du paquet neutre. Et jusqu’à aujourd’hui, nous n’avions entendu que des annonces un peu maigres. Nous attendons toujours que l’on nous présente un grand plan cohérent et efficient de lutte contre le marché parallèle » a pu témoigner, de son côté, Pascal Montredon.

« Mon rêve, c’est de trouver sur le marché officiel français – et donc dans le réseau des buralistes – des produits que l’on ne puisse pas acheter ailleurs … aux frontières, à l’étranger, sur Internet ».

À suivre.

11 Mar 2017 | Pression normative
 

Une initiative qui mérite d’être signalée, car les soutiens au réseau des buralistes ne se sont pas multipliés, en la circonstance, au niveau parlementaire. 

Député LR de l’Ain, Xavier Breton a déposé une question écrite, ce mardi 7 mars, interpellant le secrétariat d’État chargé du Budget, Christian Eckert, sur le « réquisitoire » du dernier rapport annuel de la Cour des comptes à l’encontre des buralistes (voir Lmdt du 8 février).

« Le rapport de la Cour des comptes livre une vision tronquée de la réalité de la profession de buraliste : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cour des comptes : « une vision tronquée de la réalité de la profession de buraliste » (Xavier Breton / député LR)   ,
6 Mar 2017 | Pression normative
 

Le débat va-t-il être relancé ? Et en dehors des points de vente des buralistes ?

Toujours est-il que le député LR de l’Oise, Jean-François Mancel, vient de déposer une proposition de loi en vue d’abroger le paquet neutre. Et de revenir ainsi sur la sur-transposition de la directive Tabac européenne, version Marisol Touraine.

C’est La Lettre de L’Expansion de ce lundi 6 mars qui l’annonce. En précisant que Jean-Francois Mancel (voir Lmdt du 13 juin 2014) « compte mobiliser les parlementaires LR sur le sujet, estimant que l’impact sur la prévalence tabagique dans le seul pays où il a été déployé, l’Australie, n’est pas démontré ».

 Commentaires fermés sur Paquet neutre : une proposition de loi demande son abrogation  ,
26 Fév 2017 | Profession
 

Enregistrées à la présidence de l’Assemblée nationale le 22 février, les deux propositions de loi du député-maire de Valenciennes UDI, Laurent Degallaix, que nous avons présentées la semaine dernière (voir Lmdt du 19 février), ont été publiées avec leurs co-signataires.

• La première proposition de loi vise à renforcer la lutte contre le commerce illicite des produits du tabac : en permettant l’application du Protocole de l’OMS ; en renforçant les peines ; et en restreignant les livraisons de tabac dans les pays où le commerce illicite perdure (voir Lmdt du 16 février). Lire la suite »

19 Fév 2017 | Profession
 

C’est le buzz médiatique qui compte. Cette fin de semaine, les collègues du député – maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, ne trouvaient pas encore, à l’Assemblée nationale, trace de ses propositions de loi annoncées (voir Lmdt du 16 février) mais Le Figaro Magazine (rubrique Entrées libres) rebondit sur le sujet en lui donnant la parole. Et le parlementaire de persister et signer avec son interprétation du marché parallèle du tabac.

Extrait. « De l’aveu même d’un cigarettier, 98,8 % du commerce parallèle est constitué de tabac sortant de leurs usines. Cette manipulation fait perdre 3 milliards d’euros par an aux contribuables », affirme Laurent Degallaix, qui lance le débat en pleine campagne présidentielle pour que les candidats s’en saisissent.

16 Fév 2017 | Profession
 

Ces propositions de loi ne seront pas examinées dans les semaines qui viennent, mais avec le contexte électoral dans lequel se plonge une opinion publique aussi sceptique que curieuse … ce sont des éléments de débat.  Gageons qu’il y en aura d’autres.

En tout cas, c’est le député-maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, qui ouvre le feu avec deux propositions de loi déposées sur le bureau de l’Assemblée nationale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Les buralistes, enjeu de la campagne électorale ? Deux propositions de loi de Laurent Degallaix  , ,
9 Fév 2017 | Profession
 

« Loto, PMU … vers la fin de l’anonymat des joueurs ? » titre Le Monde dans son édition datée du 9 février.

En effet, ce mercredi 8 février, le Comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale a auditionné les députés Régis Juanico (PS, Loire) et Jacques Myard (LR, Yvelines / voir Lmdt du 9 octobre 2015), co-auteurs d’un rapport d’évaluation de la régulation des jeux d’argent et de hasard.

À propos des questions de lutte contre le blanchiment, Régis Juanico a déclaré textuellement : « nous proposons de soumettre l’autorisation de gérer un point de vente de la FDJ aux résultats d’une enquête administrative, conformément à la procédure applicable pour les points de vente PMU.

« Sur le même sujet, il faut aussi mieux identifier les clients et nous proposons de soumettre les opérations de jeu à la lecture automatisée d’un document d’identité ».

À suivre (voir aussi Lmdt du 20 janvier 2017).

 Commentaires fermés sur FDJ / PMU : des parlementaires demandent l’identification systématique de tous les joueurs  ,
8 Fév 2017 | Observatoire
 

Lors des questions orales au Gouvernement, hier 7 février à l’Assemblée nationale, la ministre de l’Éducation nationale a été interpellée sur les établissements scolaires hors-contrats : sujet polémique, notamment de par l’influence intégriste islamique qui s’exerce sur certains.

Et Najat Vallaud-Belkacem d’invoquer cette référence inattendue : « aujourd’hui, il est plus facile d’ouvrir un établissement scolaire en France qu’un bar ou un tabac ! J’ai voulu changer cela … ».

2 Fév 2017 | Trafic
 

L’amendement sur la traçabilité du tabac présenté hier en commission des Lois de l’Assemblée nationale (voir Lmdt du 1er février) a été défendu par Jean-Christophe Lagarde.

Il a été immédiatement rejeté par le rapporteur Yves Goasdoué (PS, Orne), sous motif que cet amendement est « un cavalier » n’ayant pas de rapport avec le projet de loi discuté.