Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

À l’unanimité. Le parlement slovène vient d’adopter le paquet neutre. Et l’interdiction de toute publicité tabac. Mais le tout pour 2020.

Et le ministre de la santé, Milojka Kolar Celarc, d’annoncer que l’objectif est de faire passer la prévalence tabagique des 15-64 ans de 25 % à 5 %.

Après la Hongrie (voir Lmdt du 28 août 2016), ce serait le deuxième pays de l’Est à adopter la mesure.

15 Fév 2017 | Profession
 

On sait qu’un certain nombre de fumeurs ont tout de suite estimé, avec l’arrivée du paquet neutre, que « l’on avait aussi changé le goût de leurs cigarettes » (voir, par exemple, Lmdt des 28 décembre et 27 novembre 2016).

Dans son édition du mois de février, Le Losange (voir Lmdt du 13 février 2017) s’est tourné vers les fabricants pour leur demander ce qu’il en était.

Voici l’essentiel des réponses :

•• « Certes, l’arrivée du paquet neutre a marqué un changement majeur dans l’apparence de nos produits et de leur emballage. L’expérience montre que les changements de design peuvent susciter des perceptions erronées et des inquiétudes parmi certains fumeurs adultes, comme le fait que le goût de leur produit aurait changé, ce qui n’est pas le cas pour nos marques et produits (…) L’introduction du paquet neutre n’a pas entrainé de changement dans la composition de nos produits » Mark Wittbrock, directeur marketing de Philip Morris France.

•• « Avec l’entrée en vigueur du paquet neutre, le design des conditionnements et celui de la cigarette ont été profondément modifiés. Mais la composition et le goût de nos produits sont restés absolument identiques. Il est en effet essentiel pour JTI que, dans cette période de bouleversements, les consommateurs adultes trouvent une constance dans la qualité et le goût des cigarettes qu’ils fument » Corrado Mautone, directeur marketing de JTI France.

•• « Les formules des produits commercialisés par Seita restent inchangées. Aucune référence n’a été modifiée avec le passage au paquet neutre » Seita.

•• « BAT n’a pas changé le goût de ses références. Au contraire. La volonté a été de conserver exactement les mêmes saveurs pour nos produits suite à l’instauration du paquet neutre » British American Tobacco France.

•• « Le groupe Landewyck n’a revu aucun mélange ni pour la France ni pour d’autres pays d’Europe » Ludovic Froissard, manager général de Landewyck France.

15 Fév 2017 | Profession
 

Le temps n’arrange rien à l’affaire … Six mois après l’arrivée des paquets neutres (voir Lmdt du 6 juillet 2016), les craintes de beaucoup se confirment et s’amplifient. Dernières remontées du terrain …

•• « Le paquet neutre pourrait-il remettre en question la vocation de « commerce rapide » des bureaux de tabac ? » se demande l’hebdomadaire lorrain LaSemaine.fr face aux témoignages de buralistes messins. « Avant, il suffisait qu’un client porte son regard sur son paquet de tabac pour que je sache ce qu’il voulait. Aujourd’hui, si l’on me demande une cartouche entière, je dois pratiquement toutes les sortir de mon tiroir pour en distinguer la marque. Le problème de ce changement, c’est qu’on ne peut pas vraiment s’y habituer : cette recherche ne prendra pas moins de temps dans six mois » confie l’un d’eux. « Que Marisol Touraine vienne me montrer comment trouver en un quart de seconde le produit demandé lorsque les paquets se ressemblent tous et qu’on accueille plus de 500 clients par jour ! ». Lire la suite »

14 Fév 2017 | Profession
 

« Nous ne serons pas victimes d’un plan d’éradication mis en place par une caste qui rejette toute forme de pluralisme … ». Cette déclaration de Jacky Révillé (président de la chambre syndicale des buralistes de Charente-Maritime et administrateur de la Confédération), qui tenait son assemblée générale ce dimanche 12 février, résume l’état d’esprit face à l’accumulation des contraintes : de la gestion compliquée du paquet neutre aux pressions sur le monopole des buralistes (voir Lmdt du 8 février). 

• À cette même assemblée générale, son collègue de Saintes et secrétaire général, José Savariego, a qualifié carrément « d’ayatollahs de la santé » tous ceux qui souhaitent « nous clouer au pilori » : certains élus, notamment, et les journalistes qui vantent le plan santé de la ministre Marisol Touraine également. Il fustige les bien-pensants alors que « les blondes de contrebande inondent le marché ». Lire la suite »

7 Fév 2017 | L'essentiel, Profession
 

On sait que l’importante et lourde procédure de reprise des produits du tabac, qui étaient non-conformes au 1er janvier, a d’ores et déjà débuté.

Ainsi, le principal fournisseur agréé (Logista France) a déjà fait parvenir depuis plus de quinze jours une note d’information et un bon de reprise aux buralistes (voir Lmdt du 24 janvier).

• Les buralistes ont donc préparé leur colis de retour et remplis les documents qui vont leur permettre d’être remboursés aux conditions prévues (voir Lmdt du 22 décembre).

Les opérations ont largement commencé, en toute normalité.

• Surprise pour les fournisseurs agréés : le 24 janvier, ils reçoivent une note technique de la Douane leur demandant de préciser, sur le bon de reprise, la date de livraison initiale chez le buraliste de chaque produit repris. Lire la suite »

31 Jan 2017 | Profession
 

Président de la chambre syndicale des buralistes de la Somme, Philippe Laveau (buraliste à Montdidier), pousse un coup de gueule dans Le Courrier Picard de ce lundi 30 janvier contre le paquet neutre et la prochaine hausse des prix (voir Lmdt du 30 janvier).

« Les clients s’en moquent du packaging. Ce n’est pas ça qui les fait arrêter de fumer. Mes clients me demandent toujours des cigarettes, toujours de la même marque ».

« Le paquet neutre favorise le trafic. Avec des paquets d’une même couleur, avec les mêmes photos, cela rend la contrefaçon plus aisée ! Tout en rendant la tâche des buralistes plus compliquée lorsqu’ils doivent vendre ou ranger des paquets ».

Il lance un appel au ministère de la santé pour « qu’il n’augmente pas le prix du tabac, car cela a pour seule conséquence d’envoyer les clients en Belgique. Cela nuit à la fiscalité française et aux buralistes français. Il faut aussi qu’il mette plus de moyens contre le trafic de cigarettes » et pour la prévention sur les risques du tabagisme auprès des jeunes.

 Commentaires fermés sur Paquet neutre : les craintes des buralistes (68), « c’est là que les ennuis commencent »  ,
31 Jan 2017 | Profession
 

« On a pris un coup sur la tête, mais maintenant on va continuer à être des préposés de l’administration …et à servir nos clients avec le sourire ».

Si la bataille perdue du paquet neutre leur complique la vie, les buralistes comptent sur les mesures du nouveau Contrat d’avenir (voir Lmdt du 15 novembre 2016) pour rebondir. Un message passé lors de l’assemblée générale des Deux-Sèvres, ce dimanche 29 janvier.

« L’arrivée du paquet neutre a doublé le temps de travail des buralistes, entre le contrôle des livraisons et la distribution aux clients », assure Jean-Jacques Teulet, vice-président de la Confédération. « Chacun s’organise à sa manière pour s’y retrouver, mais personne ne dispose encore en Deux-Sèvres des nouveaux systèmes automatisés qui permettent de servir sans se tromper », a fait remarquer Anne-Marie Barbat, présidente de la chambre syndicale des buralistes des Deux-Sèvres (voir Lmdt des 16 décembre, 24 août et 24 mai 2016). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paquet neutre : les craintes des buralistes (67), « sonnés mais pas K.O »  ,
29 Jan 2017 | Pression normative
 

Asphyxié par la législation qui lui interdit toute communication en France, le secteur du tabac trouve quand même de quoi s’adapter. Suite de l’enquête de l’hebdomadaire Stratégies de ce 26 janvier (voir Lmdt du 28 janvier).

 « Mais, au final, pour un fabricant, l’enjeu reste que le consommateur achète ses cigarettes plutôt que celles du concurrent. Réduit au mutisme, l’industriel verrait bien le buraliste devenir son relais-conseil », reprend l’article de l’hebdomadaire spécialisé dans la communication.  

« Supprimer la communication va peut-être amener les fumeurs à s’intéresser davantage au produit : à l’origine du tabac, aux différents terroirs, aux méthodes de fabrication…, comme dans le vin finalement » envisage Éric Sensi-Minautier de BAT.

• Une hypothèse que tempère, pour sa part, Pascal Montredon : « notre rôle est de répondre aux besoins de la clientèle qui, à 99 %, est fidèle à une marque. La cigarette n’est pas tributaire des effets de mode. Donc, je me pose la question : en quoi pourrais-je conseiller un consommateur ? ». Lire la suite »

28 Jan 2017 | Pression normative
 

La ministre de la santé Marisol Touraine s’est félicitée, ce vendredi 27 janvier, d’un net recul des ventes de cigarettes en France, suite à la publication du tableau de bord de l’OFDT (Observatoire français des Drogues et Toxicomanies).

Selon l’organisme, les ventes dans le réseau officiel ont baissé de 14,3 % en décembre 2016 par rapport au même mois de l’année précédente. Alors que les ventes de traitements d’aide à l’arrêt du tabac ont fait un bond de 13,1 % sur la même période. Pour les patchs, cette hausse a même atteint les 49 % (voir Lmdt des 16 et 17 janvier).

• Des chiffres « encourageants » selon la ministre, qui rappelle que « l’effet de la mise en place du « Moi(s) sans tabac » est sans conteste avec une hausse de 57% d’appels pour obtenir des informations et de 32% pour ceux traités par des tabacologues ».

Alors que les ventes sur l’ensemble de l’année ont diminué de 1,6 % par rapport à 2015, toujours selon l’OFDT, Marisol Touraine précise que ces résultats devraient « s’amplifier dans les mois à venir » avec le paquet neutre obligatoire depuis le 1er janvier. Lire la suite »

28 Jan 2017 | Pression normative
 

Comment survivre lorsqu’un secteur n’a pratiquement aucune marge de manœuvre en matière de communication ? Comme l’industrie du tabac à qui l’on vient d’interdire toute possibilité de communiquer commercialement, en France, avec le paquet neutre et la suppression de la PLV.

L’hebdomadaire professionnel spécialisé dans la communication, Stratégies, daté de ce 26 janvier, s’est penché sur ce cas d’école. Extraits en deux parties.

« En imposant le paquet neutre aux industriels du tabac, le législateur a supprimé le dernier territoire d’expression de la cigarette … Bref, ce produit est devenu l’archétype de l’anti-marketing. Le fruit de plus de quarante années de lutte contre le tabagisme » explique Stratégies en introduction de son article de 3 pages. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paquet neutre : « ce produit est devenu l’archétype de l’anti-marketing » (« Stratégies » / 1)  ,