Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Sep 2020 | Observatoire
 

Le ministre de l’Intérieur ne veut pas entendre parle de la légalisation du cannabis (voir 8 septembre). Il l’a redit à deux médias différents, ce lundi matin.

Sur LCI et dans un entretien à L’Union, en réponse à la proposition d’expérimentation du maire de Reims (voir 11 septembre).

•• « Pour moi, c’est une lâcheté intellectuelle […] « La drogue, c’est de la m… », disait le spot télé. Eh bien on ne va pas légaliser cette m… », a-t-il lancé sur LCI en référence à un clip antidrogue diffusé au milieu des années 1980 à la télévision française. Lire la suite »

8 Sep 2020 | Profession
 

Avant le séminaire gouvernemental sur les questions de sécurité ce mercredi, le ministre de l’Intérieur a présenté dans les médias les mesures fortes de ce chantier. Avec mentions au tabac et aux buralistes.

•• Invité de Jean-Claude Bourdin sur RMC, Gérald Darmanin a déclaré que la légalisation du cannabis était une « lâcheté intellectuelle ».

Et de s’appuyer sur la lutte contre le tabagisme : « j’ai été le ministre du Budget, qui, avec Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, a augmenté le prix du tabac. Désormais, le paquet de cigarettes sera à 10 euros, parce que fumer tue. Les buralistes, et je les en remercie, nous ont accompagné sur cela Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : « je souhaite le même système d’amende forfaitaire pour la vente à la sauvette de cigarettes » (Gérald Darmanin)  ,
9 Août 2020 | Observatoire
 

Trouvés dans Le Point de cette semaine, ces propos du ministre de l’Intérieur. Sont-ils partagés par tous ses collègues du Gouvernement ? Gérald Darmanin aborde le sujet du trafic du cannabis et sa répression en ces termes :

« Je n’ai jamais pensé que la prison était l’alpha et l’oméga de toutes les peines ni que seuls les trafiquants des quartiers étaient responsables.

« Certes, il y a des familles entières qui vivent du deal de cannabis ou de cocaïne, mais il y a aussi plein de bourgeois bohèmes qui consomment ces drogues et qu’il faudrait aussi pénaliser.  Lire la suite »

16 Fév 2020 | Trafic
 

On sait que le ministre de l’Intérieur a récemment pris la parole devant les médias, en banlieue nord de Paris, pour annoncer que les acheteurs de tabac à la sauvette sont désormais verbalisables (voir 4 février 2020 et 20 décembre 2019).

Au moment même où Gérald Darmanin présentait le bilan des saisies douanières tabac pour 2019 (voir 6 février 2020). Mais le contexte de cette déclaration s’est avéré quelque peu « chaud », à en croire Le Canard Enchaîné de cette semaine. Extraits. Lire la suite »

13 Fév 2020 | Trafic
 

Ce mercredi 12 février, en fin d’après-midi, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a conduit en personne une opération de « volonté de visibilité ».

Mission : « reprendre l’espace public » face aux vendeurs à la sauvette de cigarettes et autres produits. Pas moins de 122 policiers, en tenue et en civil, à Paris (Barbès et Gare du Nord), mais aussi en petite couronne, dans les Hauts-de-Seine, au métro Châtillon-Montrouge, en Seine-Saint-Denis, à Saint-Denis et dans le Val-de-Marne, à Choisy-le-Roi.

•• « Il y a des opérations tous les jours dans ce quartier » pour apporter du répit aux riverains et aux « vrais » commerçants en souffrance, a assuré un policier dans Le Parisien. « L’idée du préfet, c’est de remonter à l’économie souterraine parce que les vendeurs sont évidemment des petites mains ». Lire la suite »

9 Fév 2020 | Trafic
 

« L’objectif est de sanctionner l’acheteur de cigarettes vendues de manière illégale. L’amende est importante : 135 euros. Si elle est majorée, ce sera 375 euros parce qu’il faut que les acheteurs comprennent qu’ils deviennent complices d’un trafic illégal. »

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, le 4 février, au commissariat de Villepinte (Seine-Saint-Denis), quelques jours après la saisie de 10 350 cartouches de cigarettes par les policiers dans un box (voir 3 et 4 février 2020 ainsi que 20 décembre 2019).

20 Mar 2019 | Profession
 

Un rendez-vous notable : c’est la première fois qu’un président des buralistes franchit le porche du ministère de la Culture pour un rendez-vous officiel.

•• Ce mardi 19 mars, Philippe Coy a eu un entretien avec Franck Riester qu’il avait déjà eu l’occasion de rencontrer quand ce dernier était député de Seine-Marne et vice-président du groupe UDI.

Mais, cette fois-ci, deux sujets précis étaient à l’ordre du jour :

• la conjugaison entre le Plan de Transformation des points de vente des buralistes et la réforme, en cours, de la distribution de la Presse ;
• l’implication particulière du réseau des buralistes dans le Loto du Patrimoine. Lire la suite »

16 Août 2018 | Profession
 

Dans différentes zones frontalières, les Services départementaux du Renseignement territorial ont contacté les élus syndicaux des buralistes, ces derniers jours.

Rappelons que ces services correspondent à la nouvelle appellation (depuis 2014) – et à la réorganisation – de ce qu’on appelait les « RG » (Renseignements généraux).

•• Objet de ces contacts au plein cœur du mois d’août ? En savoir plus sur l’activité des buralistes alors que nous sommes dans une période particulièrement propice aux achats frontaliers. Répertoriez les demandes syndicales en matière de lutte contre ces achats frontaliers et le marché parallèle en général.

Des questions sont également posées sur le trafic de tabac via Internet. Lire la suite »

15 Mar 2018 | Profession
 

La Confédération des buralistes est reçue cet après-midi au ministère de l’Intérieur, annonce ce matin RMC qui rappelle la hausse de 7 % des agressions chez les buralistes entre janvier 2017 et janvier 2018.

« On n’est plus dans le petit cambriolage de quartier » commente Philippe Coy. « Aujourd’hui, on est face à des bandes organisées qui pillent nos commerces. La police a arrêté il y a quelques jours des protagonistes de ces agressions qui relèvent du grand banditisme (voir Lmdt du 11 mars).

« Allez dans une banque pour exiger de l’argent, vous ne l’aurez pas … Allez dans une bijouterie, vous avez plein de sas de sécurité …

« Le buraliste détient des produits de valeur. Et cette dernière augmentation de prix place le tabac assez haut dans le négoce du marché noir.

« Néanmoins, nous sommes des commerces, pas des bunkers ».

9 Mar 2018 | Trafic
 

Suite à l’annonce, hier soir, d’une très grosse saisie de tabac de contrebande, près de Lyon, et du démantèlement d’un réseau (voir Lmdt du 8 mars), le Gouvernement a réagi par le communiqué suivant.

Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, se félicitent de l’excellente collaboration entre la compagnie de gendarmerie départementale de Lyon et le Service National de Douane Judiciaire (Unité de Lyon) ayant conduit au démantèlement d’un réseau de contrebande de tabac qui alimentait sur le marché parallèle des clients de toute la région lyonnaise dans le cadre d’une information judiciaire ouverte au Tribunal de Grande Instance de Lyon.

•• L’enquête, qui a duré au total près de deux ans, a permis d’appréhender une organisation structurée qui utilisait notamment les réseaux sociaux sur internet pour écouler d’importantes quantités de cartouches de cigarettes. Lire la suite »