Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Oct 2017 | Profession
 

En s’adressant au Congrès des buralistes, vendredi dernier, le ministre de l’Action et des Comptes publics s’est attaché à rappeler sa proximité avec le métier des buralistes, particulièrement les frontaliers : de par ses attaches familiales et avec son expérience de maire de Tourcoing (voir Lmdt du 20 octobre 2017).

Il aurait pu rappeler cette journée de mai 2013 où, sous le beau soleil du Nord, il avait manifesté dans le centre de Lille au côté de son collègue député Thierry Lazaro, de Jacques Mutez (adjoint au maire de Lille, chargé du commerce), de Pascal Montredon, de Patrick Brice (alors président de la fédération des buralistes du Nord) et de près de 800 buralistes (voir Lmdt du 27 mai 2013).

Nous devons cette photo à notre ami, le photographe Alexandre Papaïs.

6 Oct 2017 | Profession
 

Au lendemain de la manifestation des buralistes (voir Lmdt des 4 et 5 octobre), de nombreux titres de la presse régionale ont relayé l’événement …

Certains choisissant de titrer (photos-choc à l’appui) sur les carottes déversées devant le ministère de la Santé par Bernard Gasq (président de la fédération Ile-de-France/ Oise / Seine Maritime) …

D’autres de reprendre la dépêche de l’AFP, avec la déclaration de Jean-Luc Renaud (secrétaire général de la Confédération) : « nous sommes une profession travailleuse, disposée à soutenir toute politique de santé publique qui s’avère efficace, mais en retour, nous demandons à être écoutés. »

D’autres enfin, se concentrent sur la mobilisation des délégations départementales et le fait que la lutte continue pour les buralistes … Exemples Lire la suite »

6 Oct 2017 | Profession
 

Revenons rapidement sur l’impact médiatique de la manifestation des buralistes d’avant-hier (voir Lmdt des 4 et 5 octobre), pour un simple constat.

À travers tous les reportages réalisés ou avec toutes ces déclarations de buralistes enregistrées (sur lesquelles nous allons revenir dans notre revue de presse), aucun commentateur, aucun journaliste, aucun contradicteur pour remettre en cause les propos des buralistes concernant le marché parallèle.

Personne pour contester le fait que le prochain choc sur les prix – le passage du paquet à 10 euros – puisse contribuer à accélérer le développement de ce même marché parallèle (c’est-à-dire, le tabac consommé en France qui ne vient pas du buraliste). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Manifestation des buralistes : la réalité et la gravité du marché parallèle … contestées par strictement personne  , ,
5 Oct 2017 | Profession
 

Des informations complémentaires concernant la présence de députés à la fin de la manifestation des buralistes d’hier (voir Lmdt du 4 octobre) :

• Éric Straumann (LR) n’a pas été le seul député du Haut-Rhin à s’exprimer, hier sur la tribune face aux manifestants, mais son collègue Jacques Cattin (LR) l’a fait également, en abordant le thème de la ruralité. Et ils étaient accompagnés par leur jeune collègue Raphaël Schellenberger (LR).

Par ailleurs, en marge de la manifestation, le président de la chambre syndicale d’Ille-et-Vilaine (Loïc Vilboux) et des collègues ont rencontré Thierry Benoit (LC – Les Constructifs), Gilles Lurton (LR) et Gaël Le Bohec (LREM – République en Marche). Les échanges étant un peu plus difficiles avec ce dernier.

De même, le président de la chambre syndicale de la Loire (Gilles Grangier) et des collègues ont eu un entretien avec Julien Borowczyk (LREM- République en Marche).

5 Oct 2017 | Profession
 

Première analyse d’une manifestation (voir Lmdt du 4 octobre 1, 2 et 3) qui aura permis à la France entière de connaitre les raisons de la franche hostilité des buralistes au choc fiscal sur le tabac que veut imposer le gouvernement : le sujet du marché parallèle est dans tous les commentaires. Le supposé bénéfice de la mesure en termes de santé publique est mis en doute.

En quelques mots-clés.

Médias : ils ont été au rendez-vous. Particulièrement sur toutes les chaînes d’information continue. Dès l’opération escargots d’hier matin, mais encore dans les éditions de cette nuit de mercredi à jeudi. Les buralistes ont eu la parole. Ils l’ont prise.

Nord : c’était la région de France la mieux représentée. Dont 150 buralistes du Nord / Pas-de-Calais et une cinquantaine de la Somme.

« En panne » : ce sont les députés « En Marche » qui avaient annoncé venir à la rencontre des buralistes, place des Invalides (comme l’ont fait leurs collègues de l’opposition). Ils ont brillé par leur absence. Consignes. Lire la suite »

4 Oct 2017 | Profession
 

Environ 1 000 buralistes « en colère » venus de toute la France ont manifesté, ce mercredi 4 octobre, à Paris dans le calme pour dénoncer le paquet de cigarettes à 10 euros et réclamer un plan de lutte contre le marché parallèle, indique l’AFP dans une dépêche de ce soir (voir Lmdt de ce jour 1, 2, 3 et 4).

•• « Nous sommes une profession travailleuse, disposée à soutenir toute politique de santé publique qui s’avère efficace, mais en retour, nous demandons à être écoutés, par Bercy, par le ministère de la Santé, comme on nous l’avait promis et ce n’est pas le cas ! », s’est insurgé devant les manifestants Jean-Luc Renaud, secrétaire général de la confédération des buralistes.

•• Sur les diverses banderoles, on pouvait lire : « paquet à 10 euros, clients rackettés, commerces de proximité menacés » ou encore « hausse des prix du tabac = trafic à tout va ! ». Les buralistes ont défilé entre le ministère de la Santé et l’Assemblée nationale. Lire la suite »

4 Oct 2017 | Profession
 

C’est sous un soleil radieux que les 1 700 buralistes (voir Lmdt de ce jour) sont arrivés sur l’esplanade des Invalides devant un podium mis en place par la Confédération. Il était aux alentours de 14h30, soit juste avant la reprise de la séance à l’Assemblée nationale.

•• D’où la présence d’un certain nombre de députés dont plusieurs ont tenu à s’exprimer devant les buralistes, notamment :

Dino Cinieri (LR, Loire) – ci contre – a rappelé sa question écrite à Gérald Darmanin (voir Lmdt du 30 août) ;

Éric Straumann (LR, Haut-Rhin) fidèle de tous les combats des buralistes ;

Marc Le Fur (LR, Côtes-d’Armor) et Xavier Breton (LR, Ain) ont expliqué qu’ils étaient contre le projet gouvernemental de choc fiscal sur le tabac ; Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Manifestation des buralistes : juste avant la reprise de la séance parlementaire  , ,
4 Oct 2017 | Profession
 

La manifestation des buralistes se dirige actuellement vers l’Assemblée nationale. Dans une ambiance calme mais déterminée.

Par-dessus les rafales de pétards, des slogans sont repris spontanément :

« Agnès à Barbès, Darmanin à Tourcoing »

« Aucune, aucune augmentation »

« Buralistes en colère »

« Nous sommes tous des frontaliers ».

À 13h45, la manifestation est sur le boulevard des Invalides. Les clameurs des buralistes s’engouffrent dans la rue de Varenne et on doit les entendre jusqu’à Matignon.

Ils sont un peu plus de 1 700 manifestants.

4 Oct 2017 | Profession
 

… de toute la France.

Détonations de pétards, déploiements de banderoles, retentissements des premiers slogans … Il est 13 heures devant le ministère de la Santé et la manifestation des buralistes se met en place dans l’ambiance désormais habituelle.

Pour ne pas faillir à la tradition, la Fédération Ile-de-France / Oise / Seine-Maritime a déversé plusieurs centaines de kilos de carottes au pied du ministère.

Nombreuse présence des médias.

Le cortège ne va pas tarder à démarrer.

4 Oct 2017 | L'Info
 

De RTL à BFM, en passant par France 2 et CNews, remarquable couverture médiatique ce matin, de la manifestation des buralistes, prévue à la mi-journée, et de son prologue sous la forme d’opération escargots sur le périphérique et dans Paris (voir Lmdt de ce jour).

Quelques extraits :

•• Gérard Vidal (président de la commission marché parallèle et ventes frontalières de la Confédération) sur RTL : « jusqu’ à maintenant, toutes les politiques de santé en matière de tabagisme sont passées à côté du sujet.

« Quand vous annoncez que le paquet va passer à 10 euros, alors que dans les pays limitrophes il est à 5 euros, je peux vous dire que, toute la journée, les clients nous annoncent qu’ils vont aller de l’autre côté de la frontière. Par exemple, mon établissement est au pied des Pyrénées et à Andorre le paquet le plus vendu en France y est à 3 euros …

« En augmentant les prix, le gouvernement va créer des emplois … mais chez les trafiquants. Lire la suite »