Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Juin 2019 | Observatoire
 

Emmenés par François-Michel Lambert (Libertés et territoires / voir Lmdt du 3 juin)), des députés de quatre groupes politiques, dont des « marcheurs », prônent une « légalisation contrôlée » du cannabis, dans une proposition de loi transmise, ce mardi 18 juin, à la presse.

« La constitution d’un monopole pour la production et la vente du cannabis par la création d’une société nationale, la SECA (Société d’exploitation du Cannabis), permettra de réguler la production et la vente tout en contrôlant la consommation », estiment ces députés, parmi lesquels figurent cinq LREM, Delphine Bagarry, Annie Chapelier, Hubert Julien-Laferrière, Pierre-Alain Raphan et Cécile Rilhac.

« La politique de forte répression est un échec complet », juge M. Lambert, lui-même ex-LREM issu des rangs écologistes et porte-parole de l’UDE (Union des démocrates et des écologistes). Le cannabis « peut s’apparenter à de l’alcool ou du tabac sur les enjeux de toxicomanie », estime-t-il.

•• La vente, par les buralistes, serait interdite aux mineurs. Un arrêté du ministre de la Santé fixerait le taux autorisé de THC, principale substance psychoactive de la plante.

Et le produit des taxes sur le cannabis pourrait être pour partie « consacré aux politiques de prévention et de réduction des risques, notamment en direction des jeunes et des populations vulnérables ».

•• Les autres signataires de la proposition de loi, qui sera formellement déposée jeudi, sont Sylvia Pinel, Paul Molac, Jean-Michel Clément, Jeanine Dubié, Frédérique Dumas, François Pupponi (Libertés et territoires), Régis Juanico (app. PS), ainsi qu’Éric Coquerel, Loic Prud’homme (LFI) et Sébastien Nadot (non-inscrit).

•• Début avril, le Premier ministre Édouard Philippe avait estimé qu’il serait « absurde » de s’interdire d’étudier les possibilités du cannabis thérapeutique. Mais « il ne s’agit en aucun cas d’une légalisation de la vente de cannabis », avait précisé Matignon.

18 Juin 2019 | Observatoire
 

Selon Challenges.fr du 15 juin, le CAE (Conseil d’Analyse économique) – dont le travail est à vocation indépendante mais qui dépend statutairement du premier Ministre – soutient les mérites d’une légalisation dans une note publiée ce 20 juin … même si Emmanuel Macron y est plutôt hostile. 

Les auteurs de la note, Emmanuelle Auriol et Pierre-Yves Geoffard, estiment que la légalisation permettrait « à la fois de lutter contre le crime organisé, de restreindre l’accès au produit pour les plus jeunes et de développer un secteur économique, créateur d’emplois et de recettes fiscales ». Lire la suite »

17 Juin 2019 | Profession
 

En fait, les policiers ont mis fin à un trafic de drogue qui durait depuis environ deux ans. Deux hommes et deux femmes ont été arrêtés et un bar-tabac PMU a été perquisitionné et placé sous scellés, rapporte France Bleu Bourgogne.

Tout a débuté à partir de renseignements selon lesquels un trafic de stupéfiants se déroulait dans ce bar-tabac-PMU, situé dans le quartier des Blanches Fleurs à Beaune (Côte-d’Or). Une opération de police a eu lieu, au petit matin, mardi dernier : elle s’est déroulée dans le bar tabac et dans plusieurs appartements.

•• Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont découvert des stupéfiants, de l’argent et divers matériels :
. 1 kilo de produits réagissant aux tests héroïne ;
. 188 grammes de produits réagissant aux tests cocaïne ;
. 967 grammes de produits reconnus comme étant de la résine de cannabis ;
. une somme d’argent s’élevant à 17 175 euros ;
. un grand nombre de téléphones portables ayant pu servir au trafic ;
. plusieurs balances de précision.

•• « Une partie de l’argent du trafic était semble-t-il réinjectée dans le commerce, via notamment l’achat de jeux FDJ et PMU. Plus de 20 consommateurs ont déjà été entendus et reconnaissent les achats de stupéfiants », précise Éric Mathais, procureur de la République de Dijon.

Quant au bar-tabac PMU, il « a été saisi et placé sous scellés ». Finalement, quatre personnes (deux hommes et deux femmes demeurant à Beaune) ont été présentées à un juge vendredi 14 juin. Elles ont été mises en examen.

16 Juin 2019 | International, Observatoire
 

Les producteurs canadiens de cannabis ont été pris de court. Ils ne s’attendaient pas à ce que leurs clients soient autant à la recherche de produits sans effets psychoactifs, de type CBD / chanvre de bien-être.

Ils s’empressent maintenant de répondre à la demande, relate la presse canadienne. 

•• « On prévoit que le marché sera inondé de CBD bientôt » estime Adam Greenblatt, chef du développement des affaires chez Canopy Growth (premier producteur de marijuana à usage médical au Canada / voir Lmdt des 13 février et 18 décembre 2018). « C’est très populaire depuis plusieurs années, les effets sont de plus en plus connus chez le public ». Lire la suite »

12 Juin 2019 | Observatoire
 

Démodée la première bouffée de cigarette entre deux cours ? Si le collège et le lycée restent les périodes d’expérimentation des premiers verres d’alcool, les jeunes délaissent la cigarette mais consomment du cannabis autant que leurs aînés, selon une étude en France publiée mardi 11 juin et reprise par l’AFP.

« Périodes d’expériences nouvelles », ces sept années passées aux collège et lycée correspondent à « des temps de diffusion de différentes substances psychoactives », souligne l’étude EnCLASS*, « Enquête nationale en collège et en lycée chez les adolescents sur la santé et les substances » de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

•• Années collège, première gorgée d’alcool et première « taffe » : plus de 4 collégiens sur 10 (44%) ont déjà bu de l’alcool lors de l’entrée en sixième et ils seront plus de 75 % en troisième. Si la plupart des collégiens n’ont jamais tiré sur une cigarette à leur arrivée en sixième, ils sont 37,5 % à l’avoir expérimentée en troisième. C’est surtout entre la cinquième et la quatrième que s’accélère la diffusion du tabagisme, lequel passe de 14 % à 26,1 %. Lire la suite »

10 Juin 2019 | International, Observatoire
 

La Cour de Cassation italienne a déclaré illégale la vente de produits au CBD, sous quelque forme que ce soit (liquides, fleurs, etc.) et quel que soit le degré de THC de la plante d’origine ou du produit transformé.

Plus de 2 000 shops/boutiques sont directement concernés. Un certain nombre de buralistes italiens, aussi. La Federazione Italiana de Tabaccai (FIT) leur a instamment demandé de suspendre ce type de vente.

En attendant de connaître précisément les attendus de la Cour de Cassation.

5 Juin 2019 | International
 

La FDA américaine (Food and Drug Administration) a entamé, le 31 mai dernier, une audition d’experts sur le chanvre de bien-être (CBD).

L’objectif est de réglementer la vente de ce produit, aux multiples débouchés sur le marché US, et qui a fait jusqu’à maintenant l’objet d’une relative tolérance. D’autant qu’un certain nombre d’états ont déjà légalisé le cannabis récréatif.

Mais la FDA a donc décidé de s’intéresser au CBD : ses risques en fonction du taux de CBD et surtout la variété de ses « débouchés » (lotion, boissons, bonbons, huiles, etc.).

« Ce qui nous interpelle est de voir de plus en plus de CBD utilisé comme complément alimentaire » a déclaré à la presse le Commissaire de la FDA Ned Sharpless.

4 Juin 2019 | Observatoire
 

Alors qu’un débat a été organisé, le 28 mai, dans le cadre du Sénat, et s’est conclu à la quasi-unanimité des parlementaires en faveur de l’usage du cannabis médical (nous reviendrons dessus), nous avons appris qu’il sera expérimenté pendant « environ deux ans ». 

« Il y aura environ deux ans d’expérimentation du cannabis à usage thérapeutique à partir du moment où on aura le feu vert et les financements du ministère de la Santé », explique le professeur Nicolas Authier, chef du service de pharmacologie médicale et du centre de la douleur au CHU de Clermont-Ferrand (voir Lmdt du 11 janvier 2019), contacté par France 24.

Il préside depuis plusieurs mois le comité d’experts, créé par l’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), chargé d’évaluer « les modalités de mise à disposition » du cannabis thérapeutique (voir Lmdt du 29 décembre 2018) et dont le rapport est attendu le 26 juin. Lire la suite »

30 Mai 2019 | International, Observatoire
 

Toujours en phase de préparation de la future légalisation du cannabis (voir Lmdt du 18 décembre 2018), le gouvernement luxembourgeois livre peu à peu les contours du futur cadre législatif.

Après avoir indiqué que la légalisation ne concernerait que les majeurs ainsi que les résidents et précisé qu’une dépénalisation était envisagée pour les mineurs, Étienne Schneider, ministre de la Santé, a abordé le sujet des lieux de consommation.

•• La consommation de cannabis ne serait possible qu’en milieu privé, a-t-il indiqué à L’Essentiel. Il sera ainsi interdit de fumer du cannabis dans la rue ou encore dans un lieu public. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Luxembourg : premières pistes sur la légalisation du cannabis  
27 Mai 2019 | Trafic
 

Le devoir de réserve – imposé par la séquence électorale que nous venons de connaitre – étant levé, c’est donc ce lundi 27 mai qu’un communiqué conjoint de Florence Parly et Gérald Darmanin a salué une opération pas ordinaire, survenue en pleine Méditerranée (voir Lmdt du 26 mai).

Nous en reprenons l’intégralité.

« Florence Parly, ministre des Armées et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, félicitent tous les acteurs de l’importante opération conjointe menée par les Douanes françaises et la Marine nationale effectuée le 23 mai dernier, au Sud du bassin méditerranéen occidental, sous la coordination de la préfecture maritime. Cette opération a permis la saisie de plus de 7 tonnes de résine de cannabis repartis en plus de 230 colis. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Douane : doubles félicitations ministérielles pour une spectaculaire saisie de cannabis  ,