Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Avr 2018 | Observatoire
 

Ce mardi 3 avril, le Gouvernement a précisé le montant de son projet d’amende forfaitaire délictuelle « pour lutter contre l’usage de stupéfiants ».

En principe, le consommateur pris sur le fait devra régler une amende de 300 euros. Cette mesure doit permettre d’améliorer l’efficacité des sanctions.

•• « Le projet de loi [sur la réforme de la procédure pénale] que je présenterai dans les mois qui viennent devrait prévoir qu’une amende forfaitaire délictuelle de 300 euros pourra directement être prononcée par un policier ou un gendarme à l’encontre d’un usager majeur à l’issue d’un contrôle d’identité », a expliqué la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : bientôt 300 euros pour les consommateurs … qui seraient verbalisés  
 

La ville de Hampstead (7 000 habitants, dans l’ouest de l’ile de Montréal) a interdit, par vote du conseil municipal le lundi 19 mars, l’usage du tabac dans tous les lieux publics en incluant les parcs et les trottoirs.

Une interdiction qui s’appliquera aussi à la marijuana, après sa légalisation prochaine (voir Lmdt du 1er mars 2018 et 16 novembre 2017). La décision est entrée en vigueur la semaine suivant la décision.

•• L’usage du tabac va donc être interdit sur l’ensemble des propriétés municipales « incluant les parcs, les rues, les trottoirs, les édifices municipaux » ainsi que les « terrains adjacents » à ces édifices. La Ville a également indiqué que lorsque la marijuana deviendra légale, « en fumer sera aussi interdit dans les endroits publics ». Lire la suite »

1 Mar 2018 | International
 

La vente du cannabis, qui doit être légalisée d’ici quelques mois (voir Lmdt des 16 novembre 2017 ainsi que des 12 et 13 février 2018), sera soumise à des droits d’accise –  tout comme le sont les produits du tabac – a précisé le ministre canadien des Finances, dans son budget présenté le 27 février.

•• Concernant le tabac, la fiscalité est désormais rehaussée annuellement (au lieu de tous les cinq ans) : avec effet immédiat, le droit d’accise augmentant de 1 dollar canadien (64 centimes d’euros) par cartouche de 200 cigarettes.

Ce sera toujours utile pour le budget canadien 2018/2019, en déficit de 18 milliards de dollars (11, 5 milliards d’euros).375 millions de dollars supplémentaires sont attendus pour le premier exercice (240 millions d’euros).

•• Sinon, un droit d’accise sera appliqué sur le cannabis frais ou séché, les huiles de cannabis, les graines et les semis pour la culture à domicile : soit 1 dollar canadien le gramme de cannabis. Quant aux produits pharmaceutiques dérivés du cannabis (et acquis au moyen d’une ordonnance), ainsi que les produits à faible teneur en THC ( 0,3 % et moins ), ils ne seront pas assujettis à cette taxe.

•• Les cultivateurs et fabricants devront obtenir une licence auprès de l’Agence de revenu du Canada. Tous les produits devront être étiquetés par un code de couleur pour indiquer le marché provincial ou territorial de vente. Lire la suite »

21 Fév 2018 | Trafic
 

En France, la détention, la fabrication, le transport de cannabis et de ses dérivés ne sont pas autorisés : cela concerne aussi indirectement le CBD, pourtant utilisé et toléré à la vente comme tel dans certains e-liquides (voir Lmdt des 8 janvier 2018 et 30 novembre 2017).

Ainsi, la gendarmerie des Alpes de Haute-Provence a publié sur sa page Facebook l’annonce d’une saisie record, réalisée le 13 février dernier, de deux tonnes de substances de cannabidiol sous forme liquide et solide, conditionnées en bidon et en fûts.

Les perquisitions ont été menées aux sièges de plusieurs sociétés, deux étant implantées notamment dans les Alpes-de-Haute-Provence. Lire la suite »

18 Fév 2018 | Observatoire
 

À partir du mois de mai prochain, l’Insee va officiellement intégrer les revenus de la drogue dans les comptes nationaux. Elle met ainsi fin à une position « isolée au niveau européen » en se pliant notamment à une vieille demande de son homologue continental Eurostat (voir Lmdt du 24 juin 2014). 

•• L’impact serait compris entre 2 et 3 milliards d’euros, selon les années. Soit de l’ordre de 0,1% du PIB. On reste ainsi assez loin de ce que pèse « l’activité dissimulée », c’est-à-dire l’ensemble des activités légales mais non déclarées, dont le poids sur l’économie française « oscille entre 3 et 4% du PIB ». Soit entre 60 et 80 milliards d’euros.

•• Comment l’Insee peut-il calculer les recettes d’activités illégales ? Concernant la drogue, Eurostat conseille de multiplier la quantité estimée de consommation par le prix moyen ayant cours dans la rue, tout en faisant jouer le paramètre du « ratio de pureté » des produits stupéfiants et des « coûts de transport et de stockage » des narcotrafiquants. Une méthode de travail que confirme suivre l’Insee.

Seulement, les statisticiens sont bien en peine de chiffrer, avec la précision qui les caractérise d’habitude, ce que représente réellement la consommation. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Comment la France va intégrer les revenus des stupéfiants dans son PIB …  
17 Fév 2018 | Observatoire
 

Moins de consommations à risque et de produits illicites chez les ados … À en croire l’étude d’envergure de l’OFDT/Escapad (voir Lmdt des 6 et 8 février), les adolescents auraient tendance à redevenir « sages ».

Mais sur le terrain, cela n’est pas toujours visible. Ainsi, Var Matin dans son édition du 11 février a fait un focus sur certaines consommations dans un lycée du Var. Extraits.

•• « Écouteurs incrustés dans les oreilles, regard fixé sur l’écran de son smartphone et va-et-vient incessant avec sa cigarette, J., en classe de première, profite de la pause récré pour s’en griller une à l’extérieur de l’enceinte de son lycée. Décontractés et limite hâbleurs, les lycéens ne jouent pas aux angelots. Et immanquablement, l’étude sur les comportements des ados qui tendraient à s’assagir les fait sourire. Lire la suite »

13 Fév 2018 | International, Observatoire
 

Une filiale d’Alliance One – société cotée en bourse et numéro 2 mondial de la transformation, du conditionnement et de la distribution de feuilles de tabac – vient d’annoncer avoir acheté des participations majoritaires dans deux producteurs de cannabis canadiens. 

•• Selon le communiqué d’Alliance One, sa filiale « Canadian Cultived Products » a acheté Island Garden (l’un des trois producteurs de cannabis autorisés par le Gouvernement canadien pour la prochaine légalisation) et Goldleaf Pharm, candidate pour obtenir une licence de marijuana médicale en Ontario.

Alliance One y déclare que son objectif à cinq ans « est de devenir leader dans la production de CBD et de ses produits destinés à la consommation ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada : une entreprise de transformation de tabac (et pas des moindres) acquiert des participations chez des planteurs de cannabis   
12 Fév 2018 | International, Observatoire
 

Les Canadiens ont acheté pour 5,7 milliards de dollars canadiens (soit l’équivalent de près de 3,7 milliards d’euros) de cannabis en 2017, a annoncé l’institut canadien de la statistique. 

En termes de valeur, la production de « l’industrie du cannabis égale l’industrie de la bière » et est « plus grande que l’industrie du tabac » s’avance à annoncer toujours « Statistique Canada ». Ce qui mériterait quand même d’être recoupé.

•• La majeure partie de ces achats (plus de 90 %) est consacrée au cannabis à des fins récréatives, actuellement interdit au Canada mais dont la légalisation est attendue cet été (voir Lmdt des 16 novembre et 24 avril 2017). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada : la filière « encore illégale » du cannabis plus importante que celle « légale » du tabac ?   ,
10 Fév 2018 | Observatoire
 

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a jugé, la semaine dernière sur LCI, que l’amende pour les usagers de cannabis serait « plus opérationnelle » et « efficace » car actuellement les contrevenants ne sont « jamais face à une vraie peine » (voir Lmdt du 27 janvier).

•• « Je pense que ce sera plus opérationnel parce que la réalité c’est qu’en fait les contrevenants ne sont jamais in fine face à une vraie peine, donc la contravention permettrait probablement d’être plus efficace par rapport au consommateur (…) qui fume sans pénalité aujourd’hui », a-t-elle dit.

« Il faut continuer à dire que le cannabis est extrêmement dangereux pour la santé, augmente le risque d’accident de voiture, réduit les capacités cognitives de nos enfants et des jeunes qui fument trop tôt, et a exactement les mêmes conséquences sur le poumon que le tabac normal », a-t-elle ajouté.

•• Interrogée sur le fait de savoir si elle avait déjà « fumé un joint », la ministre de la Santé a répondu « non » mais précisé qu’on lui en « avait offert un pour ses 35 ans ».

« Je n’ai pas compris comment le rouler, c’était une amie qui trouvait étonnant qu’à mon âge je n’avais jamais vu à quoi ressemblait du cannabis, et en fait je pense que les quelques grains ont terminé sur ma moquette », a-t-elle raconté, selon l’AFP.

6 Fév 2018 | Observatoire
 

Moins de quatre jeunes de 17 ans sur dix affirment avoir déjà fumé du cannabis en 2017, soit le niveau de consommation le plus bas enregistré par l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) depuis 2000, selon une étude publiée mardi et consultée par l’AFP (voir Lmdt du 22 avril 2015).

Selon la 9e étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense), menée par l’OFDT en mars 2017 auprès de 46 054 adolescents de 17 ans, 39,1 % des jeunes affirment avoir déjà essayé le cannabis, soit près de neuf points de moins qu’en 2014 (47,8 %), année marquée par une forte hausse.

•• Un sur cinq (21 %) indique également avoir fumé dans le mois, contre 25,5 % il y a trois ans. La part de consommateurs réguliers (au moins dix fois par mois) est également en repli, de 9,2 à 7,2 %. La consommation, expérimentée en moyenne à 15,3 ans, a davantage baissé depuis 2014 chez les filles (-10 points) que chez les garçons (-7 pts), deux fois plus nombreux à fumer régulièrement. Lire la suite »