Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Fév 2019 | Observatoire
 

Les professionnels du chanvre regrettent une législation française trop complexe sur le cannabis, ce qui freine selon eux le développement de la filière au moment où le Parlement européen vient de voter une résolution en faveur du cannabis thérapeutique (voir Lmdt du 18 février).

« En France, la loi n’est pas claire, on est dans un flou juridique qui freine l’industrie du chanvre », explique Aurélien Delecroix, président du syndicat professionnel du chanvre de bien-être (SPCBE), qui assistait avec quelque 500 acteurs du secteur au congrès Cannabis Europa organisé début février à Paris, rapporte l’AFP sous la plume de Valentine Graveleau.

M. Delecroix prône la légalisation du cannabis thérapeutique, pour apaiser les douleurs des malades, et du cannabis « bien-être », utilisé en automédication, dans l’alimentation et les cosmétiques notamment. Lire la suite »

19 Fév 2019 | Observatoire
 

L’enseigne « Sa-Tea-Va du Mans » spécialisée dans la vente de produits à base de CBD, implantée au Mans, a pourtant fait l’objet récemment d’une perquisition de sa marchandise (voir Lmdt du 13 février).

Les gérants viennent, cependant, d’annoncer, dans Ouest France, l’ouverture d’un point de vente dans le centre-ville d’Angers « quoi qu’il arrive d’ici deux semaines à un mois ».

L’offre annoncée ? des infusions, des liquides à vapoter ou encore des cookies. Les responsables de l’enseigne ont déjà ouvert, en moins d’un an, à Lisieux, Caen, Nantes, Le Mans. Angers sera la cinquième boutique. Lire la suite »

18 Fév 2019 | Observatoire
 

Deux commerçants toulousains, vendant notamment du CBD (voir Lmdt du 18 janvier) ont été jugés par le tribunal correctionnel de Toulouse, fin de semaine dernière.

Poursuivis pour offre et cession de stupéfiant et provocation à l’usage, ils ont été condamnés à 12 mois de prison dont 10 mois avec sursis et restent, encore, en prison.

Retours instructifs sur les échanges devant le tribunal.

•• Le président a retenu à leur charge : « des … grinders, graines de cannabis, balances de précision, sachets de conditionnements et pack fidélité … » Lire la suite »

18 Fév 2019 | Observatoire
 

Plusieurs États membres de l’UE sont en voie de légalisation du cannabis à usage médical. En tout cas, au Parlement européen, on estime que cette plante et ses bienfaits méritent d’être (re)connus.

Mercredi 13 février, en séance plénière, les eurodéputés ont adopté une résolution demandant à la Commission et aux autorités nationales d’établir une distinction claire entre le cannabis médical et les autres usages du cannabis. Par ce texte, les députés invitent « la Commission et les États membres à s’attaquer aux obstacles réglementaires, financiers et culturels qui pèsent sur la recherche scientifique et les invite à financer correctement la recherche ».

•• Le site du Parlement européen écrit noir sur blanc que « l’UE devrait stimuler l’innovation dans le domaine du cannabis médical » et que « les médicaments efficaces à base de cannabis devraient être couverts par les régimes d’assurance maladie ».

« Ils sont efficaces pour augmenter l’appétit (diminuer la perte de poids associée au VIH/Sida) et soulageraient les symptômes de troubles mentaux ainsi que les symptômes d’épilepsie, d’Alzheimer, d’asthme et de cancer. Ils contribueraient également à réduire le risque d’obésité et de diabète et à soulager les douleurs menstruelles », poursuit le texte du Parlement européen.

•• Les députés citent également l’OMS. L’institution onusienne a recommandé que le CBD ne soit plus classé parmi les substances contrôlées (voir Lmdt du 4 février).

13 Fév 2019 | Observatoire
 

Les événements contradictoires s’enchaînent sur le front du CBD (voir Lmdt du 12 février).

Une boutique baptisée « Sa-Tea-Va » avait ouvert ses portes, il y a une semaine, au Mans. Ce mardi 12 février, les policiers ont perquisitionné la boutique.  D’après le procureur de la République, « tous les produits présentés comme contenant du THC ou du cannabidiol ont été saisis. »

Ces produits, sous forme de liquides pour cigarette électronique ou de sachets de thé, feront l’objet d’analyses. En attendant, le commerce a été fermé. Le gérant a été placé en garde à vue. « Le but est d’établir si le commerce de ces substances et la manière dont elles sont présentées sont effectivement légaux », précise le procureur de la République. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD et cannabis light : perquisition et fermeture d’une boutique au Mans  ,
12 Fév 2019 | Observatoire
 

CBD Shop avait ouvert, mi-juillet, à Saint-Omer en proposant huiles, e-liquides et infusions de CBD. Fermé mi-décembre, la boutique vient de rouvrir, sous l’impulsion d’une nouvelle gérante, déjà à la tête d’un commerce similaire, ouvert il y a trois mois, à Hazebrouck.

Comme les clients audomarois (de Saint-Omer) n’étaient pas rares dans sa boutique d’Hazebrouck, depuis décembre, elle s’est lancée.

Si elle a conservé le sigle de l’enseigne, CBD Shop, Solange Morel (la gérante) en a changé la définition pour « Confort, Bien-être et Détente ».

« On a les mêmes produits », indique la gérante dans La Voix du Nord. « On est hyper sérieux (…) On propose le cannabis sous toutes ses formes mais sans la molécule qui fâche : le THC. On est sur de la plante ». Il y a aussi une gamme d’huiles pour les chiens.

« C’est inscrit en complément alimentaire » (sic).

 Commentaires fermés sur CBD et cannabis light : réouverture d’une boutique à Saint-Omer sous la dénomination « Confort, Bien-être et Détente »   
8 Fév 2019 | Profession
 

Contrôlé fin septembre 2017 pour un feu rouge grillé, un buraliste de centre de Toulouse vient d’être condamné à trois ans de prison. Pas pour l’infraction routière … Dans sa voiture, les policiers avaient découvert une arme, un peu de cocaïne, de l’herbe de cannabis, 2 250 euros en liquide et deux cahiers soigneusement tenus.

En explorant ses activités téléphoniques et les fameux carnets, les enquêteurs vont dérouler le fil du business illégal développé, sous l’alias « Simon », comme le détaille La Dépêche du Midi du 6 février.

•• Les commandes se passaient par textos, pour des livraisons à domicile, confiées à deux complices, en voiture ou à vélo. Des « livreurs » qui « servaient » la journée en semaine et non-stop, jour et nuit, le week-end. Lire la suite »

6 Fév 2019 | Observatoire
 

Une boutique à Creil. Une boutique à Agen. 

Les deux villes viennent de voir réapparaître des boutiques de vente de produits à base de CBD. « En toute légalité », assurent crânement les gérants qui prétendent avoir pris leurs précautions. À voir …

•• Sur la vitrine de « CBDay Salon de Thé », à quelques mètres de l’église de Creil, une feuille … s’apparentant à du cannabis et à l’intérieur … une vitrine présentant des petits bocaux contenant des têtes de cannabis.

Sofiane Lazraq n’a pas le droit de les vendre pour la consommation confirme-t-il. Alors, il les vend « sous forme de pot-pourri. C’est juste un pot de fleurs qui sent bon ». Des étiquettes « ne pas consommer » et pas de publicité. Il est « 100 % en règle », assure-t-il au … Parisien.

L’établissement profite manifestement d’une certaine confusion des esprits. « On s’était penché sur la question. Mais ce type de magasin est suffisamment contrôlé par d’autres entités compétentes, comme les douanes » (sic) indique un policier au quotidien pour qui il ne s’agit pas d’un « sujet brûlant » : « il y a d’autres questions prioritaires comme les points de vente illégaux de Creil, avec des produits qui contiennent un véritable taux de THC. »

•• Même assurance à Agen avec l’ouverture, ce 5 février, d’une franchise Satyva (une seconde devrait ouvrir à Montpellier prochainement ; il s’agit d’une marque déjà connue sur les réseaux sociaux).

« Les premiers ont fait n’importe quoi. Ici, nous sommes dans une boutique de seconde génération. Ceux qui ont fermé vendaient des fleurs de cannabis, c’est illégal » assure, à Sud-Ouest, le gérant donné un coup de main à son équipe de deux vendeurs pour installer : chocolat, thé, e-liquide, huiles alimentaires ou de massage à base de CBD.

 Commentaires fermés sur CBD et cannabis light : réouvertures de boutiques … en jouant avec le feu   
4 Fév 2019 | International, Observatoire
 

Le statut du cannabis, jusqu’ici classé à l’échelon le plus élevé de nocivité des traités internationaux, pourrait bien être révisé, comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 

Depuis cinquante-huit ans, la marijuana (ou cannabis) est classée en Catégorie IV, la plus restrictive.

Mais en 2016, pour la première fois depuis la Convention Unique sur les Stupéfiants de 1961, signée par l’ensemble des pays, l’OMS avait lancé un processus de révision du statut du cannabis, réunissant, pour se faire, son comité d’experts sur la dépendance aux drogues.

•• Dans le détail, l’OMS recommande que la plante et sa résine,selon leur teneur en tétrahydrocannabinol (THC), soient désormais placées dans la catégorie la moins dangereuse (Catégorie I). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : l’OMS recommande un reclassement comme substance moins nocive  
2 Fév 2019 | Observatoire
 

Ce n’est pas une blague et voilà de quoi redonner du mordant à certaines polémiques.

Gour Medical, société spécialisée dans les produits vétérinaires pour animaux de compagnie, basée à Évry, annonce une augmentation de capital « pour financer la commercialisation de produits à base de cannabidiol pour les animaux de compagnie seniors » (sic).

Le marché officiellement visé : 2 millions de chiens et 4 millions de chiens, soit les 30 % de population « senior » de ces animaux de compagnie.

« Une innovation forte, à même de faire sensiblement évoluer l’approche vétérinaire actuelle sur le traitement des pathologies liées au vieillissement des animaux de compagnie » informe l’entreprise qui annonce bénéficier « de l’expertise médicale, agronomique et technologique liée au cannabis médical en Israël » (voir Lmdt du 30 janvier).

 Commentaires fermés sur Cannabis : du CBD pour animaux de compagnie …