Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Juil 2019 | Trafic
 

La jeune femme ivoirienne, âgée d’une trentaine d’années, avait été arrêtée à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry alors qu’elle transportait, avec son frère, pas moins de 4 300 paquets de cigarettes de contrebande … dans quatre valises (voir Lmdt du 14 mai).

Lui avait été jugé en comparution immédiate et condamné à un an de prison ferme, le trafiquant n’en étant pas à son coup d’essai. Lors des interrogatoires, il était apparu aux yeux des enquêteurs que cette mère de famille, au bord de la faillite et interdite bancaire, agissait en réalité sous la contrainte de son frère. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Lyon : épilogue judiciaire après la découverte de 4 300 paquets dans quatre valises à l’aéroport  , ,
7 Juil 2019 | Trafic
 

Au cours de l’été 2018, la police avait effectué une perquisition chez un homme soupçonné de trafic de stupéfiants à Caen.

Son attention avait été rapidement attirée par la présence de cartouches de cigarettes en quantité suffisante pour conclure à un trafic de cigarettes. 

Un an après. Le prévenu a comparu, ce jeudi 4 juillet, devant le tribunal correctionnel de Caen pour importation en contrebande de produits de tabac manufacturé.

À la barre, il a reconnu que les cigarettes lui appartenaient mais n’a pas compris pourquoi il était poursuivi pour contrebande, alors qu’il s’approvisionne sur le marché de Barbès à Paris (sic). Il a ajouté que ses revenus étant modestes, la vente de cigarettes lui permettait « d’arrondir ses fins de mois ».

Le ministère public a requis deux mois de prison ferme et la confiscation des sommes saisies. Le tribunal a suivi.

5 Juil 2019 | Trafic
 

Interpellé en mars dernier à un giratoire de Montauban par les Douanes, un homme de 56 ans revenait d’Andorre avec le coffre de son véhicule bien rempli : 198 cartouches.

Absent à son procès devant le tribunal correctionnel, il a été condamné à 12 mois de prison ferme et une amende de 15 700 euros réclamée par les Douanes avec la confiscation de la marchandise saisie.

•• Lors de son audition, le quinquagénaire, sans emploi, avait lâché son mode opératoire bien rodé. Il achetait en rafale toujours de petites quantités dans chaque commerce de la Principauté. Sur l’un de ses portables dédiés à cette contrebande, les enquêteurs ont retrouvé la liste d’une vingtaine de clients qu’il fournissait sur commande. Lire la suite »

28 Juin 2019 | International, Profession
 

On sait qu’Imperial Tobacco Canada (groupe BAT au Canada), JTI-Macdonald et Rothmans Benson & Hedges (groupe Philip Morris International au Canada) se sont placés sous la protection de la loi locale sur les arrangements avec les créanciers, en mars. Ceci, après avoir été condamnés, au Québec, à verser 15 milliards de dollars à 100 000 victimes du tabagisme dans cette province (voir Lmdt des 19 avril, 24 et 4 mars).

Cette période de protection prenant fin vendredi, la Cour supérieure de l’Ontario vient de leur accorder un nouveau délai, jusqu’au 4 octobre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada : prorogation de la suspension de procédure condamnant trois fabricants de tabac   ,
28 Juin 2019 | Trafic
 

Cigarettes de contrebande à l’aller, objets volés au retour … Neuf prévenus impliqués dans un trafic – monté manifestement par deux frères, l’un vivant en Algérie, l’autre en France – ont été jugés et condamnés ce lundi 24 juin, à Nantes.

On sait que le trafic en tous genres suppose de très nombreuses « petites mains » : des jeunes migrants recrutés pour la circonstance.

•• Ces jeunes se livraient à deux activités : des petits vols dont le produit partait vers l’Algérie. Et la vente à la sauvette de cigarettes … venant toujours d’Algérie. En fait, quelques-uns seulement de ces exécutants ont été identifiés et sont poursuivis dans le cadre de cette affaire, comme le relève la presse locale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Même dans le trafic de tabac entre l’Algérie et Nantes … on se diversifie   , ,
27 Juin 2019 | Trafic
 

Chaque semaine … des prévenus sont présentés devant le tribunal correctionnel de Foix pour de la contrebande de tabac (voir Lmdt des 23, 13 et 12 juin ainsi que du 4 mai).

Ce mardi 25 juin, deux parisiens d’origine sri-lankaise ont fait leur entrée dans le box, légèrement effrayés. C’est avec « trois gros sacs contenant des cigarettes qu’ils ont été contrôlés samedi dernier, sur un chemin de montagne, au niveau de l’Hospitalet » a rappelé le président du tribunal.

•• Les prévenus ont prétendu qu’ils ne connaissaient pas les limites « de cartouches de cigarettes importables ». L’un a avancé qu’il était en vacances dans la région en famille. Le plus âgé, la cinquantaine, vient d’ouvrir son épicerie dans Paris, l’autre est employé dans un magasin de cosmétique situé à Noisy-le-Grand. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur De retour d’Andorre : direction tribunal pour les passeurs de tabac en montagne   , ,
23 Juin 2019 | Trafic
 

Le 15 juin, un véhicule Audi A4 transportant 130 cartouches et 40 poches de tabac à rouler a été contrôlé à Luzenac (à 9 kilomètres d’Ax-les-Thermes en Ariège).

La propriétaire du véhicule avait passé la Douane entre Andorre et la France, seule à bord. Un petit peu plus loin, sur le bord de la route, une connaissance l’avait rejoint avec le sac de cartouches. Ils ont été arrêtés en contre-bas.

Lors de la comparution immédiate, le tribunal de Foix s’est montré clément à l’égard de la prévenue (mère de famille seule, situation difficile, …). Elle s’en est sortie avec quatre mois de prison avec sursis et une amende de 6 500 euros. Son véhicule étant confisqué. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur De retour d’Andorre : « saute-frontière » en voiture, à pied … et avec des clopes  ,
21 Juin 2019 | Observatoire
 

Le gérant de la boutique « El Dogo CBD Shop » à Arras devrait enfin pouvoir rouvrir.

L’enseigne était encore sous scellés début juin, suite à une décision judiciaire prise dans le cadre d’une enquête ouverte par le commissariat de police d’Arras (voir Lmdt du 17 décembre 2018). 

« J’espère que justice sera faite. C’est un gros préjudice pour moi, matériel et psychologique. Cela a duré six mois » commente, dans La Voix du Nord, Johann Ruiz, qui avait été placé en garde à vue pour notamment tromperie et exercice illégal de la profession de pharmacien. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD / chanvre de bien-être : à Arras, réouverture … en attente du procès en correctionnel  ,
19 Juin 2019 | Trafic
 

Les agents de la Douane ont contrôlé un jeune Roumain de 21 ans, au péage autoroutier de Saint-Avold (sur l’A4 en Moselle), jeudi 13 juin. Dans la remorque tirée par son véhicule, un lourd portail, de la ferraille … mais aussi 1 680 paquets de cigarettes. 

Cité en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines, le prévenu nie totalement.

•• Il n’a pour seules ressources que le paiement de trajets Roumanie-France par son employeur : 220 euros … le voyage. Il transporte des verres, des bouteilles, de la ferraille, voire des passagers … L’an dernier, il a effectué une soixantaine de voyages, dix depuis le début de 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Moselle : 1 680 paquets de cigarettes dans la remorque d’un grand voyageur   , ,
17 Juin 2019 | Trafic
 

Deux anciens dockers (le père et le fils), du port de Brest, comparaissaient, ce jeudi 14 juin, devant le tribunal correctionnel : pour le vol et la revente de cartons de cigarettes, entre 2013 et 2014.

C’est le fils, qui venait de succéder à son père dans son emploi au printemps 2013, qui lui aurait proposé le stratagème appelé à se dérouler la nuit, munis de leurs badges respectifs et d’un fourgon.

Un fils âgé de 44 ans aujourd’hui, dont le casier porte 22 mentions dont 18 condamnations, entre autres pour vol. Et qui se trouve actuellement en sortie toute récente de prison pour une autre affaire, selon Le Télégramme.

•• Les deux hommes ont été interpellés, en fait, lors d’une enquête sur la sécurité du port : une dénonciation avait mené la police chez un homme de 39 ans, où l’on a retrouvé 39 cartouches et 8 autres paquets. Il avait déclaré s’être fourni auprès d’un client d’un bar.

De fil en aiguille et grâce aux badges, les enquêteurs sont arrivés jusqu’au père et son fils. Lors de son interpellation, ce dernier avait entreposé chez lui 30 cartons de cigarettes qu’il revendait de 1 000 à 1 500 euros …

•• La provenance des cigarettes était double. Celles retrouvées au domicile de l’homme de 39 ans venaient tout droit de deux conteneurs que les douanes avaient scellé dans un hangar du port. Il s’avère que les scellés avaient sauté et que des cartons avaient disparu. Certains ont été retrouvés chez le fils. Lire la suite »