Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mai 2018 | Profession
 

Selon Les Échos (édition 18/19 mai), le projet de loi Pacte, envoyé en milieu de semaine au Conseil d’État, ne contient aucun volet sur la « cession d’actifs public ».

En clair, la mise sur le marché d’un pourcentage des participations de l’État au sein de la Française des Jeux (et d’ADP / ex-Aéroports de Paris) n’est, pour le moment, pas à l’ordre du jour du conseil des ministres du 20 juin prochain. Lequel doit examiner le texte (voir Lmdt des 7 mai et 10 avril).

•• Cette absence du dossier FDJ, au sein du texte envoyé au Conseil d’État, annonce-t-elle un enterrement du programme de privatisations ? Au sein du Gouvernement, on réfute une telle interprétation. « Il est toujours possible de compléter plus tard le texte envoyé au Conseil d’État. Ce dossier demande encore de l’instruction, il n’y a aucune urgence en la matière », indique-t-on à Matignon. Lire la suite »

7 Mai 2018 | Profession
 

Dans les « Business Story » des Échos Week-end (voir Lmdt du 6 mai), Denis Fainsilber, chef de service adjoint, dresse le portrait de la Française des Jeux « à l’heure de la Bourse ». Extraits: 

•• Nouveau siège à Boulogne (dans quelques jours), nouveaux jeux à gogo et, sans doute bientôt, nouveaux actionnaires : la Française des jeux (FDJ) évolue en terrain mouvant. Quatrième loterie mondiale derrière deux chinoises et la Lottomatica italienne, brassant désormais 15 milliards d’euros de mises annuelles, elle s’agite autant que les boules de loto dans leur sphère de plexiglas.

Grâce à elle, près de 200 Français de toutes conditions sont devenus millionnaires en 2017.

Mais c’est l’État, détenteur de 72 % des actions, qui devrait toucher le gros lot avec la privatisation partielle : le projet qu’il espère présenter ce mois-ci en Conseil des ministres lui assurerait le même niveau de gains malgré une moindre part du capital … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Privatisation : « Si la Française des Jeux va bien, nous aussi » (Philippe Coy)  
29 Avr 2018 | Profession
 

À l’occasion de la Coupe de Monde de Football 2018 qui démarre dans moins de deux mois (du 14 juin au 15 juillet), la Française des Jeux commercialise, depuis ce 26 avril, la nouvelle édition des tickets de grattage « Goal ! » et « Maxi Goal ! » dans ses 30 800 points de vente.

•• « Goal ! » (1 euro) double son gain maximum, désormais proposé à 4 000 euros, et « Maxi Goal ! » (3 euros) augmente le sien de 10 000 euros pour atteindre 40 000 euros. Les tickets de la famille « Goal ! » sont modernisés afin de renforcer l’univers de jeu.

Les visuels sont plus dynamiques avec des zones à gratter illustrant une trajectoire de tir et des personnages en mouvement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : le nouveau film pour relancer «Goal !» et «Maxi Goal !», avec la Coupe du Monde   
27 Avr 2018 | Profession
 

L’ancien ministre et actuel député européen Jean Arthuis est chargé par le Gouvernement d’un audit stratégique et financier du PMU.

Ceci, au moment de l’arrivée d’une nouvelle direction au PMU (voir Lmdt des 13 et 15 avril). Il doit rendre son rapport, au plus tard, le 15 septembre.

Philippe Coy compte parmi les premiers interlocuteurs que le parlementaire en mission devrait rencontrer.

Jean Arthuis a été ministre de l’Économie et des Finances (de 1995 à 1997) quand Alain Juppé était â Matignon. C’est un fin connaisseur de la filière hippique.

 Commentaires fermés sur PMU / Buralistes : audit d’un ancien ministre  ,
27 Avr 2018 | Profession
 

Depuis deux semaines, le centre Leclerc, en périphérie de Carhaix (Finistère), propose la vente de jeux à gratter et autres Loto dans son espace dédié à la presse.

Les points de vente de proximité du centre-ville grincent des dents, comme en témoigne Ouest France (édition 26 avril).

•• « Nous avons été mis devant le fait accompli. Nous l’avons appris par un commercial de la Française des jeux », grogne Christophe Biziou, propriétaire d’un bar-tabac. Une migration de clients vers l’hypermarché, où l’on achète des jeux en faisant ses courses, fait pâlir Nadine Riou, qui tient un bar-tabac dans la rue principale : « Pour nous, ça ne concerne pas que les jeux : souvent un client qui joue boit aussi un café ! » 

Pour Yann Guénégou, buraliste à l’entrée de la ville, le péril est réel. « Les ventes de jeux FDJ nous permettent d’obtenir des commissions qui font vivre nos emplois. Si elles baissent, ces emplois sont directement menacés ». Philippe Marie, gérant de la « Maison de la presse » ajoute que, « déjà, sur le dernier vendredi 13, j’ai vu une baisse ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / FDJ : fronde contre le Leclerc à Carhaix  ,
27 Avr 2018 | Observatoire
 

Depuis le 1er janvier, une nouvelle loi autorise dans la capitale des « clubs de jeux » dans un cadre très réglementé, pour faire place nette après l’hécatombe judiciaire qui avait touché ces dernières années plusieurs anciens cercles de jeux parisiens (voir Lmdt des 9 et 3 janvier).

Ce jeudi 26 avril, le groupe Tranchant a ouvert, à 18 heures, « Paris Élysées Club », le premier cercle de jeux à Paris, situé à proximité des Champs-Élysées, rue Marbœuf.

On ignore encore si les activités FDJ et PMU y seront intégrées, comme cela a été évoqué un moment.

•• Ainsi, Tranchant, le numéro quatre des casinos en France (16 établissements, et 1 en Suisse), a mis sur la table 10 millions d’euros environ pour être partie prenante à une expérimentation prévue par la loi : pour une durée de deux an et demi, à compter du 1er janvier.

L’offre de jeux y est sérieusement limitée, les machines à sous et le blackjack n’y étant pas autorisés. Au « Paris Élysées Club », il est ainsi proposé six variantes du poker et un jeu inspiré du baccara, le punto banco. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux : Tranchant ouvre le premier « club de jeux » parisien  
25 Avr 2018 | Profession
 

Le jeudi 26 avril, « #DuoDay2018 » – initié par le Secrétariat d’État aux Personnes handicapées – invite les entreprises à accueillir des personnes en situation de handicap dans leur organisation.

À cette occasion, FDJ et TF1 soutiennent le lancement de l’opération dans le cadre de l’émission du tirage Loto de ce 25 avril, co-animée par Vincent Cerutti et Sandra Laoura, ancienne médaillée aux Jeux olympiques, aujourd’hui en situation de handicap.

•• DuoDay propose que le temps d’une journée de stage, une personne handicapée – en duo avec un salarié volontaire d’une entreprise ou d’une collectivité – participe aux tâches habituelles du collaborateur et/ou observe son travail. FDJ accueillera ainsi, ce jour d’opération nationale, des personnes en situation de handicap au siège social de son entreprise. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : le #DuoDay2018  ,
24 Avr 2018 | Profession
 

Les chiffres comptables ne sauraient suffire, même dans la perspective d’une privatisation. Il y a d’autres façons d’évaluer l’impact, et donc la valeur, d’une entreprise.

Ainsi, lors de la présentation de ses résultats pour 2017 (voir Lmdt du 18 avril 2018), la Française des Jeux a diffusé les données de « l’étude BIPE 2017 évaluant la contribution économique et sociale du Groupe FDJ en France ».

•• C’est la deuxième année que l’étude BIPE s’applique à la FDJ (voir Lmdt du 30 mars 2017). Cette approche intègre les standards internationaux d’évaluation des impacts économiques utilisés par de grandes institutions internationales (ONU, Commission européenne …) afin de calculer au mieux la contribution d’une entreprise au Produit intérieur brut (PIB) et à l’emploi.

•• D’après BIPE 2017, la contribution de la Française des Jeux s’élève à 0,2 % du PIB, soit 5,3 milliards d’euros (soit 200 millions de plus que pour 2016). « FDJ présente par ailleurs un effet d’entraînement économique voisin de celui de l’industrie automobile » indique l’opérateur dans sa communication. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / FDJ :  comment la Française des Jeux évalue sa « contribution économique » au pays  ,
23 Avr 2018 | Profession
 

L’amiral Henri Lacaille, président de la Fédération André-Maginot pour les Anciens Combattants – actionnaire minoritaire à 4 % de la Française des jeux – vient de dénoncer, dans Le Parisien, le projet de privatisation qui se profile (voir Lmdt des 9, 10 et 12 avril). Extraits. 

La Fédération André-Maginot compte 200 000 membres – vétérans de la Seconde Guerre mondiale, anciens de la guerre d’Algérie, … – et perçoit 4 millions d’euros de dividendes par an, dédiés à un centre de vacances, un Ehpad et à des actions de soutien social individuel.

•• Les rumeurs de privatisation vous inquiètent-elles ?

Henri Lacaille : « Officiellement, le conseil d’administration de la FDJ, où la Fédération André-Maginot compte un représentant, n’a été informé de rien ! La seule certitude, c’est qu’il y a un gros paquet d’argent à récupérer et que tous les croque-morts vont se précipiter dessus ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Privatisation : les actionnaires « historiques » montent au créneau   
21 Avr 2018 | Profession
 

La présentation des bons résultats économiques de la Française des Jeux pour 2017 (voir Lmdt du 18 avril) a débouché sur une revue de presse de qualité et diversifiée.

Extraits significatifs de quelques-unes des analyses de journalistes économiques :

Le Monde

« En un an, le bénéfice net de la société a progressé de 3 % à 181 millions d’euros. En retenant les multiples auxquels sont actuellement valorisés en Bourse la loterie grecque OPAP et le groupe IGT, qui contrôle l’une des deux loteries italiennes, la Française des Jeux pourrait ainsi valoir quelque 3,1 milliards d’euros (…)

« … Tout pour séduire ou presque. Première entreprise susceptible d’être privatisée, la Française des Jeux a dévoilé ses comptes 2017. Ceux grâce auxquels l’État espère attirer les investisseurs en masse. Ils montrent une entreprise globalement en grande forme, rentable et en expansion, même si elle conserve quelques points faibles. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : éclairages médiatiques