Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Devançant donc la future loi fédérale en cours de discussion à Berne, le grand conseil du canton de Genève a interdit, ce 17 janvier, la vente du tabac et des produits du vapotage aux mineurs de moins de dix-huit ans.

•• Jusqu’à maintenant, il n’y avait, en Suisse, aucune interdiction de vente pour les mineurs : que ce soit pour le tabac ou les produits assimilés au tabac. Cette seconde dénomination comprend les cigarettes électroniques, ainsi que les flacons de recharge et les cartouches, mais aussi le CBD. Lire la suite »

9 Jan 2020 | Institutions, L'essentiel
 

Un exemple de prévention intelligente.

La Mildeca (Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives / voir les 15 mai et 8 janvier 2019) lance une campagne d’information et de prévention – en partenariat avec Bayard Jeunesse – en publiant un livret de 16 pages, sous forme de bande dessinée.

Intitulé « Jeux vidéo, alcool, tabac : Je dis NON aux addictions » sera distribué à 1,5 million de lecteurs d’Images Doc et J’aime Lire, deux publications de Bayard Jeunesse.

•• En effet, alcool, tabac, drogues, jeux vidéo, … l’adolescence reste l’âge des expérimentations et des premiers excès. Réalisé par des journalistes jeunesse, avec les conseils de psychologues et d’addictologues, ce livret a été conçu pour permettre aux 10-13 ans de faire le point et leur fournir des clés afin de comprendre ces comportements et réduire les risques de tels usages. Lire la suite »

5 Jan 2020 | Profession
 

Les Grandes Gueules de RMC ont remis sur le tapis (diffusion : le 1er janvier dernier) la dernière enquête CNCT / BVA sur un mauvais respect de l’interdiction de vente de tabac aux mineurs par les buralistes (voir 3 octobre 2019). 

Et Philippe Coy, au téléphone, s’est efforcé de clarifier le débat, houleux comme d’habitude dans cette émission.

•• Philippe Coy : « Nous avons engagé déjà, depuis plusieurs mois, des démarches de changement de conduites et de rappels à la responsabilité du réseau des buralistes sur le sujet de la vente aux mineurs. Mais, il ne faut pas oublier les difficultés du quotidien, dans certains territoires, où les buralistes sont confrontés à des incivilités.

« Tout à l’heure, un de vos chroniqueurs parlait, à raison, de la responsabilité des parents. Je crois aussi qu’il y a, là aussi, une pluralité des démarches dans l’action à avoir et nous allons nous y engager fortement ». Lire la suite »

21 Déc 2019 | E-cigarette, International
 

Selon une enquête, publiée le 16 décembre dans la revue American Journal of Preventive Medicine, 75 % des adolescents américains (15 – 18 ans) qui utilisent une cigarette électronique consomment de la nicotine, du CBD, du THC, ou un mélange des trois. Sans trop connaitre la nature de ces produits.

Une explication au phénomène du mauvais usage de la cigarette électronique, Outre-Atlantique ?

•• L’équipe de chercheurs a examiné les habitudes de 14 560 adolescents américains en matière de vape, en utilisant les données de l’étude Monitoring the Future, réalisée en 2017. Sur les 14 560 participants, 12 % déclaraient avoir vapoté au moins une fois lors des 30 jours précédents. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : 75 % des ados vapoteurs mixeraient nicotine et cannabinoïdes (étude)  , ,
20 Déc 2019 | Pression normative
 

Le Congrès américain a adopté jeudi une loi relevant l’année prochaine de 18 à 21 ans l’âge minimum pour acheter tabac et cigarettes électroniques dans l’ensemble des États-Unis, annonce l’AFP.

Tabac et cigarettes électroniques vont donc rejoindre l’alcool et le cannabis (dans les états où il est légal) comme des produits limités aux adultes de 21 ans ou plus. Jusqu’à présent, 19 des 50 états américains avaient imposé cet âge minimum, la plupart depuis cette année (voir 18 juillet et 10 mai 2019 ainsi que 26 octobre 2018).

La nouvelle loi fédérale le généralise partout, de l’Alaska à la Floride, et le changement sera effectif dans environ neuf mois, le temps de publier des décrets d’application précisant les sanctions contre les magasins contrevenant.

 Commentaires fermés sur États-Unis : relèvement de 18 à 21 ans de l’âge légal pour acheter tabac et e-cigarettes  , ,
16 Déc 2019 | L'essentiel, Profession
 

Philippe Coy avait annoncé une campagne d’affichage dans le réseau des buralistes, suite à la publication de l’enquête BVA / CNCT sur la mauvaise application de l’interdiction de vente de tabac aux moins de dix-huit ans (voir 16 et 3 octobre).

Un autocollant de rappel a été envoyé en double exemplaire avec le numéro de décembre du Losange. Cependant, il ne substitue en aucun cas à l’affichage du texte légal.

•• Arborant rouge et pictogrammes pour une meilleure visibilité, cet outil d’information vise un double objectif : affirmer l’engagement responsable des buralistes et demander aux clients de le respecter.

« L’idée est de ne stigmatiser personne » assure Sophie Lejeune, secrétaire générale de la Confédération et présidente de l’atelier « Éthique et Responsabilité » à l’origine de cette initiative.

Le message précise bien tous les produits concernés (tabac, vape, alcool et jeux) et que ceux-ci sont réservés aux majeurs (le picto bien connu des jeux vidéo « + 18 »). Enfin, pour la première fois, il est clairement affiché « merci de présenter votre pièce d’identité ».

•• La Confédération préconise deux endroits stratégiques d’affichage : la caisse en priorité et également la porte d’entrée.

Le message d’engagement responsable sera renouvelé à chaque assemblée générale départementale des buralistes. Et Formation Buralistes distribuera l’autocollant au fur et à mesure de ses sessions.

6 Déc 2019 | Profession
 

L’affaire fait un certain bruit sur les réseaux sociaux. Une mère de famille a porté plainte, ce mercredi 4 décembre, contre un buraliste au commissariat de Pontarlier (Doubs).

Elle poursuit en justice le buraliste pontissalien pour avoir vendu des cigarettes à sa fille mineure de 14 ans. Elle tient à pousser « un coup de gueule » pour alerter les parents d’élèves, selon les médias locaux.

D’après elle, la veille, la jeune fille lui avait avoué avoir acheté des cigarettes en compagnie d’un autre camarade, lui-même âgé de 13 ans. Ce dernier se procurerait souvent des cigarettes ainsi pour lui et son amie. Lire la suite »

20 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Alors que l’impact médiatique de la crise sanitaire provoquée par de mauvais usage de la cigarette électronique s’estompe après les explications des autorités américaines (voir 9 novembre), l’offensive politico-judiciaire contre le secteur du vapotage continue. 

Après ses collègues de Californie (voir 20 novembre), la procureure générale de l’état de New York vient d’assigner à son tour Juul Labs pour « marketing trompeur », selon l’AFP.

La plainte déposée devant un tribunal d’état new-yorkais accuse Juul de marketing et publicité trompeurs et d’avoir vendu illégalement ses produits aux mineurs, sur fond de forte augmentation du vapotage dans les collèges et les lycées américains. Lire la suite »

20 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

L’absence de réglementation sur le vapotage aux États-Unis (ce qui n’est pas le cas en Europe) donne le champ libre à de grandes batailles judiciaires. Comme souvent là-bas, les procureurs ne sont pas les derniers à y chercher à se mettre en lumières avec des déclarations fortes. 

Ainsi, la Californie et Los Angeles ont annoncé, ce lundi 18 novembre, avoir engagé des poursuites judiciaires contre Juul Labs, accusé d’avoir délibérément ciblé les mineurs dans ses pratiques de marketing pour les inciter à vapoter, rapporte l’AFP.

•• La plainte, déposée par le procureur fédéral de Californie et son homologue de la ville de Los Angeles, affirme aussi que Juul a manqué à ses obligations de vérification de l’âge des consommateurs dans cet état. Et lorsqu’elle l’a fait, la firme basée à San Francisco aurait indûment conservé les adresses électroniques des mineurs qu’elle avait identifiés comme tels pour leur envoyer des publicités.

•• En Californie, la loi interdit la vente de produits de vapotage contenant de la nicotine aux individus âgés de moins de 21 ans (voir le 11 mars 2016), ce qui n’aurait pas empêché Juul de commercialiser de tels produits avec des arômes séduisants pour les jeunes (mangue, menthe douce, crème brûlée, concombre …) indique la dépêche. Juul, qui a toujours démenti viser les mineurs, a cessé de commercialiser ces recharges au cours des dernières semaines (voir 18 octobre).

•• Selon un communiqué du procureur fédéral, citant les autorités sanitaires américaines, l’usage de ces produits aromatisés par des mineurs continue de croître rapidement aux États-Unis, notamment chez les collégiens et lycéens.

« Les ventes de Juul ont explosé et représentent maintenant plus de 64 % du marché du vapotage aux États-Unis » avance le communiqué. « Nous avons consenti trop d’efforts et investi trop d’argent dans la lutte contre le tabagisme pour rester les bras croisés alors que les Californiens succombent au vapotage et à l’addiction à la nicotine » insiste le rapporteur. « Juul a adopté les sinistres pratiques de l’industrie du tabac et recouru à des publicités visant les cibles les plus vulnérables sans se soucier de la santé publique » accuse-t-il. Lire la suite »

9 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Le président américain Donald Trump a annoncé, ce vendredi 8 novembre, vouloir faire passer l’âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques de 18 à 21 ans.  Sa déclaration s’inscrit dans un plan plus vaste pour réduire le vapotage chez les jeunes, qui sera dévoilé « la semaine prochaine ».

•• « Nous allons annoncer une initiative très importante sur le vapotage. Nous devons particulièrement prendre soin de nos enfants, donc nous allons avoir une limite d’âge de 21 ans environ » (sic) a déclaré le Président à des journalistes, repris par l’AFP. Lire la suite »