Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Fév 2018 | E-cigarette
 

« Contrairement aux préjugés répandus, l’étude Escapad/ OFDT (voir Lmdt du 6 févriervient de souligner que l’e-cigarette est très majoritairement essayée par des jeunes qui ont déjà fumé du tabac et son utilisation quotidienne reste quasi-inexistante » tient à faire remarquer Gaïatrend (fabricant d’e-liquide avec sa marque Alfaliquid) dans un communiqué diffusé en réaction à la parution de l’étude. 

Et d’insister sur les résultats suivants :

 Tous les indicateurs relatifs au tabagisme sont en recul entre 2014 et 2017. Un peu moins de 6 jeunes de 17 ans sur 10 (59,0 %), contre près de 7 sur 10 en 2014 (68,4 %).

 Le vapotage quotidien reste quasi-inexistant chez les jeunes (1,9%). Ici, l’expérimentation de la vape se fait majoritairement après celle des produits du tabac, ce point signifie l’inexistence de l’effet passerelle. Lire la suite »

17 Fév 2018 | Observatoire
 

Moins de consommations à risque et de produits illicites chez les ados … À en croire l’étude d’envergure de l’OFDT/Escapad (voir Lmdt des 6 et 8 février), les adolescents auraient tendance à redevenir « sages ».

Mais sur le terrain, cela n’est pas toujours visible. Ainsi, Var Matin dans son édition du 11 février a fait un focus sur certaines consommations dans un lycée du Var. Extraits.

•• « Écouteurs incrustés dans les oreilles, regard fixé sur l’écran de son smartphone et va-et-vient incessant avec sa cigarette, J., en classe de première, profite de la pause récré pour s’en griller une à l’extérieur de l’enceinte de son lycée. Décontractés et limite hâbleurs, les lycéens ne jouent pas aux angelots. Et immanquablement, l’étude sur les comportements des ados qui tendraient à s’assagir les fait sourire. Lire la suite »

16 Fév 2018 | Pression normative
 

Un journaliste de La Dépêche du Midi a envoyé « pour l’exercice » un jeune de 17 ans « à l’air juvénile » acheter un paquet de cigarettes dans un débit de tabac de Tarbes … et le buraliste s’est exécuté sans rien lui demander.

•• Et face d’un lycée, les quelques fumeurs en rajoutent : « J’arrive, je demande un paquet et voilà », explique Simon, 16 ans. « Je pense qu’ils s’en foutent. En 4ème, il y en a qui y allaient », renchérit Lucas, 16 ans également. Raphaël, 17 ans, estime lui qu’« il est plus facile d’avoir des cigarettes que de l’alcool ».

•• Et ce n’est pas Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national contre le Tabagisme, qui va contredire : elle rappelle une étude effectuée sur 430 « débits représentatifs » révélant un taux de 62 % d’établissements vendant aux mineurs. Seulement, cette étude remonte à 2010. « Il n’y a pas d’étude récente sur l’interdiction de vente aux mineurs », admet la directrice du CNCT et ce, malgré la systématisation du contrôle de l’âge des clients par la Loi Santé de Marisol Touraine.

•• « Nous, on demande la pièce d’identité », déclare à La Dépêche Thierry Arnaudin (photo), président de la chambre syndicale des Hautes-Pyrénées. Lire la suite »

8 Fév 2018 | Observatoire
 

Comment expliquer le recul en trois ans de l’expérimentation du tabac (moins 10 points) et du tabagisme quotidien (moins 7 points) des adolescents de 17 ans, constaté dans la neuvième étude Escapad menée par l’OFDT (voir Lmdt du 6 février) ?

Stanislas Spilka – responsable des enquêtes statistiques à l’OFDT (Observatoire français des Drogues et Toxicomanies) – avance l’hypothèse, dans Le Parisien du 7 février, que « le tabac fait moins rêver les adolescents que les générations précédentes. Les ados vivent depuis plusieurs années dans un univers du tabac qui est dénormé.

« Les mineurs n’ont plus le droit d’aller acheter eux-mêmes leurs cigarettes. D’ailleurs, il ne viendrait plus à l’esprit de leurs parents de leur demander d’aller chercher leurs propres clopes au bureau de tabac. Tout cela concourt à nuire à l’image des cigarettes ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Recul du tabagisme chez les adolescents : « le combat est loin d’être gagné » (OFDT)    ,
6 Fév 2018 | Observatoire
 

Moins de quatre jeunes de 17 ans sur dix affirment avoir déjà fumé du cannabis en 2017, soit le niveau de consommation le plus bas enregistré par l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) depuis 2000, selon une étude publiée mardi et consultée par l’AFP (voir Lmdt du 22 avril 2015).

Selon la 9e étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense), menée par l’OFDT en mars 2017 auprès de 46 054 adolescents de 17 ans, 39,1 % des jeunes affirment avoir déjà essayé le cannabis, soit près de neuf points de moins qu’en 2014 (47,8 %), année marquée par une forte hausse.

•• Un sur cinq (21 %) indique également avoir fumé dans le mois, contre 25,5 % il y a trois ans. La part de consommateurs réguliers (au moins dix fois par mois) est également en repli, de 9,2 à 7,2 %. La consommation, expérimentée en moyenne à 15,3 ans, a davantage baissé depuis 2014 chez les filles (-10 points) que chez les garçons (-7 pts), deux fois plus nombreux à fumer régulièrement. Lire la suite »

24 Jan 2018 | Observatoire
 

Aussi accessible que le tabac, mais jugée « meilleure au goût », moins « dangereuse » et « plus saine », l’herbe de cannabis a une image positive et « dédramatisée » auprès des adolescents, selon une étude de l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT), publiée ce mardi 23 janvier.

•• « L’initiation au cannabis est vécue comme une expérience positive, contrairement à la première cigarette », a expliqué à l’AFP Ivana Obradovic, directrice adjointe de l’OFDT et auteure de l’étude menée, entre 2014 et 2017, auprès d’un échantillon représentatif de 200 jeunes, âgés de 13 à 18 ans.

Cette génération d’adolescents, qui a grandi avec l’interdiction de la vente de cigarettes aux mineurs et sa consommation dans les lieux publics, associe au tabac une image « résolument négative », liée à « la mort et la souffrance », note l’étude, consultée par l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : les ados préfèrent commencer avec la cigarette qui fait rigoler (étude OFDT)  , ,
8 Jan 2018 | E-cigarette
 

Une étude américaine, publiée le 2 janvier dans le Journal of the American Medical Association (Jama), relance le débat sur la porte d’entrée dans le tabagisme que pourrait censé être l’e-cigarette …

Tout cela au moment de la légalisation du cannabis en Californie (voir Lmdt des 31 décembre 2017 et 6 janvier). 

Selon ses conclusions, les adolescents « non-fumeurs devenus vapoteurs » étaient deux à trois fois plus enclins à consommer les autres produits du tabac que ceux qui n’avaient jamais essayé l’e-cigarette … tout cela mesuré en 2014. Lire la suite »

22 Déc 2017 | Observatoire
 

L’information des jeunes sur les risques du cannabis, dont la consommation ne cesse d’augmenter en France, devrait être élevée « au rang de priorité nationale », selon l’Académie nationale de médecine.

•• Les jeunes Français sont les plus gros consommateurs de cannabis en Europe, souligne l’Académie, ce jeudi 21 décembre, dans un communiqué sur « les dangers du cannabis », repris par l’AFP.

Cette consommation « ne doit pas être banalisée », estime l’Académie, qui dit se préoccuper depuis des décennies de l’usage de drogues licites (alcool, tabac) et illicites (cocaïne, héroïne, cannabis…).

•• L’Académie rappelle que la consommation de cannabis est « associée à la survenue de troubles psychiques tels que les schizophrénies ». Lire la suite »

18 Déc 2017 | International
 

Aux États-Unis, les jeunes délaisseraient de plus en plus la cigarette, selon la dernière version de l’étude Monitoring the Future, pilotée par l’Institut national sur l’abus de drogues.

•• Depuis 1975, cette grande enquête mesure et analyse la consommation de substances addictives chez les jeunes de niveaux équivalents à la 4ème, à la Seconde et à la Terminale. Cette année, seulement 4,2% des élèves, dans leur dernière année de lycée, fumaient du tabac au quotidien ; ils étaient 24,6% en 1997 (voir aussi Lmdt des 19 juin 2017 et 17 décembre 2016).

•• Beaucoup de ces jeunes se tournent vers le vapotage. En 2017, 28,2 % d’entre eux l’avaient testé. Et nombreux sont ceux qui utilisent ce nouvel outil pour goûter au cannabis. Interrogés sur le contenu de leur vapoteuse la dernière fois qu’ils l’ont sortie, 11,1 % des élèves de Terminale reconnaissent y avoir mis de la marijuana ou du haschich. Plus de la moitié en revanche affirment avoir vapoté « juste des arômes », et 32,8 % de la nicotine. Lire la suite »

14 Déc 2017 | Profession
 

Autre traitement du rapport parlementaire Givernet/Juanico, publié ce jeudi 14 décembre (voir Lmdt de ce jour), avec un titre à charge du quotidien Le Monde : « Jeux d’argent : les buralistes pris en faute ».

Le quotidien s’est focalisé sur les chiffres, révélés par le rapport des deux députés, des opérations de testing effectuées par la Française des Jeux : en 2016, le taux de conformité n’atteignait guère plus de 22 %. « Autrement dit, 78 % des points de vente ne respectaient pas l’interdiction de vente aux mineurs. » soulignent-ils.

Ils précisent, tout de même que les actions prises au printemps ont, semble-t-il, permis d’améliorer la situation, puisque « le taux de conformité atteint désormais 37 % ».

•• Interrogée par Le Monde, la Française des jeux minimise ces données. « Nos tests sont destinés à créer un échange avec le détaillant, à vocation pédagogique et de sensibilisation, affirme la direction. Les chiffres ne reflètent pas la réalité du refus de vente aux mineurs. »  Lire la suite »