Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

De cause à effet. L’état de Nouvelle-Galles du Sud (dont la capitale est Sydney) – particulièrement concerné par les incendies qui ravagent le pays depuis plusieurs mois – vient de durcir la législation concernant les cigarettes jetées depuis un véhicule.

•• Depuis le 17 janvier, des amendes pouvant aller jusqu’à 11 000 dollars (soit environ 6 800 euros) pourront sanctionner un conducteur jetant une cigarette allumée depuis son véhicule, si une interdiction totale de feu dans l’état a été prononcée par les autorités. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Australie : durcissement des sanctions pour … jet de mégots d’un véhicule  ,
 

Devançant donc la future loi fédérale en cours de discussion à Berne, le grand conseil du canton de Genève a interdit, ce 17 janvier, la vente du tabac et des produits du vapotage aux mineurs de moins de dix-huit ans.

•• Jusqu’à maintenant, il n’y avait, en Suisse, aucune interdiction de vente pour les mineurs : que ce soit pour le tabac ou les produits assimilés au tabac. Cette seconde dénomination comprend les cigarettes électroniques, ainsi que les flacons de recharge et les cartouches, mais aussi le CBD. Lire la suite »

20 Jan 2020 | E-cigarette
 

Selon Les Échos, le fabricant d’e-cigarettes basé à San Francisco a annoncé, cette semaine, à ses employés qu’il envisageait de se retirer de Corée du Sud, où les ventes ne répondent pas à ses attentes (voir 27 août 2019). L’arrivée de l’entreprise en Nouvelle-Zélande a, par ailleurs, été reportée.

•• Selon des informations du Wall Street Journal, citant des sources internes, la start-up déjà présente dans 21 pays souhaite désormais attendre que les régulateurs nationaux adoptent des règles précises sur la cigarette électronique avant de s’implanter sur de nouveaux marchés. Lire la suite »

15 Jan 2020 | Pression normative
 

Sous l’étiquette « Ma ville se ligue contre le cancer », Brive-la-Gaillarde (Corrèze) – en partenariat avec La Ligue contre le Cancer – met en place des espaces extérieurs labéllisés « sans tabac » à la sortie des écoles maternelles et primaires ainsi que dans certains parcs ayant des aires de jeux pour enfants.

« Il faut « dénormaliser » l’usage du tabac. On n’est pas du tout là pour faire la morale aux parents. Fumer, c’est leur droit », assure Françoise Mourigeau, référente de la Ligue du département, « mais, on les incite à adopter une attitude plus responsable ».

Les panneaux ne sont pas porteurs d’interdiction, car fumer en dehors des établissements scolaires – donc, sur la voie publique – n’est pas interdit. À noter : le vapotage est également visé par dispositif. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Brive : « Espaces sans tabac » et sans vapotage à la sortie des écoles   ,
13 Jan 2020 | Pression normative
 

Cela sera une première à Lyon. La ville va piloter, durant trois ans, une expérience d’interdiction de fumer dans le parc du Zénith, situé dans le 3ème arrondissement et inauguré en juin 2018.

Le site a été choisi d’après une étude « d’impact santé ».

Le projet sera soumis au vote du conseil municipal le 27 janvier. L’avant-dernier avant les élections municipales.

•• Quid de l’étude d’impact Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Lyon : la création d’un premier parc sans fumeur … juste avant les municipales  ,
 

Comme sur le Continent, le Royaume-Uni veut bannir les cigarettes et le tabac à rouler au menthol à partir du 20 mai (voir 2 janvier).

Mais ces derniers jours, le célèbre tabloïd The Sun (diffusé environ à 1,5 million d’exemplaires) a annoncé qu’Imperial Tobacco avait lancé sur le marché britannique des « cartes de saveur » destinées à aromatiser des cigarettes non-mentholées : Rizla Flavour Infusion cards.

Ces cartes (vendues l’équivalent d’une trentaine de centimes d’euro) sont appelées à être glissées dans les paquets de cigarettes ou les blagues de tabac et sont censées parfumer le tabac en une petite heure. Lire la suite »

5 Jan 2020 | Profession
 

Les Grandes Gueules de RMC ont remis sur le tapis (diffusion : le 1er janvier dernier) la dernière enquête CNCT / BVA sur un mauvais respect de l’interdiction de vente de tabac aux mineurs par les buralistes (voir 3 octobre 2019). 

Et Philippe Coy, au téléphone, s’est efforcé de clarifier le débat, houleux comme d’habitude dans cette émission.

•• Philippe Coy : « Nous avons engagé déjà, depuis plusieurs mois, des démarches de changement de conduites et de rappels à la responsabilité du réseau des buralistes sur le sujet de la vente aux mineurs. Mais, il ne faut pas oublier les difficultés du quotidien, dans certains territoires, où les buralistes sont confrontés à des incivilités.

« Tout à l’heure, un de vos chroniqueurs parlait, à raison, de la responsabilité des parents. Je crois aussi qu’il y a, là aussi, une pluralité des démarches dans l’action à avoir et nous allons nous y engager fortement ». Lire la suite »

3 Jan 2020 | Profession
 

Depuis ce 1er janvier, le chauffage des terrasses est interdit sur le territoire de la commune, suite à une décision de la municipalité rennaise (voir 3 décembre 2019).

Mesure prise non pas pour chasser les fumeurs – du moins, à priori – mais en fonction de raisons environnementales, au nom de la « transition écologique et environnementale » comme il se doit.

Avec un argument réducteur qui se veut imparable : « comment expliquer qu’un appareil de 2 000 watts chauffe la rue ? » (on peut aussi se poser la question : comment expliquer qu’un établissement cherche à accueillir ses clients, fumeurs ou non-fumeurs, dans les conditions de détente les plus confortables ? ndlr). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-tabac : quelles suites à l’interdiction des terrasses chauffées de Rennes ?  ,
3 Jan 2020 | E-cigarette, International
 

On savait bien qu’une décision politique et réglementaire majeure allait être prise sous le double effet de la crise sanitaire – pour mauvais usage de la cigarette électronique – connue par les États-Unis, l’automne dernier (voir 23 décembre 2019) et du phénomène préoccupant d’un nombre significatif d’ados vapoteurs.

Déjà, il y a eu cette généralisation à tout le pays de l’interdiction de la vente de tabac et de produits du vapotage aux moins de 21 ans (voir 20 décembre 2019).

•• Et c’est hier soir qu’a été annoncé ce qui filtrait déjà dans les médias (voir 2 janvier). Soit l’interdiction, à partir de février, d’un certain nombre d’arômes mais uniquement pour les systèmes fermés, avec cartouches scellées, de type pod : à l’exception des arômes tabac et menthol qui restent autorisés sur pods.

On notera donc que la FDA (Food and Drug Administration) accepte toujours les arômes de toute nature sur les systèmes ouverts.

•• Nous reviendrons sur les réactions suscitées déjà par cette décision, dans le contexte particulier des usages de consommation et de la politique aux USA, mais on relèvera que le leader Juul avait déjà anticipé cette évolution : en stoppant la vente de ses « pods » fruits, crème, concombre, etc. l’automne dernier.

Et en ne maintenant que trois arômes : deux au tabac et un au menthol (voir 8 novembre 2019).

2 Jan 2020 | E-cigarette, International
 

Selon les informations du New York Times de ce 31 décembre, confirmées par celles du Wall Street Journal, l’administration de Trump devrait bientôt annoncer l’interdiction de vente des e-cigarettes (à système fermé) aux goûts fruités.

Ne seraient pas concernés les saveurs tabac et menthol ainsi que l’ensemble des e-liquides (utilisés pour les dispositifs à « système ouvert »).

L’interdiction des produits fruités provient à l’origine d’une volonté de réduire l’utilisation de la cigarette électronique chez les jeunes. L’âge légal d’achat vient d’être fixé à 21 ans (voir 20 décembre). Lire la suite »