Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Août 2018 | L'Info
 

Le Parisien / Aujourd’hui en France de ce jour y consacre sa une : la vague monte sur les interdictions de fumer en plein air. À l’image de Strasbourg et Paris (voir Lmdt des 2 et 7 juillet), de plus en plus de municipalités prennent des arrêtés antitabac. 

« Cela fait partie des stratégies inscrites dans le Programme national de Lutte contre le Tabac 2018-2022 », indique le ministère de la Santé, qui compte sur les municipalités pour « augmenter le nombre d’espaces sans tabac (plages, installations sportives, parcs…) relevant de leurs compétences ».

•• Dans le Sud, Cannes a pris un arrêté pour interdire jusqu’à fin septembre narguilés et chichas sur une large partie de son territoire, y compris les plages (voir Lmdt du 27 juin).

Plus de clope non plus sous le parasol à Nice, Menton, Saint-Malo, Royan, reprend Le Parisien … Sur l’ensemble de la France, on compte désormais 973 « Espaces sans Tabac », le label officiel décerné par la Ligue contre le Cancer est reconnu par le ministère de la Santé. Une cinquantaine de plages, des parcs, jardins mais aussi des zones de loisirs, des entrées d’école ou d’hôpitaux.

•• « Quel est le sens de ces actions ? » s’interroge Philippe Coy auquel les auteurs de l’article donne (très brièvement) la parole « on est face à des gens qui font du spectacle. Créer de l’interdit n’est pas une solution »

Signe que ces mesures ne font pas l’unanimité : dans la capitale, des affiches avec les cigarettes barrées ont été systématiquement arrachées dans un square du XIIe arrondissement (voir Lmdt du 13 août). « On va poser des panneaux métalliques à la place », réplique la municipalité.

•• Premier objectif de ces mesures, selon le quotidien : lutter contre les mégots, une source importante de pollution.

Mais Il s’agit également d’une question de santé publique. « Il faut dénormaliser la présence de tabac dans les lieux publics », explique Alexandre Feltz, médecin addictologue et adjoint (SE) au maire de Strasbourg, « les enfants qui voient des adultes fumer dans des espaces de loisirs associent la cigarette au bonheur. »

« On a longtemps distribué des cendriers que l’on retrouvait enfouis dans le sable. Depuis, les enfants ne font plus des châteaux de mégots, c’est redevenu familial » se félicite Patrick Boré, maire LR de La Ciotat, pionnière d’une plage sans tabac. « Ces mesures visent aussi à aider ceux qui n’arrivent pas à décrocher. La contrainte entraîne l’arrêt », reprend-il.

•• Mais déjà, une autre cible dans le viseur : les terrasses, les lieux de concerts et spectacles en plein air. « Nous, on ne fera rien de plus. Ce sera aux futurs élus de s’en charger, il faut y aller progressivement », temporise Alexandre Feltz.

Quant au ministère, il se contente d’indiquer qu’« il n’est pas prévu de nouvelle mesure législative ». Mais jusqu’à quand ? … s’interroge Le Parisien.

14 Août 2018 | Pression normative
 

On se demande bien pourquoi ils ne l’ont pas fait plus tôt. Pour des raisons évidentes dues au climat. Depuis début juillet, dix incendies ont été recensées.

Comme l’année dernière (voir Lmdt du 25 juin 2017), la préfecture de Seine-et-Marne vient de prendre un arrêté (en vigueur jusqu’au 30 septembre) interdisant tout apport de feu dans plusieurs forêts du massif de Fontainebleau.

29 communes sont concernées. Les usagers ne doivent ni fumer, ni déposer ou jeter de mégots et des cendres.

Cette interdiction est également valable pour les automobilistes traversant ces forêts (voir Lmdt du 5 août 2018).

10 Août 2018 | Pression normative
 

Sous le parasol, plus de clope ? Labellisées sans tabac, une cinquantaine de plages du littoral français tentent de bannir la cigarette, afin de préserver l’environnement des mégots et de réduire l’exposition au tabagisme passif, annonce une dépêche signée par la nouvelle spécialiste « tabac » de l’AFP, Rebecca Frasquet.

Lancé il y a quelques années par la Ligue contre le cancer, le label « Espace sans tabac » (voir Lmdt des 7 juillet 2016 et 28 décembre 2017) a été attribué à 218 espaces publics extérieurs, parcs ou plages (entières ou en partie), où le tabac est interdit par décret municipal, dans 29 villes à ce jour. Quant aux aires de jeux pour enfants, il est interdit d’y fumer depuis un décret national de juin 2015.

•• La Ligue, qui promeut les « espaces publics conviviaux et sains » pour « dénormaliser » le tabagisme, responsable de 78 000 morts par an en France, a lancé le label « Ville sans tabac » pour convaincre les municipalités de systématiser ces lieux. « Nous n’avons pas pour ambition que toutes les plages soient « sans tabac », nous voulons juste que les gens aient le choix », dit Emmanuel Ricard, délégué à la prévention au sein de l’association. Lire la suite »

6 Août 2018 | Pression normative
 

Sur les quinze plages corses labellisées « sans tabac », treize sont en Corse-du-Sud.

La région de Bastia n’en compte qu’une, celle de l’Arinella depuis juillet 2015 (voir Lmdt du 29 juillet 2015).

•• Pour justifier cette différence de situation, « le sud a plus de moyens humains que nous. Et les maires ont d’autres priorités l’été, notamment en matière de sécurité sur les plages et leur commune » explique Marc Germain, président de la Ligue contre le Cancer de Haute-Corse.

Et pour appliquer le label sans tabac dans un espace public, un arrêté municipal est nécessaire. Mais le choix de la zone à délimiter et la logistique liée à l’installation des panneaux ainsi qu’à la surveillance freinent aussi plusieurs élus, ajoute Corse Matin du 5 août. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Corse : Géant Casino distribue des cendriers de plage   ,
30 Juil 2018 | Pression normative
 

La cité balnéaire avait adopté le label « espace sans tabac » de la Ligue contre le Cancer pour les jardins d’enfants en 2015 (voir Lmdt du 30 juin 2015). Cette année, elle expérimente sa toute première plage sans tabac jusqu’au 31 août, sur un espace délimité.

•• Les petits panneaux avec le pictogramme sont en cours d’installation pour informer de l’interdiction qui touche le tabac, mais aussi « le narguilé, la chicha, la cigarette électronique, la vapoteuse et tout autre produit à fumer ou inhaler ». C’est pour le moins explicite. Lire la suite »

26 Juil 2018 | Pression normative
 

La municipalité d’Albert (Somme) a profité de la rénovation du principal jardin public pour mettre en place un espace sans tabac autour de l’aire de jeux pour enfants.

Deux panneaux du label de la Ligue contre le Cancer concrétisent l’application locale du décret interdisant de fumer à proximité des aires de jeux collectives (voir Lmdt du 30 juin 2015).

L’e-cigarette serait aussi concernée, selon Le Courrier Picard.

•• Et la ville n’entend pas laisser faire les contrevenants. Quelques semaines avant le lancement des travaux, le maire d’Albert, Claude Cliquet, assurait que le garde champêtre, les agents de surveillance de la voie publique et les gendarmes pourront dresser des procès-verbaux.

•• Selon le quotidien régional, l’initiative semble plutôt bien accueillie aux abords des jeux flambant neufs. « Je trouve que c’est bien d’interdire de fumer autour d’un lieu réservé aux enfants. Cela leur évitera de ramasser des mégots par terre », souligne une assistante maternelle.

« Ici on est dans la nature, en plein air » observe une mère de deux petites-filles. « Il est donc normal de ne pas autoriser à fumer. Surtout que les enfants ne sont pas loin. »

« Je suis fumeur, mais cette nouvelle règle ne me dérange pas du tout », assure un père de famille qui ne fume qu’à l’extérieur, jamais à l’intérieur.

« Il est juste dommage que cette décision ne concerne pas l’ensemble du jardin public » regrettent deux assistantes maternelles qui fréquentent régulièrement l’endroit, « mais c’est déjà un premier pas car, avant, il y avait beaucoup de parents qui attendaient leurs enfants une cigarette à la bouche. »

13 Juil 2018 | International
 

Le gouvernement d’Andorre a annoncé avoir approuvé, ce mercredi 11 juillet, son adhésion à la convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte anti-tabac, par laquelle la Principauté s’engage à ne plus autoriser promotion ou publicité des cigarettes (voir Lmdt des 30 juin et du 6 mai).

Cette publicité et cette promotion qui sautent aux yeux dés que l’on fréquente les super-marchés du tabac et de l’alcool andorrans.

« L’objectif est de travailler pour la santé publique et de continuer à lutter contre la contrebande », a déclaré le porte-parole du gouvernement andorran, Jordi Cinca, lors d’une conférence de presse. Lire la suite »

9 Juil 2018 | Pression normative
 

Depuis le 1er juillet, Strasbourg a institué ses parcs sans tabac, sans exception (voir Lmdt du 2 juillet 2018). Mais qu’en est-il des autres villes du Grand Est ? L’Est Républicain a fait le tour d’horizon.

•• À Nancy, seul le parc Blondlot, situé en centre-ville, est non-fumeur depuis le mois de mai 2018. Comme partout ailleurs, le décret national de 2015 interdisant le tabac aux abords des aires de jeux (voir Lmdt du 30 juin 2015) est appliqué à l’échelle locale dans les différents espaces verts.

Mais la ville devrait pousser la démarche un cran plus loin d’ici à 2019. « Une réflexion est en cours pour du « sans tabac » et « sans mégots ». Le maire est favorable à cette interdiction mais il faut laisser le temps à l’explication, ne pas l’imposer du jour au lendemain. Les gens le prennent mieux lorsque ce n’est pas imposé violemment », assure-t-on à la mairie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Parcs sans tabac : les autres grandes villes de l’Est réservées mais soucieuses d’être « dans l’air du temps »  ,
7 Juil 2018 | Pression normative
 

À partir du 10 juillet, plus question d’allumer une cigarette dans l’un des six parcs choisis par la Ville de Paris pour être des espaces sans tabac (voir Lmdt du 3 juillet).

Pour l’instant, il s’agit d’une expérimentation. Le test va durer quatre mois.

•• Les parcs ou jardins sans tabac ? : Jardin Anne Franck (3e) ; Jardin Yilmaz Güney (10e) ; Square Trousseau (12e) ; Square Henri Cadiou (13e) ; Parc Georges Brassens (15e) ; Square des Batignolles (17e).

Et peut-être … sans rats ? (voir Nous sommes 13 millions de fumeurs adultes et responsables lien).

•• Depuis 2015, il est déjà interdit de fumer près des aires de jeux pour enfants. L’amende est de 38 euros et de 68 euros en cas d’abandon de mégots, comme dans le reste de la capitale.

•• Pour les parcs sans tabac pas de verbalisation durant l’expérimentation. Les agents des parcs et jardins ont quand même pour mission de rappeler les fumeurs à l’ordre.

La municipalité veut sensibiliser le public parisien aux enjeux du tabagisme passif mais elle annonce aussi vouloir améliorer la propreté des parcs.

 

La municipalité de Tokyo a adopté, le 27 juin, un arrêté pour lutter contre le tabagisme passif, interdisant de fumer dans les espaces publics de façon plus stricte que ne le prévoit une loi en préparation au niveau national.

« Nous sommes désormais prêts à accueillir des manifestations sportives internationales comme la Coupe du Monde de Rugby en 2019 et les Jeux Olympiques en 2020 », s’est réjouie la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike. Depuis qu’elle a été élue à l’été 2016, elle promet des JO sans tabac dans les lieux accueillant du public, visant notamment les dizaines de milliers de bars et restaurants de la capitale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Japon : Tokyo adopte un arrêté anti-cigarette plus sévère en vue des JO  ,