Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

La pétition demandant l’interdiction de fumer dans les restaurants et bars en Autriche (voir Lmdt du 18 février) a recueilli 100 000 signatures en 72 heures, le seuil permettant désormais à cette proposition d’initiative populaire d’être soumise au Parlement.

La pétition a été lancée par l’Association médicale autrichienne (ÖAeK), l’ordre des médecins autrichiens, après que le nouveau gouvernement eut abandonné un projet d’interdiction totale du tabac dans les bars et restaurants qui devait entrer en vigueur en mai.

•• Le président de l’ordre des médecins, Thomas Szekeres, a déclaré que cette pétition d’initiative populaire, prévue par la législation autrichienne, avait connu un « début sensationnel ». Ce succès obligera les responsables politiques à « réexaminer la question », s’est félicité M. Szekeres. « Nous poursuivrons la collecte de signatures et les manifestations de soutien afin d’augmenter la pression ». Lire la suite »

 

L’Ordre des médecins autrichien a lancé une pétition pour amener le gouvernement à renoncer à un assouplissement de la réglementation anti-tabac dans la restauration (voir Lmdt des 2 janvier 2018 et 12 décembre 2017)

•• L’Autriche devait voir entrer en vigueur le 1er mai une interdiction totale du tabac dans les bars et restaurants en vertu d’une loi adoptée en 2015 mais rendue caduque par l’arrivée au pouvoir en décembre d’un nouveau gouvernement alliant les conservateurs au FPÖ, rappelle une dépêche AFP.

Treize ans après ses premières tentatives pour interdire le tabac dans les restaurants et les bars, l’Autriche doit ainsi rester un des derniers pays d’Europe où il demeure possible officiellement de fumer dans les débits de boisson.

•• Mais ce revirement, arraché par le vice-chancelier Heinz-Christian Strache au chef de gouvernement conservateur Sebastian Kurz, a suscité une levée de bouclier. Lire la suite »

16 Fév 2018 | Pression normative
 

Un journaliste de La Dépêche du Midi a envoyé « pour l’exercice » un jeune de 17 ans « à l’air juvénile » acheter un paquet de cigarettes dans un débit de tabac de Tarbes … et le buraliste s’est exécuté sans rien lui demander.

•• Et face d’un lycée, les quelques fumeurs en rajoutent : « J’arrive, je demande un paquet et voilà », explique Simon, 16 ans. « Je pense qu’ils s’en foutent. En 4ème, il y en a qui y allaient », renchérit Lucas, 16 ans également. Raphaël, 17 ans, estime lui qu’« il est plus facile d’avoir des cigarettes que de l’alcool ».

•• Et ce n’est pas Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national contre le Tabagisme, qui va contredire : elle rappelle une étude effectuée sur 430 « débits représentatifs » révélant un taux de 62 % d’établissements vendant aux mineurs. Seulement, cette étude remonte à 2010. « Il n’y a pas d’étude récente sur l’interdiction de vente aux mineurs », admet la directrice du CNCT et ce, malgré la systématisation du contrôle de l’âge des clients par la Loi Santé de Marisol Touraine.

•• « Nous, on demande la pièce d’identité », déclare à La Dépêche Thierry Arnaudin (photo), président de la chambre syndicale des Hautes-Pyrénées. Lire la suite »

 

Un tribunal de La Haye a interdit en appel, ce mardi 13 février, tout espace fumeurs dans les bars et les cafés des Pays-Bas. Alors que fumer était encore toléré dans un quart des établissements (voir Lmdt du 19 mai 2013). 

•• Le tribunal néerlandais a jugé que les espaces fumeurs existants étaient « en conflit » avec la convention-cadre pour la lutte anti-tabac (CCLAT) de l’OMS, entrée en vigueur en 2005 et signée par les Pays-Bas.

« Les lois anti-tabac couvrent également les pièces réservées aux fumeurs », a statué le tribunal, ajoutant que toute la législation n’était « pas valide ». Lire la suite »

12 Fév 2018 | Pression normative
 

Et par le plus grand des hasards, il s’agit de l’École des hautes Études en Santé publique (EHESP) où … Karine Gallopel-Morvan officie en tant que maître de conférences (voir Lmdt des 6 février 2018, 1er juin 2017 et 18 juin 2014).

•• À partir du 31 mai 2018, date de la traditionnelle « Journée mondiale sans Tabac », l’école rennaise, située sur le campus de Villejean, deviendra donc officiellement le premier campus sans tabac de France. Avec une signalétique dédiée et explicite, si ce n’est élaborée : « Vous rentrez dans un campus sans tabac ».

Les fumeurs seront donc invités à s’éloigner des entrées de l’école. « On ne pourra plus fumer partout à l’extérieur. Nous installerons des zones dédiées pour les fumeurs à la lisière du campus », précise Laurent Chambaud, le directeur. Sans autre précision sur les limites de la lisière. Ou la lisière de la lisière. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Un premier campus sans tabac … à Rennes  ,
27 Jan 2018 | Observatoire
 

Le gouvernement va opter pour une simple amende aux usagers de cannabis, assortie éventuellement de poursuites pénales, a confirmé, ce 25 janvier, Gérard Collomb, après la remise d’un rapport parlementaire suggérant cette option (voir Lmdt du 21 janvier).

•• « Nous allons forfaitiser ce délit (…) On veut tout de suite demander une somme mais ensuite il peut y avoir des poursuites. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de dépénalisation de l’usage du cannabis (…). La forfaitisation n’éteint pas l’action pénale » a-t-il déclaré à Europe 1.

Gérard Collomb a estimé que cette promesse de campagne du candidat Macron pourrait être mise en œuvre via une loi, « peut-être » celle sur la réforme de la procédure pénale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : le ministre de l’Intérieur confirme la simple amende   ,
18 Jan 2018 | International
 

Jamais depuis la chute de l’URSS, les Russes n’avaient aussi peu consommé d’alcool et de tabac. « La baisse est vraiment abrupte, surtout si vous regardez d’où nous sommes partis » a commenté pour l’AFP Melita Vujnovic, représentante de l’OMS en Russie.

•• Si la vodka fait toujours figure de boisson nationale, les Russes, avec une consommation moyenne de 12,2 litres d’alcool pur par an et par personne, boivent moins que les Français (13,3 litres), les Portugais (12,6 litres) ou les Allemands (13,4 litres) : c’est du moins ce qu’estime l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Cela représente, pour la Russie, une chute de près de 20 % depuis 2012.

•• La consommation de tabac est en repli aussi, avec une baisse de 20% du nombre de fumeurs entre 2009 et 2016. Désormais, « seuls » 30 % des Russes fument, selon les chiffres compilés par l’OMS dans la Global Adult Tobacco Survey. Lire la suite »

14 Jan 2018 | Pression normative
 

Présidente du mouvement d’entreprises Ethic, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et présidente de sociétés de conseil, Sophie de Menton s’est distinguée  sur le plateau de David Pujadas de LCI consacré à « L’État emmerdeur »,  à la suite  de l’annonce des 80 km/heure. Avec verve. 

Dans Challenges du 12 janvier, elle en remet une couche sur l’étau, à tout le moins « moral », qui se resserre. Extraits.

« Foutez la paix aux Français ! » 

Le cri du cœur de Georges Pompidou revient sur toutes les lèvres : nous sommes de plus en plus pistés, suivis, menacés, on se méfie de nous (…) Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vitesse, tabac, chasse au cash … : « mais lâchez un peu les français » (Sophie de Menthon)  ,
5 Jan 2018 | International
 

La chaîne de « drugstores » Kruidvat (appartenant au groupe A.S Watson, basé à Hong Kong) a annoncé, ce jeudi 4 janvier, qu’elle allait mettre fin à la vente de tabac, au cours des deux années à venir, dans ses 250 magasins en Belgique et 930 aux Pays-Bas :  afin « de décourager le tabagisme chez les jeunes ».

Kruidvat se présente comme « le premier grand distributeur en Europe à prendre cette importante décision ».

Concrètement, l’enseigne s’est fixée pour but de rendre plus de deux tiers de ses magasins « sans tabac » en moins d’un an ; les autres leur emboîtant le pas en 2019. En outre, dès leur ouverture ou réouverture, les nouveaux magasins et les établissements rénovés ne vendront plus de produits de tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique / Pays-Bas : une enseigne de « drugstores » met fin à la vente de tabac  ,
3 Jan 2018 | E-cigarette, International
 

Singapour avait déjà une réglementation très stricte contre le vapotage. Tout simplement parce qu’il y est strictement interdit d’y vendre et d’y importer des cigarettes électroniques (voir Lmdt des 16 juin 2014 et 22 juin 2013).

•• Il n’empêche que des vapoteurs y sont présents. Et qu’ils utilisent chez eux des devices et des e-liquides qu’ils se sont procurés à titre personnel sur des marchés proches : en Malaisie ou en Indonésie, par exemple.

•• En novembre, un nouveau texte a été adopté par le gouvernement local visant tout simplement à interdire de vapoter à domicile et en tout lieu privé. La mesure devant entrer en vigueur dans les prochains mois. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Singapour : les limites d’une loi d’exception contre le vapotage  ,