Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Déc 2018 | Pression normative
 

Puteaux dans les pas de Strasbourg (en matière d’interdiction de fumer dans tous les parcs publics / voir Lmdt du 2 juillet) …

Le conseil municipal devrait y adopter, ce jeudi 13 décembre, l’interdiction de fumer dans l’ensemble des parcs, squares et jardins publics de cette commune des Hauts-de-Seine.

La mesure concernera les 26 squares, les 3 parcs et les 6 jardins que compte la ville.

Autrement dit : interdiction totale de fumer une cigarette sur les « 26 000 hectares de pelouses » offerts par ces différents espaces verts, selon Le Parisien. Lire la suite »

 

Le seuil des 4 500 signatures a bien été atteint pour la pétition publique visant à conserver le droit de fumer aux terrasses des restaurants : ce vendredi 23 novembre, 5 221 signatures étaient recensées

La question pourra donc être débattue à la Chambre qui doit aussi se prononcer sur une autre pétition défendant l’interdiction de fumer en terrasse (voir Lmdt du 5 septembre).

La pétition 1080, soutenue par l’Horesca (Fédération Nationale des Hôteliers Restaurateurs et Cafetiers) dit dénoncer une « interdiction de fumer devenue de plus en plus discriminatoire envers les fumeurs » et veut « protéger le secteur professionnel. Comme il est déjà interdit de fumer à l’intérieur, il n’y a pas d’intérêt d’interdire de fumer en terrasse des restaurants. Chaque personne peut choisir une place non-fumeur. Les terrasses sont encore le seul endroit où le commerce fonctionne malgré l’interdiction de fumer dans les restaurants. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Luxembourg : pour ou contre le droit de fumer sur les terrasses des restaurants … les députés vont devoir débattre  ,
19 Nov 2018 | Profession
 

Les restrictions sur l’e-cigarette et la prochaine interdiction du menthol aux États-Unis (voir Lmdt des 16 et 15 novembre) annoncent de nouvelles difficultés pour l’industrie du tabac, analyse Marie-Josée Cougard dans Les Échos de ce jour. D’autant que ces derniers mois, les grands cigarettiers ont vu leur capitalisation boursière chuter. Extraits. 

•• La limitation de la vente d’e-cigarettes aux magasins spécialisés et l’interdiction du menthol dans le tabac aux États-Unis portent « deux coups durs » à l’industrie du tabac.

Les fabricants avaient largement investi les réseaux sociaux sur la cigarette électronique. Mais la progression de l’usage de l’e-cigarette chez les collégiens américains – + 78 % entre les printemps 2017 et le printemps 2018 – a alerté la FDA.

Quant au menthol, il représente un tiers des cigarettes vendues sur le marché américain. « Pour un groupe comme BAT, l’impact risque d’être considérable … il a beaucoup misé sur le menthol et s’est encore renforcé dans ce domaine en prenant le contrôle à 100 % de JR Reynolds » précise le quotidien. Lire la suite »

 

Selon Les Échos de ce jour, le régulateur américain a finalement frappé moins fort que prévu en officialisant une batterie de mesures pour restreindre les ventes de cigarettes électroniques aromatisées (voir Lmdt du 15 novembre). 

La FDA s’est, en revanche, montrée beaucoup plus ferme en annonçant qu’elle allait interdire purement et simplement les cigarettes et les cigarillos au menthol.

•• L’agence compte revoir ses lignes directrices afin que les e-cigarettes aromatisées aux fruits et autres parfums sucrés ne soient plus distribuées dans les épiceries de quartier, mais seulement dans des magasins spécialisés, censés être plus vigilants sur les contrôles d’identité, explique le quotidien. Lire la suite »

 

Comme nous l’avions annoncé (voir Lmdt du 13 novembre), les autorités américaines ont décidé d’encadrer plus nettement la vente de cigarettes électroniques afin de protéger les jeunes.

L’agence de santé américaine – la FDA – a donc annoncé, ce jeudi 15 novembre, qu’elle proposait d’interdire les ventes des e-cigarettes aromatisées sur internet. Celles-ci ne seraient donc disponibles qu’en points de vente physique.

Par ailleurs, la FDA entend également imposer une interdiction des ventes sur les cigarettes mentholées et les cigares aromatisés.

Ces propositions doivent être soumises à une période de consultation publique jusqu’en juin prochain.

13 Nov 2018 | International
 

Les actions des fabricants de cigarettes ont fortement baissé, ce lundi 12 novembre, à la Bourse, dans la crainte de voir s’imposer, dès cette semaine, de lourdes restrictions par l’agence de santé américaine (FDA) sur les cigarettes menthol et électroniques, annonce l’AFP.

Après avoir déjà chuté de 3 % vendredi, le fabricant américain Altria (voir Lmdt du 26 octobre) est descendu lundi jusqu’à -3,5 % dans les premiers échanges à Wall Street avant de se reprendre pour n’abandonner plus que 0,90 %. Philip Morris International perdait de son côté 1,35 %.

Ce recul suivait les plongeons des géants britanniques du tabac British American Tobacco (-10 %), et Imperial Brands (-2,25 %) à la Bourse de Londres lundi à la même heure.

•• Ces groupes étaient affaiblis par des informations de presse publiées en fin de semaine dernière et évoquant la possibilité que l’Agence de santé américaine (FDA) puisse annoncer dans les prochains jours l’interdiction de la vente des cigarettes menthol sur le territoire américain. Lire la suite »

12 Nov 2018 | Pression normative
 

Le Conseil de Paris va travailler cette semaine sur son nouveau règlement des parcs et jardins qui n’avait pas changé depuis 2010.

A priori, il autoriserait beaucoup de nouvelles choses afin de mieux coller aux habitudes des Parisiens.

Vélos et trotinettes admises …à dose raisonnable ; plus de jeux vont être autorisés ainsi que les pique-niques sur les pelouses ou le port du maillot de bain.

Côté cigarettes, pas d’évolution notoire, pour le moment. La cigarette reste prohibée dans les aires de jeux pour enfants (voir Lmdt des 6 août et 30 juin 2015). Et on est encore en phase d’attente du bilan de l’expérimentation estivale sur l’interdiction totale de fumer dans six parcs (voir Lmdt des 22 août et 7 juillet 2018).

 Commentaires fermés sur Parcs sans tabac à Paris : ce n’est pas pour tout de suite  ,
2 Nov 2018 | International
 

La mesure a fait fortement réagir les associations anti-tabac belges : l’amende pour publicité illégale sur le tabac passe de 80 000 euros à 2 000 euros.

En fait, la pittoresque ministre de la Santé Maggie De Block (voir Lmdt du 7 septembre) proteste de sa bonne foi et explique avoir fait adopter une disposition pour que les amendes soient réellement appliquées …

« Cette modification ne concerne que la publicité : on ne touche pas aux sanctions concernant l’interdiction de fumer où l’âge. Mais aujourd’hui, l’amende minimale sur la publicité, pour une multinationale ou pour le petit marchand de journaux du coin, est la même : soit 80 000 euros.

« Dans les faits, cela ne fonctionne pas concernant les petits commerçants : soit l’administration considère que l’amende elle-même est disproportionnée, soit le juge ne la suit pas en fin de compte et l’amende est toujours annulée ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : les raisons d’une importante baisse des sanctions pour publicité illégale sur le tabac  , ,
26 Oct 2018 | International, Profession
 

Le fabricant Altria (Marlboro, Chesterfield, pour les États-Unis / voir Lmdt des 1er novembre 2017 et 23 décembre 2016) a annoncé, le 25 octobre, qu’il allait cesser de vendre une partie de ses cigarettes électroniques, celles qui ont le plus de succès auprès des jeunes.

Le PDG d’Altria, Howard Willard, a également annoncé, dans la même lettre aux autorités de santé américaines (FDA), le soutien de son groupe à la hausse de l’âge légal pour acheter des cigarettes, traditionnelles ou électroniques, à 21 ans aux États-Unis, reprend l’AFP (voir Lmdt du 20 août 2017).

•• Altria va cesser la vente de deux types de cigarettes à recharges liquides de la marque MarkTen (voir Lmdt des 3 février et 6 janvier 2014), jusqu’à ce que la FDA les autorise explicitement ou que « le problème des jeunes soit résolu ». Lire la suite »

 

La majorité au pouvoir en Autriche (ÖVP / droite – FPÖ / extrême-droite) était parvenue, au printemps, à annuler une loi d’interdiction totale du tabac dans la restauration et les cafés. 

Ainsi, il est toujours possible de fumer dans certains établissements et sous conditions (voir Lmdt du 24 mars). 

Ce mardi 9 octobre, l’opposition est remontée au créneau quant à l’organisation d’un référendum sur le sujet. Or, on sait que le développement de la démocratie directe fut l’une des principales promesses électorales de la coalition gouvernementale. « Si l’appel à davantage de démocratie directe est autre chose qu’une plaisanterie de campagne électorale, le gouvernement doit autoriser un référendum » a martelé la nouvelle cheffe de file des sociaux-démocrates, Pamela Rendi-Wagner. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Autriche : nouvelles polémiques sur la réglementation autorisant de fumer dans certains établissements   ,