Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juin 2020 | Profession
 

Bic vient de racheter une usine de fabrication … de briquets : celle de Djeep, à Guidel (Morbihan), qui emploie 40 salariés.  Connu pour ses modèles décorés, Djeep est une filiale du groupe Harmeur (Magimix, Robot Coupe) qui souhaite maintenant se recentrer sur l’électroménager. Djeep réalise un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros. 

Il s’agit du premier rachat de la division briquets de Bic, depuis sa création en 1971. Cette activité, la seconde du groupe (35 % de ventes), dispose déjà de sa première usine mondiale à Redon.

•• « Son offre est complémentaire de celle de Bic, car elle nous permet de monter en gamme et de pousser la personnalisation » indique, dans Les Échos, François Clément-Grandcourt, le directeur général de l’activité briquets de Bic à propos de Djeep.

À la différence des briquets de poche Bic, dont la fabrication en masse est standardisée (800 millions par an à Redon), Djeep a des séries limitées, avec une production à la demande pour des décors originaux. Ses volumes s’élèvent à 30 millions d’unités par an.

•• « La forme caractéristique de ces briquets plus larges permet de faire plus de choses en matière de design » poursuit le dirigeant de Bic. « Cela va nous permettre de couvrir à la fois des besoins de produits en très grande quantité, et de proposer des produits plus personnalisés et donc en plus petits volumes. »

La demande de personnalisation est une des tendances au niveau mondial sur laquelle Bic s’est déjà engouffrée. Bic Graphic en Espagne est dédié aux produits promotionnels pour l’Europe. Le groupe a aussi une petite unité aux États-Unis.

« Avec Djeep, nous allons un cran plus loin, avec un modèle identifiable, et de grande qualité, puisqu’il propose 3 700 flammes, c’est-à-dire une capacité supérieure à tous les briquets rechargeables du marché » note le responsable. Le record pour ceux de Bic était jusque-là de 3 000 utilisations, toujours selon Les Échos. Lire la suite »

17 Juin 2020 | L'essentiel, Profession
 

Après Xbox et Spotify, ce sont les recharges Roblox qui viennent compléter le bouquet d’offres de divertissement déjà disponible sur Strator  (voir 23 avril 2019).

Ainsi, Strator se démarque une nouvelle fois et poursuit l’accompagnement des buralistes dans la diversification de leur offre en l’adaptant au marché du jeu, lequel connaît une demande toujours plus forte.

•• Roblox est une plateforme de création de jeux en ligne très populaire, qui inspire et stimule la créativité de plus de 120 millions de personnes partout dans le monde.

Grâce à la communauté Roblox, composée de plus de deux millions de créateurs, ce sont des millions d’expériences numériques immersives qui sont proposées, telles que des courses traditionnelles, des jeux de rôle et de simulation ou encore des parcours d’obstacles.

•• Les buralistes, équipés d’un TPV Strator, peuvent désormais en commercialiser des recharges de 10 euros ou 20 euros qui incluent, toutes deux, un objet virtuel gratuit. Ces recharges sont disponibles, en quelques clics, depuis l’accueil Strator, avec un parcours client identique à celui de la vente des recharges Netflix ou encore Playstation.

Grâce au code Roblox, délivré lors de l’achat de la recharge, le client final aura la liberté de choisir entre la souscription à un abonnement Roblox ou l’achat de la monnaie virtuelle « Robux » permettant l’achat des objets virtuels, comme des accessoires, des tenues virtuelles, et bien plus encore !

•• « Le lancement de nouveaux produits comme Roblox s’inscrit dans une stratégie d’offre de diversification, en proposant des solutions innovantes et attractives, permettant ainsi aux buralistes d’attirer et de fidéliser davantage de clients » explique Jacques Couret, Directeur général de la SAF, Strator & Télécoms @Business chez Logista France. Voir 18 et 21 octobre 2019.

16 Avr 2020 | Profession
 

La SAF propose désormais l’intégralité́ de son offre dans un catalogue.

•• Plus de 3 500 références y sont présentées : 

Articles fumeurs, e-cigarette, briquets, confiserie, boissons, épicerie sucrée/salée, drugstore, cadeaux, accessoires high-tech, téléphonie et carte de paiement, mobilier…

sans oublier les marques propres exclusives : les articles fumeur Done IN Paper, les briquets JET et la confiserie PTILO.

•• Un catalogue général, c’est aussi la possibilité́ de prendre le temps de feuilleter et de (re)découvrir l’étendue des gammes SAF, d’échanger avec son commercial lors de son passage, puis de passer commande, soit avec lui, soit sur le site internet (lasaf.fr)

Et tous les mois, ce catalogue semestriel sera complété́ et dynamisé par un flyer promo, afin de profiter des innovations, opportunités, et dernières tendances du moment. Soit une offre complète de diversification du point de vente.

 Commentaires fermés sur SAF : un catalogue général qui demande un intérêt particulier  ,
13 Fév 2020 | Profession
 

Free étend la distribution de son offre Freebox. Elle est désormais intégrée aux 1 000 bornes Free accessibles en libre-service – depuis 2014 – dans tout le réseau « Maison de la Presse » ainsi que chez des buralistes.

•• L’opérateur continue de faciliter ainsi la possibilité à ses abonnés de souscrire une Freebox en 3 minutes.

Une fois l’éligibilité du logement, testée à l’aide d’un numéro de téléphone fixe ou d’une adresse, l’utilisateur sélectionne l’offre Freebox à laquelle il souhaite souscrire et la valide après avoir saisi ses coordonnées et ses informations bancaires.

•• « Avec des modes de consommation qui évoluent en permanence, nous avons à cœur de proposer de nouveaux services à nos clients et d’apporter des solutions de diversification innovante à nos commerces culturels de proximité sous enseigne Maison de la Presse, mais également aux 22 000 marchands de journaux et buralistes avec lesquels nous travaillons au quotidien » souligne Arnaud Ayrolles, président du Groupe NAP, dans le communiqué d’annonce.

 Commentaires fermés sur Tabac-presse : l’offre Freebox désormais disponible dans tout le réseau « Maison de la Presse »  , ,
16 Jan 2020 | Profession
 

Confiserie HariboLe marché du bonbon requiert une attention de tous les instants et une capacité à s’adapter très vite. Ce ne sont pas les buralistes qui développent sérieusement cette activité qui démentiront. 

Les consommateurs de sucreries aussi sont devenus très difficiles. Méfiants à l’égard de nombreux ingrédients, ils apprécient les nouveautés mais n’y sont pas fidèles plus de deux ou trois ans. Une attitude qui contraint les fabricants à multiplier les innovations.

•• Encore bien orienté en 2016, le marché du seul bonbon a brusquement décroché en 2017 avec des ventes en baisse de -1 %, puis de -3,1 % en 2018. En 2019, le syndicat de la confiserie note toutefois une reprise de + 1,6 %. Une tendance à confirmer. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / Confiserie : maintenant, il faut être hyper-réactif sur les bonbons !    ,
30 Déc 2019 | Profession
 

Dans le numéro de janvier de Union Presse, Stéphane Pallez (PDG de la Française des Jeux) s’exprime, pour la première fois dans une interview, sur l’acquisition de Bimedia (voir 25 et 27 novembre). Extrait :

« L’acquisition de Bimedia, qui s’est imposé comme un des opérateurs de référence dans les solutions d’encaissement et de paiement en point de vente, permettrait à FDJ d’accélérer le développement de son activité « Paiement et Services ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Bimedia : « accompagner la modernisation du réseau de détaillants » (Stéphane Pallez)  ,
24 Déc 2019 | Profession
 

À savoir au moment où les incontournables piles accompagnent les cadeaux de Noël … Leader de la catégorie des piles alcaline en France, Duracell a été le premier à lancer, en 2017, un pack sécurité enfant sur les piles au lithium.

Et, désormais, le fabricant a lancé la première pile bouton au goût amer afin de limiter les risques d’ingestion par les enfants.

•• Sur un côté de ses piles, est intégré un sticker imbibé de benzoate de dénatonuim, une substance particulièrement amère. Cette substance est déjà utilisée par de nombreuses marques de produits d’entretien ménager (dosettes de lessive), cosmétiques (shampoing) et de jardinage.

Elle est totalement inoffensive en cas de consommation, mais elle peut sauver des vies. Son goût ultra-amer, même en dosage infime, les fait immédiatement et instinctivement recracher la pile. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cadeaux de Noël : un cinquième niveau de sécurité-enfants pour le bouton au lithium des piles Duracell   
5 Déc 2019 | Observatoire
 

La saison de Noël semble bien engagée, sous le signe des poupées et des grands classiques.

« Après un Noël 2018 marqué par les perturbations sociales qui avaient ralenti le secteur, le marché du jouet reprend des couleurs » détaille, pour LSA, Frédérique Tutt, experte du marché du Jouet pour The NPD Group.

•• « 2019 est l’année des poupées et des figurines. Ce sont les deux catégories les plus dynamiques du marché, avec une forte augmentation des ventes depuis janvier » explique l’experte. Les poupées L.O.L. Surprise Hairgoals (photo) arrivent en tête des ventes au cours de la semaine du 18 au 24 novembre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tendances consommation : ventes de jouets, calendriers de l’Avent … les premiers Tops de Noël  ,
27 Nov 2019 | Profession
 

Suite à l’annonce de l’acquisition en cours de Bimedia par la FDJ (voir 25 novembre), de premières précisions sont apportées sur le terrain. Il en ressort, pour le moment, les points suivants.

•• Tout part de la décision de l’actionnaire actuel de Bimedia (la société de capital-investissement Idinvest Partners) qui a mis en vente l’entreprise. La FDJ a saisi cette opportunité dans le cadre de ses activités de paiement et services (exemple : Western Union, voir 5 et 6 décembre 2017).

La FDJ continue sa collaboration avec tous les autres opérateurs de caisse de son réseau de détaillants.

Le modèle économique et d’activités de Bimedia n’est pas modifié.

Les partenariats de Bimedia avec le PMU et Winamax sont toujours en place.

 Commentaires fermés sur FDJ / Bimedia : premières précisions  
25 Nov 2019 | Profession
 

Dans un communiqué de ce jour, la Française des Jeux annonce la signature d’un contrat en vue de l’acquisition, auprès d’Idinvest Partners, de l’éditeur de logiciel spécialiste des solutions d’encaissement et de paiement en point de vente Bimedia (voir 11 octobre).

Nous le reproduisons intégralement ci-dessous.

« Avec près de 140 collaborateurs, Bimedia est présent dans plus de 6 400 points de vente en France, dont près de 90 % sont des buralistes et marchands de presse. Cette acquisition serait effectuée sur la base d’une valeur d’entreprise inférieure à 50 millions d’euros, financée sur fonds propres du Groupe. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : vers l’acquisition de Bimedia  , ,