Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Mar 2017 | International, Profession
 

La ministre de l’Agriculture et de l’Environnement espagnole, Isabel Garcia Tejerina, et Vassilis Vovos (JTI’s President for the Western Europe region) viennent de signer un nouvel accord, de trois ans, portant sur l’approvisionnement, en tabac venant d’Estrémadure, du fabricant.

La signature s’est effectuée à Madrid, au ministère, en présence du président de la région Estrémadure, Guillermo Fernández Vara.

« Ce protocole d’accord réaffirme notre soutien à long terme à une tabaculture locale innovante et à la qualité d’un tabac qui satisfait nos standards au niveau mondial » a déclaré Vassilis Vovos pour la circonstance.

Plus de 20 000 familles rurales tirent des revenus de la tabaculture, en Estrémadure.

13 Mar 2017 | Profession
 

Morgan Cauvin est nommé Directeur Corporate & Legal Affairs de Seita. À ce titre, il rejoint le comité de direction et fait son retour chez Seita, entreprise pour laquelle il a déjà travaillé par le passé. Morgan remplace Éric Sensi, qui poursuit sa carrière à l’extérieur du Groupe.

En tant que Directeur Corporate & Legal Affairs Morgan Cauvin a la responsabilité de la Communication, des Affaires publiques et des Affaires juridiques en France. Il reporte à Dior Decupper, Présidente de Seita.

Morgan revient dans une entreprise qui lui est familière puisqu’il avait fait ses premières armes chez Seita de 2011 à 2014, en tant que responsable des relations institutionnelles. Pendant trois ans il y a développé une solide connaissance de l’industrie du tabac, de ses acteurs et de ses problématiques. En 2014, il rejoint le groupe Heineken France en qualité de responsable Affaires Publiques & Communication Corporate. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Seita : Morgan Cauvin, nouveau Directeur Corporate  
13 Mar 2017 | Profession
 

Elle a fini par survenir … la hausse du minimum de perception – annonciatrice de nouvelles augmentations de prix – sur laquelle nous avions alerté nos lecteurs, il y a plusieurs semaines (voir Lmdt du 3 février). Avec de multiples réactions et aussi des interrogations (voir Lmdt des 10 et 12 mars).

Encore de l’effervescence, donc. Ceci, alors que les chiffres du marché officiel depuis le début de l’année prêtent à la plus grande prudence (voir Lmdt du 8 mars).

Et que cette semaine aura vu aussi … quatre agressions contre la chaîne logistique tabac de Logista France (voir Lmdt des 9 et 7 mars).

En tout cas, les buralistes réagissent. Notamment en préparant une manifestation sur la route d’Andorre (voir Lmdt des 9 et 11 mars).

Et cela interpelle les politiques. Ainsi, cette proposition de loi demandant l’abrogation du paquet neutre déposée par le député LR de l’Oise Jean-Louis Mancel (voir Lmdt du 6 mars).

À signaler aussi, une nouvelle manifestation contre la fermeture de l’usine Seita de Riom (voir Lmdt du 7 mars).

Sur le plan international : plus rien ne s’oppose désormais à la méga-fusion BAT/Reynolds aux États-Unis (voir Lmdt du 10 mars).

10 Mar 2017 | Profession
 

Un mois après une hausse de taxes et deux mois après la généralisation obligatoire du paquet neutre en France, le gouvernement a décidé d’augmenter la fiscalité sur les paquets de cigarettes et de tabac à rouler les moins chers, afin de pousser les fabricants à en relever les prix, reprend l’AFP dans une deuxième dépêche à propos de l’augmentation du minimum de perception, annoncée ce vendredi (voir Lmdt de ce jour 1, 2 et 3).

Extraits. 

•• Cette nouvelle action sur les prix « poursuit le même objectif de protection de la jeunesse. Des objectifs clairs ont été ainsi déterminés concernant la hausse des prix du tabac et, en particulier, celle des produits d’entrée de gamme, qui sont ceux que les jeunes privilégient », assure Marisol Touraine.

•• « En décidant de s’attaquer aux cigarettes d’entrée de gamme, le gouvernement se trompe à la fois de cible et d’outil : la hausse du minimum de perception est une mesure fiscale injuste puisqu’elle encourage les fumeurs adultes à se tourner vers le marché parallèle », c’est-à-dire les achats à l’étranger ou de contrebande, déplore auprès de l’AFP Seita, filiale française d’Imperial Brands. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Fiscalité du tabac : « le gouvernement se trompe de cible et d’outil » (Seita)   , ,
10 Mar 2017 | International, Profession
 

Les autorités américaines de la concurrence ne s’opposent pas à l’acquisition de Reynolds par British American Tobacco (BAT), une opération de près de 50 milliards de dollars (voir Lmdt des 18 et 17 janvier), a annoncé jeudi le géant britannique du tabac selon une dépêche AFP du jeudi 9 mars que nous reproduisons ci-dessous.

BAT a expliqué dans un communiqué que la période légale au cours de laquelle les autorités américaines pouvaient faire part d’une quelconque opposition à la transaction était terminée depuis le 8 mars. L’arrivée à expiration de cette période « signifie que l’opération satisfait les conditions des autorités de la concurrence aux États-Unis », s’est félicité BAT.

Il attend désormais la réponse des autorités de la concurrence japonaises et la transaction doit aussi obtenir l’accord des actionnaires des deux groupes, avant sa concrétisation attendue pour le troisième trimestre 2017, a précisé le groupe. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Feu vert des autorités américaines à l’achat de Reynolds par BAT  
9 Mar 2017 | Profession
 

Philip Morris International a reçu BFM Business dans le Cube, son centre de recherche et de développement situé à Neufchâtel, dans lequel travaille un peu plus de 450 scientifiques (voir Lmdt du 8 mars).

C’est là qu’a été conçu l’iQOS et que les laboratoires travaillent déjà sur les futurs modèles (voir Lmdt 28 juillet 2015 et 14 septembre 2014). Extraits.

•• Pas de feu dans Le Cube … mais trois sections « Earth », « Wind » et « Air », dans une ambiance de lumière tamisée de laboratoires high tech, de bureaux et salles de réunions.

IQOS, c’est dix ans de travail, 3 milliards de dollars d’investissements et 1 900 brevets déposés. Actuellement, le dispositif (appareil-device) pour le chauffage du tabac est fabriqué en Malaisie où PMI assure que les sous-traitants ont la capacité industrielle nécessaire pour soutenir des cadences élevées. Déjà vendu dans une vingtaine de pays, l’objectif est une commercialisation dans 35 pays d’ici la fin de l’année (voir Lmdt des 5 février 2017 et 23 novembre 2016). Lire la suite »

9 Mar 2017 | Profession
 

En complément de notre information sur la non-homologation des paquets de Austin à 6 euros (voir Lmdt du 8 mars), il convient de préciser que ce produit de Landewyck reste homologué à 6,30 euros (à partir de lundi 13 mars) avec l’ancienne appellation Austin.

 Commentaires fermés sur Précisions sur les prix Austin  ,
7 Mar 2017 | Profession
 

Environ 200 personnes bloquaient mardi l’usine de Riom (Puy-de-Dôme), dernière fabrique de cigarettes en France continentale, vouée à la fermeture, a-t-on appris de source syndicale (voir Lmdt des 16 février et 20 janvier). C’est du moins ce rapporte, ce 7 mars au soir, une dépêche AFP dont nous reproduisons des extraits. 

Tôt en matinée, les manifestants, dont des salariés de la Seita de Riom et de Fleury-les-Aubrais (Loiret), ont distribué des tracts au péage de Gerzat, près de Clermont-Ferrand.

• Rejoints par une « dizaine » de planteurs de tabac de la région Auvergne et quelques buralistes, ils se sont ensuite rassemblés devant l’usine auvergnate de cigarettes, tandis que se tenait au siège parisien d’Imperial Tobacco le premier comité central d’entreprise destiné à présenter le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), selon Ludovic Gotiaux, délégué CGT du personnel du site de Riom. Lire la suite »

7 Mar 2017 | International
 

Selon diverses agences de presse, la filiale sud-africaine de British American Tobacco envisagerait la fermeture de son usine, en raison du projet de loi sur le paquet neutre qui devrait être prochainement confirmé par le gouvernement. 

« Ce projet rendra difficile la distinction entre cigarettes légales et celles issues du marché noir. Cela profitera au marché illégal » a fait remarquer Joe Heshu, responsable des affaires extérieures de BAT en Afrique du Sud.

 Du côté du gouvernement : « Nous ne voulons pas créer de l’emploi pour des citoyens malades » a rétorqué sèchement un porte-parole du ministère sud-africain de la Santé. « Le processus de mise en vigueur de la loi est en place », assure-t-il.

Déjà touchée, localement, par la forte contrebande de cigarettes – BAT a supprimé 750 emplois en deux ans –  l’industrie du tabac doit faire face aussi à un nouveau train de mesures fiscales.

 L’usine de BAT, située au sud de Johannesburg, est dotée d’une capacité de production annuelle de 27 milliards de cigarettes, destinées autant à la consommation locale qu’à l’exportation. Elle emploie 1 100 personnes.

 Commentaires fermés sur Afrique du Sud : BAT envisage la fermeture d’une importante usine pour cause de paquet neutre   ,
5 Mar 2017 | Trafic
 

Député européen PPE/ LR, le professeur Philippe Juvin a publié sur le site de Valeurs Actuelles, le vendredi 3 mars, une tribune que nous reprenons intégralement (voir Lmdt des 18 novembre, 7 juin et 16 mars 2016).

•• « Les campagnes électorales sont trop souvent l’occasion pour les candidats de proposer pléthore de dépenses nouvelles, parfois jusqu’à la caricature. Leur financement est souvent flou en dehors du matraquage fiscal dont les classes moyennes sont généralement les premières victimes.

« La facilité, c’est d’augmenter les prélèvements obligatoires. Le courage politique, c’est de trouver des financements nouveaux, non pénalisants, quitte à remettre en cause certaines – mauvaises – habitudes, quitte à s’attaquer à certains intérêts, notamment ceux relevant de la finance internationale, qu’avait si bien condamnée le candidat François Hollande dans son si vibrant discours du Bourget de janvier 2012, avant que le président François Hollande renonce une fois installé dans le confort des attributs du pouvoir.

« Je propose au futur président le République une manne annuelle de 3 milliards d’euros, qu’il peut obtenir sans le moindre investissement, sans la moindre dépense publique. Pour obtenir cette somme gigantesque, il suffit de s’attaquer au lobby du tabac, pour mettre fin au commerce parallèle de tabac. Lire la suite »