Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Fév 2019 | E-cigarette, L'essentiel
 

Myblu, système fermé de vape, rechargeable grâce à des capsules, est aujourd’hui le produit le plus vendu chez les buralistes, où plus d’un système fermé sur deux acheté est une Myblu, annonce Seita.

En juin 2018, Seita, filière du groupe Imperial Brands, a lancé Myblu. Neuf mois plus tard, dans un contexte de concurrence accrue, la marque concrétise son pari : démocratiser la vape, avec un produit simple et accessible.

Myblu devient ainsi numéro 1 des ventes de cigarettes électroniques à système fermé dans le réseau des buralistes (données statistiques Logista sur les ventes réalisées en janvier 2019 par un panel représentatif de 2.800 buralistes). Lire la suite »

18 Fév 2019 | Profession
 

Philip Morris avec Ferrari, British American Tobacco avec Mc Laren : après plus de dix ans d’absence en Formule 1, les cigarettiers, qui ont fait les grandes heures de la catégorie reine du sport automobile entre les années 1970 et 2000, reprennent leur place, estime l’AFP dans une dépêche que nous reproduisons et dans laquelle apparaît une réaction du ministère de la Santé.

•• C’est le groupe Philip Morris International (PMI), sponsor historique de Ferrari via sa marque Marlboro, qui a habilement lancé le mouvement en octobre. Lire la suite »

15 Fév 2019 | Profession
 

Il n’y avait rien de plus urgent …

Après une enquête lancée par les autorités australiennes, la Commission Européenne va examiner les récentes associations entre les équipes de Formule 1 et les industriels du tabac (voir Lmdt du 14 février).

La directive 2003/33/CE règlemente la publicité du tabac dans les pays membres de l’Union Européenne. Cette directive s’est étendue en 2014 aux cigarettes électriques et autres produits à risque réduit.

« Récemment, la Commission a été informée des initiatives « Mission Winnow & A Better Tomorrow » de l’industrie du tabac. Ils nécessiteront un examen plus approfondi », a expliqué un porte-parole de l’Union Européenne aux médias. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Formule 1 : la Commission européenne se penche sur les contrats avec l’industrie du tabac   , ,
14 Fév 2019 | Pression normative
 

McLaren a dévoilé ce lundi 11 février un nouveau partenariat avec British American Tobacco (voir Lmdt du 13 février). 

La réaction des médias porte essentiellement sur la question de savoir comment un fabricant peut faire reprendre ses messages sur une monoplace, dans le contexte réglementaire que l’on connait.

En pleine transformation de son offre commerciale, le cigarettier invite ses clients au changement, mais toujours en leur compagnie. Ce n’est donc logiquement pas le nom de la marque qui sera mis en avant sur la monoplace, mais un slogan : « A better tomorrow ».

Certains commentateurs médiatiques rappellent aussi que les monoplaces de la scuderia Ferrari ont arboré, la saison dernière, le message « Mission Winnow » sur l’aileron arrière. Un engagement de Philip Morris qui souhaiterait marquer sa lutte contre la dépendance aux produits liés au tabac (voir Lmdt du 13 février).

D’ailleurs, les autorités australiennes ont ouvert une enquête la semaine passée pour tenter de définir si le slogan « Mission Winnow » ne correspondait pas à une tentative de publicité dissimulée. En cause, le logo (en forme de M) rappelant celui de Marlboro, sponsor historique de la Scuderia.

 Commentaires fermés sur Formule 1 : questions sur l’engagement des fabricants   ,
13 Fév 2019 | Profession
 

Philip Morris, le plus grand fabricant de cigarettes au monde, veut utiliser la technologie contenue dans ses nouveaux produits de vapotage pour offrir des services de dépistage de santé à ses utilisateurs.

Il y a trois ans, Philip Morris International (PMI) a annoncé son intention de réduire sa production de cigarettes classiques pour les remplacer par une ligne de produits « sans fumée », comme les cigarettes électroniques et les articles qui chauffent le tabac sans le brûler.

•• Il affirme que ces produits sont beaucoup moins nocifs, même si le fabricant des célèbres Malboro n’a pas encore réussi à convaincre l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la communauté médicale.

En attendant, PMI compte utiliser la technologie contenue dans ses nouveaux produits pour proposer des services allant du suivi de santé à l’assurance vie. Lire la suite »

7 Fév 2019 | International, Profession
 

Le cigarettier Japan Tobacco (JT) table sur un nouveau recul de son bénéfice net en 2019 après une année mitigée, entre déclin de la demande au Japon et acquisitions à l’étranger (voir Lmdt du 1er août 2018).

En 2018, il a enregistré un résultat net en baisse de 1,7 % à 385,7 milliards de yens (quelque 3 milliards d’euros au cours actuel), affecté par une hausse des frais financiers.

Sur le seul quatrième trimestre, le repli a été plus prononcé (-9,7 %), alors que le groupe a souffert de « variations de devises défavorables », en particulier dans les marchés émergents, annonce l’AFP.

•• Japan Tobacco est confronté à un marché nippon morose, et seuls les nombreux achats auxquels il a procédé en Éthiopie, en Grèce, en Indonésie, au Bangladesh et en Russie (voir Lmdt des 6 août et 17 mars 2018) lui ont permis de dégager un chiffre d’affaires global en hausse l’an dernier, de 3,6 % à 2 216 milliards de yens (17,7 milliards d’euros). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Japan Tobacco : « compenser par le lancement d’autres produits » (AFP)  ,
2 Fév 2019 | Trafic
 

En répondant aux questions de Corse Net Infos, Hervé Natali (responsable des Relations territoriales de Seita-Imperial Brands, voir Lmdt des 15 décembre 2018 et 2 janvier 2019) revient notamment sur la spécificité corse au regard du marché parallèle du tabac, ainsi que sur les solutions permettant de lutter contre la hausse de la contrebande.

•• Il y a un écart de -25 % sur le prix du tabac avec le Continent, ici en Corse, … pour un trafiquant, ce n’est pas intéressant ?

Hervé Natali : « Il ressort de mes échanges avec les buralistes insulaires qu’ils ne sont pas autant impactés que leurs collègues sur le Continent.

« Le cabinet d’Audit KPMG avec lequel nous travaillons et qui fait une étude annuelle (voir Lmdt du 10 août 2018) n’en a fait aucune sur l’île. Pour la France, nous avons ciblé 126 villes. Nous n’avons pas la Corse, parce que l’île n’est pas encore concernée du fait de sa fiscalité différente. Pour un trafiquant de tabac, proposer des paquets de cigarettes à 5 euros ici, ce n’est pas intéressant. Lire la suite »

29 Jan 2019 | Trafic
 

Nous reproduisons un communiqué publié par l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi (voir Lmdt du 28 avril 2015).

« Grâce à la ratification d’un quarantième pays signataire, le protocole de l’OMS « visant à éliminer le commerce illicite du tabac » est entré en vigueur le 25 septembre 2018. Bien que l’Union Européenne ait fait partie des premiers signataires de ce traité en juin 2016, la Commission a adopté en 2018 des actes d’exécution et de délégation sur la traçabilité du tabac, contraires à l’esprit de ce traité et confiant aux fabricants de tabac la sélection et la rémunération directe des fournisseurs de stockage de données.

« L’eurodéputée et spécialiste de santé publique Michèle Rivasi, dénonce cette nouvelle tentative de mainmise du lobby du tabac et rappelle la Commission Européenne à ses devoirs d’indépendance et de respect de ses engagements. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Commerce illicite des cigarettes : la Commission est complice du lobby du tabac ! » (Michèle Rivasi)  , ,
27 Jan 2019 | L'essentiel, Profession
 

Le patron de Philip Morris International (PMI) a entrepris, comme on le sait, de négocier un très grand virage dans la stratégie du groupe (voir Lmdt des 29 octobre et du 4 juin 2018).  

À l’occasion de sa première grande interview pour un titre de la presse française, André Calantzopoulos explique sa vision à Marie-Josée Cougard et David Barroux dans « Le Grand entretien » des Échos (édition 25-26 janvier), sur une pleine page. Extraits :

•• Fin de la cigarette ?

« Chaque année, on brûle plus de 5 000 milliards de cigarettes et plus d’un tiers de celles-ci sont allumées en Chine. Le point positif, d’un point de vue de santé publique, c’est que la consommation mondiale de cigarettes a tendance à ne plus progresser.

« Selon l’Organisation mondiale de la Santé, on compte quand même encore aujourd’hui environ un milliard de fumeurs et ce nombre devrait rester stable au moins jusqu’en 2025. Cela veut dire qu’environ 18 % des adultes de la planète sont encore des fumeurs, sachant que sur un plan géographique, il y a des marchés qui progressent, souvent pour des raisons de base géographique, et que d’autres déclinent.  Lire la suite »

24 Jan 2019 | International, Profession
 

Comme tous les ans, le mois de janvier ne saurait s’achever sans l’évocation par les médias du Forum économique mondial de Davos où l’on retrouve un certain nombre de leaders du moment : patrons d’entreprises et responsables de gouvernements. Le temps de déclarations remarquées ou d’échanges feutrés sur le futur immédiat. Les Alpes suisses se montrant propices à une certaine hauteur de vue sur les sujets les plus délicats.

Pour cette année, cela se passe jusqu’à vendredi 25 janvier.

•• Et hier, une intervention n’est pas passée inaperçue. Celle de Marian Salzman (senior vice-president global communications de Philip Morris International, une avocate spécialisée dans les évolutions sociétales qui a eu notamment des responsabilités chez Apple). Lire la suite »