Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Mar 2017 | E-cigarette
 

L’Aiduce (Association indépendante des Utilisateurs de Cigarette Électronique / voir Lmdt du 8 janvier) a envoyé un courrier de sensibilisation « aux enjeux de la vape dans le paysage sanitaire actuel » à tous les candidats à l’élection présidentielle. En complément, l’association leur a posé une douzaine de questions dont elle s’est engagée à publier la réponse sur son site.

Extraits des questions … sachant qu’aucune réponse ne semble déjà être parvenue.

« De trop nombreux articles, reportages ou interviews ne font que relayer les conclusions d’études à charge contre le vapotage mais peu tiennent compte de l’effet bénéfique que des millions de Français et d’Européens ont déjà constaté : vapoter n’est pas fumer et a permis à de nombreuses personnes de sortir de leur tabagisme.

Le vapotage représente une opportunité de repousser la première cause évitable de mortalité et l’une des dépenses importantes de santé publique, par la libération de l’initiative de millions d’individus et potentiellement bien plus si certains acteurs ne maintenaient pas une controverse plus idéologique que sanitaire contre la liberté de choix et l’information sincère de tout un chacun. Lire la suite »

25 Mar 2017 | Profession
 

Le candidat à l’élection présidentielle Nicolas Dupont-Aignan fait actuellement parvenir un message aux buralistes. Nous le reprenons intégralement. 

« Un nombre accru d’entre vous, buralistes et représentants des buralistes de France m’alerte, mois après mois, sur votre situation devenue de plus en plus difficile. Je me dois donc de vous écrire afin de vous dire mon appui. Votre maillage important sur l’ensemble du territoire fait de vous un acteur de proximité social et économique essentiel, mais vous êtes toujours plus délaissés par la classe politique actuelle.

Le matraquage fiscal mené par François Hollande vous étouffe et conduit bon nombre d’entre vous à mettre la clé sous la porte. Je me suis toujours battu à l’Assemblée nationale pour que les charges pesant sur les petites et moyennes entreprises soient réduites. Ce n’est pas à vous de payer les pots cassés de 30 ans de gestion hasardeuse des comptes publics. Lire la suite »

22 Mar 2017 | Profession
 

À la veille de la manifestation contre le « paradis du tourisme fiscal d’Andorre » (voir Lmdt du 20 mars), la chambre syndicale des buralistes du Haut-Rhin tenait son assemblée générale, toujours dynamique, en présence d’Éric Straumann (voir Lmdt du 20 mars 2016). 

« Le tabac français est aujourd’hui le plus cher en Europe continentale. Avec les différences de politique fiscale autour de nous, on ne peut pas s’en sortir », a déploré Thierry Lefebvre, le président des buralistes du Haut-Rhin, dénonçant une politique de santé publique répressive et fiscaliste, anti-buralistes mais pas anti-tabagique : « le prix du tabac a été multiplié par 7 en quinze ans et le marché parallèle, pareil. Dans les sondages, on voit que le tabagisme ne baisse pas, notamment chez les jeunes. Il faudrait plus de prévention ».

•• Pour faire monter la pression en cette période électorale, le syndicat haut-rhinois prévoit une table ronde spécifique avec des candidats aux législatives en mai. Il s’agirait de débattre de cette question du marché parallèle, mais aussi de « la place du buraliste dans l’aménagement du territoire ». Lire la suite »

21 Mar 2017 | Observatoire
 

Invité à commenter la revue de presse de la semaine – avec d’autres éditorialistes – dans le rendez-vous hebdomadaire de LCP « Entre les lignes », le journaliste du Point, Fabien Roland-Levy, a détricoté un peu plus le paquet à 10 euros d’Emmanuel Macron (voir Lmdt du 18 mars).

« Les impôts sur les pauvres rapportent plus que ceux sur les riches. Si on compare les taxes sur le tabac et l’alcool, on voit qu’elles rapportent trois plus que l’ISF. Si on augmente le paquet de 3 euros, on obtient pour un chômeur (fumeur d’un paquet quotidien) la somme de 1 095 euros de taxes par an. C’est-à-dire le montant moyen de la taxe d’habitation que le même candidat veut supprimer pour 80 % des Français ».

 Commentaires fermés sur Paquet à 10 euros : Le « Point » en remet une couche contre Emmanuel Macron  ,
20 Mar 2017 | L'essentiel, Profession
 

La campagne électorale bat son plein et il y a plusieurs débats au-delà du premier  grand débat télévisé de ce soir.

Le candidat Emmanuel Macron a adressé, hier, une lettre à Pascal Montredon.

Dans le contexte de la manifestation des buralistes sur la route d’Andorre (voir Lmdt du 19 mars). Mais aussi après la publication d’une lettre de François Fillon au président de la Confédération (voir Lmdt du 20 mars).

Parmi les passages les plus significatifs:

•• « Les buralistes sont au cœur des mutations professionnelles et sociales qui caractérisent notre époque. Ces mutations sont porteuses de risques pour vos diverses activités, mais elles sont également porteuses d’opportunités : c’est la raison pour laquelle, si je suis élu président de la République, je souhaite vous accompagner dans cette transition (…)

•• « Il existe aujourd’hui une part non négligeable du tabac, consommé dans notre pays, près de 30 % selon les études que vous m’avez adressées, qui provient du marché parallèle (…) En plein accord avec le traité de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) que l’Union européenne a ratifié cet été, j’entends faire de la lutte contre ces pratiques illégales une priorité (…)

•• « Je sais également votre préoccupation concernant la pérennité du monopole de distribution du tabac. Il est à mes yeux indispensable que cette exclusivité ne soit pas remise en cause (…) Les objectifs que j’ai fixés dans mon projet présidentiel en matière de lutte contre le tabagisme seront donc nécessairement atteints avec vous et grâce à vous (…)

•• « De même, je suis sensible à votre volonté de diversifier vos activités. L’État a pris des engagements concernant cette diversification et je veux que nous puissions maintenant les mettre véritablement en œuvre (…) À ce titre, le succès du Compte Nickel démontre à quel point vos confrères peuvent être les acteurs d’innovations technologiques et sociales ».

En lien : Lettre E. Macron

20 Mar 2017 | L'essentiel, Profession
 

« À l’occasion de la manifestation des buralistes frontaliers sur la route de l’Andorre, ce dimanche 19 mars, je voulais vous faire part de ma préoccupation concernant l’équilibre économique du réseau des buralistes face à la concurrence déloyale de la contrebande du tabac ».

Vendredi dans la soirée, François Fillon a adressé une lettre à Pascal Montredon que nous publions en lien.

Parmi les passages les plus significatifs :

•• « Le réseau des débitants a un rôle économique et social crucial à jouer (…) je suis très attaché au maintien de son monopole dans la distribution du tabac ainsi qu’au développement et à la diversification de vos activités (…) Lire la suite »

19 Mar 2017 | E-cigarette
 

Ou la « cordée » est loin d’être au complet …

À la veille de la seconde édition du « Sommet de la Vape » (à Paris, le lundi 20 mars / voir Lmdt des 8 mars et 19 février), la Sovape et ses partenaires font le point, dans un communiqué, sur le programme définitif et les participants.

Avec une pointe d’amertume sur ceux qui manquent au rendez-vous « d’un dialogue productif et constructif sur la vape et son potentiel pour la réduction du fléau du tabagisme en France ». 

•• Sont donc confirmés, en principe

 Benoît Vallet, Directeur général de la Santé, qui participera au dernier débat sur les politiques de santé publique et proposera une mise en perspective dans le cadre de la conclusion qui sera assurée par Didier Jayle et Bertrand Dautzenberg.

 Le nouveau président de la Mildeca, Nicolas Prisse.

 Les spécialistes Ricardo Polosa et Jean-François Etter qui apporteront de nombreux éclairages sur l’état de la science et des connaissances sur la vape.

 Feront des présentations ou participeront aux tables rondes : Jean-Pierre Couteron, Antoine Deutsch, William Lowenstein, Anne Borgne, Pierre Rouzaud, Gérard Audureau, Daniel Thomas, François Beck, Gérard Dubois, Brice Lepoutre, Rémi Parola, Jean Moiroud, Astrid Fontaine, Stéphane Papatheodorou, Nathalie Navarro, Françoise Gaudel.

 Jean-Yves Nau, Aurélie Kieffer et Ghislain Armand assureront l’animation des débats, au côté des membres de Sovape. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le « Sommet de la vape » ne fait pas le plein   ,
17 Mar 2017 | Profession
 

Dans l’édition de cette semaine du Point, l’un de ses éditorialistes – Pierre Antoine Delhommais – revient sur la récente prise de position du candidat Emmanuel Macron à propos de la lutte contre le tabagisme (voir Lmdt du 3 mars). Un texte aussi incisif qu’argumenté. 

« Le projet d’Emmanuel Macron est assurément très ambitieux. Non seulement le candidat entend « changer le logiciel »de la France, mais il veut aussi débarrasser le pays de ses vices, ce qui représente, convenons-en, un défi plus grand encore que réduire la dette publique. Il a déclaré que, s’il était élu, il augmenterait de plus de 40 % le prix du paquet de cigarettes, pour le porter à 10 euros, « une frontière symbolique, significative et dissuasive ».

•• Contrairement à d’autres sujets où sa pensée a quelque peu fluctué au cours des derniers mois (colonisation, mariage pour tous, légalisation du cannabis, appartenance à la gauche, réduction des dépenses publiques, etc.), celle sur le tabagisme n’a pas varié. Lors d’un déplacement, en janvier, à Nœux-les-Mines, le fondateur d’En Marche ! avait expliqué que « l’alcoolisme et le tabagisme se sont peu à peu installés dans le bassin minier. Il faut traiter cela en urgence afin de rendre le quotidien de ces personnes meilleur ». Devant la polémique suscitée par ses propos, M. Macron s’était défendu en rappelant que les hommes, dans le Pas-de-Calais, ont une espérance de vie inférieure de cinq ans à celle des Parisiens. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Emmanuel Macron se fait allumer par « Le Point » pour son paquet à 10 euros   , ,
12 Mar 2017 | Observatoire
 

Dans le cadre de la Présidentielle 2017, RTL ouvre « Les Auditeurs ont la parole » aux propositions des citoyens. Jean-Marie Sire, buraliste à Quincy (Cher) et élu syndical actif, a déposé la sienne ce vendredi 10 mars.

« Avec 27 % d’achats de l’autre côté des frontières, dans la rue, sur Internet, je ferais en sorte qu’il y ait un grand plan de lutte contre le marché parallèle.

« Avec en premier, une coordination entre toutes les forces de l’ordre, des actions coup de poing aux frontières, des campagnes de sensibilisation de l’opinion publique.

« Le buraliste, c’est le premier réseau de proximité avec 10 millions de clients par jour. Il faut le soutenir et lui donner de la visibilité. Il ne faut donc pas jouer à la roulette russe avec le marché parallèle ».

Et vous ? Déposez votre vœu en commentaire sur Le Monde du Tabac.

 Commentaires fermés sur « Si j’étais président … » (1) : « un grand plan de lutte contre le marché parallèle »  ,
8 Mar 2017 | Profession
 

Invitée du petit-déjeuner de la présidentielle de RTL, ce mercredi 8 mars juste après l’annonce d’une éventuelle hausse du prix des cigarettes (voir Lmdt de ce jour), Marine Le Pen a clairement affirmé son refus d’augmenter le prix du tabac si elle est à la tête de l’État ; et encore plus pour un paquet à 10 euros.

« L’idée de monter le prix du tabac indéfiniment ne me paraît pas être la solution unique à mettre en place.

« Je pense que c’est une démarche individuelle. Chacun doit prendre conscience, et on le sait très bien, quand vous êtes accro au tabac. Vous pouvez augmenter le prix du paquet à des niveaux presque insurmontables et les gens trouveront quand même du tabac … et c’est par la contrebande par exemple »

À la remarque de Michel Cymès sur l’utilité d’une hausse significative : « il y a 25 ans, le paquet était à 5 francs. Depuis, c’est une augmentation qui a été spectaculaire. On ne peut pas dire que ce soit un saupoudrage ».

« C’est un processus, c’est une démarche qui fait que les gens décident de s’arrêter ou pas. Et c’est sûr que la prévention doit se faire au plus jeune âge pour que les enfants soient conscients du danger que représente la cigarette et la situation de dépendance ».

 Commentaires fermés sur Hausse du prix du tabac : un « non » ferme pour Marine Le Pen  ,