Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Fév 2019 | Observatoire
 

Les ventes en ligne n’ont pas vraiment profité, en fin d’année, des perturbations qui ont pénalisé les magasins physiques, confirme François Momboisse, président de la Fevad (Fédération du e-Commerce et de la Vente à distance). 

Mais malgré cette absence de report net des achats de Noël sur le Web, le commerce électronique en France a, cependant, connu une nouvelle bonne année avec 92,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une croissance de 13,4 %, rapporte Les Échos.

Soit … toujours beaucoup de colis à livrer. Ou à récupérer chez des buralistes, notamment. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tendances : croissance du e-commerce de + 13,4 %, l’année dernière   ,
16 Déc 2018 | Observatoire
 

On se souvient de la vigoureuse réaction de la chambre syndicale des buralistes des Vosges, il y a deux ans et demi, quand le Relay de la gare d’Épinal s’était transformé en Monop’Station : soit une véritable supérette avec du tabac représentant une menace pour les autres commerces du quartier (voir Lmdt des 31 juillet ainsi que des 1er août et 1er septembre 2016).

Et l’on reparle d’Épinal avec la brusque apparition, il y a une quinzaine de jours, d’un imposant meuble à casiers Amazon juste à l’entrée de cette même gare. Ces casiers où les clients viennent récupérer leurs commandes : des livres, en particulier.

•• Difficile à encaisser pour Isabelle Colin, du « Quai des mots », la librairie installée juste en face de la gare : « cela a vraiment de quoi nous mettre en colère, Amazon fait mourir le commerce de centre-ville, pas que les libraires … » a-t-elle déclaré à Épinal Infos. Avant de rappeler qu’avec la loi Lang les prix sont les mêmes chez Amazon qu’en librairie où « vous avez, en plus, le service et le conseil personnalisé ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : Amazon s’installe à Épinal sans crier gare  
18 Juin 2018 | Observatoire
 

Le commerce « commandé par la voix », en plein essor, est estimé à 34 milliards d’euros pour 2022.

Rien d’étonnant donc à ce que Carrefour s’associe en France avec Google pour vendre, à partir de début 2019, ses produits via trois canaux numériques du géant américain : l’enceinte connectée Google Home, l’assistant Google (présent sur smartphones, montres ou téléviseurs connectés) et la plate-forme de commerce en ligne Google Shopping. Laquelle sera dotée d’une nouvelle interface pour gérer les listes de courses, notamment de produits frais.

•• Concrètement, un internaute pourra commander chez Carrefour à voix haute, en parlant à son enceinte connectée Google ou à son assistant, sur téléphone portable. Ceux-ci reconnaîtront les références des produits du supermarché, alimentaires ou autres. La commande sera ensuite préparée par Carrefour. Et sera, au choix, livrée à domicile ou à retirer dans un magasin.

L’achat chez Carrefour sera aussi possible sur le site Google Shopping, sur une page spécifique. Et dans un second temps, sur YouTube, la plate-forme de vidéo de Google qui, si des produits Carrefour sont montrés, proposera des liens pour les acheter. Lire la suite »