Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Sep 2019 | E-cigarette, International
 

Le milliardaire et ex-maire de New York, Michael Bloomberg, a annoncé, ce mardi 10 septembre, une campagne dotée de 160 millions de dollars pour faire interdire les cigarettes électroniques aromatisées aux États-Unis, s’inscrivant dans le cadre de l’émoi suscité, tout récemment, par les décès dus à de mauvais usage de cigarettes électroniques (voir Lmdt du 9 septembre).

« C’est une crise sanitaire urgente, et les fabricants de tabac en sont la cause », a affirmé ce militant anti-tabac de longue date, sans nuances, qui avait fait adopter une série d’interdiction de fumer et de vente à New York (voir Lmdt des 5 novembre et 14 octobre 2013).

« On connaît les méthodes des grands du tabac. Ce n’est pas la première fois. Ils ciblent les enfants, les mettant en grave danger » a ajouté Michael Bloomberg dans un éditorial publié dans le New York Times, et co-signé avec le responsable de la Campagne pour des Enfants sans Tabac, Matt Myers.

Dénonçant l’inaction qu’il prête à la Food and Drug Administration, il a indiqué que la campagne – dotée (rappelons-le) de 160 millions de dollars sur trois ans – aurait d’abord pour but de faire interdire – dans « au moins 20 villes et états américains » – les cigarettes électroniques aromatisées.

 Commentaires fermés sur États-Unis : Michael Bloomberg investit 160 millions de dollars contre le vapotage   ,
10 Sep 2019 | Profession
 

Après l’annonce d’une éventuelle « re-fusion » PMI / Altria (voir Lmdt du 27 août), le magazine économique Challenges de cette semaine revient sur les investissements des cigarettiers dans le vapotage. Avec un zoom sur l’Hexagone. Extraits …

•• « En France, où Japan Tobacco International a également lancé une nouvelle cigarette électronique (voir Lmdt du 29 mars), Iqos et Juul s’installent peu à peu. Le premier y a fait son apparition en mai 2017, le second en décembre 2018. Lire la suite »

10 Sep 2019 | E-cigarette, International
 

L’état du Michigan a annoncé, le 4 septembre, l’interdiction des recharges aromatisées pour cigarettes électroniques dans le but de prévenir le vapotage chez les jeunes, selon une dépêche AFP

« En tant que gouverneure, ma priorité numéro une est de protéger nos enfants » a déclaré la gouverneure Gretchen Whitmer. « Les vendeurs de produits de vapotage utilisent des parfums aux bonbons pour accoutumer les enfants à la nicotine et du marketing trompeur pour faire croire que ces produits ne sont pas dangereux ».

La décision prendra effet sous quelques semaines, une fois que le texte sera finalisé, et sera valable six mois, renouvelables. Les ventes de recharges et liquides aromatisés, avec nicotine, seront donc interdites dans le commerce et en ligne.

L’état va aussi interdire tout marketing qui présenterait le vapotage comme « propre », « sûr » et « sain ». Les affichages publicitaires pour les cigarettes électroniques seront également prohibés.

9 Sep 2019 | E-cigarette, Profession
 

C’est une véritable « lettre ouverte » aux buralistes que Juul publie, dans la presse professionnelle, sur l’important sujet de l’interdiction de vente aux mineurs (voir Lmdt du 7 août). Nous la reproduisons ci-dessous.

« Juul est conçu pour les fumeurs adultes à la recherche d’une alternative aux cigarettes combustibles.

•• « Les mineurs ne devraient jamais avoir accès à nos produits. C’est la raison pour laquelle nous soutenons l’interdiction de vente aux mineurs dans tous les pays où nous sommes présents. La responsabilité collective des fabricants et détaillants sera la clé pour garantir la pérennité et le développement du vapotage en France. Lire la suite »

9 Sep 2019 | E-cigarette, International
 

Au moins cinq utilisateurs de cigarettes électroniques sont morts aux États-Unis ont fait savoir les autorités sanitaires, ce vendredi 6 septembre. Le nombre de malades frappés par de graves difficultés respiratoires a par ailleurs doublé pour atteindre 450 dans le pays (voir Lmdt des 25 août et 3 septembre).

Ce qui est largement repris dans les médias. Lesquels ne font pas toujours preuve de sens de la mesure, ni de mise en perspectives.

•• En tout cas, les enquêteurs fédéraux n’ont pas précisé quelles marques ni quelles substances dans les liquides des vapes étaient susceptibles d’avoir causé les drames en question, largement médiatisés.  Mais un dénominateur commun fréquent des personnes atteintes est qu’elles avaient inhalé des produits contenant du THC. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : les responsables sanitaires appellent à la prudence après cinq décès pour mauvais usage de cigarettes électroniques   
5 Sep 2019 | E-cigarette
 

Alors que le nombre de vapoteurs en France ne cesse d’augmenter (500 000 supplémentaires en 2018, d’après de récentes estimations), le député Stéphane Demilly (UDI, Somme) s’est inquiété via une question écrite – déposée le 20 août – du manque de convergence des études sur les conséquences de l’usage de l’e-cigarette.

L’élu réagit notamment au dernier rapport de l’OMS estimant que « les preuves ne sont pas suffisantes pour la considérer comme une aide au sevrage » (voir Lmdt du 27 juillet).

Il s’adresse donc à Agnès Buzyn afin de connaître la position du Gouvernement, puisque « ces études discordantes ne permettent pas au citoyen de connaître clairement les conséquences de l’usage de la cigarette électronique sur la santé ». (Voir Lmdt du 4 juillet).

 Commentaires fermés sur Vapotage : « les études discordantes ne permettent pas au citoyen de connaître clairement les conséquences » (Stéphane Demilly, député)  ,
3 Sep 2019 | E-cigarette, International
 

Les « cas de problèmes pulmonaires » se seraient multipliés depuis plusieurs semaines aux États-Unis, à en croire une campagne particulièrement relayée sur le plan médiatique (voir Lmdt du 25 août).

Mais d’après les premiers éléments, c’est un usage détourné de la cigarette électronique qui pourrait les expliquer.

Les autorités sanitaires fédérales ont recensé 215 cas, à travers 25 états. À l’échelle de la population américaine … Les malades sont des adolescents et adultes adeptes du vapotage, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). D’après les médecins, la maladie ressemble à une réaction des poumons à l’inhalation d’une substance caustique. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : « ce n’est pas le vapotage qui est remis en cause, mais la manière » (Jean-Pierre Couteron)  
31 Août 2019 | E-cigarette, International
 

Le ministère de la Santé indien souhaiterait interdire la production et l’importation de e-cigarettes, selon des documents confidentiels dévoilés par Reuters.

« Les cigarettes électroniques et les technologies similaires, qui encouragent la consommation de tabac ou ont des effets néfastes sur la santé publique, sont dangereuses pour les utilisateurs actifs aussi bien que passifs » aurait écrit le ministère de la Santé dans une note interne.

•• Le gouvernement indien justifie également sa volonté d’interdiction par son désir que la e-cigarette ne devienne pas une « épidémie » chez les enfants et les jeunes adultes, le ministère de la Santé affirmant qu’elle les « incite à consommer de la nicotine, entraînant ainsi une dépendance ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Inde : le vapotage bientôt interdit, sous peine de prison  ,
30 Août 2019 | E-cigarette
 

Le célèbre hebdomadaire allemand Der Spiegel a publié un article particulièrement documenté, la semaine dernière, mettant en lumière les dons du géant pharmaceutique Pfizer – fabricant de Champix – afin de financer la campagne de l’Alliance pour l’Action Antitabac allemande (ABNR).

Dès 2016, certains médias allemands avaient mis en évidence des liens entre le Centre allemand de Recherche sur le Cancer DKFZ) et le Groupe d’Action scientifique sur la Cessation du Tabac (WAT) avec l’industrie pharmaceutique (Novartis, GlaxoSmithKline, Johnson & Johnson). Lire la suite »

29 Août 2019 | E-cigarette
 

Pods innovants, nouvelle saveur, boîtier de recharge nomade …

Juul Labs démarre cette rentrée avec une série de nouveautés pour « répondre aux attentes et aux besoins d’une grande variété de profils de fumeurs adultes et à différentes étapes de leur transition de la cigarette combustible » selon Ludivine Baud, Directrice générale en France (voir Lmdt du 20 mai). 

La nouvelle technologie de pods intègre une mèche de coton, plutôt qu’en silice, pour proposer une vape homogène, bouffée après bouffée. Selon les utilisateurs et leurs habitudes, elle a également la capacité de libérer davantage de nicotine et de vapeur par bouffée. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Juul : une rentée avec des pods « nouvelle technologie », deux concentrations en nicotine et recharge nomade