Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Même dans un pays où l’on fume relativement peu (13 % de prévalence tabagique parmi une population de 1,4 million d’habitants), l’information a fait grand bruit, la semaine dernière …

Une proposition parlementaire, co-signée par un démocrate et un républicain, demande une interdiction totale de la vente de cigarettes pour 2024.

Pour le premier état américain à avoir institué l’interdiction de vente du tabac aux moins de 21 ans (voir Lmdt des 13 janvier 2016 et 20 août 2017), il s’agirait de passer « à moins de 30 ans », dès l’année prochaine. Et à « moins de 50 ans » en 2022. Avant de basculer sur l’interdiction totale deux ans après. Lire la suite »

1 Fév 2019 | E-cigarette
 

Une étude dirigée par Peter Hajek (Queen Mary University of London) – parue mercredi 30 janvier dans The New England Journal of Medicine – met en évidence que les cigarettes électroniques sont presque deux fois plus efficaces pour aider arrêter de fumer que tout autre substitut nicotinique.

•• Sur les 886 personnes étudiées – tous des fumeurs souhaitant arrêter – 18 % de ceux qui s’étaient mis à la cigarette électronique n’avaient pas rechuté après un an, contre 9,9 % pour ceux qui avaient préféré un substitut nicotinique plus traditionnel (patches, inhalateurs, chewing-gums …).

La moitié des fumeurs avaient reçu une cigarette électronique, l’autre moitié des substituts. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : « La cigarette électronique deux fois plus efficace pour arrêter de fumer » (nouvelle étude)  ,
24 Jan 2019 | E-cigarette
 

Avec dix éditions en 4 ans, Vapexpo a su devenir un rendez-vous incontournable du monde de la vape. La troisième déclinaison approche : du 9 au 11 mars au parc ExpoNantes (voir Lmdt du 19 octobre 2018).

Côté stands, pas de surprise. Le salon est complet avec près de cent exposants, comme à Lille l’an passé (voir Lmdt du 1er février 2018).

Côté visiteurs, la « billetterie » en ligne est ouverte. Les professionnels sont accueillis pendant les trois jours, le grand public est attendu le samedi toute la journée et le dimanche après-midi.

 Commentaires fermés sur Vapexpo : c’est parti pour la troisième édition régionale à Nantes  
23 Jan 2019 | Profession
 

En amont de l’assemblée générale de la Chambre syndicale des buralistes du Cher, qui a eu lieu ce lundi 21 janvier, Le Berry Républicain a demandé à des buralistes comment leur métier a évolué ces dernières années.

François Drouin, buraliste à Mehun-sur-Yèvre

Dans cette ville de 6 500 habitants, il existe deux autres tabac-presse. « Je n’ai plus de place ! » avoue ce buraliste, qui a repris, il y a quelques mois, un restaurant-bar- tabac-PMU- Française des jeux.

Ancien chargé d’affaires en métallerie et serrurerie, François avait envie de « changer de vie » et de s’installer à son compte. Il ne regrette rien : « j’aime beaucoup le contact avec les clients, pour l’instant tout va bien. » Lire la suite »

22 Jan 2019 | E-cigarette
 

Lancée il y a moins d’un an, Tweest, la marque d’e-liquide du groupe ESP réservée exclusivement aux buralistes, s’est imposée avec une démarche originale. Des saveurs premium dans un packaging coloré et humoristique (voir Lmdt du 9 mars 2018). 

Au catalogue initial, viennent de s’ajouter huit nouvelles saveurs innovantes, voire atypiques. De quoi séduire au mieux une cible à la recherche d’une transition fun et fluide.

•• Derrière son packaging attractif – jouant entre émoticônes et accroches différenciant chaque saveur – Tweest assure trois garanties : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tweest : toujours aussi original  
 

Cela fait déjà quelque temps que Japan Tobacco a lancé son vaporisateur de tabac Ploom Tech au Pays du Soleil Levant (voir Lmdt des 5 octobre 2016 ainsi que des 2 novembre et 6 juin 2017).

Non sans succès, d’après le fabricant qui met en avant ses qualités de praticité et d’absence d’odeur rappelant le tabac.

Et la gamme Ploom Tech de s’élargir avec deux nouveaux produits : Ploom Tech+ (basse température) et Ploom S (haute température).

•• « C’est une nouvelle étape de notre marche en avant dans le domaine des Reduced-Risk Products au Japon » a annoncé Mutsuo Iwai, vice-président exécutif de Japan Tobacco.

« Nous élargissons notre gamme pour offrir aux consommateurs plus de choix dans les vaporisateurs de tabac », JT insistant sur la variété de sa gamme de sorte à répondre aux préférences individuelles du consommateur. Lire la suite »

18 Jan 2019 | Pression normative
 

Réagissant à la publication d’une étude de Santé publique France hier (voir Lmdt du 17 janvier), BAT a dénoncé une « tautologie : oui, un paquet neutre est moins attractif qu’un paquet classique. Tout le monde en convient. Mais en quoi cette évidence permet-elle de conclure que le paquet neutre conduit certains fumeurs à arrêter de fumer ? ».

« En 2017, date d’entrée en vigueur du paquet neutre, les ventes de tabac sont restées stables. Le paquet neutre n’a eu aucun effet », a estimé Éric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques et juridiques de BAT en Europe de l’Ouest, dans sa réaction transmise à l’AFP. Lire la suite »

16 Jan 2019 | Profession
 

Il ne reste que les médias, à l’industrie du tabac, pour faire valoir son point de vue. 

C’est ce que rappelle Stratégies – hebdomadaire destiné aux professionnels de la communication – qui a rencontré en exclusivité, Richard Bakker, directeur pour l’Europe de l’Ouest de British American Tobacco. Ses principales déclarations à retenir.

•• « Contrairement à notre principal concurrent, Philip Morris, nous ne pensons pas que le marché de la cigarette classique disparaîtra complètement. Mais oui, les ventes vont fortement décliner en Europe. À terme, nous pensons que les deux marchés cohabiteront (ndlr :  tabac traditionnel et vapotage). C’est une vision moins « sexy » pour les médias, sans doute, mais qui nous semble plus réaliste.

•• « Le marché du vapotage est très prometteur : il représente dans le monde 14 milliards de dollars aujourd’hui. Et d’ici 2020, ce sera 30 milliards. Notre enjeu, c’est d’accompagner la transition. Car la plupart des nouveaux entrants sont des anciens de la cigarette classique. C’est un moment historique pour le secteur, les consommateurs ont le choix d’avoir une expérience similaire tout en diminuant les risques (…)

•• « C’est pour cela que nous voulons dialoguer avec l’État. Pour que des études publiques indépendantes soient réalisées et que les nôtres ne soient pas les seules.

« Au Royaume-Uni, une grande étude publique, compilant un total de 255 études scientifiques -qu’elles proviennent de chez nous ou d’ailleurs – a été réalisée par le ministère de la Santé (voir Lmdt du 7 février 2018).  Ils en ont conclu que d’une part, le vapotage n’incitait pas à fumer la cigarette classique, mais qu’au contraire, le vapotage aidait à quitter la cigarette classique.

« Un plan a été mis en place par le ministère de la Santé sur ce sujet, pour favoriser l’e-cigarette comme produit qui aide à arrêter, et pousser la recherche sur l’impact du vapotage. Mais en France, c’est impossible (…)

« Nous voulons le même niveau de dialogue qu’au Royaume-Uni. Nous voulons que des recherches soient faites pour que le consommateur soit proprement informé et que des règles soient mise en place.

•• « Aujourd’hui, le cadre légal n’est pas adapté. Par exemple, les produits de vapotage « sans nicotine », sont soumis à une réglementation plus souple, avec peu de contrôle et de traçabilité, comparé aux liquides nicotinés. En outre, la communication des produits du vapotage est limitée en magasin, comme pour les produits de tabac classique. Tout ça pose un problème !

« Le consommateur n’est pas proprement informé, et nous trouvons cela dommage. Nous savons que la cigarette classique est un produit dangereux. Il existe aujourd’hui un moyen d’accompagner le consommateur vers un produit potentiellement moins nocif. Ce qui sera meilleur pour la société. Mais pour le faire convenablement, nous avons besoin de dialoguer avec l’État, pour ne pas tout traiter sur le même plan.

« Or aujourd’hui, en France, c’est impossible. Le pays met en application le principe de précaution, mais résultat : on ne prend aucune décision. Le Royaume-Uni a été plus pragmatique et avance pour mieux discerner les risques et les avantages. »

 Commentaires fermés sur Vapotage : « nous avons besoin de dialoguer avec l’État … or, aujourd’hui en France, c’est impossible » Richard Bakker (BAT)  ,
16 Jan 2019 | E-cigarette
 

Deuxième réseau de distribution d’e-cigarettes en France (source Xerfi), Clopinette a suivi la tendance à la hausse du marché. Le chiffre d’affaires a progressé de + 20 % en 2018 pour atteindre 30 millions d’euros. L’enseigne comptabilise aujourd’hui 95 points de vente dans l’Hexagone, avec l’ouverture de onze succursales et cinq franchises l’an dernier.

Dans un communiqué, Clopinette (voir Lmdt des 15 janvier 2018 et 20 décembre 2016) rappelle les clés de son développement : écoute attentive des besoins du client, conseils de qualité, accompagnement dans l’arrêt du tabac, large gamme de dispositifs et éventail de saveurs des e-liquides de fabrication 100 % française. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : croissance de + 20 % et 100ème ouverture pour Clopinette  
10 Jan 2019 | E-cigarette
 

Dans le cadre de la présentation, ce mercredi 9 janvier, d’un avis relatif aux addictions au tabac et à l’alcool, le Conseil économique social et environnemental (Cese) s’est penché sur la cigarette électronique.

Pour ses rapporteurs – Étienne Caniard (mutualiste) et Marie-Josée Auge-Caumon (pharmacienne) – vapoter est un bon moyen pour arrêter de fumer.

•• Ils préconisent de « positionner la cigarette électronique, avec ou sans nicotine, parmi les autres dispositifs de sevrage tabagique » (gommes, patchs ou médicaments) et d’en faire la publicité ainsi que de former les professionnels de la santé à l’accompagnement des décrocheurs-vapoteurs. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : important … l’avis favorable du Conseil économique social et environnemental